AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arizona T. Geller
♔ Directrice Sexy , Maire ! & Administratrice
 ♔ Directrice Sexy , Maire ! & Administratrice ♔
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : Hm ?
Emploi : Directrice Atypique & Hors Normes ~ & Maire de Nagoya.
Loisirs : Heu... Whut ?
Remarque des admins : You're THE BEST ! 8D
Date d'inscription : 16/05/2011

Feuille de personnage
Age: 33.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sa cravache.... (a)

MessageSujet: {DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]    Ven 2 Mar - 3:58

Arizona, Temperance GELLER

→ Âge : 26 balais.
→ Classe : ... Pardon ?
→ Lieu de naissance : New York.
→ Statut : Directrice du Lycée Shimizu.



Caractère
_« Souvent, je ne suis pas, je parais être. » {Arizona T. Geller}

La châtaigne n'est pas ce qu'elle veut, non. En tout cas elle ne l'a pas été pendant de longues années, se pliant bon gré mal gré aux volontés un peu trop encarconnées de la matriarche de famille. Issue de la bourgeoisie américaine, sa mère lui aura inculqué des valeurs et des doctrines que la jeune femme a souvent eu du mal à « ingérer »... Elle ne les a d'ailleurs jamais vraiment ingérées, se forçant à être devant elle la petite fille tant voulue et dont la famille pourrait être fière... Un jour.
A l'heure d'aujourd'hui l'effrontée tente de se détacher de cette tour d'ivoire, de cette emprise psychologique. La tâche n'est pas simple, les vieilles habitudes et les leçons trop longtemps rabâchées lui reviennent parfois de plein fouet, plongeant ainsi l'américaine dans un état de mutisme duquel personne ne peut la sortir. Elle s'y perd, se détestant et s’appréciant, se comprenant et se cherchant à la fois... Dans ces moments de grand doute, elle aime se retrouver seule entre 4 murs et faire rugir sa rage contre elle-même et à fortiori contre les siens qui lui ont trop longtemps empêché d'être elle-même. S'en suit alors un moment de violence où tout ce qui passe entre les mains de la jeune fille finit contre les murs, au sol...
Qui est-elle au fond ? Elle même ne le sait pas encore et c'est en grande partie pour répondre à cette question qu'elle a voulu fuir son foyer pour se laisser un répit et laisser à son égo le droit de s'exprimer sans se soucier du regard d'une famille trop attachées aux apparences et aux mondanités. « J'ai parfois mal d'être moi. » {Arizona T. Geller} Au fond... Heureusement que son père est là pour la remettre sur un chemin plus... Gay.

_« Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. » [Antoine de Saint-Exupéry]

Arrogante, hautaine, suffisante...Voilà les premières choses que l'on dit d'elle en la croisant. Il faut dire qu'à cause de sa petite taille, elle arbore souvent un air arrogant et aime intimider ou imposer une distance de sécurité d'un seul regard.
D'ordinaire plutôt silencieuse, elle sait toutefois s'imposer quand elle le juge nécessaire et ses réflexions peuvent être cinglantes et sans appel. Enfin, vous comprenez assez vite que tout est question d'apparence. Elle a l'air mauvais mais c'est plus pour se préserver elle que pour faire chier le monde. Elle aboie certes, mais n'aime pas la confrontation. C'est franchement plus pour q'on lui foute la paix...
Elle avoue aisément être un paradoxe à part entière, qu'elle valse entre deux voies. Arizona n'est pas très sociable et s'intègre rarement dans un groupe, quel qu'il soit, préférant la solitude, le calme et l'intimité plutôt que de se sentir oppressée en des lieux bondés... Autant dire qu'elle ne cherche pas forcément les emmerdes mais qu'elle saura cracher son venin à juste titre si on la titille trop... Et dans la mesure du possible. On ne fait pas grand chose avec son petit gabarit face à plus imposant qu'elle. Et autant dire que faire plus « mastoc » qu'elle n'est pas bien difficile.
Dans d'autres contextes elle sait se montrer plus enclin à certaines compagnies, cherchant le « contact » pour des raisons qu'elle tait... Naonnnn... Elle a besoin de se fondre dans une petite masse pour se sentir humaine, normale. Et pour justifier le fait qu'elle refuse que sa mère l'ait foncièrement changée.

Venons-en maintenant au côté obscure de sa personnalité. Il en faut bien un non...?
N'en déplaise à votre personne, chaque rencontre qu'elle fait est pour elle une nouvelle expérience, un jouet dont il faut qu'elle teste les limites. Jusqu'aux dernières supplications...Supplications qui d'ailleurs ont un effet d'intense jouissance sur elle... Elle aime voir les gens souffrir, les voir sous son contrôle et les voir se soumettre tels de bons cabots. Elle en retire un plaisir malsain... Et une fois n'est pas coutume, elle aime parfois que l'inverse se fasse: être violentée l'amuse... « A avoir trop longtemps été sage, je me plie aux vices les plus bas. » {Arizona T. Geller}
Toutefois ne vous méprenez pas, elle a une sainte horreur de perdre le contrôle d'elle-même. Pour ce qui est des relations publiques en général, qu'importe ce que les autres pensent d'elle. Le monde glisse sur elle sans l'atteindre, elle se fout d'absolument tout... OU PRESQUE. En apparence. Il y a des limites à ne pas outrepasser, elle n'a pas non plus un cœur de pierre. Il est là quelque part, enfoui, attendant peut-être qu'on le sorte de sa léthargie mais restant pour l'heure prostré sur lui-même pour ne pas avoir à souffrir, à se justifier, pansant encore les stigmates d'une enfance chaotique.
Sachez toutefois que ses « proies » sont bien étudiées, qu'elle ne se jette pas sur un poisson trop gros... Mais, soyez sereins, ces moments là sont d'une grande rareté... Elle flippe trop, que dire de plus. uu'

« Sauvage », elle n'a d'affection que pour de très rares personnes, à peine quelques connaissances qu'elle aura su se faire au fil du temps. Des gens qui auront appris à voir plus loin que son apparence glaciale. Non pas qu'elle ne l'est pas réellement, loin de là, mais au fond, elle a un certain respect pour ceux qui n'auront pas fuit dès la première brimade qu'elle leur aura « offerte »... A ceux-là elle voue une certaine loyauté et ils savent qu'elle a sans doute au fond un résidu de sentimentalisme, un simulacre d’humanité et qu'ils pourront lui demander son aide si le besoin s'en faisait ressentir. Et s'ils ont de quoi lui rendre la pareille... Et si les personnes qu'elle « apprécie » se font rares c'est parce que « Plus grande est la confiance, plus grande sera la trahison. ». Voilà un des seuls principes qu'elle suit corps et âmes parmi ceux qu'elle a appris. Et que l'on ne se trompe pas, elle ne donne jamais de seconde chance à celui qui la trahit. « Un ami en plus est une faiblesse en plus. »

Relativement douce et mesurée, A. peut pourtant se montrer implacable et sans pitié: elle n'a pas peur de blesser tant avec ses mots qu'avec ses actes. Faire mal plutôt qu'avoir mal, faire payer aux autres son propre mal-être.

_« A la recherche de la perfection. »
A. est « parfaite »... - Ou pas. C'est en tout cas ce que ses parents ont tenté de lui apprendre et ses années d'apprentissage rigide l'ont finalement poussé à rechercher ce qu'il y a de plus proche de la perfection. Moralement, physiquement... Ou même en CUISINE, la jeune femme pousse toujours ses limites plus loin. C'est pourquoi elle reste très exigeante, que ce soit avec elle-même ou avec les autres. Elle est très tatillon et le moindre détail qui pourrait la déranger l’obnubilera au plus haut point, jusqu'à ce que les choses reviennent en bonne et due forme.
Elle met également un point d'honneur à apprendre le plus possible, passant une grande partie de sa vie entre d'innombrables bouquins pour étancher sa soif insatiable de savoir et ainsi être un minimum érudite...
Naturellement, A. est très fière. La faiblesse la répugne. Jamais l'on ne la verra verser une larme ou se confondre en excuses et ce même si elle reconnait ses tords. A moins que cela ne s'avère totalement nécessaire... Et de toute évidence, faire des excuses c'est vouloir se rétablir vis-à-vis de quelqu'un, or elle n'en a vraiment que faire qu'on l'aime ou la déteste : elle suffit déjà à cette tâche...

Et pourtant... Derrière ce masque se cache forcément quelque chose... Voilà, il semblerait que beaucoup de choses aient été dites sur sa personne maintenant. Qu'à cela ne tienne, si on lui trouve d'autres tares ou d'autres points importants, elle-même ne doit pas être au courant.

Dans le domaine professionnel, Arizona est perfectionniste et entêtée... C'est aussi ce qu'on dit quand on cherche à la décrire. Elle aime que les choses soient bien faites et relève toujours la barre un peu plus haut. Elle déteste perdre le contrôle et panique rapidement quand les événement ne suivent pas le cours de ses prévisions méthodiquement orchestrées... C'est pourquoi le plus insignifiant événement de sa vie a toujours été maladivement organisé et dicté par ses soins tel les mesures d'une partition... Adepte du dicton 'On n'est jamais mieux servi que par soi-même', cette jeune femme charismatique et imposante par sa prestance délègue rarement les taches pour la direction de son établissement qu'elle tient d'une main de Maître. Poigne de fer dans un gant de Velours... Elle est juste envers ses subordonnés et déteste le favoritisme. Il est très difficile de la faire sortir de ses gonds et n'utilise les mesures drastiques de sanction qu'en cas d'extrême nécessite...

AH AH AH....... Peut-être arriverez-vous un jour à mieux la cerner, ce qui a été dit là est... Théorique ? Oui, A. est changeante, oui, A. parle d'un caractère qu'elle a connu mais maintenant, dans cette nouvelle ville... Qui sera-t-elle ? Les gens changent, c'est un fait. Ce sont parfois les autres qui les font le plus changer... To be continued. [...]

Physique
_« Le sublime touche, le beau charme. » {Kant}

Typique. Arizona est typique. Quoique... Dans la forme en tout cas. Elle a hérité de la haute stature de son père et passe rarement inaperçue. Son style vestimentaire peut en étonner plus d'un. Si tant est qu'elle ai un style bien particulier. Non, l'effrontée touche à tout, se fond dans tout, s'essaye à tous les genres. Quand elle ne travaille pas en tout cas... C'est-à-dire assez rarement, au final. Quoiqu'il en soit, au bureau, à la mairie, rien d'anormal dans ses tailleurs saillants... La seule chose qui à la rigueur reste sans trop changer sont ses cheveux qu'elle affectionne. Un peu trop peut-être. Essayez d'y glisser une main et vous aurez la sienne sur la tronche.
Allons un peu plus du général au détail maintenant... La jeune femme est athlétique et prend soin de son corps qu'elle estime être une arme potentielle. Gare à celui qui la titillera un peu trop...
La nature lui aura offert des formes juste ce qu'il faut, qui entrent dans les normes. Mais mieux vaut ça plutôt que rien du tout...
Revenons ensuite à sa tignasse. Rien de bien exceptionnel au fond. Le châtain lui va bien, que voulez-vous. Et au japon cette couleur ne court pas les rues 'faut dire. M'oui, c'est pour ça qu'ici c'est le détail qui perce en premier lieu les yeux de ceux qui la regardent. Ah non ! Le fait qu'elle soit "blanche" aussi... Arizona se garde ensuite de protéger ses yeux pers derrière ses lunettes de soleil. M'oui... Ils sont trop fragiles pour être exposés tout azimute. Aussi, ses prunelles sont serties dans de grands écrins légèrement en amande qui lui viennent de son paternel. Et de ce même père, elle a hérité de son sourire : à l'instar de celui-ci , ses lèvres carmines relèvent un peu plus la légère pâleur de sa peau et s'étirent trop peu souvent en un sourire. Comprenez, les gens pourraient être effrayés par une dentition somme toute assez normale... Si on ne s'attarde pas sur ses canines qu'elle a eu le caprice de faire allonger pour plus de... Mordant.
Soit, pour conclure, la jeune femme se trouve normale et ne s'en plaint aucunement. Mais disons pour finir qu'elle a tout de même un physique atypique pour le rôle qu'elle a au sein du lycée dont elle est à la tête... Elle est bien heureuse en soi d'être en dehors des sentiers battus. Oui, qui se douterait de son rang, aux premiers abords... ? Elle prend un grand plaisir à jouer de ça d'ailleurs ! Elle peut se fondre dans la foule des élèves ! Quant à sa taille, ça n'a jamais été un souci par rapport à son rang de directrice. Elle a assez d'autorité et de prestance pour en imposer quand même.


HISTOIRE
BON. Faut faire des lignes, des lignes, des lignes et des lignes non... Et là, ça va ? Ca fait déjà une ligne...? Peut-être... Ou pas. BREF, et si je m'y mettais franchement ? On va faire le topo habituel hein...

Née à New-York une matinée de printemps, bah elle a deux parents, hein. NON SANS DECONNER ? C'est une enfant précoce dotée d'une intelligence hors normes.
Non... Sans déconner. Elle a une mère, ouai. Et un père qu'elle n'a connu que tardivement. Pourquoi donc lui demanderez-vous ? Non, vaut mieux pas lui demander. Sérieusement, c'est un sujet qui la fâche encore et qui peut facilement... La mettre en rogne ou la plonger dans une mélancolie que vous n'aimeriez pas voir... On va résumer:

- Sa mère, PDG d'une énorme firme NYaise veut un gamin mais n'a ni le temps ni la patience de trouver le père et le mari qu'il faut. DONC BAM, elle demande à un "ami" conforme à ses attentes de lui donner tout ça tout ça dans une banque de sperme et BAM bébé éprouvette et BAM on lui fourre ça dans le ventre et BAAAAAM. Forcément elle est en cloque et 9 mois plus tard BAM, elle accouche de sa gamine.
- Pourquoi Arizona ? C'est l'état dans lequel sa mère est née. Originale celle-là hein...? Foutre que non, quelle catin.

- Le géniteur veut voir le résultat de tout ça, Rachel ( la mère, hein, évidemment... ) refuse.
- La Rachel se casse à Miami avec sa progéniture et s'en suit des salves de nourrices, gouvernantes et autres énergumènes du genre pour l'éducation d'Arizona qui grandit tannnt bien que mal sans père et avec une mère absente. Enfin absente. Assez pour que sa fille le lui reproche en grandissant, mais pas assez quand on prend en compte le fait qu'elle soit toujours là quand il faut remonter les bretelles à la gamine. Lui faire la leçon, la critiquer, l'endoctriner dans un moule culturel abjecte et lui inculquer des valeurs sociales et... Ouai, enfin, elle fait partie de la bourgeoisie donc forcément, avec une mère et une famille aussi "prouproute" que celle de sa mère, faut bien être à la hauteur de leur statut... Foutaises ! En plus de ça, Arizona n'a pas d'ami, elle ne va pas à l'école, suit des cours avec des précepteurs chez elle. Niveau social 0. Elle ne connait finalement rien à la vie, en soi.
- Le géniteur passe au stade de père quand Arizona le voit un jour. Bah oui, il a débarqué chez elles pour la voir. Elle l'a vu, elle l'a trouvé beau, elle avait 9 ans, elle l'a aimé... Et encore plus haï sa mère. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps avant de revenir à la charge ? Oh non, il a bien essayé plus tôt, mais ses tentatives furent bien vaines et il a cherché sa fifille dans le pays. Evidemment, Rachel avait bien brouillé les pistes !
- Chandler, son père, s'installe près d'elle et commence à "s'imposer". Il va la voir et tout et tout, quand il peut, pendant ses occupations. Forcément, la mère n'a pas le temps de "s'occuper" d'elle alors elle lui fait faire de l'équitation, du golf, du tennis... Et... ET de la cuisine... A FOND. Passion qu'elle partage avec son père. Comme le Japon d'ailleurs... Oui, le père est passionné par ce pays et le fait découvrir à sa fille, lui en apprend les moeurs, la culture et... LA LANGUE ! Pas facile mais... Pas impossible quand on le veut. Et la voilà, jeune adolescente, qui demande à sa mère à faire d'autres activités encore. Pour parfaire son florilège de palmarès dans son CV ? QUE NENNI ! Elle apprend à le connaitre lui, le temps passe, la gamine grandit, aspire à une autre vie, haït encore plus sa mère et projette de partir avec son père. Elle a... 14 ans ? Mais à cet âge là, forcément, c'est pas possible.

- GROS CLASH entre a mère et la fille de 16 ans. Arizona veut partir avec son père qu'elle connait et qu'elle aime, Rachel ne l'accepte pas. Et alors ? Bah... Elle avait qu'à s'occuper de sa fille la connasse non ?

Ensuite, la gamine atteint son 17 ème anniversaire. Elle fait la demande à sa mère, de partir avec son père. Sa mère....... Accepte. A la condition qu'elle ne soit pas trop loin... Loin ? Non, si peu. Direction Nagoya, Japon. Chandler a entre temps eu un autre chiard. Avec une japonaise. Il est passionné par ce pays donc veut aller y vivre... Arizona va le suivre, de toute façon, elle parle la langue et connait pas mal de chose sur ce pays non ? Alors pour hésiter. Et... QUOI ?! NAON.......?! Rachel vient aussi ? Gosh... Quoi ? Elle veut rattraper le temps perdu, réparer ses erreurs avec sa fille...? Ben va falloir lutter hein.

Pour parler du père, un peu. Son gamin, Ross, a 11 ans, il est depuis séparé de la mère de son fils qui vit avec celle-ci. Il est chef cuisto' de renommée mondiale et apprend à sa fille les rudiment de cet art qu'est la cuisine... Arizona vit depuis avec lui, à Nagoya et fréquente un lycée. Ah... Pas en tant qu'élève, elle a déjà l'équivalent du bac, elle a déjà fini ses études lycéennes... En tant qu'assistante de la prof de cuisine ! O/

Les années passent sans trop de grands changements. Elle vit encore chez son père mais n'est plus simple assistante au Lycée Shimizu. Elle a aujourd'hui atteint son 33ème anniversaire et est Directrice (depuis 3 ans) de ce prestigieux lycée qu'elle espère rendre encore plus noble encore... Qu'à cela ne tienne, restez dans les rangs, sans quoi vous aurez affaire à elle..........Rolling Eyes

Sinon... C'tout ce qu'il y a à savoir en somme.... TO BE CONTINUED !


Secrets of the other side.

→ Depuis combien de temps faites-vous du RP ? AH AH.
→ Comment avez-vous connu le forum ? AH AH.
→ Avez-vous un double compte ? AH AH.
→ Personnage de votre avatar ? Miku.
→ Quel est le code règlement ? CODE OKAAAAY BY MINA' 8D

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Arizona T. Geller le Ven 6 Juil - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8493-done-arizona__-la-natur
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: {DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]    Ven 2 Mar - 5:31

Rebienvenue au Lycée Shimizu, Arizona 8D

Alors déjà, c'est une fiche super agréable à lire et sans fautes, donc ça fait plaisir.
Ensuite les modifications ayant été apportées via la cb, je n'ai aucune raison de retarder ta validation.

Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arizona T. Geller
♔ Directrice Sexy , Maire ! & Administratrice
 ♔ Directrice Sexy , Maire ! & Administratrice ♔
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : Hm ?
Emploi : Directrice Atypique & Hors Normes ~ & Maire de Nagoya.
Loisirs : Heu... Whut ?
Remarque des admins : You're THE BEST ! 8D
Date d'inscription : 16/05/2011

Feuille de personnage
Age: 33.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sa cravache.... (a)

MessageSujet: Re: {DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]    Ven 2 Mar - 5:45

YEAAAAAY 8D Thanks Savonnette <3

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8493-done-arizona__-la-natur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]    

Revenir en haut Aller en bas
 
{DONE} Arizona__ "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe." [Goldoni]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: ADMINISTRATION :: Fiches de présentation-
Sauter vers: