AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prom'nons-nous dans les bois... ♪ [NAOKO ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prom'nons-nous dans les bois... ♪ [NAOKO ♥]   Ven 8 Avr - 20:55

♪ Pendant que le loup y'est pas...
Mais le loup est bien là.
Et il a envie de jouer... ♫
Soupir, lassitude, fatigue... Son travail avait beau lui offrir beaucoup de satisfaction, il la fatiguait aussi de plus en plus. Elle ne tenait plus vraiment le rythme effréné qu'elle s'imposait. Mais après tout, pourquoi devait-elle mettre la barre chaque fois plus haut ? Pour son amour-propre sans doute. Pour se surpasser encore et toujours et être fière d'elle-même... Quelle utilité lui demanderiez-vous alors que le seule personne à voir ses efforts et la monstruosité de son travail accompli n'était autre qu'elle-même ? Elle n'avait rien à prouver à personne après tout... Mais c'était bien elle ça. Repousser encore ses limites et être toujours plus perfectionniste, toujours plus exigeante avec elle-même jusqu'à s'en rendre malade parfois et oublier de... De vivre. Vivre, tout simplement...

Mina se jetait corps et âme dans son travail et vivait dans son vaste bureau pour ne pas avoir à se déplacer. Elle avait l'impression – un peu trop égocentrique – que le lycée partirait à la dérive si elle s'en allait trop longtemps. Et une nuit, c'était déjà trop pour elle... Alors elle avait choisi d'aménager son bureau de telle sorte qu'il avait l'air parfois de n'être qu'un studio d'étudiant... Autant dire que rares étaient les personnes qui avaient le droit d'y venir et que les visites ici se faisaient donc rares.
La Directrice sortait trop peu de son antre et n'avait donc pas vraiment de vie sociale, autant le dire. On pouvait légitimement se demander si justement elle aimait être seule par peur de ne pas savoir comment se comporter avec les gens... Qu'elle se complaisait dans sa bulle fragile, dans sa tour d'ivoire pour ne pas voir à quel point c'était une handicapée du cœur, qu'elle n'avait pas appris à apprécier ou aimer les gens. Ce sont des choses que les livres de cours n'expliquent pas... Et son côté précoce lui avait mis quelques bâtons dans les roues et ce depuis son plus jeune âge, l'empêchant de s'épanouir normalement au sein d'une communauté de son âge...
Donc, oui, elle aimait sa grande solitude, le silence lourd et apaisant qui régnait souvent entre ces murs et la vue, magnifique - il fallait bien le souligner - que lui offrait la large baie vitrée qui éventrait son bureau sur toute sa largeur. Toutefois, cette solitude la pesait parfois. Souvent...Et elle aurait adoré avoir quelqu'un avec qui parler, passer du temps, partager certaines choses... Et aimer. Peut-être... Elle avait tout, sauf quelqu'un avec qui être, simplement. Et plus le temps passait, plus elle avait l'impression que le temps laissait ses marques sur sa pauvre carcasse et qu'elle aurait de moins en moins de chance de trouver ce qu'elle cherchait secrètement. N'allez pas lui dire par contre qu'elle se fait vieille – à 24 ans tout de même... - et qu'il lui faut se secouer, elle vous répondrait que sa vie la satisfait en tout point, uniquement pour qu'on ne la mette pas face à ce qu'elle considérait comme le seul échec de sa vie.

La jeune femme soupira de nouveau, debout devant sa baie vitrée et ajusta son tailleur. Elle avait reçut il y avait maintenant quelques minutes de cela un coup de téléphone stipulant qu'elle devait aller chercher une jeune étudiante et... Et quoi d'ailleurs ? C'était bien la première fois qu'on lui demandait, expressément à elle, de s'occuper de l'accueil d'une nouvelle dans l'école. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre... M'enfin, elle avait pris le temps de regarder son dossier scolaire – plus que satisfaisant – et s'était dit que c'était peut-être à cause de son niveau scolaire justement qu'on lui réservait l'accueil rare et privilégié de la Directrice en personne.


Angoisse, malaise, impatience... Après un bref regard inquisiteur pour vérifier que son bureau n'était pas trop en désordre, Minami ferma la porte à clef et expira longuement. Le couloir était vide mais la rumeur de la vie étudiante plus bas lui parvenait jusqu'aux oreilles, éveillant en elle un soupçon de nervosité. Peu importait, elle ne montrerait rien de son léger trouble à ceux qu'elle croiseraient. Elle s'avança alors d'un pas rapide et déterminé, rangeant dans sa poche la petite clé dorée de son antre.
Elle passa rapidement couloirs et allées pour enfin arriver là où le rendez-vous avait été fixé, à la « Vie Scolaire ». Elle se posta un instant devant la double porte de la salle, un air grave vissé au visage et les épaules nobles. Elle franchit ensuite le pas de la porte et laissa trainer son regard autour d'elle, cherchant celle dont elle avait maintenant la responsabilité.

Et elle la vit, à quelques pas d'elle, frêle, seule... Presque trop fragile pour être en ces lieux. Mina laissa ses lippes s'étirer en un sourire à la fois... Amusé, quelque peu moqueur et... Et charmé. Elle combla alors l'espace entre elles, le réduisant le plus possible en restant toutefois dans les normes. Elle se racla la gorge et attendit une réaction de la jeune fille...


« Bonjour. Ainsi donc tu es Naoko Watari, n'est-ce pas ? » Concis, ciblé. Il n'en fallait pas plus de toute façon pour entamer le dialogue, si dialogue il allait avoir. « Suis-moi je te prie, nous avons, je crois, des présentations à faire, quelques papiers à remplir et... Un lycée à te faire visiter plus tard. »
Soulagement, enchantement, amusement... Sans plus attendre, Mina tourna les talons, jetant un coup d'œil derrière elle pour vérifier que la brunette la suive et pressa le pas. Cette gamine avait quelque chose d'étrange, d'attirant, d'attrayant et de tout à fait fascinant. Pourquoi ? Aucun idée à vrai dire... Mais Mina se prit à sourire en jetant un autre regard au dessus de son épaule.
Peut-être était-ce la solitude qui rendait la gamine si distrayante à ses yeux ? Ou peut-être était-ce...? Non. Peu probable. Quoique... Mina arriva devant la porte de son bureau plus rapidement qu'elle ne l'aurait cru et elle l'ouvrit avant de s'effacer pour laisser la jeune fille entrer. Ce après quoi elle ferma la-dite porte et alla s'asseoir derrière son bureau, incitant Naoko à prendre place en face d'elle.
La Directrice, impériale dans son trône, garda ensuite le silence... Fixant la jeune fille, un sourire vague se dessinant toujours sur ses lèvres églantines. Elle croisa ses jambes et s'adossa un peu plus confortablement, sa tête se penchant légèrement. Elle laissait ses yeux glisser sur cette enfant, sur ce condensé de candeur et de sensualité...
Elle sentait s'éveiller en elle une once de curiosité et d'autre chose qu'elle avait du mal à définir. Son côté félin et taquin reprenait le dessus et Mina laissa ses sens sortir de leur longue léthargie. Ses trop longs et nombreux moments de solitude lui hurlaient d'aller de l'avant et de saisir cette opportunité. Elle avait envie de jouer avec cette jeune fille qui lui semblait être une bénédiction, tombant au moment le plus opportun pour que quelque chose se produise...
Elle avait envie de voir si quelqu'un pouvait lui apporter la petite chose qui lui manquait parfois... Et Mina jeta son dévolu sur cette jeune enfant qu'elle trouvait pleine de charme. Pauvre enfant...

Quoiqu'il en était la Directrice sourit de plus belle, se disant qu'il fallait laisser les choses se faire et qu'en cet instant elle divaguait peut-être. Sûrement... Elle ne connaissait rien de cette enfant et elle se trouvait ridicule de se jeter sur la première personne venue sous prétexte qu'elle voulait briser sa solitude... Enfin, première venue... Pas exactement quand même. Et cette jeune fille avait un charme indéniable qui ne rendait pas notre chère Mina' indifférente. Mais n'allons pas trop vite en besogne, la jeune femme se devait de rester professionnelle. Et la pauvre brunette n'avait rien demandé en plus... L'églantine n'allait donc pas fondre sur elle et lui imposer ses volontés, lui imposer un désir et des envies qu'elle ne partageait peut-être pas.

C'est dans une optique tout à fait décente que Mina se redressa. Son attitude pris plus d'aplomb, son aura instaurant un rapport d'autorité à la jeune femme. Mais c'est son regard qui la trahissait: posées sur Naoko, ses prunelles sanglantes brillaient d'une folle et subtile étincelle de malice et de... Défi. Décidément, rien à faire, elle avait envie de jouer et de faire de cette jeune fille une nouvelle distraction qui, elle l'espérait, prendrait part au jeu pour y mettre plus de piquant... Son corps outrepassant sa raison, la Directrice se releva pour faire le tour de son bureau et aller derrière le siège de la belle. Elle se pencha alors au dessus de son épaule, approchant ses lèvres de son oreille.


« Naoko... Présentez-vous donc je vous prie. Et pour commencer, je vous souhaite la bienvenue dans cet établissement de renom. »
Sa voix s'était involontairement – quoique pas totalement... - faite plus suave et charmeuse... Elle avait également pris le temps, le plaisir de jouer avec une mèche brune de la chevelure de la jeune fille. Minami se maudit alors intérieurement, se redressant et déboutonnant sa veste, sentant une douce vague de chaleur pointer le bout de son nez. Elle s'éloigna alors et se posta sur le bord de son bureau, gardant toutefois la nouvelle élève dans son champs de vision alors qu'elle fixait la ville du haut de son bureau. Que lui avait-il pris ? Oh et puis... Quelle importance après tout, la gamine n'en tiendrait sans doute pas rigueur.

Dieu que la solitude pouvait lui faire faire n'importe quoi... Elle sourit alors, se moquant d'elle et de cette situation... Pauvre enfant !


[HRP: Désolée pour ce post pourritissime... J'ai l'impression de partir dans tous les sens et de faire n'importe quoi. xD *a un cerveau un peu dead en ce moment* M'enfin bon ! Si tu veux que je change des trucs, fais moi signe (a) Au plaisir de te lire °°]
Revenir en haut Aller en bas
Naoko Watari

avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Sur mon transat au soleil :)
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage
Age:
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... ♪ [NAOKO ♥]   Dim 12 Fév - 20:18

'Un nouveau lycée, le début d’une nouvelle vie, le début d’un nouveau jeu…' Pensa Naoko amusée, assise sur la chaise inconfortable qu’on avait daigné lui donner au fin fond de la vie scolaire. Cela faisait 10 minutes qu’elle avait franchi les portes du lycée et voilà qu’elle s’ennuyait déjà ! Son frère lui avait dépeint le lycée Shimizu comme un lycée animé, où il ne manquait pas d’occasion de s’amuser, ‘un vrai terrain de jeu pour quelqu’un comme toi’ lui avait-il dit. Cependant, depuis que Naoko était arrivée, elle n’avait croisé que des étudiants membres de l’administration, tous plus pompeux et plus ennuyeux les uns que les autres, ce qui à haute dose, aurait énervé n’importe qui. Mais Naoko avait joué le jeu : souriante, polie, joyeuse et amusée, elle avait franchi les portes de la vie scolaire confiante et déterminée, car il fallait absolument donner la meilleure image d’elle, et se mettre le plus de monde dans la poche tout de suite, surtout les élèves influents. Ne dit-on pas que la première impression fait beaucoup dans la relation avec les autres ?

« La Directrice va venir t’accueillir » lui avait-on dit, ce qui avait eu le don de provoquer l’étonnement sur nombre de visage. Apparemment, la directrice se déplaçait rarement… On lui avait proposé une chaise et voilà 10 minutes qu’elle attendait (im)patiemment. Elle s’amusait déjà à imaginer la directrice, une vieille femme, toute rabougris, les petites lunettes sur le nez, à moitié sourde et radotante… Naoko se mit à rire silencieusement de cette image mentale. Puis elle se souvint qu’elle avait entendu un jour son frère dire que ‘la directrice elle est trop bonne’, ce qui mis le doute dans son esprit. Devait-elle s’attendre à une femme à la beauté fatale qui ferait tourner la tête de tous les mecs ? Une femme à pouvoirs et influente sur la gente masculine ? Ce serait peut-être la personne qui lui serait la plus utile… Elle se ressaisit en un instant, certaine que son regard s’était assombri et son petit sourire machiavélique s’était étirée lorsqu’elle complotait… Elle croisa les jambes, et commença à jouer avec ses cheveux avec un petit sourire, tout en se tournant ostensiblement vers le garçon plutôt craquant qui l’avait accueilli plus tôt et qui apparemment la trouvait à son gout… Il allait venir la voir lorsque des talons se firent entendre dans le couloir, ce qui le ‘bloqua’ et il fit demi tour, reprenant sa paperasse. Naoko décroisa les jambes, remis ses cheveux en place et lissa sa jupe de sa main machinalement. ‘Et c’est parti’ se dit-elle.

La femme qui entra ne manqua pas de surprendre Naoko. Elle était plutôt jeune, pour une directrice, la démarche déterminée et gracieuse, le regard calculateur, le petit sourire narquois sur le bout des lèvres…Son instinct lui dit de se méfier de cette personne, son petit doigt lui disait que quelque chose n’était pas net chez cette femme. Elle scruta la salle comme si elle était à la recherche de sa proie et s’arrêta sur Naoko. Cette dernière ne fit pas un geste, et regarde la directrice dans les yeux, attendant le moindre de ses mouvements. Elle s’approcha d’elle :

« Bonjour. Ainsi donc tu es Naoko Watari, n'est-ce pas ? »

La banalité de la phrase fit monter en Naoko un rire sarcastique, ce que la jeune fille réussit à contenir derrière un léger sourire. Elle fit un léger mouvement de tête.

« Suis-moi je te prie, nous avons, je crois, des présentations à faire, quelques papiers à remplir et... Un lycée à te faire visiter plus tard. »

La directrice ne prit pas la peine d’attendre que Naoko réponde et tourna les talons, se dirigeant probablement déjà vers son bureau. Naoko se leva prestement, et commença à suivre la directrice. En sortant de la vie scolaire, elle ne put s’empêcher de faire un clin d’œil vers le dit garçon-craquant et, accéléra la cadence pour rattraper la directrice. Le chemin jusqu’au bureau de la directrice lui donna le temps de détailler cette dernière. Elle ne correspondait pas du tout à ce que Naoko avait imaginé. Rien que par ça tenue, loin du tailleur strict et habituel, la jupe fendue et le décolleté plongeant, dévoilaient des courbes affriolantes, de quoi émoustiller quelques instincts… Plus elles s’enfonçaient dans le cœur de lycée, plus le bruit des élèves dans les couloirs s’atténuait, à croire que le bureau de la directrice était une forteresse coupée du reste de lycée. Naoko ne pu poursuivre sa réflexion, la directrice s’arrêtant déjà devant une porte, surmontée d’un « Bureau de la Directrice ».

La directrice ouvrit la porte et laissa Naoko entrer. Elle lui fit signe de s’assoir sur la chaise tout près, ce que fit Naoko, tout en gagnant le siège imposant derrière le bureau, qui donnait l’impression que la directrice surplombait la pièce. ‘C’est vous le maitre ici, je ne suis qu’une petite souris et vous vous apprêtez à me le faire comprendre. Message reçu’ pensa Naoko. Elle prit le temps de détailler la pièce, et comme elle s’y attendait, Naoko n’y trouva rien de commun : Un canapé, le début d’une salle de bain de l’autre coté de la pièce, quelques vêtements éparpillés… ‘On dirait un appart’’ se dit Naoko. Elle était en train d’admirer la baie vitrée lorsqu’elle sentit le regard de la directrice sur elle ‘la traditionnelle inspection de la tête des nouveaux arrivants’ pensa t-elle. Elle tourna la tête et sourit faiblement, cherchant à faire bonne impression. Elle nota que le regard de la directrice n’était pas exactement celui que les adultes posaient sur elle habituellement, il était plus sombre, plus … provocateur ? Elle devait se faire des idées. Elle vit son dossier ouvert posé sur le bureau et se mit à sourire de plus belle ‘Elle doit juste être ravie d’avoir récupéré un élément comme moi dans son établissement, si elle me garde ici cela lui fera de la bonne publicité, et elle sera félicitée… Voila un bon argument pour la mener par le bout du nez celle-là…’ songea Naoko. Elle fixa la directrice droit dans les yeux, d’un regard un peu candide, et trop naïf pour correspondre au vrai caractère de Naoko, mais qui aurait fait tomber n’importe qui dans le piège que tendait la jeune fille. La directrice se leva, se qui surprit Naoko qui se garda bien de le montrer, fit le tour du bureau d’un pas nonchalant et se pencha vers l’oreille de la jeune fille :

« Naoko... Présentez-vous donc je vous prie. Et pour commencer, je vous souhaite la bienvenue dans cet établissement de renom. » D’une voix presque… sensuelle ?

Soit la directrice était vraiment bizarre, soit elle jouait avec Naoko… Elle ne put choisir entre les deux que la directrice prit délicatement une de ses mèches de cheveux et se mit à jouer du bout des doigts… ‘Et si c’était un test ?’ se demanda Naoko. Elle décida alors de jouer son rôle d’élève modèle si bien appris, ne se laissant pas avoir par ces attentions si futiles pour la déstabiliser. ‘ Si elle pense m’avoir comme ça, elle se fourre le doigt dans l’œil…Commençons par un peu de compliments…

« Je suis très honorée de pouvoir intégrer un établissement aussi prestigieux que le lycée Shimizu. Sa réputation n’est plus à faire… »

Naoko sentit la directrice lâcher ses cheveux. Elle resta quelques secondes derrière la jeune fille pendant qu’elle enchainait :

« Comme vous le savez déjà Madame la Directrice, je m’appelle Naoko Watari, et j’espère de tout cœur que mon séjour dans votre lycée se passera le mieux possible. »

La directrice retourna s’asseoir derrière le bureau, et continua à regarder fixement Naoko avec un air de défi.

« Vous avez lu mon dossier apparemment » dit Naoko en glissant son regard vers le dit dossier tout en notant que la directrice avait ôté un bouton à sa chemise, la rendant de plus en plus indécente pour une directrice. Naoko jeta un regard furtif vers le décolleté de la directrice, mi-choquée mi-amusée, et continua le plus naturellement du monde :

« Je suppose que c’est à lui que je dois cet accueil des plus… amical. Certains de mes frères sont déjà passés par ce lycée, mais je crains qu’ils n’aient pas laissé que des bonnes impressions » s’amusa t-elle

Naoko se cala dans le fond de son siège, croisant les jambes, avec son plus beau sourire de focus collé aux lèvres. Il était tant d’examiner la situation pour la tirer à son avantage. Si la directrice avait une bonne première impression d’elle, elle l’a transmettrait aux professeurs, ce qui en plus de son dossier, les rendraient aux petits soins pour elle. Elle pourrait faire ses sales coups au besoin et quelques larmes feraient l’affaire pour en accuser un autre. Cela serait d’autant plus facile qu’elle savait mentir comme personne, et si en plus la directrice pouvait la soutenir… Il fallait donc absolument sortir de ce bureau avec l’approbation totale de la directrice pour mener son projet à bien. Rien de plus facile, un peu de lèche et tout serait joué, qui remettrait sa parole en doute à cette ‘tendre, gentille et fragile Naoko ?’

Naoko regarda vers la baie vitrée :

« Je trouve le lycée, au premier abords, très moderne, très dynamique, ce qui donne vraiment envie de venir étudier ici, dans ce cadre si joyeux et accueillant. »

Elle ajouta, fixant cette fois-ci la directrice dans les yeux avec malice :

« De plus, j’ai entendu dire que l’ambiance était conviviale au sein des classes, ce qui rajoute du charme à l’endroit…Je vous félicite Madame la Directrice»

Elle posa ses deux bras de long des deux accoudoirs, ayant ainsi la même posture que Mina, parlant d’égal à égal…

‘La balle est dans ton camp Madame la Directrice, mais dis-toi que je ne me laisserais pas faire…’ pensa Naoko en inclinant sa tête sur le côté.

[HRP : La reprise est trèèèès dure, ce qui se ressent dans le rp xD Si tu veux que je modifie des choses dis le moi Wink Au plaisir de pouvoir enfin jouer avec Mina dans son bureau....]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prom'nons-nous dans les bois... ♪ [NAOKO ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: