AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Mar 2 Aoû - 14:51


"Get up ! I know you wanna "
Muzicons.com

Mon réveil...? Il sonne a fond, comme tous les jours... Mon dieu! Je pourrais écouter avec plaisir cette douce mélodie et me rendormir comme a mon habitude, mais non ! Aujourd'hui, c'est sport en première heure. En plus, d'après ce que j'ai compris, on change de sport aujourd'hui. Avec un peu de chance on pourrait faire combat ou self-défense!
Enfin...Je verrais bien. Je me levai alors pour m'assoir en tailleur sur mon lit complétement défait avec comme seul revêtement une serviette de bain bien trop petite pour le protéger. Il faudrait que je songe sérieusement à aller voir le concierge pour lui demander le matériel... La fleeemme!
Une fois avoir émmergé de mon demi sommeil, je lever mon oreiller remarquant sans trop d'attention qu'il était humide. Je reflechis quelques instants à ce phénomène étrange...Baah, pas important.
Tout en serrant mon coussin dans mes bras j'attrapai mon téléphone portable, qui affichait deux appels manqués et trois messages. Qui aurait pu m'appeler en trois heures de temps ? Je me suis couchée aux alentours des cinq heures du matin... ! Un peu fatiguée oui, je dois l'avouer, pas plus qu'habituellement cela dit. Puis une fois avoir consulté mon répondeur et répondu rapidement a mes sms, j'empoignais d'un geste vif mon paquet de clope posé sur le sol. Il était presque vide, mais vu mon temps de réveil je n'aurais probablement pas le temps d'aller racheter un autre paquet avant ce soir... Quelle misère ! Je vais être à cran touuuute la journée. Enfin, je vais pas y penser trop longtemps, je suis calme pour l'instant alors rien ne sert d'y penser.
Le briquet allumé, la fumée toxique commença a infester mes poumons déjà noircis depuis longtemps. Relaxée, et enfin réveillée comme il faut, je me mettais debout d'une facilité déconcertante. Je pris quelques secondes pour contempler mon lit avec attention..Seul une serviette rouge et faisant pas plus de la moitié du futon le recouvrait. Il faudra un jour que je me décide a passer chez le concierge pour récupérer le matériel nécessaire pour dormir confortablement la nuit! Je vous avoue que j'ai un peu la flemme. Ensuite, étape après le réveil, la salle de bain. Ce n'est pas l'étape la plus longue! En fait je n'y passe que rarement, mais là obligée : lendemain de cuite... Celle la était belle, mon sang ne doit pas être encore très légal mais il n'y a personne pour controler dans ce bahut de toute façon! Donc en résumé : une douche de cinq minutes, brossage de dents et crème anti cernes (je commence a être équipée pour ce genre de situation). Les cheveux encore trempés, j'enfile à toute vitesse mon uniforme, mon écharpe et pique un élastique pour mes cheveux, dans l'hypothèse ou le cours d'aujourd'hui soit intense.
Avant de partir, je m'assure de ne rien avoir oublié d'important, j'en profite pour ramasser un string et deux ou trois vêtements louches de saleté (ça puait l'alcool d'ailleurs...). Je passerais faire une machine sur le chemin du retour. Il n'y a vraiment rien dans cette chambre, c'est pénible! Enfin bref, un sandwich préparé la veille dans la bouche, je claquais la porte et courrait dans les couloirs pour me mettre en jambes. Je ne devais pas aller trop vite : et mon légendaire retard alors?
Le professeur de sport grogna après moi, il n'a pas encore l'habitude? Ils sont relous avec moi, ils n'ont pas compris qu'avec moi il n'y a pas moyen? J'eus beau le questionner sur ce qu'on allait faire, il me répondit simplement que j'aurais du être la plus tôt. Un peu agacée par cette réponse qui ne me convenait pas, je soupirai et me tut. Une fois arrivée devant la piscine j'ouvris grands les yeux.

-"LA PISCINE?? Mais c'est un truc de nana ça!"

Quelle déceptioooon. En plus ça craint vraiment ! On va forcément m'emmerder avec mon tatouage... Et de plus ça va vraiment être infernal : les filles vont toutes se la jouer, en mettre plein la vue des mecs avec leur gros bonnet et leur taille super fine ! Sans parler de ça, je risque de couler avec le mal de tête qui me tarrode depuis le levé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Mar 2 Aoû - 22:35

Après quelques nuits passées dans l’internat, je commençais à m’y faire. J’avais eu du mal à dormir à une époque, je n’étais pas habituée au lit, mais j’avais vite trouvé la technique grâce à Renji qui me fournissais du travail et qui me poussais à rentré épuisée dans ma chambre. J’avais aussi pris la main pour ce qui était des horaires, je savais que la cloche sonnait le début des cours à huit heures.

Six heures du matin, c’était l’heure à laquelle la sonnerie banale de mon téléphone sonna. Je traînais un peu au lit, fixant le plafond, et essayant de me remémoré mon rêve de la nuit que j’avais passé et rien ne m’arriva en tête. Je regardais alors mes vêtements à la recherche d’un ensemble mignon. Je regardais mon emploi du temps, je commençais par un cour de sport. J’allais à la douche et je pris soins de m’attachée les cheveux et de mettre ma tenue de sport ainsi qu’un maillot de bain et une serviette au cas où on aurait un cour de natation. Je descendis alors au réfectoire pour prendre un petit déjeuner.
Une fois le ventre repus, je pris la direction du gymnase (point de rendez-vous pour les cours d’EPS) tout en fumant sur ma cigarette. On attendit une retardataire avant de partir en direction de la piscine. Puis le professeur nous ouvrit les vestiaires : Un fille, un garçon. J’entrai suivi par mes camarades, je pris une place dans un coin tout en me servant de ma serviette pour me cacher, je n’aimais pas que l’on regarde mon corps pour la bonne et simple raison qu’à une époque l’on m’avait souvent traitée d’anorexique…

Bref une fois en maillot de bain et toujours la serviette sur moi, je me dirigeai vers le passage obligatoire : La douche ! Je n’avais jamais aimée la piscine car l’eau y était pour moi gelée.

Je savais que je ne pouvais pas reculée que j’étais obligée de me jetée à l’eau car mes notes étaient en jeux. Déjà que je passais pour une cancre, il valait mieux que je m’améliore si je voulais évitée les ennuis pour plus tard. Je posais ma serviette dans un coin prés de la piscine. Puis je me jetais à l’eau avec beaucoup d’appréhension car j’étais un peu comme les chats sur les bords : j’aimais être tranquille et par-dessus tout je détestais l’eau. Je me lançais alors dans quelque brasse, je m’en foutais que l’on voit mon tatoo au niveau de mon bas ventre. Puis je reviens vers le prof pour écouter les consignes. Il voulait que l’on fasse des courses tout en suivant certaines de ses consignes. Il me mit avec une fille qui elle aussi était tatouée à ce que je voyais. On devait faire la course en nageant le crawl.

Je montais alors sur le plot n°1 qui me servirait de plongeoir. Puis je jetai un coup d’œil à ma concurrente.

« Prête à mordre la poussière ? » lui avais-je dit avec une intonation froide.

Je regardais cette fille avec un sourire narquois sur le bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Jeu 4 Aoû - 15:51

Je le savais parfaitement... Je pourrais avoir des dons médiumniques ! Chacune des filles de la classe avait son propre maillot, rembourré au niveau de la poitrine et de marque pour faire fille de bonne famille. Moi je n'avais même pas envisagé le fait de pouvoir sauter dans un bac d'eau ou tous les microbes les plus sales se bousculent pour dévorer nos délicieuses défenses immunitaires ! De toute façon, je ne culpabiliserai pas à cause ça, je rentre chez moi et vasta... Dans le vestiaire la plupart des filles respectaient fidèlement le cliché de l'étudiante japonaise en internat, celle qui va tirer la serviette de l'autre pour la voir a poil et comparer la taille de son bonnet par rapport à sa copine. C'est assez désolant comme scène, mais si je l'avais filmé j'aurais pu me faire un bon paquet de fric en la revendant. Amusée par tout ce grabuge, j'attendis que les dernières filles sortent pour pouvoir fumer une clope en toute tranquillité : je ne pourrais surement pas le faire pendant deux heures de temps alors.. Profitons !

Je ne suis pas dotée d'un fort potentiel niveau formes, mais je n'envie aucune des filles de ma classe. Je suis dans la classe moyenne (j'ai vérifié) et il ne me faut pas plus, cela m'a permit d'intégrer des bandes de mecs par le passé. Après tous ces souvenirs qui remontaient a la surface, je passai devant les douches, passant par l'entrée "privée" des professeurs. De l'autre côté, il étaient trois ou quatre a papoter des nouvelles de l'établissement. Ce n'est pas que ça me gênait de les interrompre, mais entendre les obscénités qu'ils se racontent n'avait pas assez de sens pour que j'y prenne plaisir. Je m'avançai vers eux, avec ma dégaine habituelle, mine angélique, jouant cette scène de façon théâtrale :

-J'ai pas pensé a prendre mon maillot... Pourrais-je rentrer chez moi monsiiieuuuur ? <3

Le professeur se retourna vers moi, me dévisageant d'un air agacé. J'avais eu tout faux aujourd'hui, vous me direz : "comme toujours".
Il me répondit avec un sourire quelque peu sadique qu'il avait prévu ça de ma part... Et c'est moi qui disait ce matin qu'ils ne me connaissaient pas encore? Malheur ! Je suis vraiment trop bête... J'ai toujours la solution de dire qu'il m'est trop petit, mais il me sortirait la taille au dessus ! Je vais me résigner a nager avec ces petites niaises alors... Je retournai dans le vestiaire, enfilai le tissu collant sur moi et sourit en laissant s'échapper un petit rire. En fait c'était plutôt marrant d'être habillée de la sorte. J'aimais beaucoup les maillots bleu marine obligatoires au Japon. Ils sont simples et efficaces ! Une fois rincée et mise ne tenue, je couru sur le bord de la piscine comme une enfant qui y va pour la première fois et plongea comme mon grand frère me l'eut appris par le passé. Ce sera probablement mon seul loisir, mettre en pratique la théorie ! Mon professeur d'EPS me regarda en sourcillant marmonnant un petit "Quel changement d'attitude mademoiselle Nayami." puis il continua mais cette fois prononcé a voix haute et clairement, en me demandant d'aller me positionner sur le plongeoir numéro 2. Une fille se trouvait juste à côté.

*C'est surement la fille que je vais écraser.*

Je me plaçai donc sur le plot qui me semblait plutôt solide, et fut étonnée qu'elle m'adresse la parole avant le coup de sifflet. A mordre la poussière ? Moi ? Ha ha !! Enfin quelque chose d'intéressant, cette fille me plait, elle est différente ! Elle semble avoir l'esprit de compétition pour mon plus grand bonheur, cette séance ne va peut être pas être si désagréable que ça...

-Ne tente pas de me faire couler, tu coulerai avec moi !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Ven 5 Aoû - 0:47

La jeune fille à qui j’avais donnée la réplique un peu plutôt me la rendit. Elle me faisait rire, elle était le genre de fille avec qui j’aimais m’entendre. J’avais un look bien féminin mais une partie de moi, surtout mon mental était en quelques sorte un garçon manqué : Un homme dans un corps de fille voilà ce que je pensais quand je me voyais.

« Si je ne peux pas te couler, je peux au moins te tracer ! »

Je mis alors les bouchées doubles, rendant mes mouvement plus fluides histoire de prendre quelques longueurs d’avances sur ma concurrente et je fus très vite à bout de souffle. Je freinais alors mon allure le temps de reprendre un peu de force pour redonner un coup de speed. De nouveau à côté de cette fille, j’entrepris de prendre la parole.

« Je me présente Katherine Pierce, ton futur cauchemar. »

Futur cauchemar, je ne savais pas, je ne pouvais vraiment savoir l’issue de ce combat. Je me battrais pour finir première et cette fille en ferai autant, je le savais. C’était une de ses personnes qui aimait, tout comme moi, l’idée de gagner une compétition. Une de ses personnes qui depuis tout petit avait l’instinct de survie face à un ennemis redoutable. Disons que j’avais acquis cet instinct comme je disais, depuis que j’étais devenue insociable et surtout depuis que j’avais échappée à ma propre mort. Je commençais à croire que la grande faucheuse ne voulait pas de moi là-haut, enfin s’il y avait un là-haut. Car je n’avais jamais crû en dieu, ni en la vierge, j’étais une athée et j’en étais fière. Enfin, athée ça restai à voir car, mon père m’avait fait baptisée quand j’étais qu’une enfant ce qui voulait dire que par conséquent j’appartenais à dieu, mais je ne croyais pas en lui donc étais-je vraiment une athée ?! Cette question me préoccupa parfois, je n’aimais pas être mise dans une case mais des fois cela faisait du bien d’être classer et d’avoir sa place. J’étais un petit bout de femme mais aussi une rebelle, je militais pour le bien de tout le monde et non pour mon propre bien.

Mais revenons à la course, la jeune fille et moi arrivions à l’autre extrémité de la piscine, nous devions être pour le moment à égalité. Je fis mon demi-tour sous l’eau comme on me l’avait appris dans mon précédent lycée avant que je me fasse internée. Puis je continuai dans ma lancée, elle me collait toujours, quand allait-elle être épuisé et abandonnée ? Elle était tenace celle-là ! C’est alors que je balançais par-dessus mon épaule :

« Dit moi, tu m’as l’air d’une fille qui tien à sauver son honneur à voir la façon dont tu te démène je me trompe ? »

Tout en nageant, j’avais pris un de ses sourires narquois qui me donnait des airs malicieux. Je devais passer pour ce que j’étais : Une bad girl. Une fille d’apparence normale qui sortait des rangs des « gens normaux ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Ven 5 Aoû - 16:10


« Si je ne peux pas te couler, je peux au moins te tracer ! »

Quel tempérament !C'est vraiment étrange, cette fille est dans ma classe depuis la rentrée, et je ne l'ai jamais remarquée!? Pourtant elle ressemble au genre de personne qui mérite qu'on s'y intéresse. Je déteste les filles qui font tout pour se faire remarquer, je hais la popularité ou la mode. Un mouvement partagé par un groupe de personne...ridicule. L'unique particularité de notre espèce est que nous sommes tous différents, alors pourquoi tout faire pour se ressembler? C'est une vision des choses que je n'arriverai sans doute jamais a partager. Elle sauta dans la piscine au coup de sifflet, et vu sa vitesse elle semblait vraiment motivée et décidée a gagner! J'eus un petit de moment de latence et partie peu après elle. Je forçai un peu sur mes compétences, essayant de la devancer mais n'arrivai qu'a l'égaliser. Le souffle court et les membres douloureux je peinais a lui tenir tête. Entre le fait que je fume et la cuite d'hier c'était assez dur de reprendre aussi fort! Mais l'adrénaline et la confiance en moi que j'éprouvais étrangement a ce moment la me donner une force plutôt insoupçonnée dans l'état ou j'étais. La jeune fille se permit de m'adresser la parole une première fois, je l'écoutai avec grande attention, sans relacher ma concentration sur cette petite compétition : "Je me présente Katherine Pierce, ton futur cauchemar." Katherine ? Quel joli prénom! C'était celui de ma mère il me semble.... C'est aussi mon troisième prénom. Quelle étrange coïncidence... Amusée par tout ça je laissais s'échapper un petit rire le visage enjoué.

-"Cauchemar dis tu? Laisse moi rire ! Je suis le diable en personne, et moi ce sont dans les abysses des enfers que je vais te plonger."

Je dis ça, je dis ça... Mais la fin de la course va être serrée. Quand j'augmentais la vitesse elle faisait en sorte de ne pas me perdre de vue et de suivre plutot honorablement ma vitesse. Je n'étais pas exceptionnelle, mais dans la moyenne supérieure niveau sport (il faut bien quelque chose ou je gère nan?). Elle avait la technique, résistante la bougre ! J'allais lui faire remarquer sa performance impressionnante quand elle me coupa dans mon élan en parlant avant moi.

« Dis moi, tu m’as l’air d’une fille qui tien à sauver son honneur à voir la façon dont tu te démène je me trompe ? »

Je fus vraiment étonnée de ses paroles. A vrai dire, tellement surprise que j'en bus la tasse. je coulai un peu mais repris vite mes esprits toussant un peu pour reprendre mon souffle. Rattrapant tant bien que mal le retard de ce petit accident, je fis mine de rien. Sauver mon honneur? Oui, c'est vrai. Mon honneur....C'est désormais la seule chose qui me reste. Non, la seule chose qui me restait jusqu'a les rencontrer. C'est pour eux, pour ne pas les décevoir. Si quelqu'un découvrait mon passé, mon honneur serait perdu à jamais.
"Le passé finit toujours par nous rattraper, alors ne fait rien qui puisse te nuire." C'est lorsqu'on comprend qu'il est trop tard non? Il y a forcément des choses que l'on regrette, qu'on aimerait jamais avoir a assumer... Alors on gomme et on ré écrit par dessus. Cela peut être appelé un mensonge, moi j'appelle ça un renouveau. Parfois on ne peut pas redémarrer avec ce que l'on a déjà. Bref, ce n'était pas vraiment le moment de partir sur un sujet si philosophique. Cette fille était vraiment attirante, pas dans le sens physique, j'avais juste envie de lui demander ce qu'il c'était passé dans sa vie. Pourquoi elle paraissait si forte?

-"Et toi, quelle est ta raison de continuer ?" dis-je en répondant à son sourire narquois par le même sourire un poil plus moqueur.

Ne pas répondre a sa question était un choix, si j'avais envie qu'elle se confie un jour à moi, elle devait arriver à croire que ma vie était parfaite. Que je n'ai jamais eu de problèmes, c'est comme ça. Celui qui comprend ne doit pas être comprit.
Nous arrivions à la fin de la course, le bout de la piscine était proche. Je veux gagner, je dois gagner. Je ne veux pas perdre, je ne dois pas perdre. Je claque ma main contre le bord pour annoncer fièrement mon arrivée. Les yeux fermés, j'attends de savoir l'issue de ce "combat". Alors, as tu fais mieux que moi ma chère? <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Dim 7 Aoû - 13:08

-"Cauchemar dis tu? Laisse moi rire ! Je suis le diable en personne, et moi ce sont dans les abysses des enfers que je vais te plonger."

Jolie réplique de la demoiselle qui me tira un sourire, elle avait en quelques sorte le même sens de la provocation que moi, que c’était bizarre de voir quelqu’un de semblable mentalement. Je continuais de nager, visant au plus profond de moi-même la position numéro une pour l’instant j’étais bien partie, si je continuais comme ça, j’y arriverai.
Pour ce qui était de ma question sur son honneur, elle me renvoya la balle sans même y répondre. Mais cela ce voyait que si elle se battait tant dans ce duel c’était pour elle pour son honneur personnel et je ne lui en voulais point.

-"Et toi, quelle est ta raison de continuer ?"

Elle me rendit mon sourire narquois. Et cette question me déstabilisa un temps sois peu. Je m’arrêtais un petit moment réfléchissant à ma raison de continué. Mais elle m’avait devancée en quelques coups de bras et de jambes. Quand je repris, c’était à la traîne et les muscles douloureux de ma précédente performance. Ca me tirait sur les bras et les jambes me faisant un mal de chien.

« - Ma raison de continuer ? C’est simple, essayé de montrer au prof que si je parle en cours c’est tout simplement parce que je n’ai pas besoin d’écouté ! Et la je compte montrer aux profs d’EPS que je vaux plus que ce qu’ils pensent tous ! »

Et la je pensais à Renji, si je ne travaillais pas le soir avec lui dans le jardin pour enlevé les mauvaises herbes des plantes, je n’aurai pas toute ses courbatures à ce moment même. Je continuais légèrement à la traîne, pris par la douleur musculaire et je retenais mes expressions qui pourraient faire voir que je souffrais un minimum. Je fermais les yeux essayant de me donner à fond. Puis j’entendis un claquement sur les margelles de la piscine juste devant moi. J’avais fini deuxième sur deux. Mais j’étais fière car cette compétition avait été riche en retournement.

« Félicitation »

C’est ce que j’avais dit à ma concurrente avant de sortir du bassin et de m’enrouler dans ma serviette pour être au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Dim 7 Aoû - 16:07

« - Ma raison de continuer ? C’est simple, essayé de montrer au prof que si je parle en cours c’est tout simplement parce que je n’ai pas besoin d’écouté ! Et la je compte montrer aux profs d’EPS que je vaux plus que ce qu’ils pensent tous ! »

Alors...Ce serait son image ? C'est ça qui l'inquiéterait temps? Elle aimerait prouver sa vraie valeur? Je trouve ça beau... J'ai eu une période de ma vie ou j'avais cette envie, celle d'être reconnu pour celle qu'on est vraiment. Mais ça a été dur, malheureusement trop dur pour moi. Un échec cuisant qui m'a valu l'échéance et la perte de confiance en moi. Je ne valais plus rien aux yeux des autres, mais je n'essayais même pas de me considérer moi même... La réussite repose sur l'image que l'on a de soit : une défaite pour toi peut être la plus grande des victoires pour moi.
Sa façon de penser était vraiment fascinante de coïncidence avec la mienne. Mais je ne pouvais rien dire, chaque mot pourrait ébranler ce petit pont que j'essayais de traverser lentement. Katherine sortie de la piscine en me félicitant de ma performance... Cela voudrait dire que j'ai gagné ? Waow! Cette fille était vraiment forte, je ne m'attendais vraiment pas a ça... Essoufflée par ma performance j'attendis un peu avant de sortir a mon tour. Tout en escaladant l'échelle avec précaution, je jetais un coup d'oeil autour de moi pour voir ou elle se trouvait. Enroulée dans sa serviette, je souriais en la voyant. Véxée? Je ne suis pas sure... Je pourrais comprendre cela dit. Je m'approchai d'elle discrètement, me plaçant dans son dos.

-"Je crois que cette fois c'est notre victoire, pas seulement la mienne" dis je en chuchotant.


Je lui indiquai de regarder le professeur et les élèves près du bord. Ils avaient observés, et ils étaient tous ébahis par cette course. A vrai dire, je pense qu'on s'est données a fond toutes les deux sur ce coup la ! Un grand sourire prit possession de ma bouche, bleuies par la basse température de l'eau. Même avec la fatigue qui se faisait sentir je ne pouvais m'empêcher de rire, le professeur regardait Katherine, était-ce de la fierté? Ou peut être bien de la surprise? Je ne sais pas, mais c'était quelque chose de positif.
Ayant oublié ma serviette, je sortis de la pièce, décidant d'aller dehors pour sécher. Personne ne m’interrompit, étrange, mais compréhensible pour cette fois.
Dehors je levai les yeux vers le ciel, le soleil avait bien prit place : une belle journée qui s'annonçait une fois de plus. L'extérieur du bâtiment comportait une térasse avec un escalier conduisant a un petit jardin ou se trouvait des sièges pour bronzer... La n'était pas vraiment mon plaisir, mais pouvoir m'allonger dans l'herbe et regarder les nuages tout en séchant était plutot agréable. Je pense qu'aujourd'hui j'ai suffisamment travaillé.

-"Cette fille est vraiment intéressante."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Dim 7 Aoû - 21:40

La fille en passant devant moi, me murmura à l’oreille :

-"Je crois que cette fois c'est notre victoire, pas seulement la mienne"

Elle m’indiqua de regarder les autres et je fus surprise de les voir tous aussi ébahis. Puis la jeune fille se mit à sourire et je l’entendis même rire. Le professeur de sport me regardait d’un air que je n’aurais su définir, fierté ou surprise ? En tout cas ce qu’il affichait sur son visage semblait positif. Puis j’aurai voulu parler à la fille qui venait de gagner notre course mais elle était partie. Je m’étais rendu au vestiaire espérant la croisée mais elle n’était pas présente. Je m’étais alors de nouveau habillé pour pouvoir aller prendre l’air. Je pris mon paquet de cigarette et me dirigea vers l’extérieur du bâtiment espérant m’en griller une tranquillement. Quand une voix me vient à l’oreille :

-"Cette fille est vraiment intéressante."

Cette voix me disait quelques chose, je l’avais entendu il y a pas si longtemps puis tout me reviens en tête c’était cette fille, celle avec qui j’avais fais la course dans la piscine. Je me rapprochais discrètement de l’endroit où j’avais entendu cette voix tout en m’allumant une cigarette. Puis trouvant la fille allongé sur un banc la tête fixé en direction des nuages. Je lançais d’une voix froide comme à mon habitude :

« Qui est intéressante ? »

J’espérai faire sursauté cette fille, j’avais pris mon temps et était venu jusqu’à elle avec la finesse d’un fauve chassant une proie. Sans un bruit et faisant attention de ne pas faire craqué la moindre brindille qui se serai perdue sur le sol. Puis je me rendis compte que je ne savais même pas comment s’appelait la fille en question, donc j’enchaînais :

« Il me semble m’avoir déjà mettre présenté mais au cas où tu ne l’aurais pas entendu, je m’appelle Katherine Pierce, Kathy pour les intimes voir même Kath et toi c’est quoi ton petit nom ? »

J’essayai de faire de l’humour, de détendre l’atmosphère, de faire en sorte que la tension que l’on avait ressentit quelques minutes plutôt s’efface et laisse place à un minimum de sociabilité car après tout nous nous étions prouvée mutuellement qu’à nous deux nous étions en quelques sorte une bonne équipe et que l’on pouvait réussir ensemble la ou l’on échouait toutes seules.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   Mar 25 Oct - 1:00

Sacré soirée! Quand j'y repense, je n'avais pas vraiment "dormi" cette nuit et mon corps tout entier en subissait les conséquences... Je réfléchirais peut être un peu plus la fois prochaine. Mais en attendant, j'avais beau essayer de me relever pour aller visiter les environs... c'était mission impossible! Mes jambes étaient totalement engourdies, mes bras morts et insensibles a quelque sensation que ce soit, sans parler de mes yeux qui essayaient de lutter contre la chute imminente de mes paupières.
Le sommeil...On aimerait parfois qu'il déserte ce monde à jamais, mais tout est indispensable après tout, si l'on ne dort pas un minimum la force physique diminue jusqu'a devenir néant.
Alors que je m'abandonnais aux mondes des rêves et à ce cher "monsieur marchand de sable" quelque chose vint m'empêcher de laisser ma conscience vagabonder : une voix?! Bizarre, il ne me semblait que personne ne m'avait suivie, de plus, toute fatiguée que je suis il est improbable que je n'ai pas entendu arriver qui que ce soit de ma classe de boulets... Mais alors qui?

« Qui est intéressante ? »


Qu'est ce que?! A l'instant même ou elle prononça le premier des sons de sa phrase, relativement courte d'ailleurs, j'ouvris grand les yeux et leva le buste comme si le sol m'avait éjecté. Je tournais la tête et l'observais un peu ébahie. Katherine? Encore elle?Bon sang...Qui est cette fille? Plus les minutes passent plus son identité m'échappe... Il est tout de même assez étrange de devoir dire ça alors que je lui parle actuellement, que je connais son nom et à quoi elle ressemble. Enfin....Quelque part ça ne m'étonne pas, c'est bien le genre de fille à faire ça. Je ne fis même pas attention a ce qu'elle me dit, elle a dut le remarquer puisqu'elle n'a pas tardé a enchainé.

« Il me semble m’avoir déjà mettre présenté mais au cas où tu ne l’aurais pas entendu, je m’appelle Katherine Pierce, Kathy pour les intimes voir même Kath et toi c’est quoi ton petit nom ? »


Je ne pus m'empêcher de laisser s'échapper un léger rire après sa petite tirade. Ha ha ! Moi, pas se souvenir de son nom? Ce serait grave... D'accord je n'ai jamais était vraiment intéressée par grand monde, encore moins a cette fille au profil banal, mais ses démarches étaient assez entreprenantes pour attiser ma curiosité sur elle! Mon petit nom... Mais je rêve! Je crois que sa façon de le dire était tellement grossière que j'en ai rougi. Je levai les yeux comme exaspérée par tant de familiarité (alors que je suis comme ça en permanence) et me relevai de mon transat' avec plus d'énergie que le lion des céréales pour le petit déjeuner è_é
Un grand sourire ornait mes lèvres rongées par le chlore et bleuies par le froid, je n'avais pas vraiment fière allure à ce moment la, mais peu importe. Désemparée par l'apparition soudaine de la jeune fille, je finis quand même par lui répondre, avec certes, un temps de latence.

-" Katherine... Laisse moi te dire que j'oublierais pas ton nom de si tôt. Moi c'est Ayamatsu Nayami! Je n'ai pas de surnom précis mais je préfère que ce soit personnel, alors si tu en trouves un te gène pas!"

Puis je m'approche d'elle, telllement proche que je pouvais sentier son souffle réchauffé mon visage. Je la regarde intensément, droit dans les yeux, comme pour maintenir un contact permanent avec elle. Mon regard devint alors dur et intransigeant.

-"Pourquoi m'as tu suivi, moi qui ne suis rien?"

Je ne voulais pas la lacher, le mondre de ses faits et gestes serait analysé et catalogué, le moindre faut pas et je calculerai assez vite pour deviner en un clin d'oeil qui elle est et ce qu'elle pense. Du moins c'est ce que j'espère, qu'elle ne me surprenne pas une nouvelle fois avec un de ses tours de magie devant lesquels je reste toujours aussi ébahie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complex or not complex? [PV : Kath' chan !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Onii-chan No Koto Nanka Zenzen Suki Janain Dakara Ne !! [Shonen]
» Cholera Hits Dominican Republic Resort Hotel Casa De Campo
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: