AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amis pour la vie ? [PV Renji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Lun 1 Aoû - 3:31

Les cours avaient été longuets. Katherine avait passé sa journée à gribouiller quelques dessins qui ne ressemblaient pas à grand-chose, il faut dire qu’elle ne s’était pas vraiment penchée dessus. Elle s’était contentée de laisser aller son poignet où bon lui semblait. Elle s’était fait reprendre une à deux fois dans la journée par je ne sais plus trop quel profs parce qu’elle décrochait du cour ou préférait papoter avec les gens alentour.

Puis midi avait sonné, entrainant le chemin en direction de la cantine. Comme d’ habitude, le réfectoire était bondé et très bruyant. Mais cela faisait trois jours qu’elle « vivait » ici, elle s’était donc habitué à tout ce qui se passait dans le coin. Mais une question trottait dans la tête de notre jeune fille : Ou était donc Renji ? Voilà déjà deux jours qu’elle le cherchait pour savoir quand est-ce qu’elle pourrait débuter son emploi étudiant dans le parc sous les ordres de son … Son quoi au juste ? Chef ? Ami ? Tuteur de travail ? C’était une bonne question. Et puis Katherine aurait aimé revoir Renji car elle l’adorait, car c’était tout simplement comme si ce mec était son deuxième grand frère ! Elle fut ensuite tirée de sa rêverie par une des filles de sa classe qui devait lui parler depuis un bon moment. Mais Kath’ en avait rien à faire de ce lycée, elle y était venue presque par obligation et maintenant elle rêvait d’un futur où elle aurait un appartement à elle, son chat, son rat et ses poissons !

Puis le plus dur passa : Les cours de l’après midi ! Notre jeune héroïne avait du mal à ce concentrée car elle était en pleine digestion de son steak/frittes du midi. Oui, aujourd’hui le self leur avait servit un menu Américain qui faisait par dit des journées découverte du monde ! Katherine bavait encore rien qu’en pensant au Donuts au chocolat qu’elle s’était enfilé quelques heure au par avant. Elle se fit encore reprendre plusieurs fois durant l’après midi. Si bien qu’elle se demandait si elle avait fait le bon choix, elle aurait préféré travailler comme Renji et fuir son père comme Guillaume ! Mais elle se retrouvait là, sur une chaise derrière un banc à écouter une leçon de Japonais à laquelle elle ne comprenait rien et pourtant Kath était doué point de vue mandarin, car son père lui avait apprise depuis toute petite la langue de son arrière-grand-mère qui était venu en Angleterre et avait épousé son grand père : Archimède Pierce.

Puis après ses cours, n’ayant toujours pas vu Renji, elle se décida à aller en ville faire du repérage pour savoir ce qu’elle pourrait acheter avec la paie de ses heures de travail au lycée. Elle passa devant des magasins de vêtements de marques qui ne lui attirèrent même pas l’œil, Kath’ était anti-marque car elle pensait que les petits chinois méritaient bien plus qu’un yen symbolique pour avoir fabriqué un pull qui se vendait cent yens dans le commerce. Elle s’était arrêtée à la boutique de bonbons et en acheta une multitude pour 10 yens sois un kilo de bonbons.

Elle continuait sa route quand elle vit au loin une personne très singulière qui lui rappelait vaguement quelqu’un et plus notre jeune fille s’en rapprochait plus elle distinguait mieux cette personne jusqu’à reconnaitre la personne qu’elle connaissait le mieux ici :

« Renji ! » avait-elle alors criée.

Et quand son interlocuteur c’était retourné, elle n’avait pu se retenir de lui faire la bise et de le serré dans ses bras. Elle le regarda, il semblait en pleine forme ce qui ravie notre jeune fille au plus haut point.

« Alors ça va ? Tu sais ça fait trois jours que je te cherche, ou était tu ? » avait-elle enchaînée avant que Renji n’ai pipé mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Lun 1 Aoû - 17:31



Cela faisait un jour et demi que Renji était partagé entre du travail à la bibliothèque ainsi que la remise en ordre de son atelier de jardinage pour faire un récapitulatif de ce qui lui manquait ou des outils qui avaient besoins d'être changés. Il n'avait donc pas beaucoup mis son nez dehors et avait profité de ses horaires plus relachées pour profiter d'un peu de repos, vu le monceau de travail qui se profilait pour les jours à venir.


Cet après-midi, Ren avait sa demi journée de libre et il avait décidé de faire un tour en ville, histoire de se racheter quelques fringues. Il était tout de même resté un moment à l'appart et s'était décidé à bouger sur les coups de quatre heures. Il avait pris une bonne douche, histoire de se rafraichir un peu car la chaleur de l'après-midi était vraiment lourde. Pour sortir, il avait choisis de porter un pantalon treillis plutôt classe avec des tas de poches sur les côtés et dans un tissu assez léger qui était appréciable comparé aux jean's épais qu'il portait d'habitude, le tout accompagné d'un Tshirt noir sans manches et il était prêt à filer.


Avant de passer la porte, il avait enclenché la climatisation, afin que la température soit convenable lorsqu'il rentrerait quelques heures après. Pour une fois, il prit sa Dodge Stratus, plutôt que sa moto. Au moins y'avait la clim à l'intérieur et puis de toute manière, avec ce qu'il comptait acheter, il se voyait mal revenir avec tout un tas de sac en bécane.


(Photo trouvée sur google)



Une fois en ville, il fit quelques boutiques, trouvant diverses fringues qu'il acheta et poursuivit son périple dans une rue, en comptant rentrer à la maison une fois arrivé au bout de cette dernière. C'est en sortant d'un magazin que Ren sembla entendre crier son nom. Il se retourna et vit Katherine. Celle-ci lui fit la bise et le serra dans ses bras.


- Bon sang! Toi alors! Je t'avais pas passé mon numéro, tête de linote ??!! Rappel-toi bien... Je t'avais pourtant dit de pas hésiter à m'appeler.


Il lui donna une petite tape sur la tête et l'attira un peu brutalement entre ses bras, pour la serrer à son tour.


- Mine de rien, tu m'as manqué toi ! dit-il en lui chuchotant dans le creux de l'oreille.


Il était vraiment content de la voir. C'est vrai qu'avec le boulot, il n'avait pas eu l'occasion de la recroiser.


- Bon, tu vas devoir te faire pardonner pour ce manque, petite tête de linote, dit-il avec un sourire affectueux après s'être détaché d'elle. Tu as quelquechose de prévu là? Si non, tu vas me servir de larbin! Et oui encore! dit-il l'air faussement sadique en lui tendant les sacs qu'ils tenaient dans une main. Non, je plaisante, par contre, j'exige que tu restes un peu en ma compagnie. Je comptais faire deux dernières boutiques pour me trouver des fringues, ça te tentes? Et puis après, je t'invite dans un salon de thé si t'es partante. Dégustation de patisseries francaises à l'ordre du jour ! Qu'est-ce que t'en dis?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Lun 1 Aoû - 23:26

Renji avait alors rappelé à la jeune fille qu’il lui avait donné son numéro de téléphone exprès pour le contacter. Sur le coup Katherine se sentie un peu honteuse quand elle prit la tape du jeune homme sur sa tête et puis il l’attira dans ses bras, rien de sérieux, juste par pure, bonne et simple amitié. Puis Ren précisa que notre jeune fille lui avait manqué ce qui arracha un sourire à la demoiselle.

Puis le jeune homme déconna sur le fait que notre Kathy devait se faire pardonner pour ne pas l’avoir appelée en étant une fois de plus son larbin. Vien ensuite des propositions, Renji devait finir de faire les magasins de vêtement mais il voulait inviter notre jeune anglaise à boire un thé tout en mangeant des pâtisseries française. Mais Renji ignorait que la mère de Kath’ était d’origine française. Elle regarda alors le jeune homme est sortit avec un accent français mal maîtrisé :

« Oui ça me ferai plaisir de manger une éclaire à la chocolate »

Elle s’avait qu’elle ne maîtrisait pas très bien sa langue maternelle, elle avait appris des bases étant enfant qu’elle avait vite perdue. Elle aurait aimé savoir parler cette langue à la perfection comme savait le faire sa mère. Mais Katherine ne parlais que couramment Anglais et le Mandarin.

Elle accompagna alors Renji dans ses boutiques de vêtements et se permit même de le conseillé lors de ses essayages. Notre jeune fille aimait le style de ce gars, un peu rebelle, révolutionnaire en quelques sortes. Katherine aurait pu opter pour un style dans ce genre la, mais elle pensait qu’une femme devait être … Belle n’était pas le terme exact donc je me contenterai de répondre qu’elle pensait qu’une femme devait simplement être bien dans sa peau et bien dans ses fringues. Pour ça que notre jeune fille optait pour des vêtements qui faisait nénéttes comme le disent les mecs. D’ailleurs aujourd’hui, elle portait une de ses jolie robe sans manche qui était de couleur turquoise, elle s’était même bouclé les cheveux ce qui lui donnait un air de fille de l’époque des aristocrates mais elle aimait ça. En faite, il lui manquait juste une petite ombrelle et on aurait dit une de ses filles de riches que l’on pouvait voir sur des gros bateaux comme à St tropez.

Puis nos deux héros se dirigèrent alors vers le salon de thé où une jeune femme les accueilli avec un énorme sourire et les amena à une table. Kathy consulta alors la carte des thés, et opta pour un thé vert avec sa fameuse éclaire au chocolat. Renji passa alors sa commande et une fois la jeune femme partie préparé leur commande, Katherine enchaîna leur discussions.

« Tu sais Renji, je commence à croire que je suis une vrai crotte, rien qu’aujourd’hui je me suis fait reprendre une dizaine de fois car je ne suivais pas les cours. Mais tu sais d’un côté, je t’envie, tu as ton chez toi, ton boulot et tu fais ta vie. Et ce que je t’envie par-dessus tout c’est que tu es jeune et tu semble crouler sous les yens ! »

C’est vrai notre jeune fille enviai la liberté de Ren, elle aurait voulu être aussi libre que lui et avoir sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mar 2 Aoû - 0:57




- Cho-co-lat ! rectifia distinctement Renji avec un large sourire. Pour moi, ça sera un éclair aussi mais au "café".


Ils discutèrent beaucoup le long du chemin et entrèrent dans une première boutique où Ren trouva quelques Tshirts sympas ainsi qu'une superbe chemise noire. Durant les essayages, Katherine sembla être emballée par tout ce qu'il lui montrait. Il déconna pas mal en faisant mine de faire le mannequin et en faisant comme si Kath était son assistante. Décidément, avec elle, il se lachait complètement.


Dans une autre boutique, mixte celle-ci, ils s'amusèrent même à se courser entre les rayons, après que Ren ai repèré une robe très sexy pour Katherine et qu'il l'ai tanné pour l'essayer. Mine de rien, cette dernière était vraiment très belle aujourd'hui. Elle portait une robe d'un superbe bleu turquoise, assez près du corps et elle avait bouclé ses longs cheveux bruns, ce qui lui allait vraiment bien. Il adorait ce petit regard mutin chez elle et ce visage à la fois si délicat et avec ce brin de séduction dissimulé dans certaines de ses expressions, qui faisait limite femme fatale. Mais le plus beau dans tout ça, c'était son sourire. Habituellement, Renji ne faisait pas spécialement attention à ce genre de détails, étant plutôt habitué à porter de l'intérêt sur le physique des hommes mais Kath avait quelquechose qui le séduisait au plus profond de lui. C'était une jeune femme pleine de fraîcheur, qui semblait honnête et franche, sans détours, sans faux semblants.. en un mot: "vraie".

Plus tard, ils chahutèrent même dans la cabine alors que cette dernière venait titiller le rideau lorsqu'il se changeait, juste histoire de l'embêter, faisant semblant de totalement l'ouvrir.


- Toi si je t'attrapes, ça va barder!, lança Renji après qu'elle ai décidé finalement de ne plus faire semblant et ouvre le rideau de moitiée.

Heureusement, Renji venait de passer à nouveau son pantalon et se trouvait torse nu, ce qui n'était pas plus gênant que cela en soi.



****


A peu près une demi-heure plus tard, ils se trouvaient installés à une table du salon de thé qu'avait choisit Ren. En discutant, pendant qu'on préparait leur commande, Katherine lui apprit qu'elle s'était fait reprendre une bonne dizaine de fois aujourd'hui, en cours.


- Ah ouai rien que ça? Et qu'est-ce qui retenais à ce point ton attention pour te mettre ainsi dans les nuages?


Il rit à la dernière reflection de celle-ci et roula exagérément des yeux.


- Oui en effet, envit ma jeunesse, toi qui est bien plus jeune que moi.. Et puis ne dis pas que je croûle sous les yens, si tu savais ce qu'on garde pour soi au final quand on doit s'assumer seul. entre les frais, les factures etc... N'oublies pas que tout le monde passe par l'adolescence et tout ça, avant de devenir indépendant. Il y en a même d'ailleurs, qui ne le deviennent jamais en fait.. Enfin ça pour le coup j'sais pas si c'est fait pour te rassurer.. mais bref, moi aussi j'ai été dans ton cas.


Leur commande arivva. Renji but sa limonade et puis prit une bouchée de son éclair au café. Tout bonnement délicieux. Il piqua un morceau dans l'éclair chocolat de Katherine et l'invita à faire de même avant de récolter ses foudres, suite à son geste.


- Tu sais, je pensais, si vraiment tu as du mal à te faire à cette vie en dortoirs, on pourra toujours faire en sorte que tu viennes de temps à autre chez moi. Que ce soit le week-end en journée ou certains soirs. D'ailleurs si ça te dis, je t'invites à venir visiter mon chez moi après qu'on ai fini notre petite tournée en ville. Je te parles en tout bien tout honneur biensûr, ne vois rien de déplaçé là-dedans.


La conversation se porta ensuite sur le petit job d'assistante que Renji lui avait proposé quelques jours plus tôt. Ils convinrent ensembles de voir son emploi du temps chaque début de semaine pour savoir comment ils organiseraient leur duo de travail. Puis Renji pensa à une chose.


- Au fait tu ne m'as pas dit si tu t'étais fais des connaissance ? Ca se passe bien dans ta classe?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mar 2 Aoû - 23:24

Renji avait alors demandé à Katherine ce qui la mettait tant dans les nuages, elle se contenta de rire prenant cela pour une blague et ne sachant que répondre parce qu’elle ne savait pas ce qui la mettait tant dans les nuages. Puis il rigola quand Kath lui avoue qu’elle enviait la richesse de Renji. Celui-ci lui fit une pseudo morale sur les responsabilité qu’engendrais le fait d’avoir un endroit où vivre bien à sois.

Puis la commandes de nos deux jeunes héros arriva. Kathy entre pris de croquer dans son éclair mais Ren lui piqua une bouchée et l’invita à faire de même. Elle croqua dans l’éclair de son voisin de table avant de lui donner un léger coup de pied dans le tibia pour rigoler bien entendu. Puis Ren fit une proposition à Kath qui consistait à, si elle le voulait, passer quelques soirées ou journée dans son appartement. Il lui proposa même de passer visiter son appartement après avoir fini leur visite au centre commercial. Katherine enchaîna entre deux bouchées d’éclair :

« Oui ce serai avec plaisir que je visiterai ton appartement. Je me demande bien à quoi il doit ressembler ! »

Puis ils avaient conclut que Katherine travaillerai en fonction de son emploi du temps. Ce qui convenait parfaitement à la jeune fille puis Renji lui demanda si elle s’était fait des amis en classe.

« Bah disons pas des amis mais des connaissances. Puis tu sais en temps normale je suis une fille super froide… Je n’aime pas le contact avec les autres. »

Puis notre jeune fille se mit à plaisanté, elle bu une gorgée dans la limonade de Ren pour lui rendre le coup de l’éclair. Elle se sentait si alaise avec Renji, elle savait qu’il ne lui en voudrait jamais pour ses blagues. Si un jour Renji lui en voudrait ce serai pour quelques chose de vraiment grave voir même d’impardonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mer 3 Aoû - 1:33




- Tu verras, c'est une porcherie sans nom ! Et j'en suis fière! Des tas d'ordures partout, des bêtes mortes qui jonchent le sol.. Faut bien se nourrir.. dit-il avec un petit sourire carnassier, avant de rire aux éclats.


Ils discutèrent ensuite un moment de l'emploi du temps de cette dernière, qui lui montra d'ailleurs son planning de la semaine. Mais il conviendrait mieux qu'ils s'y penchent une fois chez Renji, histoire d'être plus confortablement installés, car là avec les patisseries et leurs boissons sur cette toute petite table, il n'y avait pas vraiment la place.
Après ça, ils en vinrent à discuter des connaissances qu'elle s'était faite depuis la rentrée.


- Ouaip je m'en doutais. C'est bien pour ça que j'ai mentionné le mot "connaissances" et non "amis". J'me retrouve un peu en toi. Moi non plus je suis pas spécialement du genre à lier contact si facilement que ça. Tu as été l'exception. Biensûr il y a des jeunes à qui il m'arrive de venir en aide ou qui viennent me parler et me voir de temps à autre mais je dois dire que je n'ai jamais vraiment été du genre à avoir tout une tournée de potes autour de moi ni à copiner avec "tout et n'importe quoi".


Un instant plus tard, Katherine se laissait aller à déconner, en piquant dans le verre de limonade de Ren, qui fit exprès de remuer le verre tandis qu'elle buvait à l'aide de la paille. Il était vraiment heureux de la voir si détendue et de savoir qu'elle se montrait si complice avec lui, après avoir appris qu'elle n'était pas trop du genre contact avec les autres, ce qu'il avait quelquepeu deviné auparavant.


- Bien, si tu as terminé de faire la mariole, on peut peut-être y aller. T'as envie de faire un dernier tour avant qu'on aille chez moi ou c'est bon pour toi?


***


Plus tard, ils regagnèrent la voiture de Renji garée dans une rue toute proche pour rejoindre son appartement. En grimpant en voiture, il jeta les sacs à l'arrière puis retira sa veste du siège passager avant de laisser Kath s'installer à ses côtés. Il démarra ensuite et roula tranquillement jusqu'au quartier où il résidait. Son appartement se situait dans une résidence sur les hauteurs quelquepeu en dehors de la ville, dans un cadre idéal, bordant une petite rivière, qui faisait paraître encore plus loin de la ville et bénéficiant de beaucoup de calme.


Ils roulèrent vitres ouvertes, avec un peu de musique rock, pendant dix bonnes minutes, même plus proche du petit quart d'heure à vrai dire, sur les routes serpentants en direction de la montagne, dans un cadre de verdure idyllique, entouré de forêt et de campagne. Tout ce que Renji aimait et qui lui rappelait sa campagne natale. Puis un dernier virage et ils aboutirent à son quartier où il y avait quelques maisons, deux trois résidences ainsi que des commerces de proximitée. En arrivant de la gauche, il tourna pour emprunter la passerelle qui menait à la rue donnant sur sa résidence.







Une fois devant l'immeuble, Renji gara sa voiture dans le parking privé de la résidence et descendit suivit de sa passagère, après avoir récupérer ses sacs à l'arrière. Il lui montra le côté de la cours qui donnait sur la rivière. C'était vraiment beau à voir. Ils pénètrèrent ensuite dans l'immeuble et montèrent directement au dernier étage, situé sous les combles. Renji récupéra les clés dans sa poche et ouvrit la porte de son appartement, il était d'ailleurs le seul occupant de l'étage.

Il invita donc Katherine à passer devant lui. L'entrée donnait sur la cuisine quelque peu atypique de par ses couleurs puis celle-ci s'ouvrait ensuite sur un couloir desservant les autres pièces. Renji lui fit faire le tour puis en profita pour déposer les sacs dans sa chambre.


- Plutôt impeccable pour une porcherie hein..? lança Ren en lui adressant un sourire en coin et en la guidant jusqu'au salon où ils s'installèrent sur le canapé.



Renji n'était pas spécialement une fée du logis et à vrai dire, le ménage ça lui prenait fortement la tête mais il savait tout de même maintenir et entretenir les lieux dans un état continuel de propretée.


- Bon, qu'est-ce que je t'offres à boire ? proposa Renji en allumant la chaine-hifi, histoire d'avoir un petit fond de musique.


C'était le réflexe automatique lorsqu'il arrivait à la maison. Il invita Katherine à le suivre jusque dans la cuisine et ouvrit le frigo pour qu'elle choisisse elle-même, en s'adossant d'une main à la porte et de l'autre, entourant les épaules de sa précieuse invitée, dans un geste purement affectueux. C'était fou comme il s'était rapidement attaché à elle.



(Lien du topic photos pour avoir un aperçu des liens extérieurs et de l'intérieur de son appartement)
Cliquez Ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Jeu 4 Aoû - 2:20

Dans le salon de thé, Renji plaisanta sur son appartement ce qui fit sourire Katherine. Il avait une sorte de dont pour mettre la jeune fille de bonne humeur, quand elle le voyait elle savait que chaque secondes passer à ses côtés allait être un pur moment de plaisir !
Il précisa par la suite, d’après la réponse de Kathy, qu’il se retrouvait en elle car lui aussi était en quelque sorte insociable. Pour reprendre son terme, il n’aimait pas copiner avec les gens, ce que Katherine comprenait parfaitement mais selon elle se n’était pas pour les mêmes raisons qu’il n’aimait pas entretenir des contacts. Pour Kathy, c’était simple : Son ex l’avait tellement déçue en la mettant enceinte, puis en lui demandant d’avorter l’enfant avant de ce sauvé comme un voleur. Il ne s’était même pas inquiété quand elle avait dit qu’elle mettrait fin à ses jours. Elle l’avait fait enfin essayé de mettre fin à ses jours. Elle s’en rappelait comme si c’était hier : Une bouteille de vodka sur son bureau d’étudiante dans sa chambre, qui se situait à l’époque dans une pièce du garage de son père, elle avait attaquée par boire se jour là. Puis elle avait cogné son poing contre la porte en bois et y avait fait un trou gros comme ses quatre fallanges. Puis pour apaiser la douleur, elle avait bu encore et des idées lui était venu en tête, elle était monter au premier dans la salle de bain et avait pris deux ou trois tubes de médicaments, elle en avait avalée un cul sec avec une grosse gorgée de Vodka puis avait enchaîner le deuxième. Son père l’avait retrouvé le lendemain dans un état pitoyable et avait appelé le SAMU qui l’avait emmené à l’hôpital pour un lavement d’estomac et ils lui avaient proposé un internement volontaire en hôpital psychiatrique qu’elle avait accepté. Tout cette aventure à cause d’un mec, d’un être humain, d’une personne sans pitié. Voilà pourquoi Katherine s’était « désocialisé » pour se maintenir « en vie »

Puis Ren lui demanda si elle voulait faire un dernier tour dans la galerie marchande, la jeune fille avait alors répondu par la négative.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Direction l’appartement de Renji~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nos deux héros arrivèrent devant la voiture de Renji qui fit baver Katherine par sa beauté. Notre jeune homme retira sa veste pour laisser monter Kathy côté passager. La voiture démarra dans un beau bruit et nos deux amis quittèrent la ville. Les vitres de la voitures étaient ouverte ce qui ébouriffai les cheveux bouclés de la jeune fille. De la bonne musique passait, ce Renji avait vraiment de tout sur son poste, du moins c’est ce que pensa Katherine quand elle lui demanda de passé du The Offspring histoire de donné un air de jeune bande d’Américain à leur escapades jusqu’à l’appartement.


MusicPlaylistRingtones
Music Playlist at MixPod.com

Puis Kathy se mit à jouer avec tout et n’importe quoi, ça attaqua par les essuie glace qu’elle actionna pour gêné son ami puis elle s’amusa pendant plusieurs reprise à tirer le manche du frein à main. Notre jeune fille ne regardait pas la route, elle était trop occupée à chantonner la chanson du groupe qui passait sur le poste radio.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Dans l’appartement de Renji~~~~~~~~~~~~~~~~

Une fois la voiture garée, Kathy ne lâcha pas son chauffeur d’un œil, celui-ci lui montra une rivière que l’on pouvait voir de la cour et qui émerveilla la jeune fille. Puis ils montèrent au dernier étage sous les combes du bâtiment.
Puis Renji demanda à la jeune fille, sous forme de déconnade, comment elle trouvait son appartement tout en la guidant dans le salon. La jeune fille était émerveillée par le deisigne de l’appartement.

« Ouais plutôt impécable pour une porcherie ! »

Puis Renji proposa à Katherine à boire, il alluma sa chaîne hifi histoire de faire une petite ambiance. Puis il invita la jeune fille à la cuisine et lui passa un bras autour de l’épaule tout en tenant la porte du frigo ouverte. Kathy pris cela pour une invitation à se servir, elle pris une cannette de coca et alla s’asseoir sur le canapé en posant la cannette sur la table basse. Quand elle entendit un miaulement.

« Oh ! Renji tu as une mimine ! Je veux la voir, j’adore les chats si tu savais ! »

Kath’ était heureuse de pouvoir voir le cat de Ren.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Ven 5 Aoû - 3:14



Tandis qu'ils roulaient, Katherine lui avait demandé si par hazard il avait du Offspring et en effet, il avait un album de ce groupe. Il pû donc lui en passer, donnant ainsi un petit côté rafraichissant à leur virée, si on pouvait appeler ainsi le chemin qui les séparait de son appartement. Ca faisait un moment qu'il n'en avait pas écouté d'ailleurs. Il n'était pas plus fan que ça de ce groupe mais de temps à autre, ça faisait du bien d'en réécouter. Cela lui rappelait quelques souvenirs d'adolescence.


Kath se mit ensuite à faire la con avec les essuies-glaces, ce qui ne dérangea pas outre-mesure Renji qui lui lança quelques regards amusés. Mais lorsque cette dernière posa la main sur le frein à main, faisant semblant de le tirer, là il se montra quelquepeu ferme. Ce n'était vraiment pas le genre de choses à laquelle il fallait s'amuser, car si elle l'avait vraiment tiré, ils auraient très bien pû finirent dans le décor sauf si Ren se révèlait maitriser le véhicule avec habiletée. Mais bref, ils arrivèrent donc à la résidence sans incident. La voix de Katherine les ayant accompagné tout le long de la route, sans que Ren n'y trouve quoi que ce soit à redire. D'habitude, il n'aimait pas spécialement entendre une fille chanter à côté de lui, ça lui vrillait vite les tympans mais Kath avait vraiment une belle voix et elle ne chantait pas niaisement comme la plupart faisaient en s'accompagnants même de petites mimiques idiotes.


Ensuite, une fois à l'intérieur, il lui fit donc faire le tour de l'appart puis après être allés se chercher chacun une boisson dans le frigo et avoir rejoints le salon, Kath entendit le chat se mannifester en miaulant et voulu immédiatement le voir, déclarant qu'elle adorait ces petites bêtes. Renji but alors une gorgée de coca et se leva pour aller la chercher. Elle se trouvait sans doutes dans la cuisine, vu le ton caractéristique de ses miaulements, elle devait encore réclamer à manger. En le voyant arriver, Shaitane redoubla dans ses miaulements et se frotta contre lui, avant de bondir sur la table puis dans ses bras.


Il retourna donc avec cette dernière dans le salon et resta un instant debout avec la boule de poils dans les bras, qui était occupée à lui donner de petits coups de langue sur le visage.


- Kath, je te présentes ma petite boule de poils: Shaitane .. aussi surnommée Shaï-Lee.


A ce moment-là, son chat tourna la tête vers l'invitée et la regarda d'un air interrogateur, lançant ensuite un regard incquisiteur à Renji. Son air le fit rire puis il vint s'asseoir sur le canapé avec elle, laissant ensuite son chat quitter ses genoux et s'avancer doucement sur le canapé pour aller à la rencontre de Kath. En moins d'une minute, elle se laissa gentiment aller aux caresses de cette dernière.


- T'as de la chance.. avec mes potes d'habitude, elle s'en tape. Elle ne calcule généralement personne à part moi.constata Ren.


Ils discutèrent un peu d'elle, tout en la caressant. Shaï-Lee ne semblait plus savoir vers lequel des deux aller. C'était vraiment une nouveautée. Il expliqua à Kath qu'il l'avait depuis des années et qu'avant elle vivait dans la maison de ses grands-parents avec lui, avant qu'il ne vienne ici. Et puis lors de sa venue, il l'avait enmené avec lui car tous deux étaient vraiment proches et il savait pertinement que son chat se laisserait crever si il partait durant des mois d'affilés, en la laissant seule là-bas malgré la présence de son grand-père et de sa grand-mère, à qui somme toute, elle était également attachée mais pas au même point qu'à Ren. Déjà, lorsqu'il lui arrivait de partir un week-end par le passé, elle refusait de manger tant qu'il n'était pas de retour à la maison, alors s'en aller durant plusieurs semaines, ça n'était vraiment pas envisageable, aussi bien du côté de Renji qui tenait lui aussi vraiment à son chat.


Il lui expliqua aussi toutes les petites manies de l'animal, comme le fait qu'elle dormait toutes les nuits avec lui et que chaque matin, il avait droit à de petits coups de lappes sur la joue, pour le réveiller. C'était vraiment adorable et pour un chat, elle se révèlait très affectueuse et démonstrative.
Il songea ensuite au boulot et remit donc le sujet sur le tapis.


- Bien, ressort voir ton agenda qu'on regarde enfin cet emploi du temps, proposa Ren en se frottant légèrement la cuisse.


Il fit un peu de place sur le coffre qui servait de table basse devant eux et attendit qu'elle lui expose son emploi du temps pour la semaine à venir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Dim 7 Aoû - 14:19

Renji était alors revenu comme à la demande de Katherine, avec son chat dans les bras. Elle, la mimine, s’appelait Shaitane mais Ren la surnommait aussi Shaï-Lee. Le chat regarda les deux jeune personne à tour de rôle ce qui fit rire Renji. Puis le jeune homme revient s’asseoir sur le canapé en compagnie de sa mimine. Quand le chat quitta les genoux de son propriétaire pour s’avancer sur le canapé, Katherine tendit la main d’en geste insignifiant vers le chat qui se laissa vite aller au caresse.

« Elle est jolie ta mimine Renji ! En plus elle à l’air super gentille et son poil ! Son poil comme il est doux ! »

Puis Ren me fit remarqué qu’en temps normal, son chat ne se laissai pas aller caressé par ses potes et qu’en temps normal, elle ne s’intéressait qu’a Renji et personne d’autre. Puis ils discutèrent du chat qui ne savait plus vraiment où donner de la tête point de vu caresse. C’est ainsi que Katherine appris que Renji avait Shaitane depuis des années, et qu’il savait que son chat se laisserait mourir s’il avait à partir pendant quelques temps sans lui. Puis il lui expliquait que le chat le levait chaque matin par des léchouilles et qu’il dormait avec Ren.

« -Il est trop chou ton chat ! »

Puis la discussion revient sur l’emploi étudiant de Kathy. Celle-ci sortit son emploi du temps pour le montrer à son ami ses horaires de cours et ses heures de libre. Ils étudièrent patiemment quand est-ce qu’ils pourraient travailler ensemble dans le parc. Notre jeune fille était assez enthousiasme de commencer à travaille car elle savait qu’elle ne s’ennuierait pas avec son mentor pour ce qui était le travail du parc.

« Bah j’ai le mardi ou je fini à 16 h au lieu de 17 h, le jeudi ou j’ai 4 heure de pose de 8h à 9h puis de 13h à 15 h et le vendredi de 10 h à 12h. Tu pense pouvoir me trouver des horaires avec toi ? Puis au pire, je suis prête à faire des heures supplémentaires en soirée s’il le faut. »

Comme je le disais plus haut cher lecteur, notre Kathy était motivée à aller travailler non pas pour l’argent mais pour faire passer le temps et profitée un peu plus de Renji qu’elle ne voyais que très peu et assez rapidement exception faite aujourd’hui où elle profitai d’une après midi avec son ami. Il avait beau être plus vieux qu’elle, elle appréciait la mentalité du jeune homme, elle qui était assez mature pour son âge et assez compréhensive avec les personnes qu’elle appréciait vraiment.

« Renji, il faut que je te dise, non ne t’inquiète pas c’est rien de grave, mais à mes yeux tu es comme un frère et je t’apprécie beaucoup. »

Kathy se sentais soulager d’avoir vidé son sac sur ce qu’elle éprouvait pour le jeune homme, c’était sa manière à elle de lui dire qu’elle l’appréciait énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Dim 7 Aoû - 19:42




- Oui t'as vu, elle est super douce, c'est que Mademoiselle adore se faire papouiller et brosser le poil, dit-il en riant.


Il but une gorgée de Coca pendant que Kath sortait son agenda du sac. Puis il se pencha un peu pour consulter le cahier ouvert entre eux.


- Bon, le mardi à voir, je vais pas te prendre une heure alors que tu finis plus tôt. Je sais trop bien combien on est ravi lorsqu'on fini plus tôt, dit-il en souriant. Le 13-15 heures du jeudi serait pas mal ouais et puis le vendredi, j'peux te demander de onze heures à midi si ça te conviens, comme ça si t'as besoin d'étudier ou de souffler t'as au moins une heure de dix à onze. Mais ne me parles pas d'heures supplémentaires ma puce, moi-même j'évites d'en faire donc je vais pas t'en demander.


Il récapitula donc le tout, en lui demandant si son choix lui convenait, en sachant que cela pourrait être modulé selon les semaines. Renji alla rapidement faire un tour dans la cuisine, cherchant des paquets de biscuits mais il n'avait plus rien. Il revint donc au salon, l'air limite dépité.


- J'étais allé voir si j'avais des biscuits pour qu'on grignotte mais j'ai que dalle. Et ouais, je t'inscites à grossir, rouhh pas bien mais va falloir remplumer tout ça si tu veux tenir face aux heures d'esclavage que tu vas subir !dit-il en lui désignant son ventre plat.


Il se mit à rire puis lui sourit avant de finir son verre. C'est alors que Kath lui déclara l'attachement qu'elle avait pour lui. Un petit sourire étira les lèvres de Renji, qui passa un bras autour de ses épaules et l'attira contre lui. Il appuya sa tête contre la sienne, y déposa un baiser puis lui murmura avec douceur et sincéritée.


- Moi aussi je t'apprécie beaucoup Kath.. Je suis vraiment heureux que tu te sois lamentablement étalée devant moi ce jour-là.


Il la serra longuement dans ses bras puis se détacha avec un sourire.


- Dis-moi, ça te dirais de manger ici ce soir? Bon j'ai plus grand chose donc faudrait qu'on aille faire quelques courses mais ça sera pas long. Je peux te cuisiner ce qui te feras envie ok? Il faut bien qu'on fête ton nouveau statut de larbin.. dit-il avec un sourire sadique.


Shaitane, qui s'était rendue un instant à la cuisine, poussa la porte du salon et se faufila par l'entrebaillement, puis sauta sur les genoux de Kath comme pour l'inciter elle aussi, à rester. C'était franchement adorable de la voir se montrer si proche de cette personne pour qui Renji avait tout de suite eu un vértiable attachement.

- Dis non et j'te gardes en otage chérie.. dit-il l'air faussement menaçant.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Dim 7 Aoû - 21:18

Renji auscultait l’emploi du temps de la jeune fille avant de déclarer qu’ils travailleraient ensemble le jeudi et le vendredi. Katherine était en quelques sortes heureuse de participé à un projet, même si c’était du travail avec Renji. Elle avait remarquée le petit surnom qu’il lui avait donné qui changeait bien de « Tête de Linotte » ou de « Larbin ». Il l’avait surnommé « ma puce » ce qui faisait bizarre aux yeux de Kathy parce que personne ne s’était permis de l’appelé comme ça par le passé même pas un des membres de sa famille. Puis il lui demanda si ses horaires lui convenaient.

« Oui cela me va à merveille Renji ! Et si je galère point de vu devoir à faire il y a toujours la bibliothèque que ce sois dans les livres qui y sont exposé ou tout simplement sur le net. »

Puis Renji disparût un cour instant dans la cuisine avant de revenir. Kathy se demanda ce qu’il cherchait et si elle pouvait lui venir en aide. Mais elle eut très vite une réponse à sa question. Ren lui expliqua qu’il était allé dans la cuisine pour chercher quelques gâteaux à grignoter en apéro sûrement et il plaisanta même en disant à Katherine qu’il fallait qu’elle se remplume. Celle-ci pris alors un air faussement offusquée et enchaîna sur avec un sourire malicieux :

« Mais va y traite moi d’anorexique je te dirai rien tu sais ! »

Puis la jeune fille éclata d’un rire singulier qui voulait mettre en valeur sa plaisanterie et non son sérieux, de toute manière Kathy n’arrivait jamais à être sérieuse avec Renji dans les parages. Il fallait toujours qu’elle déconne quand il était présent.

Puis pour en revenir à l’attachement que Katherine lui avait déclaré, il répondit que lui aussi tenait énormément à la jeune fille. Il fit même référence à la chute qui avait crée leur amitié, la jeune fille en réentendant cela éclata de son rire cristallin. Puis Ren serra notre jeune fille dans ses bras ce qui tira un sourire sur la bouche de nos deux héros. Et quand Renji la lâcha et enchaîna en lui demandant si Kathy voulait rester manger ce soir pour fêter son nouveau statut, bien que Kathy pris cette invitation pour fêter son premier travail. Puis Shaitane était revenu dans le salon et avait sauté sur les genoux de la jeune fille un peu comme pour lui dire de rester ici. Kathy esquissa un nouveau sourire suite à la plaisanterie de Renji et répondit toujours avec son humour :

« Bah garde moi en otage va ! Mais assure toi de m’enlevé mon portable pour ne pas que j’appelle la police sinon tu risque d’avoir de grave ennuies ! »

Ren avait précisé qu’il pourrait cuisiner n’importe quoi à la jeune fille. Celle-ci se tâta un petit moment avant de lui répondre :

« Et si ce soir tu me faisais un repas de la spécialité du pays, je veux dire du Japonais : Sushi et tout ce qui va avec ? Puis si tu veux vraiment fêter mon nouveau statut pourquoi pas prendre une bouteille d’alcool pour arroser le tout ?! »

Kathy était optimiste, mais elle ne voulait pas que Ren se ruine pour elle. La jeune fille pensait que de toute façons, il était assez grand pour géré son argents. Et avait hâte de goûter au repas que lui concocterait le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Lun 8 Aoû - 20:12



Renji s'était mit à chahuter avec Kath lorsqu'elle lui avait dit de bien s'assurer de lui retirer son portable afin qu'elle n'appelle personne au secours du fait d'avoir été menacée d'être détenue en tant qu'otage. En voyant tout ce tapage, Shaï-Lee avait filé, les laissant ainsi jouer bruyament à se courir après. Puis après un moment, ils avaient donc décidé de se rendre au combini pour aller chercher de quoi préparer des Sushis et quelques spécialitées du coin dont des brochettes de poulet haché à la sauce soja, parmis d'autres encore..

Ils s'y rendirent à pied, histoire de profiter de l'air plus doux en ce début de soirée et puis ainsi, ça permettait à Ren de faire visiter un peu le quartier à son amie. Sur le chemin, ils s'amusèrent encore un peu à s'embêter l'un l'autre et à un moment, alors que Kath s'était mise à courir pour échapper à un élan de fausse colère de la part de Ren, il l'avait poursuivit, choppée par les poignets puis s'était amusé à la faire tournoyer sous les regards de quelques passants qui pensaient sans doute qu'il s'agissait d'un couple d'amoureux.

Quelques minutes plus tard, une fois arrivés dans le combini, ils avaient pris des tas de choses et Ren avait même perdu Kath un instant car cette dernière était allée voir du côté du rayon des desserts. Après l'avoir retrouvé, ils étaient allé prendre de la Boomerang, une bière aromatisée au citron et au cactus, ainsi que de la limonade, car il n'en avait plus qu'une bouteille à demi entamée à la maison. Pas besoin de dire que Ren adorait la limonade! Pour la bière, Renji avait tout de même fait attention, en prenant un petit pack de bouteilles de cinquantes centilitres pour éviter à Kath de se saouler. Ca craignait s'il venait à devoir la ramener à moitiée ivre dans sa chambre d'étudiante.. Avant de filer, en passant dans une allée, ils s'amusèrent à foutre le boxon en inversant des tas de boites d'aliments dans un rayon puis se dirigèrent finalement vers la caisse, l'air de rien.

Ce n'est qu'une fois sortis du combini qu'ils se laissèrent aller à rire. Sur le chemin de retour, Renji voulu montrer un cheval qui se situait derrière le muret d'une proprietée mais Kath étant un peu plus petite que lui, il avait dû la porter sur ses épaules pour qu'elle puisse voir l'animal et du coup, ils avaient continué leur route ainsi, la demoiselle sur ses épaules. Ren s'était d'ailleurs emparé de son ipod pour écouter de la musique en chemin et avait passé l'un des écouteurs à son larbin attitré pour qu'elle puisse elle aussi écouter.

- Tu connais Korn, j'imagine? lui avait demandé Renji avant de mettre la lecture en marche.

La musique dans les oreilles, désormais plus qu'à quelques rues de la résidence, Ren reposa Kath au sol. Mine de rien, elle faisait son poids. Ils arrivèrent ensuite chez lui et purent enfin poser les courses. Pendant leur absence, Shaitane avait semé des croquettes au large et Ren dû tout remettre dans la gamelle, qu'au passage il lui confisqua pour lui donner une leçon. Ils se mirent ensuite à la préparation du repas avec Kath.

- Bon, installes-toi à table mon larbin adoré, tu vas m'aider un peu à préparer. Y'a rien de compliqué, t'inquiètes, lui dit-il en lui tendant une bière.

Il décapsula ensuite la sienne et en but une gorgée après avoir trinqué avec Kath, en l'honneur de leur future colaboration. Il alla ensuite mettre de la musique. Quoi de mieux que l'Arc-en-Ciel pour égayer l'ambiance. Ren revint en dansant sur la musique, ondulant gentiment, puis commença par préparer le riz. Une fois ce dernier en cours de cuisson, il se charga de préparer les boulettes de poulet hâché tandis qu'il avait chargé Kath de découper le saumon qui irait sur les sushis. Plus ça allait et plus Renji se montrait enjoué. La musique de ce groupe l'euphorisait complètement et quand ce fut le titre " Caress of Venus " qui passa, il attrapa Katherine, qui venait de se laver les mains à l'évier après avoir terminé ses découpes, par la main et l'attira dans l'endroit où il y avait le plus d'espace dans la cuisine. Il commença de remuer ses deux bras en rythme avec les siens, leurs mains liées, puis l'attrapa par la taille pour danser ensembles.

"Caress of Venus" de l'Arc-en-Ciel:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Ven 12 Aoû - 1:52

Renji avait pris la jeune Katherine au mot et avait essayé de lui arraché son portable. Ce qui provoqua un chahut, chose que Kathy adorait : Elle aimait se battre en faisant semblant car cela lui enseignait certains coups qu’elle pourrait éviter lors d’une vraie bagarre. Après avoir perdue contre Renji et que celui-ci lui ai rendue son portable, il partir en direction du combi ou ils iraient acheter les produits pour qu’ils puissent préparés leur repas.

Ils marchèrent dans la rue, et Kathy laissa les derniers rayons du soleil lui caresser la peau en se mettant en débardeur. Tout en marchant, elle admira les environs mais d’un coup Ren et elle se remirent à se chamailler, cela avait attaqué quand Kathy s’était mise devant Ren et avait freiné son pas d’un coup et que celui-ci l’avait heurté de plein fouet. Puis le jeune homme avait fait semblant de piquer une colère, Katherine s’était contenté de jouer le jeu en fuyant en courant et Ren avait couru sur ses talons et avait fini par l’attraper par les poignets. Kathy s’était débattue sur le coup, elle n’avait pu s’empêché de remarqué le regard des gens qui semblaient les prendre pour un couple.

Une fois dans le combi, ils prirent deux à trois éléments essentiel pour leur repas et Katherine s’était aventurée dans le rayons dessert où elle bavait devant quelques pâtisseries Japonaises. Et oui notre jeune fille était une grosse gourmande, la vie de Kath’ se résumais au dessert, elle mangeait tout les plat mais ce laissais largement de la place pour le dessert même parfois trop. Puis Renji avait fini par la débusquée de sa rêverie et l’entraina avec lui dans le rayon alcool ou ils prirent du boomerang et un pack de bières, Kathy savait que ce soir elle allait s’amuser ! Puis avant de quitter le combi, Renji avait eu une idée qui avait amusée Kathy, ils la suivirent donc à la lettre tout les deux échangeant les produits de place.

Une fois sortie, Katherine éclata de son rire cristallin. Puis ils reprirent le chemin en direction de l’appartement de Renji. C’est alors que Ren voulut lui montrer un cheval qui se trouvait derrière un mur, mais Kath étant trop petite il l’avait porté sur ses épaules et la elle l’avait vu, un joli cheval blanc. Ils avaient donc continués leur route comme ça : Kathy sur les épaules du pauvres Ren. Il lui avait ensuite demandé si elle aimait Korn.

« J’en écoute oui. Et j’apprécie mais pas autant que certains groupes tel que Rammstein ou System of a Down ! Ses deux la son mes préférés ! »

Il lui avait passé un de ses écouteurs pour qu’ils puissent ensemble partager la musique de Ren. C’est vrai que plus ça allait, plus elle se rapprochait du jeune homme. Et alors ? Pour Katherine ce n’était qu’une amitié fraternelle si on pouvait appeler cela ainsi. Ils posèrent les sacs de course et Renji nettoya les maladresses de Sheitane. Puis ils se mirent à préparé le repas, tâche qui attira beaucoup Katherine car elle aimait beaucoup la cuisine. Kathy saisie la bière que lui avait donné Renji et la décapsula à l’aide de son briquet. Elle en bu quelques gorgée pendant que Ren allait mettre de la musique puis il revient en ondulant ce qui fit pouffer Kathy. Puis notre jeune fille fut assigné a découpé le saumon, elle n’aimait pas trop le contact avec le poisson mais ce n’était pas grave cela lui faisait plaisir de cuisiner. Kathy ne pu s’empêché de remarqué l’air réjouis de Ren. Une fois, que la jeune Katherine s’était lavée les mains, elle n’eu pas le temps de réagir que le jeune homme l’avait déjà empoigné par les mains et l’entrainait dans un coin spacieux ou ils se mirent à danser en bougeant les mains. Puis Renji attrapa Katherine, qui eu une certaine réticence : Cela lui rappelais le passé avec son imbécile d’ex qui l’avait mise en cloque. Elle se demandait si un jour Renji serait apte à recevoir un tel secret de sa part. Puis, pour ne pas gâcher la fête elle se laissa aller en dansant sur le rythme de la musique. Bien qu’elle se savait mauvaise danseuse. C’est alors qu’elle demanda à son ami :

« Renji ? Je peux monter sur tes pieds au moins nous seront synchro parce que moi est la danse ça fait deux ! »

Elle lâcha Ren d’une main pour attraper sa bière et la finir d’une seule traite. La jeune fille était assez doué pour les jeux d’alcool où il lui arrivait parfois de gagner au la main. Les apparences sont trompeuses et Kathy jouait beaucoup avec ça. Derrière son physique de fifille à papa se cachait une rebelle, une fille capable de tout pour s’en sortir. Kathy voulu testé la confiance de son amie c’est alors qu’elle lui dévoila, tout en dansant, une partie de son passé :

« Tu sais Ren, j’ai eu une enfance difficile… Ma mère m’as eu en garde jusqu’à mes trois ans, puis elle m’a abandonnée. J’ai débarqué ici avec mon père à mes trois ans car il m’a récupéré mais je n’ai jamais été quelques choses pour lui. Il s’en foutait de ce que je faisais, c’est un peu comme si je devais me gérée moi-même… Et pour ça qu’aujourd’hui je me suis renforcée et que je méfie mais avec toi, je n’ai aucune crainte, je sais que tu es un mec bien. »

Elle avait alors esquissé un de ses magnifiques sourires, non elle ne voulait pas se faire plaindre, elle ne supportait pas qu’on la plaigne pour son passer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Ven 12 Aoû - 12:37



En faisant danser Katherine, Renji sentit qu'elle avait quelques réticences mais elle se laissa tout de même aller. Puis Ren accéda à sa demande une fois qu'elle eu fini sa bière, lui-même finissant le fond qui restait dans la sienne.

- Je trouves que tu ne te débrouilles pas si mal que ça, lui signifia-t-il en l'entourant de ses bras.

C'est alors qu'ils dansaient de façon plus lente sur le morceau suivant que Katherine lui fit une confidence, somme toute importante.

- Alors c'est de là que vient ta force de caractère, dit-il comme pour traduire une pensée, lui adressant un sourire quelquepeu rassurant.

Katherine était vraiment une fille étonnante. Il comprenait un peu mieux ses attitudes et son comportement vis-à-vis des autres. Il se trouvait chanceux qu'elle lui ai ainsi accordé sa confiance et son amitiée. Pour lui signifier que cette confidence l'avait touché, Ren se stoppa un bref instant pour la regarder dans les yeux tout en passant le dos de sa main sur un côté de sa joue, avant de la serrer à nouveau doucement dans ses bras. Il appuya sa tête contre la sienne puis lui fit à son tour part de quelquechose de son passé. Non pas pour lui rendre la pareille mais simplement parceque lui aussi désirait lui parler plus en détails de ce qu'avait été sa vie.

- Je ne crois pas te l'avoir dit, j'aborde rarement le sujet lorsqu'on me questionne dessus mais pour ma part, j'ai perdu mes parents lorsque j'avais cinq ans, suite à un accident de la route. Après ça, ce sont mes grands-parents qui m'ont élevé et je n'ai pas à me plaindre, j'ai été entouré de beaucoup d'amour et d'attention. C'est grâce à eux que je suis devenu quelqu'un de débrouillard et de fort mentalement. Va savoir pourquoi j'ai aussi tendance à être solitaire avec une enfance heureuse comme j'ai pû avoir mais bref, c'est comme ça. Chacun son caractère. Enfin je ne dis pas que mes parents ne m'ont pas manqué durant tout ce temps mais disons que je n'ai pas été malheureux. J'aimerais vraiment que tu vois le village où j'ai vécu, c'est magnifique. Si tu veux bien, un jour je t'y enmènerais.

Il songea qu'il avait dans l'idée de s'y rendre d'ailleurs prochainement. Vu le beau temps qu'ils avaient en ce moment, il fallait en profiter et Renji aimant partir à l'aventure en voiture ou en moto certains week-end, il se disait de pourquoi pas aller jusque là-bas.
Le signal de fin de cuisson de la machine à riz se déclencha et Ren interrompit leur petite danse pour finir la préparation du repas. Les brochettes de poulet qui se trouvaient au four arriveraient également bientôt à terme, ce qui leur laissait le temps de finir de préparer les derniers détails. Une fois le tout terminé, Renji disposa tout sur trois différentes plats puis demanda à Kath d'en enmener une partie au salon. Une fois fait, ils s'installèrent et débutèrent le repas en se souhaitant un bon appétit. Une fois que cette dernière eu goûter un peu à tout, il lui demanda.

- Alors ça te plaît?

A cet instant, Shaitane montra le bout de son museau mais sans toutefois réclamer, venant simplement se poser sur le meuble près d'eux et observant sagement. Le repas se déroula de façon tranquille et posée, sans se chamailler, chose qui était devenu désormais presque une habitude entre eux. Alors que Ren s'apprêtait ensuite à débarasser et à sortir le dessert, on frappa à la porte d'entrée. Quelquepeu étonné, il alla ouvrir. Peut-être était-ce un voisin qui avait besoin de quelquechose, ça pouvait arriver.

Il alla donc ouvrir la porte et fut encore plus surpris de tomber nez à nez avec l'une de ses voisines du premier étage. Il l'avait déjà croisé dans les escaliers ou dans le hall et cette dernière lui avait adressé des oeillades qui avaient manqué de le faire exploser de rire et auxquelles il s'était bien gardé de répondre. La jeune femme devait avoir dans les vingt-cinq ans si ce n'est même un peu plus et semblait être le genre de femme provocante et aguicheuse, au vue des tenues qu'elle portait généralement et à ses attitudes.

Ren laissa alors échapper un discret soupir. Qu'est-ce qu'elle venait faire ici et surtout dans cette tenue?! Celle-ci était vêtue d'une robe de couleur rouge extrêment moulante, avec les escarpins à talons aiguilles qui allaient avec et le maquillage tout aussi provoquant. Bon sang, il ne faisait nul doute qu'elle ne venait pas ici pour demander de la farine ou du lait.. La jeune femme s'appuya contre le chambranle de la porte dans une posture aguicheuse et lui lança un "Bonsoir" qui se voulait sensuel. Renji ne pû s'empêcher de sourire de façon un tantinet moqueuese et était prêt à refermer limite la porte sur elle mais cette dernière prit son sourire pour une invitation et força le passage.

- Hey, qui vous a permis de rentrer.. Dehors. dit-il presque dans un grondement.

La jeune femme s'éloigna à reculons jusque dans la cuisine, en ondulant outrageusement des hanches. C'était d'un ridicule.. Puis elle se posta en appui contre la table de la cuisine, en lui signifiant d'un geste de la main de se rapprocher. Ren se mit à rire et lui signifia qu'il n'était pas interessé et qu'elle allait très vite se retrouver à coup de pieds au cul dehors si elle ne déguerpissait pas d'elle-même. Sauf que cette dernière semblant ne pas douter un instant de l'effet qu'elle pouvait faire à certains hommes, ne daigna pas bouger. Elle devait certainement prendre ça pour un petit jeu.

Dans l'entrebaillement de la porte du salon, il aperçut Katherine qui était en train de jeter un oeil sur ce qui se passait et il lui lança un regard l'invitant à venir le rejoindre. Une fois cette dernière à ses côtés, il l'enlaça d'un bras autour des épaules, faisant mine qu'il s'agissait de sa petite amie mais au lieu de pousser la femme à abandonner son petit jeu de séduction, cela sembla au contraire l'exciter d'avantage.

- Bon j'ai dit dehors. Que vous soyez une femme ou non, je n'hésiterais pas à vous mettre de façon brutale à la porte, c'est clair?! Allez faire votre petit manège ailleurs, je ne suis vraiment pas interessé et encore moins par de si grotesques attitudes.

La jeune femme s'approcha du couple que formait pour un bref instant Katherine et Renji et les provoqua de plus belle en leur déclarant qu'elle ne croyait pas un instant à cette idée de couple du fait que Katherine avait l'air plus amusée qu'autre chose. Renji lui répliqua que ça ne lui était pas venu à l'idée que sa compagne puisse être quelqu'un qui ne se révèlait aucunement jalouse, ce à quoi répliqua l'autre que si vraiment ils étaient ensembles, ils n'avaient qu'à le prouver en s'embrassant. A cet instant, son sang ne fit qu'un tour dans ses veines et son amusement face à cette situation plus que grotesque se transforma en de la colère. Bon sang, il n'allait pas prendre de gants pour la flaqnuer à la porte. De quel droit cette espèce de bonne femme trop sûre d'elle et ridiculement provocatrice venait faire irruption chez lui comme ça et insistait de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Jeu 18 Aoû - 16:00

Renji complimenta Katherine sur sa façon de danser ce qui la fit légèrement sourire. Puis une musique plus lente passa alors sur la chaîne de Ren’. Leur petite danse se transforma limite en slow, ce qui amusa la jeune fille.

Une fois la révélation de Katherine faite, Renji lui fit comprendre qu’il comprenait mieux sont caractère et lui expliqua une part sombre de son passé. Lui n’avait pas connu ses parents mais il avait connu l’amour d’une famille contrairement à la jeune fille qui était une refoulée par ce qui était ses sois disant parents. Puis il proposa à Katherine de l’emmené la où il avait vécu son enfance. Elle esquissa un sourire avant de lui répondre :

« Pas de problème, cela me plairai vraiment. »

Après quelques pas de danse. Puis le signal de la machine à cuisson du riz retentit. Renji repartit à la cuisine pour terminer le diner. Une fois le tout terminé, Ren engagea une fois de plus Katherine comme larbin, sa mission ? Amené quelques plats dans le salon. La jeune fille piocha dans chaque une des assiettes. Puis Ren lui demanda si c’est bon. Kathy répondu par un signe de tête positif. Puis Sheitane montra son nez. Et l’on frappa à la porte. Renji se leva en s’excusant puis alla ouvrir.

En entendant un bonsoir d’une voix féminine et qui se voulait très sensuel, Kathy se retourna soudain intriguée. Puis elle perçu le regard de Renji qui semblait lui implorée de venir ici. Elle s’avança et rejoint celui-ci quand elle vit une femme habillée d’une robe moulante qui, aux yeux de Katherine, passa pour une des ses filles qui aimaient les coups d’un soir. Dans sa tête les mots ne firent qu’un tour, elle devait être en manque de sexe celle là. La scène était comique, de voir Renji remballer cette pauvre fille, cela tira un sourire narquois sur les lèvres de Kathy. De plus, Katherine avait compris que Renji la faisait passer pour sa petite amie histoire que la fille s’en aille. La femme exigea que Ren et Kathy s’embrasse. Et Katherine avait lu la colère de Renji, elle s’apprêtait à l’embrasser contre son gré puis se mit à réfléchir. Elle regarda la femme avant d’enchaîner :

« Écouter ! Je ne le dirais pas deux fois madame mais si vous refuser de partir de chez nous, j’appelle les flics et ce sont eux qui vous mettrons à la porte ! »

Kathy avait essayé d’être la plus polie mais la plus froide possible et elle se blottit de plus belle contre Ren pour continuer le petit jeu du couple qu’il avait créé pour se débarrassé de la folle qui se tenait chez son ami. Puis pour en revenir à leur petit jeu Kathy en rajouta.

« Mon cœur, dit à cette femme que si elle ne quitte pas notre appartement tout de suite je risque de lui faire la tête au carré »

Elle avait dit cela en fixant Renji droit dans les yeux, elle était donc dos à la femme et tirai toujours son sourire narquois, elle fit un clin d’œil à Renji qui voulait le rassurer du genre un : « T’inquiète j’ai compris ou tu voulais en venir. ».

Kathy sentis alors qu’on lui tirait les cheveux chose qui ne fallait pas faire. Elle se retourna et fit volte face tout en dévisageant la femme d’un air mauvais. Et à cette instant elle se demanda si elle devait taper comme une fille ou non. Elle regarda la femme droit dans les yeux et lui tira une tarte avant de s’exclamer :

« Sale garce tu va payer je te le jure ! »

Le ton que Katherine avait pris était sec, froid et menaçant.

[Hors RP : Désolée ce n’est pas très long mais disons que j’ai eu certains problèmes sentimental qui m’affecte encore un peu et je ne trouve pas trop d’inspiration …]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Jeu 18 Aoû - 19:15


Renji fut étonné de l'applomb avec lequel Kath envoya bouler l'autre. Elle joua très bien le jeu en jouant son rôle admirablement, que ce soit dans ses paroles, ses intonnations, sa façon de regarder Renji et de s'adresser à lui ainsi que sa gestuelle. Le regard qu'elle lui lança d'ailleurs ensuite en le regardant fixement dans les yeux lui donna limite envie de l'embrasser, comme ça sur un coup de tête. Katherine était vraiment séduisante et bien qu'habituellement il n'était attiré que par les hommes, il se serait porté avec plaisir à une comédie plus poussée.

Bon sang, c'était quoi cette idée?! Kath n'était pas une fille avec qui il pouvait se laisser tenter juste comme ça. Il ne voulait pas la voir souffrir et encore moins par sa faute. Et cette idée de se laisser aller à quelques baisers alors qu'il était homo ne pouvait mener qu'à quelquechose qui ne durerait certainement pas. A vrai dire, il ne pouvait en être sûr. Mais pourquoi prendre un tel risque. Il tenait à elle véritablement et n'espérait vraiment pas voir un jour leur amitiée se ternir, quelquesoit la raison. Et puis Kath ne lui avait-elle pas dit qu'elle le considérait comme un frère? Non vraiment, il ne devait pas penser à ce genre de choses, aussi belle et merveilleuse qu'elle soit.


Et alors qu'il songeait à cela, l'indésirable tira les cheveux de son amie un peu violement. Renji sentit une sorte de rage l'embraser d'un coup et alors que Katherine ne s'était pas laissée faire et avait envoyé à cette dernière une magistrale claque en plein visage, il avait contourné son amie, manquant limite de la bousculer du fait qu'il avait failli heurter l'angle de la comode postée dans le coin et avait empoigné la bonne femme par les cheveux en la trainant à sa suite. Cette dernière s'était mise à piailler de façon ultra aigue pour finir par lui hurler dessus lorsqu'il l'avait éjecter dans le couloir. Voyant le regard rageur et encore défiant de cette dernière ainsi que les insultes qu'elle venait de proférer envers Katherine, il l'avait rejoint dans le couloir et l'avait plaqué au mur avec brutalitée, lui empoignant les cheveux d'une main avec un regard plus que colérique.


- Tu retouches encore une fois à un seul de ses cheveux et il n'y aura plus aucune différence avec ce que je serais capable de foutre sur la gueule d'un mec ou la tienne! C'est bien clair?! Ne t'avises plus jamais d'insulter mon amie et ne reviens jamais me faire tes avances grotesques. Si t'as le feu au cul, démerdes-toi avec un quelqu'un d'autre.. finit-il par dire dans un grondement rauque.


La jeune femme sembla quelquepeu sous le choc et eut l'air tout-à-coup honteuse. Elle s'excusa alors dans un murmure dont l'haleine était quelquepeu chargée d'alcool. Cette dernière avait sans doutes trop bu et ceci venait de lui remettre les idées en place. Renji se détacha alors et lui dit plus calmement de rentrer chez elle. C'est donc désormais avec une attitude qui avait changé du tout au tout, qu'elle regagna son appartement la tête basse.


Renji la regarda un instant s'éloigner. Ca allait, elle ne titubait pas trop. Il n'aurait plus manqué qu'elle se casse la figure dans les escaliers. Il regagna donc son appartement et aperçu Katherine contre le chambranle de la porte, il la serra alors fortement entre ses bras. Il resta un instant comme ça, humant le doux parfum de ses cheveux. Sans doutes avait-elle été témoin de la scène car toute colère semblait avoir disparue.

- Et bien, on aura eu un peu de piment dans cette soirée.. C'est la première fois qu'un truc pareil m'arrive..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Lun 22 Aoû - 0:16

Kathy s’était fait bousculer par Ren, involontairement bien entendu. La bonne femme lui avait lâché les cheveux, et Katherine, booster par l’adrénaline se tenait prête à repartir à l’assaut de cette femme qui ne lui plaisait pas du tout, par son attitude et son physique : elle était trop maquillée ce qui amochait son visage. Elle aurait pu être bien plus belle cette femme, songea alors Katherine, elle aurait pu êtres plus belle si elle s’était habillée soft et maquillée légèrement.

Mais la jeune fille compris que Ren’ avait entraîné la jeune femme dans le couloir pour lui rendre la monnaie de sa pièce sûrement. Et notre jeune fille ne se trompas pas, elle entendit la voix de Ren fusée à l’autre bout de la pièce. Le jeune homme semblait assez remonté que cette femme s’en soit prise à sa petite protégée, ce qui toucha Katherine.
Sous le choc de la pseudo bagarre, Katherine n’avait pas bougé, il faut avouer qu’elle avait en quelques sorte eu peur de faire partie des foudres de Ren’ ou tout simplement de mené la bagarre plus loin. Puis Renji vient à la rencontre de Kathy et la serra dans ses bras. Pour se calmer ou pour la rassurer ? L’adrénaline avait baissé dés que Renji avait empoigné la femme et l’avait calmé en criant. Puis il lui expliqua que c’était une des soirées les plus perturbantes qu’il avait eu jusqu’à présent. Ce qui tira un sourire sur les lèvres de Katherine.

« Merci Ren, merci de m’avoir défendu car sinon je ne serai pas comment tout cela aurait pu se terminée ! »

Elle resta un moment dans les bras du jeune homme, se sentant rassurée et se disant que tout était fini. Puis elle se rappela qu’ils en étaient au dessert quand la bonne femme avait débarquée. Elle regarda alors Renji, plaisantant toujours en jouant son rôle de petite amie.

« Mon cœur ? On le mange ce dessert ?! Oui ou merde ? »

Puis elle éclata de son rire cristallin qui comme à son habitude mettait en valeur sa plaisanterie, c’était une sorte de manière pour prouver à son interlocuteur qu’il n’y avait rien de sérieux dans ce qu’elle disait. Et non elle n’était pas saoule, elle n’avait pas trop bu ce soir à cause de Ren qui avait pris grand soins de ne pas trop l’alcoolisée. Ils retournèrent sur leur pas et refirent la scène comme si rien ne s’était passé. Kathy aida à débarrasser les quelques plats qui étaient restée sur la table. Puis elle se rassit en attendant tranquillement les desserts que lui apporterai Ren.

Katherine avait un peu mal au cuir chevelu mais elle ne pensait qu’il n’y avait rien de grave mais ne savait pas si c’était le cas. Puis notre jeune fille prit Sheitane dans ses bras et la caressa, elle adorait ses petites bêtes à poils, Katherine parlait à Ren qui était dans la cuisine.

« Alors comment tu m’as trouvée ? J’aurai du faire actrice nan ? En tout cas c’était vraiment très drôle ! A par le tirage de cheveux, ça sa fait un mal de chien… »

Puis elle attendit que son ami revienne s’asseoir avec les desserts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mer 24 Aoû - 18:58




- Ne t'inquiètes pas, je ne l'aurais pas laissé te faire de mal. La preuve en est.. lui sussura-t-il en resserant son étreinte.


Ils restèrent durant un petit moment comme ça puis Katherine lui parla du dessert qu'ils n'avaient pû entamer du fait de la venue de cette femme, en restant sur le ton de la comédie amoureuse qu'elle avait si bien joué un instant auparavant.


- Je dirais plutôt merde mon amour.. dit-il en riant lui aussi à son tour.


Ils se rendirent donc ensuite au salon pour débarasser ensembles puis Renji prépara le dessert dans la cuisine tandis que son amie était resté au salon. Elle s'adressa à lui depuis la pièce et lui demanda son avis sur ses prouesses de comédienne. Ce à quoi Renji signifia qu'il l'avait trouvé en effet très crédible et confirma que ça avait été drôle en effet bien qu'un peu fatiguant à force d'insistance de la part de l'autre.


Il revint à son tour au salon avec les desserts et déposa le plateau sur la table basse. Il avait préparé des moelleux au chocolat accompagné de glace à la vanille avec un coulis de caramel. Il s'installa à ses côtés et lui souhaita un bon appétit.


- Dis, t'as toujours mal au crâne avec ce tirage de cheveux intempestif? Elle a dû y aller salement fort ! Si tu veux je te ferais un petti massage du cuir chevelu après mangé. Je suis un véritable expert dans cette pratique, surtout que j'adore caresser les cheveux surtout lorsqu'ils sont doux comme les tiens. J'aime trop tes petites boucles. lui dit-il avec le sourire.


Il enfourna ensuite une grosse cuillerée de moelleux et de glace. C'était vraiment très bon pour un truc pratiquement tout prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Dim 28 Aoû - 0:01

Kathy avait esquissé un sourire quand Renji lui avait dit qu’il n’aurait pas laissé la femme lui faire du mal. Elle était touchée par l’attention que lui portait le jeune homme, elle se sentait un peu comme une privilégiée.

Puis Ren avait répondu à sa plaisanterie et une fois la table débarrassée, il lui avait apporté le dessert. Dessert qui, il faut le dire, avait vite mit l’eau à la bouche de Katherine. A vrai dire, n’importe quel dessert aurait pu donner envie de manger à notre jeune fille mais celui la était royal : Un moelleux au chocolat accompagné de sa boule de glace vanille sur son lit de caramel. Je pense qu’un serveur dans un restaurant quatre étoiles l’aurait présentée ainsi. Puis Ren était venu s’asseoir à côté de Katherine et lui avait souhaité un bon appétit. La jeune fille ne l’avait pas laissé le répété une seconde fois, elle avait sauté sur son dessert telle une fille qui n’avait pas mangée depuis une vingtaine de jours. Non, elle n’avait pas faim, elle avait juste envie de savouré le délicieux dessert que lui avait préparé son ami.

C’est alors que Ren lui avait proposé un massage, après le dessert, du cuir chevelu pour soulager la douleur qui parcourait le crane de la jeune fille. Kathy avait alors accepté d’un signe de tête positif, elle n’avait pas répondu clairement car elle avait la bouche pleine et trouvait cela vraiment irrespectueux de parler tout en mastiquant la nourriture. La jeune fille avait alors fini son assiette, bien avant son camarade, et avait commencé à piocher dans celle de Renji.

« A vrai dire, ta part et meilleure que la mienne. » Plaisanta-elle, avant de précisée « Je pourrais en avoir de nouveau ou il n’y en a plus ? Parce que c’est trop bon ! »

C’est vrai que sans les connaître, on aurait pu les prendre pour un jeune couple d’amoureux vivant leur bonheur au jour le jour. Mais Katherine et Renji n’étaient pas amoureux, ils n’étaient pas amis non plus, ils étaient l’un pour l’autre comme un bout de la famille qu’il n’avait jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mar 30 Aoû - 21:12



Renji esquissa un sourire à la réflection de Katherine et se retrancha alors dans l'angle du canapé pour finir son dessert tranquille, la faisant d'ailleurs languir en montrant combien c'était délicieux et en savourant exagérément lentement chaque bouchée. Puis après un moment à la laisser dans l'ignorance, il prétexta se rendre aux toilettes alors qu'en fait il retournais à la cuisine, munit de leurs deux assiettes vides. Il revint quelques minutes après avec deux assiettes chargées à nouveau de ce dessert succulent.


Il offrit un charmand sourire à Kath et alla se réinstaller dans l'angle du canapé après avoir donné son assiette à cette denrière en lui souhiatant un bon appétit. Ils dégustèrent donc lentement cette seconde tournée tout en discutant et en jetant parfois des coups d'oeil sur le dessin animé qui passait à la télé. Il s'agissait de One Piece et Renji n'avait jamais regardé auparavant. Il trouvait que les personnages étaient pas terribles côté design à part deux: Zoro et Sanji. Mais il s'avérait que cet animé était plutôt sympa et marrant. Peut-être continuerait-il de le regarder lorsqu'il en aurait l'occasion à l'avenir.


Une fois les desserts terminés pour de bon cette fois, le ventre plein, ils se détendirent un instant avant que Renji ne propose donc à Kath de venir s'installer entre ses jambes pour qu'il lui masse sa tite "têtête".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   Mer 14 Sep - 15:42

Le jeune homme avait prétexté partir au toilette. Et pendant ce temps, Kathy jetai un coup d’œil dans la pièce a la recherche du chat de Ren. Puis celui-ci était revenu avec deux assiettes pleines de desserts. Ce qui a vrai dire enchanta Katherine. Elle souriait, elle était heureuse en compagnie de Renji. Elle ne manqua pas de remarqué le sourire charmant que Ren portait sur le bout de ses lèvres, ce qui lui en arracha un autre plus énorme que le premier. Le jeune homme occupait dans son cœur une place que vraiment peu de gens auraient pu avoir, non ce n’était pas de l’amour juste une terrible amitié qui avait collé depuis leur première rencontre. Il est vrai qu’ils avaient beaucoup bavardé quand Kathy avait fait son vol plané.

Les jeunes gens mangeaient lentement, savourant chaque bouchée de leurs desserts. La télé tournait passant un dessin animé qui n’intéressait pas trop Katherine, il est vrai qu’elle préférait plutôt nana ou Vampire Knight voir même Death note. Mais bon, à quoi bon parler dessin animé quand ils étaient entre amis.

Une fois le dessert terminé, Kathy s’était autorisée à fumé sa cigarette digestive bien entendu elle avait demandé l’autorisation à Renji. Son cuir chevelu ne la lançait plus, mais elle ne voulait pas se privé de ce massage crânien car la jeune fille aimait que l’on touche à ses cheveux. Et quand Ren y passa ses mains elle y prit beaucoup de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amis pour la vie ? [PV Renji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amis pour la vie ? [PV Renji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Nos amis pour la vie
» Tempête du Crépuscule ? "Solitaire en étant tout petit, avec ses amis pour la vie"
» Des nouveaux amis pour aider...ou pas [Pv: Allen K.Wilder et Mitsuki Hojitake]
» il ne suffit pas d'avoir cinquante amis pour être heureux parfois un seul peux suffir a votre bonheur. ? nevaeh
» Tout le monde a besoin d'amis pour survivre ~Chris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: