AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Kyoji

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Champagne ardennes
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Lun 24 Oct - 23:46

Un nouvel endroit, une nouvelle vie. Encore. Encore. Et encore.


En fait, Daisuke ne savait plus très bien lui-même combien de fois il avait du refaire sa vie, recommencer cette histoire avec de nouveaux visages, de nouveaux caractères.
Il a déménagé un nombre incalculable de fois. Comment a-t-il contré ce renouveau incessant et déstabilisant ? Par l'occupation.

Daisuke, Shinsuke, Kyoshiro,... Oui, vous avez compris, s'inventer des noms, des personnalités, ça occupe. S'inventer une vie cela prend du temps : il vous faut une nouvelle identité. Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ? Comment vois-je les choses ? Non, ce n'est pas une mince affaire, mais c'était nécessaire. Quand il y a du changement, il faut changer avec, sinon on se retrouve à terre, loin du troupeau, à portée de gueule des prédateurs assoiffés de votre impuissance.

Mais cette fois ci, ce serait différent. Nagoya. Cette fois ci, c'était LE renouveau. Cette fois ci, c'était son choix.
Pour la première fois de sa vie, Daisuke pouvait rester au même endroit autant de temps qu'il le souhaiterait. C'était un rêve qui se réalisait, et il y découvrit quelque chose qui l'emmena au paroxysme de l'excitation : les choix.
*Pour la première fois, j'exerce un réel pouvoir sur ma vie...*

Cette pensée à elle seule suffisait à rendre le jeune homme fou de joie, incontrôlable.


[…]


Se perdre dans ses pensées, c'est parfois synonyme de se perdre tout court. En l’occurrence, cela l'était.

Daisuke était à mi-chemin dans un couloir. Il ne se souvenait même pas avoir passé une porte, alors que faisait-il dans un couloir pardi ?! C'était un endroit peu lumineux où les étagères de dossiers décoraient sobrement l'allée. Il avait l'impression d'être tombé au milieu d'un couloir de bureau, c'était peut-être d'ailleurs le cas. Les néons couvraient le silence d'abîme qui régnait par un grésillement ininterrompu, et leur lumière chevrotante était la seule source de mouvement autre que le nouvel élève.


Daisuke choisit d'avancer.
*Choisir... ah... que ce mot sonne bien à mon oreille !*
Cet endroit le stressait un peu, c'était l'inconnu total, et en plus il était définitivement seul ici, bien qu'il ne sache pas où « ici » était.

- Bon, il doit bien y avoir un écriteau indiquant quel est cet endroit.


Il regarda sur une première porte : un panonceau un peu miteux l'ornait. Il y était écrit 1.B.

1.B... C'est le nom de ma classe ça si je ne me trompe pas.... Ah, c'est sûrement les dortoirs !

Voilà qui était rassurant, poser un nom sur l'endroit où l'on met les pieds. Il n'était plus « ici », il était « dans les dortoirs 1.B ». Ajoutons à cela qu'en se perdant, Daisuke était tombé dans le bon dortoir, comment penser que la journée était mauvaise ?

Le ciel était déjà noir et parsemé d'innombrables étoiles scintillantes... Il lui sembla donc approprié d'aller ranger ses quelques affaires à la chambre qui lui avait été attribuée. Il avait décidé de voyager très léger : un sac à dos souple contenant quelques vêtements, son portefeuille et une bouteille d'eau. Autant dire le strict minimum.

Il attrapa la poignée de la porte avec fermeté, la tourna d'un geste assuré, et....


BING !!


Une porte dans le front, c'est douloureux, cela, nous le savons. Mais une porte poussée avec vigueur reçue en pleine tête, Daisuke pouvait maintenant affirmer que c'était encore plus douloureux.


- Aïe ! Arrrh.... Mais, qu'est-ce que... ? Comment vous appelez-vous ?


*La journée commençait trop bien, il devait forcément arriver quelque chose... !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikuru Nandaba
Petite Princesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Là ! \o Tu m'vois paaaas ?
Emploi : Niaise à plein temps 8D
Loisirs : Mourir devant un yaoi o.o'
Date d'inscription : 06/03/2011

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Mon portable et un ou deux yaoi.

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Mar 8 Nov - 17:49

Comment avait-il osé ! Dire, ou plutôt faire croire à leur mère qu'elle se payait des abonnements sur des sites de BL avec son portable ?! C'était inadmissible ! Et la conséquence l'était encore plus: elle s'était fait confisquer son portable !
L'âme vengeresse, elle avait donc décidé de partir le récupérer. Elle savait que son frère le gardait.

________________________________

Mikuru leva les yeux.
Le panneau poussiéreux devant elle indiquait un dortoir. Le dortoir des 1.B. L'équivalent du cagibi dissimulant un énorme monstre velu prêt à bondir sur les petits enfants, pour elle. Mais elle l'avait cherché.

*C'est soooombre !*

Malgré tout, elle décida de rentrer. La poignée tourna dans un grincement inquiétant. Le lycée Shimizu tombait-il déjà en ruine ?
A tâtons, le cœur battant, elle avançait... buta contre quelque chose ici, faillit trébucher sur autre chose qui semblait être un sac par là. Quelle idiote ! Elle aurait du allumer la lumière ! Même la faible lumière des étoiles dehors n'amélioraient pas sa visibilité. Mais elle ne pouvait faire demi-tour: Keisuke, ou quelqu'un d'autre i ce n'était pas lui pouvait arriver d'une minute à l'autre.

Elle se baissa, et tâta le sol. Dur et froid, caractéristique des sols de Shimizu.

Un sac. Souple.

La jeune fille avait touché son but. Elle le fouilla, sans prendre la peine de remettre les choses en place. Elle les jetait sur le côté plutôt.
Un truc en tissu, encore un truc en tissu... oh, un truc dur cette fois. Elle ne prenait pas la peine de regarder si c'était son portable.

*Je le reconnaitrai au toucher.*


Soudain, de légers bruits sourds se firent entendre.
Des bruits de pas.

Vite, vite ! faisons comme si rien ne s'était passé ! L'adolescente remit les affaires de la même manière qu'elle les avaient sorties: n'importe comment.
Les bruits se faisaient de plus en plus audibles.r
C'est dans ce genre de moments que l'on a le cœur qui bat le plus. Mikuru elle, le sentait presque s'extraire de sa poitrine.

Il ne restait qu'une chose à faire: fuir. Alors fuyons. mais...

BAM !!


- Aïe ! Arrrh.... Mais, qu'est-ce que... ? Comment vous appelez-vous ?

Une voix masculine.
Son frère ?
Un surveillant ?

Il fallait être prudent tout de même. Si elle avait le malheur de se retrouver face à un surveillant, elle aurait sûrement une heure de colle, à cause du fait qu'elle ait fouillé dans des affaires qui n'étaient pas à elle, et tout simplement qu'elle n'avait rien à faire ici.
Si c'était son frère...
Ou que c'était quelqu'un d'autre...

Dans les trois cas elle aurait à trouver une raison pour expliquer sa présence dans le dortoir des 1.B, alors qu'elle était en 1.A.
Elle prit une voix qu'elle s'imaginait mature et masculine. Comme celle de son frère.

- Je... bonsoir.. je-euh.. je m'appelle Nandaba. Keisuke Nandaba. Je pense que euh... je me suis trompé de chambre... je crois, désolé !

Elle parlait tout en faisant son maximum pour rester derrière la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niconicoutaite.skyrock.com/
Daisuke Kyoji

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Champagne ardennes
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Mar 8 Nov - 19:22

Une bosse commençait à pousser sur le front de Daisuke. Lentement, elle repoussait sa peau, comme pour la percer et vivre sa vie hors du crâne de l'adolescent. Cependant il n'en fut rien, elle avait beau pousser, elle restait inexorablement sous la surface de son visage.

Le temps de reprendre ses esprits, le lanceur de porte répondit à sa question.

- Je... bonsoir.. je-euh.. je m'appelle Nandaba. Keisuke Nandaba. Je pense que euh... je me suis trompé de chambre... je crois, désolé !

Cette voix sonnait étrangement, comme si son possesseur était gravement malade. Un problème à la gorge peut-être ?
*C'est tout de même triste pour lui...*
Daisuke compatissait, avoir une voix comme cela, ça ne devait pas être facile tous les jours. Que pouvait-il faire pour lui ? l'aider à chercher sa chambre semblait une bonne option. Mais il ne connaissait pas du tout les lieux. Après tout, son arrivée dans le bon dortoir était parfaitement fortuite, alors comment pourrait-il guider un inconnu ? Et puis il avait juste une voix bizarre, il n'était pas aveugle. Il engagea donc la conversation.

- Bonsoir à toi Keisuke ! Je m'appelle Daisuke Kyoji. Je viens d'arriver ici, et par chance, je suis tombé dans le bon dortoir ! Tu es dans quelle classe si tu t'es trompé de dortoir ?

Quelque chose n'allait pas avec Keisuke. C'était plus que sa voix, mais Daisuke ne parvenait pas poser un nom sur ce problème. Il y était presque. Sur le bout de la langue.
Son odeur. Voilà le problème. Il avait une odeur très agréable, voire trop. Une odeur à la fois sucrée et fleurie, une de celle qui vous emplie les narines et vous met de bonne humeur pour la journée. Celle que vous adorez sentir quand vous êtes dans le métro bondé, entre un homme corpulent et transpirant à grosses gouttes, et une fleur aux longs cheveux au parfum exquis. Alors à moins que Keisuke se travestisse, ce qui était, admettons-le, peu probable, il n'était peut-être pas un homme.
Mais Keisuke, c'est un peu bizarre pour une femme.... Il fallait s'assurer de ce problème. Cependant, la pièce était plongée dans la pénombre, et le jeune garçon ne pouvait pas discerner correctement le physique de son interlocuteur.
Une solution lui vint à l'esprit. Exécution.

Daisuke avança vers Keisuke, et fit semblant de trébucher. Il s'arrangea pour tomber sur le jeune homme. Il lui poussa le ventre, en feignant l'accident. Keisuke tomba en arrière, sur un des lits occupant la pièce, et Daisuke par dessus. C'était le moment fatidique. Il ne devait pas hésiter. Pour se rattraper, il posa sa main sur ce qui aurait du être le torse du garçon.
Ses doutes se révélèrent être exacts. Il toucha une forme arrondie, aussi chaude que moelleuse. Appelons ça un sein. Même si Keisuke avait été un travesti, il n'aurait pas eu une poitrine de cette sorte : parait-il que le silicone fait des seins en béton. Or, il touchait là une véritable poitrine de fille.

Après cette petite vérification, Daisuke se releva précipitamment. Heureusement que la pièce était si sombre, sinon "elle" aurait vu ses joues rougir.

- Excuses-moi, je... Je n'ai pas fait exprès... Mais, pourquoi m'as-tu menti ?

Daisuke était un peu perplexe. Quelle raison avait poussé la jeune fille à se faire passer pour quelqu'un d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikuru Nandaba
Petite Princesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Là ! \o Tu m'vois paaaas ?
Emploi : Niaise à plein temps 8D
Loisirs : Mourir devant un yaoi o.o'
Date d'inscription : 06/03/2011

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Mon portable et un ou deux yaoi.

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Mar 8 Nov - 21:17

Ça sonnait faux. Vraiment trop faux. Mikuru avait plus la voix d'un mouton malade que d'un homme. Et ça, l'autre individu semblait l'avoir remarqué.

- Bonsoir à toi Keisuke ! Je m'appelle Daisuke Kyoji. Je viens d'arriver ici, et par chance, je suis tombé dans le bon dortoir ! Tu es dans quelle classe si tu t'es trompé de dortoir ?

En plus d'imiter assez médiocrement une voix masculine, elle avait tenu un discours très peu cohérent. Comment "Keisuke" aurait-il pu se tromper de dortoir s'il était bien en 1.B ? Comme quoi, quand on veut faire n'importe quoi, autant bien le faire.
La jeune fille baissa les yeux, et prit une décision: elle ne dirait plus rien. Chaque fois qu'elle ouvrait la bouche dans ce genre de situations, ça se retournait toujours contre elle.
Même si il s'avérait que "Daisuke", puisque tel était son nom, cherche à la voir par la force, elle ne gémirait même pas.
Muette, telle une carpe, elle attendrait que le temps passe.

Elle vit la silhouette dudit Daisuke avancer. D'ailleurs, Mikuru la trouvait bien petite pour être celle d'un homme. Certes, il existe des hommes petits de taille, mais c'est la première fois qu'elle voyait "quelqu'un" qui avait une taille se rapprochant presque de la sienne, à dix centimètres près.
Elle, et elle le savait bien, n'aimerait pas qu'on la désigne comme petite, ce qui provoqua en elle un élan de sympathie vis-à-vis de ce garçon.

*Ça doit pas être facile tous les jours pour lui, j'imagine.*

Ce détail amenait cependant une certitude: ce n'était pas un surveillant. La plupart des surveillants de Shimizu étaient grands et/ou baraqués. A part un dont elle ne se souvenait plus du nom. Mais ça ne pouvait pas être lui, Mikuru ne l'avait plus vu depuis un bon bout de temps. Peut-être ne travaillait-il plus ici.
Elle fit par la même occasion un autre constat: ce n'était pas son frère non plus. Si c'était lui, il l'aurait reconnu, et n'aurait pas manqué de le faire savoir.

Tandis que toutes ces pensées faisant leur fête dans sa tête, elle vit le garçon trébucher subitement.
Il fait un malaise ou quoi ?
Elle poussa la porte et voulut se ruer vers lui.
Mais au moment où elle voulut l'aider, elle sentit une main s'aplatir sur son ventre. Peut-être essayait-il de se rattraper ?
Elle voulut lui attraper le poignet pour le retenir et...
Il l'entrainait dans sa chute ! Sentant qu'elle tombait en arrière, elle ferma les yeux. Mikuru était une personne qui détestait se voir tomber, ou se voir blessée. C'était étrange, mais c'était comme ça.

Elle les rouvrit, toutefois, et...
Ses craintes furent confirmées.
Ce n'était ni un surveillant...
Ni son frère.
Elle sentit une main chaude. Sur sa poitrine.
Et vit ledit Daisuke dessus d'elle.

Un parfait inconnu était à califourchon sur elle.

L'obscurité dissimulait parfaitement- et elle en remerciait le ciel- son expression abasourdie, et le rouge flamboyant de ses joues.
Elle fut tout de même obligée d'admettre que, même dans la pénombre, il semblait être un beau garçon.
Vous avez dit situation gênante ?

- Excuses-moi, je... Je n'ai pas fait exprès... Mais, pourquoi m'as-tu menti ?

Ah oui ! Elle avait oublié qu'il fallait inventer une raison pour sa présence ici ! Mais, sous l'emprise de son caractère de tsundere assumée, elle se contenta de faire semblant d'avoir la mine renfrognée. A quoi bon, elle était sûre à 100% qu'il ne la verrait même pas !

- Ben, déjà, je ne te connais même pas, je ne vois pas pourquoi je devrais te dire tout ce que je fais. C'est vrai ça, si je ne t'avais pas envoyé la porte droit dans la tête- d'ailleurs, c'est marrant mais dans le noir je peux distinguer ton énorme bosse, haha !- on ne se serait jamais parlé, à moins qu'on ne m'ait proposé de te faire découvrir le lycée en tant que nouvel élève, et ...

Voyant que ce discours ne mènerait à rien, elle changea d'option, et choisit la fausse innocence de se qui ont beaucoup à se reprocher.
Elle se leva légèrement, de manière à pouvoir regarder Daisuke droit dans les yeux. Prochaine étape ? Le regard de chien battu accompagné de la voix de petite fille prise au piège.

- D'accord, je veux bien te dire ce que je faisais ici. Mais dis moi que tu ne diras à personne que je suis venue ici... s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niconicoutaite.skyrock.com/
Daisuke Kyoji

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Champagne ardennes
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Mar 8 Nov - 22:58

Il attendait sa réponse, les joues brûlantes, à lui en faire oublier la douleur battant son front. Il avait essayé d'agir avec naturel après ce qu'il venait de faire. Il avait en réalité plutôt bien dissimulé les apparences : c'était un de ses points forts. Daisuke semblait au moment actuel de n'avoir eu qu'un banal accident sans conséquence. En réalité il était assez chamboulé d'avoir touché la poitrine d'une inconnue, et surtout de s'être retrouvé sur elle, dans un lit,....

*Arrête de penser à ça, arrête, arrête, arrête,...*

- Ben, déjà, je ne te connais même pas, je ne vois pas pourquoi je devrais te dire tout ce que je fais. C'est vrai ça, si je ne t'avais pas envoyé la porte droit dans la tête- d'ailleurs, c'est marrant mais dans le noir je peux distinguer ton énorme bosse, haha !- on ne se serait jamais parlé, à moins qu'on ne m'ait proposé de te faire découvrir le lycée en tant que nouvel élève, et ...

Elle s'arrêta. Le premier réflexe du jeune homme fut d'effleurer sa bosse. Evidemment, ça faisait mal. Si elle pouvait voir sa bosse, que pouvait-elle voir d'autre ? Pouvait-elle voir son visage coloré par la gêne ? Pouvait-elle voir à quel point il était déstabilisé par la scène qui venait d'arriver ? Il se rassura en réalisant qu'il ne voyait rien d'elle, à part sa silhouette générale. Elle était d'ailleurs très mignonne, cette fille *avec une poitrine douce*.
Puis il se rendit compte de ce que contenait les dires de la belle. C'était vrai, elle n'avait aucun compte à lui rendre. Mais il se sentait assez curieux : à quoi bon se faire passer pour quelqu'un d'autre ?
Il était assez énervé de cette réaction et se renfrogna. Il avait des impressions très contradictoires sur cette fille. Enfin... il ne pouvait pas réellement lui en vouloir de s'être énervé alors qu'il avait monté une scène qui consistait à lui toucher les seins.
Après ce court instant, "Keisuke" reprit la parole. Sa voix avait complètement changé pour prendre celle d'une petite fille à qui on ne peut rien refuser.

- D'accord, je veux bien te dire ce que je faisais ici. Mais dis moi que tu ne diras à personne que je suis venue ici... s'il te plait.

Elle était décidément lunatique. A un instant elle se moquait de l'affreuse bosse qui trônait fièrement sur la front du jeune homme, et à l'autre elle était adorable. essayait-elle de s'excuser pour ses mots à sa manière ? Daisuke n'en savait rien, mais il acceptait de les entendre.
Il s'assit sur le lit lit où la jeune fille était toujours allongée, et lui tendit la main pour l'aider à se redresser. Quitte à parler, autant le faire assez l'un à côté de l'autre.

- Je te promets de ne rien répéter à personne. Mais tu ne t'appelles pas vraiment Keisuke n'est-ce pas ? Alors avant de me raconter tout ça, commence par me donner ton vrai nom..!

Il accompagna sa phrase d'un sourire qui se voulait bienveillant. Il voulait mettre son interlocutrice en confiance, tout comme il essayait d'avoir confiance en elle. Daisuke avait un énorme problème de confiance avec autrui, et c'est une des raisons qui l'a poussé à venir vivre ici. Il était donc temps de commencer son auto-thérapie, et ce serait avec elle.

Ses yeux commençaient à s'habituer à la pénombre ambiante. Il pouvait donc apercevoir quelques bribes du physique de la lycéenne. Elle était visiblement assez petite : ça le rassurait. Il se sentait très complexé en présence de filles plus grandes que lui. Elle avait les cheveux assez clairs et les yeux brillants d'un vert profond. Elle était très belle, et lui inspirait de la gentillesse.
Est-ce que elle le voyait ? De toute manière, que verrait-elle d'autre que cette affreuse bosse ? Il n'était décidément pas à son avantage dans cette rencontre.

*Je me demande vraiment quel nom elle peut porter...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikuru Nandaba
Petite Princesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 21
Localisation : Là ! \o Tu m'vois paaaas ?
Emploi : Niaise à plein temps 8D
Loisirs : Mourir devant un yaoi o.o'
Date d'inscription : 06/03/2011

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Mon portable et un ou deux yaoi.

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Mar 20 Mar - 18:48

Un accès de lunatisme. Elle en avait encore eu un. Elle regarda Daisuke, qui se touchait le front. Il cherchait cette bosse ?
A vrai dire, Miku l'avait imaginée, cette bosse. Elle pensait simplement que, dans leur chute, il se serait cogné, ce qui aurait fait une énorme bosse sur son front.
Maintenant, elle le savait. C'était vraiment le cas. Prise d'une gêne intense, elle porta ses deux mains au visage.

*Il doit penser que je suis timbrée...*

- Je te promets de ne rien répéter à personne. Mais tu ne t'appelles pas vraiment Keisuke n'est-ce pas ? Alors avant de me raconter tout ça, commence par me donner ton vrai nom..!

Cette phrase fit battre le cœur de l'adolescente. Tant de gentillesse et d’intérêt à son égard... Et puis ce sourire... c'est comme si elle était en face du grand frère qu'elle aurait voulu avoir, à la place d'un certain vous-savez-qui. Elle retira ses mains de son visage et prit la main de Daisuke. En se redressant:

- Bien sûr que non, je ne m'appelle pas Keisuke...

Elle eut une envie immédiate d'ajouter un "Est-ce que j'ai une tronche à m’appeler comme ça même ?!", mais se retint aussitôt, pour trois raisons: la première était que ça ne se faisait pas. Contrairement à beaucoup qui auraient sauté sur l'occasion de le faire, Daisuke n'avait pas proféré de menaces à base de "Et ben moi j'vais tout balancer à ton frangin ou au premier pion qui s'pointera !". La deuxième était que... comment dire... la nuit lui rajoutait encore plus de charme, à ce garçon...
Enfin, c'était elle qui était en tort ! Lui n'avait fait que se défendre, ça avait mal tourné, certes, mais si quelqu'un débarquait, là tout de suite, cherchant à connaitre le pourquoi de la présence d'une jeune fille dans une chambre de mec, entre le "j'étais venue chercher quelque chose et il m'a pelotée" et le "mais non, je ne l'ai pas pelotée, je ne savais même pas que c'était une fille", à quelle version de l'histoire croyez-vous que l'on accordera une certaine crédibilité ?

- Mikuru.

C'était censé vouloir dire quelque chose, ça ? Il faudra bien que tu parles un jour aurait hurlé sa grand-mère. Avec son index, elle se mit à faire des nœuds avec ses mèches de devant.

- Je m'appelle Mikuru Nandaba. Je suis en 1.A. En fait, j'étais venue pour... j'étais venue parce que... enfin, je... promets-moi de ne pas rigoler, s'il te plait.

Décidement... Finalement, d'une voix à peine audible, et à grande vitesse, la blondinette tenta un va-tout. Il ne servait plus à rien de retarder l'aveu. C'est surtout quand on veut retarder quelque chose que cette chose arrive en général plus tôt qu'on ne l'a prévue, et Mikuru l'avait compris bien des fois à ses dépens.

- Keisuke a dit à notre mère que je me payais des abonnements et des comptes prenium sur des sites de BL... et comme elle l'a cru, elle m'a pris mon portable. Et comme je sais qu'elle donne toujours les objets qu'elle confisque soit à papa, soit à Keisuke, et ben, je suis là. Je suis venue le chercher. Mais apparemment, je me suis trompée de chambre. Je jure que je ne voulais pas déranger hein...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niconicoutaite.skyrock.com/
Daisuke Kyoji

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 25
Localisation : Champagne ardennes
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   Dim 1 Avr - 14:43

- Je te promets de ne rien répéter à personne. Mais tu ne t'appelles pas vraiment Keisuke n'est-ce pas ? Alors avant de me raconter tout ça, commence par me donner ton vrai nom..!

La jeune fille afficha une expression rassurée. Daisuke en était lui-même soulagé : il ne faisait finalement pas si peur. Cependant, il restait très méfiant face à "Keisuke", étant de toute évidence une personne un peu... excentrique. Il savait que se reposer sur ses lauriers était inenvisageable : jamais on ne savait quand cette demoiselle passait d'une humeur à une autre. Pour l'instant, il savourait son moment de répit, ni plus ni moins. Il savait pertinemment que viendrait bientôt la tempête après le beau temps.

La tornade se releva à son tour et prit dans ses mains celle de Daisuke. Le pauvre garçon en fut vraiment déstabilisé : comptait-elle les lui broyer dans peu de temps, lorsqu'elle serait de nouveau en colère ? Il prit le parti de faire très attention à ce qu'il dirait dorénavant afin de préserver ses doigts, indispensables pour réaliser son rêve de caméraman. Il tenta malgré tout un sourire qui se voulait reconnaissant, mais qui au final exprimait bien son appréhension.

- Bien sûr que non, je ne m'appelle pas Keisuke...

Elle marqua une courte pause. Daisuke crut apercevoir au fond des yeux de la jeune fille un élan de colère. Il déglutit, priant pour que rien ne se ressente sur sa précieuse main droite. Fort heureusement, la jeune fille ne semblait pas décidée à lui broyer les os pour cela. Il se détendit donc un peu suite à cette absence de violence. De toute manière, retirer sa main aurait déclencher la colère de sa compagne de soirée, alors autant attendre gentiment de voir ce qui allait lui arriver.

- Mikuru.

- Hein ? Tu parles à qui là ?

Dans toute la niaiserie qui caractérisait le garçon aux cheveux en bataille, il balaya du regard la salle, à la recherche d'une autre personne, la fameuse Mikuru. Cependant, il fut forcé de constater que la pièce était déserte hormis la présence des deux lycéens. Il se rendit soudain compte de son idiotie : elle venait de lui donner son prénom. Et lui, en finesse, il avait réussi à gaffer une nouvelle fois. Sa main se crispa légèrement entre celles de Mikuru, démonstration de la peur de représailles dont était victime Daisuke. Il ouvrit la bouche, sur le point de présenter ses excuses, mais son hôte parla avant.

- Je m'appelle Mikuru Nandaba. Je suis en 1.A. En fait, j'étais venue pour... j'étais venue parce que... enfin, je... promets-moi de ne pas rigoler, s'il te plait.

Alors comme ça Mikuru n'était même pas dans le bon dortoir puisqu'ils se trouvaient dans le 1.B. Il regarda la jeune blonde, interloqué. Que pouvait-elle donc bien faire ici ? Et surtout, pourquoi cela pourrait faire rire Daisuke ? Après tout, il n'en savait encore rien, mais il était bien décidé à l'apprendre. Il fallait tout de même qu'il sache s'il ne s'agissait pas d'une sorte de voleuse venue piller les affaires du dortoir des garçons. Il retira sa main d'entre celles de Mikuru et les saisit entre les siennes. Il planta son regard dans celui de la jeune fille, très sérieux.

- Ne t'inquiètes pas, je ne rirai pas. Tu peux me faire confiance, je ne suis pas comme ça ! Allez, je t'écoute maintenant, n'ai pas peur !

D'une pierre deux coups. Il tentait de rassurer la belle blonde qui semblait gênée au plus haut point *en même temps quand on vient de se faire peloter par un inconnu qui vous harcèle pour connaître votre nom...*, et il avait sauvé ses mains du joug de la tsundere. Maintenant, il se sentait prêt à l'écouter, et surtout un peu plus libre de ses paroles. Il se rendit cependant compte qu'il devait avoir l'air parfaitement ridicule à la regarder aussi sérieusement avec une bosse sur le front... Il détourna un peu les yeux, gêné. La voix de Mikuru s'éleva dans un discours très rapide, expéditif.

- Keisuke a dit à notre mère que je me payais des abonnements et des comptes prenium sur des sites de BL... et comme elle l'a cru, elle m'a pris mon portable. Et comme je sais qu'elle donne toujours les objets qu'elle confisque soit à papa, soit à Keisuke, et ben, je suis là. Je suis venue le chercher. Mais apparemment, je me suis trompée de chambre. Je jure que je ne voulais pas déranger hein...

Daisuke fixa la jeune fille, bouche bée. Kézako ? "BL" ? il lui semblait bien avoir déjà entendu des filles employer ce terme, mais il n'était pas sûr de l'accorder au bon concept... Il lui semblait qu'il s'agissait de quelque chose d'homosexuel, sans trop en être sûr. Le jeune homme avait toujours eu un peu de mal à approcher des filles, alors il lui manquait un peu de vocabulaire féminin... Il inspira un grand coup, et prit la parole.

- Euh... excuse-moi, mais je ne suis pas trop habitué à tous ces termes... "BL" ? Qu'est-ce que c'est ? C'est si grave pour que tes parents te confisquent ton portable ? Enfin en tout cas, quoi que ce soit, qui plus est s'il s'agit d'un mensonge de ton frère, je peux essayer de t'aider à le récupérer !

Le jeune garçon prit son menton entre ses doigts, tenant toujours les mains de la petite blonde de son autre main. Il regarda par la fenêtre comme si le ciel allait lui donner la solution. Comment pouvait-il bien s'y prendre pour l'aider ? Sa solution n'était pas transcendante, mais cela valait la peine d'essayer.

- Je peux essayer de devenir ami avec ton frère si tu veux, et de cette manière je pourrais entrer dans sa chambre quand il n'est pas là sans avoir l'air d'un voleur si on me surprend. Et comme ça je pourrai fouiller un peu pour retrouver ton portable, qu'en dis-tu ?
Et puis, un garçon dans le dortoir des garçons, c'est quand même moins suspect qu'une fille mignonne comme toi...


Il avait dit cette dernière phrase plus bas, plus comme une continuité de ses pensées et non comme du dialogue. Cependant, il l'avait formulé à voix haute, et quand il s'en rendit compte, il fut choqué de ses propres paroles. Là, il sentait la gifle venir. Discrètement, il s'écarta un peu de celle qui lui faisait face. C'était plutôt risible d'avoir peur d'une fille aussi petite, mais il se doutait bien qu'elle pouvait se montrer parfois violente. Il décida d'enchaîner rapidement sur une autre phrase pour tenter de faire passer inaperçu à la précédente.

- Alors ! Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte du dortoir... Aïe..! Mais qui êtes-vous ? [PV : libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dortoir particulier [Pv]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» Le dortoir des filles de première année
» Soirées au dortoir [Eli, Lou et Ashley] [Carrie en PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: