AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Jeu 22 Mar - 3:10

C'était les premiers jours de Sora au lycée Shimizu et il se réveillait d'une nuit mouvementée, il avait eu du mal à s'endormir et surtout il avait mal dormis, il faut dire que le voyage avait été long et qu'il avait déjà pas mal dormis sur la route. Du coup il était très tôt, le soleil se levait à peine et il était dans une forme olympique. Les yeux à peine ouverts et la tête encore dans les nuages Sora sort doucement de son lit, esquivant les valises et les affaires de la veille, une bonne douche pour se réveiller et ensuite il fallait se préparer.
Il comptait bien se mettre en route dès ce matin, il avait prévu de visiter un peu le lycée pour commencer à voir les différents bâtiments. Il était habillé le plus simplement possible, une chemise blanche à manche courte et un jean un peu usé et troué au niveau des genoux, avec bien sûr ses lunettes devant les yeux. Il y avait un beau ciel bleu et aucuns nuages à l'horizon, le lycée se réveillait tout juste, voir même pas du tout pour certains.
Sora sortis une pièce de monnaie, pile à gauche et face à droite, la pièce tourna plus haut que sa tête et retomba dans la paume de la main du côté pile, il se mit en route vers la gauche comme convenu. Les alentours du lycée était immense, il était certes habituer aux grands établissement, mais là c'était quelque chose, ils avaient plusieurs terrains, un dojo, des salles de spectacles et tout un tas d'autres choses, mais c'était les choses que Sora avait retenue, car il savait par expérience que ce genre de lieu est toujours idéal pour rencontrer du monde. Pour aujourd'hui ce n'était pas prévu, même si ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait de sport, rien que l'idée de devoirs remonter pour récupérer ses affaires dans une de ses valises le démoralisait.

Il arpentait les allées du lycée, tranquillement un large sourire jusqu'aux oreilles, après tout c'était pour lui le vent de la liberté et depuis ses voyages il n'avait pas ressenti ça depuis longtemps. Il croisait peu de monde, quelques jolies très jolies filles à qui il avait souri, mais à part ça, pas grand-chose. Il était surpris et ravis de voir les terrains mis à la disposition des élèves, ils étaient nombreux et variés, mais il fut extirpé de sa bulle lorsqu'un garçon l'interpella pour lui renvoyer une balle à ses pieds, qu'il ramassa et renvoya aussitôt, mais il en restait là, aujourd'hui pas question d'être distrait il voulait visiter et faire son touriste.
Toujours plein d'énergie et d'enthousiasme il continuait sa route, arrivant au bout d'un moment dans un jardin ou plutôt un parc, bref un peu des deux, il se demandait même s'il était encore dans le lycée. Après un court moment de réflexion il se choisit un banc au soleil et prit place en plein milieu, il ouvra sa chemise seulement pour avoir moins chauds... pour le groupe de jeunes filles là-bas qui passe ? Ah non, vous connaissez mal Sora ! Il étala ses bras le long du dossier en laissant sa tête tomber en arrière les yeux vers le ciel, il se murmura à lui même.

-Je crois que je ne pouvais pas rêver mieux...

Sora se laissait emporter par le ciel bleu et le petit vent qui venait caresser son visage, l'idée même de poursuivre sa visite s'était envolé et il était tellement bien qu'il se mit à fredonner un petit aire de musique qui lui traînait dans la tête. Il était tellement absorbé qu'il n'entendait plus rien autour de lui, certains discutaient à quelques pas d'autres un peu plus loin rigolaient entre eux. L'espace d'un instant ses yeux étaient fermés, il releva la tête et les rouvrit, il ne savait pas quoi faire, continuer la visite ? Ou attendre là que le temps passe ? Il jeta un coup d’œil à l'heure sur son portable et repris aussitôt la position initiale, il lui restait encore un peu de temps pour se détendre et profité du soleil


Dernière édition par Sora Yokijima le Ven 30 Mar - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Ven 23 Mar - 0:31

Jeudi, 22 mars 2012


La lumière du soleil qui passait à travers les rideaux semi transparents de la chambre de la jeune fille avait suffi à la réveiller. Il faisait beau, c’était un bon présage, et elle était toute excitée de commencer une nouvelle journée à Shimizu, une journée peut-être pleine de surprises ! Amaya s’assit dans son lit et s’étira, elle se sentait super en forme, et accueillait à bras ouverts la journée qui s’annonçait. Sa montre indiquait alors sept heures. Motivée, elle se leva et commença à se préparer : toilette matinale simple mais efficace ainsi qu’une douche, puis elle se tourna vers le contenu de son armoire qu’elle avait commencé à remplir, pour choisir ses vêtements de la journée. Après une courte réflexion, la jeune fille opta pour une simple robe orange clair par-dessus lequel elle enfila un gilet blanc. Une fois toutes ces préparations faites, la brunette sortit enfin du dortoir et ne tarda pas à se retrouver dehors.

« Haaaaaa… ! »

Elle s’étira langoureusement lorsque la lumière du soleil l’atteignit en plein visage, c’était si agréable, si doux. Les rayons solaires étaient comme régénérateurs pour Amaya, on aurait presque dit qu’elle fonctionnait à l’énergie solaire, se servant du rayon lumineux pour ensuite devenir rayonnante elle-même… Une fois la « recharge » terminée, elle se décida donc à bouger. Mais vers où ? Dans quelle direction ? Bah, peu importe, l’important était de trouver des gens qui pourraient lui tenir compagnie, la demoiselle n’appréciant pas le fait d’être toute seule. Elle se rappela alors qu’un des lieux les plus fréquentés était ce fameux jardin. Cela faisait déjà quelques jours que la jeune fille était arrivée au Lycée Shimizu, elle avait eu le temps de visiter une grande partie des endroits intéressants de l’établissement, les différentes salles de classe, les endroits destinés aux activités sportives, les espaces de détente dont ledit jardin. Mais bien évidemment, avec son sens de l’orientation si médiocre, elle ne se rappelait déjà plus où il se trouvait par rapport aux dortoirs.

Après avoir donc fait trois fois le tour de l’enceinte de l’établissement, ce qui lui prit pas mal de temps, elle finit par apercevoir l’herbe verte du parc avec quelques groupes d’élèves qui déjà s’y prélassaient. Elle se dirigea donc vers le jardin, cherchant des yeux un quelconque personne avec qui elle pourrait discuter. Mais les quelques filles près desquelles elle passait étaient sans intérêt, c’étaient toutes des pimbêches qui se rendaient artificielles avec trois tonnes de maquillage ; les garçons, quant à eux, semblaient trop orgueilleux, dans le genre « qui se la pète », elle n’allait certainement pas aller les aborder, elle ne les supporterait pas. Amaya soupira, finalement, tous les Lycées étaient les mêmes quelle que soit leur réputation. Et puis, tout le monde était en groupe, avec leur cercle d’amis prédéfini, elle n’allait pas s’incruster dans la conversation comme ça…

C’est alors que la demoiselle remarqua un jeune homme qui venait de s’installer sur un banc, en plein milieu du jardin. Chose incongrue, il portait des lunettes de soleil, n’appréciait-il donc pas toute cette lumière qui se faisait tellement rare, voire trop rare ? Le trouvant alors franchement abordable, mais surtout trouvant cela dommage qu’il soit seul, elle commença à se diriger vers lui, mais il ne semblait pas la remarquer. En s’approchant, elle se rendait compte qu’il était vraiment grand, mais également qu’il avait une posture mature, comme celle de quelqu’un qui connaissait vraiment ce qu’était la vie… Était-il un professeur, ce qui expliquerait probablement la raison pour laquelle il n’était pas entouré par d’autres élèves ? De plus, il avait les cheveux plutôt roux, ce qui était plutôt rare en cette région à moins qu'il n'ait de sang étranger... Bref, vraiment désireuse d’en savoir plus sur cette personne, Amaya pressa le pas. Ladite personne se mit alors à fredonner un air, il avait une vois plutôt grave, de plus, chose fort rare, il ne chantait pas faux ! Cela ne fit qu’augmenter la curiosité de la jeune fille envers ce bel inconnu. La brunette ne tarda pas à se retrouver près du jeune homme qui à présent se détendait, et elle arbora un grand sourire.

« Bonjour ! » Le salua-t-elle d’une voix enjouée. « Ano… Est-ce que je peux m’asseoir ici… Sensei… ? »

La fin de sa phrase laissait sous-entendre qu’elle aurait voulu savoir comment cet inconnu s’appelait, mais cela lui servait également à confirmer son hypothèse quant à l’identité de son interlocuteur. La demoiselle prolongea son sourire étincelant, attendant patiemment la réponse du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Ven 23 Mar - 13:20

Non loin de lui Sora entendit des pas, quelqu'un de seul a priori, pas besoin d'ouvrir les yeux, car il devait sans doute s'agir d'un passant. Il fut extirpé de ses rêveries lorsqu'une voix enjoué et douce semblait lui adresser la parole, pour être sûr que c'était à lui qu'on s'adresse il ouvrit un oeil et vit la jeune fille à côté de lui. Il reprit une position normal, simplement assis sur le banc et regarda la personne à côté de lui, c'était une fille assez jeune, en tout cas plus jeune plus petite que Sora et elle affichait un large sourire. Il la regarda d'un air indifférent, comme si elle venait de le déranger dans un moment crucial, il fronça légèrement les sourcils et d'une voix calme il lui dit.

-Bonjour...

Puis plus rien, il referma sa chemise et baissa la tête pour enlever ses lunettes de soleil et les accrocher à sa chemise, il regarda la jeune fille et il affichait un immense sourire. Sora ne cherchait pas à lui faire peur, il avait seulement voulu se la jouer "Beau gosse prétentieux" l'espace d'un instant, un délire tout droit sortit de son cerveau embrouiller de nuages, rien de méchant et son sourire montrait bien qu'il n'avait rien de méchant. Du coup il reprit aussitôt la conversation.

- Bien sûr que tu peux t'asseoir ici, mais faudra me faire la conversation, car j'ai tendance à être bavard avec les filles, du coup je risque de partir dans un long monologue...


Un long soupir désespérant suivi sa phrase, il se connaissait tellement bien, peut-être un côté dragueur ? En tout cas il ne pouvait pas s'empêcher de discuter avec les filles qui pouvaient l'aborder, quoi qu'en fait, quelle que soit la personne qui l'aborde il discute, son côté sociable sans doute. Après un court instant, il la regarda à nouveau pour se présenter.

-Je vais au moins me présenter, je m'appelle Sora, je suis en 3.B et... je suis nouveau.

Un léger sourire gêner se lisait sur son visage lorsqu'il lui avoua qu'il était nouveau, rien de honteux, mais il tenait juste à le préciser, surtout si elle commence à lui poser des questions, oh bien sûr il aurait pu mentir et fanfaronner pour l'impressionner, mais à quoi bon ? C'était pas le genre de Sora, il préférait le naturel, jusque là cela avait très bien marché pour ce faire de nouveaux amis et il voyait en cette fille une potentielle amie. Elle avait l'air joyeuse avec son sourire et ça suffisait lui suffisait, non pas qu'il n'aime pas les gens dépressif, mais étant lui-même de nature à sourire pour un rien c'était bien de trouver des personnes comme lui, ça faisait un premier point commun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Ven 23 Mar - 21:18

Lorsque la demoiselle avait adressé la parole au jeune homme, celui-ci s’était redressé et avait affiché une expression indifférente, ce qui lui fit avoir tout à coup un léger doute. Le dérangeait-elle dans sa rêverie ? L’avait-elle perturbé dans le fil de sa pensée ? Si c’était le cas elle s’en voudrait énormément, elle détestait causer des problèmes aux autres. Amaya était prête à s’excuser et à partir tout de suite, si elle n’était pas la bienvenue en cet endroit.

Sora Yokijima a écrit:
-Bonjour...

La brunette lâcha intérieurement un soupir de soulagement, au moins, sa présence ne le gênait pas au point qu’il fût prêt à l’ignorer… Cependant, cet inconnu n’avait pas l’air très souriant, il s’était contenté de froncer les sourcils. Peut-être qu’après tout, ce n’était pas une personne très sociale, plutôt adepte de la solitude. Dans ce cas, elle ferait mieux de ne pas rester trop longtemps pour qu’il soit seul non ? Mais c’est alors qu’il se décida à refermer sa chemise – elle n’y avait pas trop prêté attention, du coup c’était seulement quand il la refermait qu’elle s’était rendue compte que sa chemise était ouverte. Par la même occasion, elle remarqua aussi les muscles fins qui constituaient ses bras, enfin, des muscles fins mais quand même non négligeables…

Son attention fut ensuite attirée par les yeux du jeune homme qu’il venait de révéler en enlevant ses lunettes de soleil. Des yeux vert clair, un océan pur dans lequel Amaya se perdit dès que son regard se posa dessus… Des yeux presque envoûtants, comme s’ils étaient capables de charmer le moins influençable des esprits. Mais ce n’étaient pas des yeux manipulateurs, au contraire, ils semblaient si doux, le regard du jeune homme ressemblait à une légère brise qui caressait son visage, si agréable… La jeune fille était tellement perdue dans ce regard qu’elle ne remarquait plus rien, même pas le large sourire qui était apparu aux lèvres de celui qui était en face d’elle, fort heureusement la son grave de la voix de ce dernier réussit à sortir la demoiselle rêveuse de sa torpeur.

Sora Yokijima a écrit:
- Bien sûr que tu peux t'asseoir ici, mais faudra me faire la conversation, car j'ai tendance à être bavard avec les filles, du coup je risque de partir dans un long monologue...

Il avait soupiré en prononçant ses mots, mais l’adolescente n’en voyait pas trop la raison… Au contraire, c’était plutôt une bonne nouvelle, étant donné qu’elle était aussi une personne ouverte, prête à engager la conversation n’importe quand ! Et puis, au moins, son hypothèse était fausse, ce jeune homme n’était pas quelqu’un d’asocial… Au contraire, il était plutôt franc et direct, il parlait sans complexe ni détour, un peu comme elle en fait ! Ainsi, elle s’assit doucement sur le banc, à côté de son interlocuteur, et lui répondit avec un doux sourire :

« Merci… Aucun problème pour la conversation, j’aime beaucoup parler tu sais !… Ah, et puis pour les monologues, ne t’inquiète pas, du moment que ça te fait plaisir, ça ne me dérange pas du tout ! »

Comment tout résumer en deux phrases… Enthousiaste, bavarde et compréhensive, c’étaient les adjectifs qui décrivaient le mieux le caractère d’Amaya. C’était aussi apparemment le cas de sa nouvelle connaissance, qui avait tourné son regard vers la brunette et lui souriait - sourire qu’elle lui rendit sans aucun artifice - et qui s’était décidé à se présenter…

Sora Yokijima a écrit:
-Je vais au moins me présenter, je m'appelle Sora, je suis en 3.B et... je suis nouveau.

La jeune adolescente se retint pour ne pas éclater de rire, elle qui croyait qu’il était un professeur, et bien elle s’était définitivement trompée sur son compte ! Mais jamais elle n’aurait pu imaginer qu’il était un élève tout comme elle – quoi qu’un peu plus âgé… Il semblait éprouver une certaine gêne lorsqu’il termina sa phrase. Amaya sourit, il n’y avait aucune honte à ça ! Mais c’était tellement mignon, elle ne savait pas que les garçons pouvaient eux aussi être embarrassés… Cependant, elle tint à le rassurer, et puis il fallait aussi qu’elle se présentât.

« Ça tombe bien, moi aussi ! On découvrira le Lycée ensemble ! » S’exclama-t-elle avec un rire enthousiaste. « Enchantée, je m’appelle Amaya, Amaya Sasaki, et euh… Je peux t’appeler Sora-kun ? »

Raaah, c’était devenu une habitude pour elle d’utiliser ces suffixes de politesse, malgré le fait qu’elle n’aimait pas cette règle, les gens se donnaient l’impression d’être bien trop distants… Or ce qu’elle voulait, c’était en savoir plus sur ce « Sora-kun » qui l’intriguait, donc se rapprocher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Sam 24 Mar - 12:14

La jeune fille avait maintenant un prénom, elle s'appelait Amaya et en plus d'être très charmante elle était gentille, souriant et au moins aussi bavarde que lui. Certes il aurait sans doute préféré quelqu'un qui connait le lycée, mais quoi de mieux que se perdre pour apprendre à ce connaitre.
C'était l'une des premières personnes qu'il rencontrait, en tout cas chez les élèves, car hormis le personnel d'administration qu'il avait vu pour les derniers papiers de son inscription lors de son arrivée, il n'avait pas eu le temps de connaitre du monde. Une question l'interpella, car elle lui demanda la permission pour l'appeler "Sora-kun", ce qui ne le dérangeait pas du tout, mais il n'avait pas l'habitude qu'on lui demande ce genre de choses, d'habitude ça se fait spontanément ou ça ne se fait pas du tout., mais il se devait de lui répondre.

-Je n'y vois pas d'objections si c'est mieux pour toi, de mon côté j'ai perdu ce genre de reflexes depuis quelques temps.

C'est vrai, cela ne fait qu'un peu plus d'un an que Sora était revenu au Japon, du coup ces choses-là ne lui était plus si familière. Amaya semblait très formelle lorsqu'elle parlait, respectueuse et gentille envers Sora, qui était troublé par cette attitude il faut l'avouer.
Plus il discutait avec elle, plus il avait envie de la connaitre, elle était un peu comme lui après tout, sociable et souriante, donc il devrait se trouver un tas de points communs. Il décida d'engager la conversation pour tenter de la connaitre un peu plus.

-Dit moi, qu'est ce qui ta fait venir à Shimizu ? Moi je voulais changé de vie, tout plaquer et tout recommencer, donc je me suis dit "Pourquoi ne pas commencer par étudier ?".

Il se mit à rire et à regarder le ciel pour ne pas sombrer dans la nostalgie et garder son sourire pour ne pas faire fuir Amaya, la raison donné était vague, mais ça résumait bien la situation, même s'il ne s'était jamais vraiment passionné pour les études il faut bien commencer quelque part. Sora s'intéressait beaucoup aux gens, leurs façons d'être avec lui ou avec les autres, le pourquoi de leurs actes, mais le soucis c'est qu'il se posait trop de questions sur eux.

Il se laissa glisser un peu plus sur le banc, pour se mettre plus à l'aise, mais sans non plus être affaler et les fesses par terre, du coup il se retrouvait presque au niveau d'Amaya. Jusque là Sora ne l'avait pas vraiment regardé en détails et il en profita discrètement, elle était assez jolie avec ses grands yeux bleu et pétillant, avec son grand sourire elle respirait la joie de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 0:24

Sora Yokijima a écrit:
-Je n'y vois pas d'objections si c'est mieux pour toi, de mon côté j'ai perdu ce genre de reflexes depuis quelques temps.

La jeune fille sourit gentiment lorsque Sora prononça ces mots. Puisqu’il ne semblait pas accorder une importance particulière au suffixe qu’elle employait, elle se dit que peut-être dans le fond, elle ferait mieux de laisser tomber l’étiquette et de faire comme bon lui semblait. Or, elle aurait justement mille fois préféré l’appeler d’une manière moins formelle, plus naturelle, plus proche, après tout, la jeune homme n’était plus un étranger mais quelqu’un en qui elle voyait un très probable futur ami. C’est pourquoi elle rectifia de suite sa proposition.

« D’accord, alors je vais t’appeler Sora si ça ne te dérange pas, en général, je préfère ne pas utiliser de suffixe… Ils rendent les gens trop distants entre eux, je trouve. »

Distance qu’Amaya ne voulait pas voir s’installer entre le jeune adolescent et elle, après tout, il était l’une des premières personnes avec qui elle avait eu l’occasion de discuter après son arrivée au Lycée Shimizu ! Elle avait ainsi envie de garder un bon souvenir de cette rencontre, qu’elle ne voulait pas occasionnelle, mais plutôt importante, comme un épisode primordial dans sa vie. Et cela, elle le pressentait, son nouvel ami dégageait comme une aura spéciale qui laissait croire que cette rencontre n’était pas aussi anodine qu’elle en avait l’air… En même temps c’était peut-être psychologique tout ça. Mais bon, l’espoir fait vivre !

Sora Yokijima a écrit:
-Dit moi, qu'est ce qui ta fait venir à Shimizu ? Moi je voulais changé de vie, tout plaquer et tout recommencer, donc je me suis dit "Pourquoi ne pas commencer par étudier ?".

La demoiselle fronça un instant les sourcils lorsqu’elle entendit cette question, son regard se brouilla, pourquoi Sora demandait-il cela ? Aurait-il remarqué, par hasard ou par perspicacité surnaturelle, qu’elle avait certains problèmes en rapport avec son lourd passé ? Non, elle ne devait pas repenser à tout ça, il fallait qu’elle aille de l’avant, donc mieux valait qu’elle ne s’étalât pas sur ce sujet. Même si le jeune garçon lui inspirait confiance, elle n’était pas très sûre de vouloir aborder ce sujet avec lui, et surtout pas dès les premières minutes, pour éviter de passer pour une fille trop nostalgique. C’est pourquoi elle lui répondit le plus naturellement possible avec un sourire qui ne laissait pas transparaître sa peine, chose qui lui était facile grâce aux cours de théâtre qu’elle avait suivis.

« Disons que certains problèmes familiaux m’ont obligée à venir étudier dans un Lycée avec internat… Mais soit, ce n’est pas très intéressant tu sais ! Parle-moi plutôt de toi, pourquoi tu dis que tu ‘commences par étudier’ ? Ce n’était pas le cas avant ? »

Amaya remarqua alors que son ami regardait dans le ciel comme perdu dans ses pensées. Peut-être n’aimait-il pas parler de son passé, ce pourquoi il n’avait donné qu’une raison très floue de son arrivée à Shimizu ? Dans ce cas, elle en demandait probablement trop…

« Ah ! Excuse-moi, je suis peut-être trop indiscrète… » Murmura-t-elle avec un sourire désolé.

Décidément ce jeune homme l’intriguait de plus en plus, elle avait l’impression qu’il cachait un lourd secret concernant son passé, peut-être était-ce aussi la raison pour laquelle il lui paraissait connaître quelque chose de la vie dès qu’elle l’avait aperçu… Il avait probablement eu un passé difficile. Mais le côté positif était qu’apparemment, il avait réussi à s’en remettre sans grande peine, puisqu’il était souriant, ouvert, et qu’il était même en état de se relaxer sur un banc. C’était une bonne chose, au moins ce n’était pas un dépressif, et puis, c’était fort intéressant car les deux personnes étaient vraiment similaires ! Et puisque « qui se ressemble s’assemble », ils étaient donc faits pour s’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 1:41

La jeune fille ne laissait rien filtrer, mais ce qu'elle avait dit interpella Sora, elle esquivait la question et enchaînait en changeant de sujet, bien sûr s'il n'agissait pas de la même façon il n'aurait sans doute rien vu, comment soupçonner un tel sourire ? Si elle ne voulait pas parler de son passé cela ne le dérangeait pas et puis la réponse lui suffisait amplement, il s'imaginait peut-être autre chose, après comment pouvait-il résister à son sourire.
En revanche, la seconde partie le fit réfléchir, ou c'était plutôt ce qu'elle lui dit ensuite, pourquoi s'excuser ? Indiscrète ? Quand bien même c'était le cas, Sora n'avait aucun mal à parler de lui, même lorsqu'il s'agit de son passé, pour l'instant il avait dépassé ce stade. Il regarda le sol avec un petit sourire, certains bons moments du passé en rapport avec les raisons de ce qu'il avait dit.

-Pas la peine de t'excuser, quel que soit la question tu peux la poser, je préfère les gens francs et directs plutôt qu'ils se torturent avec des questions qu'ils n'osent pas poser.

Au moins elle était au courant maintenant, il aime les gens simples et directs, il n'est pas du genre à se prendre la tête et pour lui prouver il allait lui répondre sans détours.

- Pour répondre à ta question... Disons pour faire simple qu'à l'école je n'ai jamais brillé, ce n'est pas que je le voulais, mais plutôt parce que je faisais le minimum... Je préférais passé mon temps au sport ou avec mes amis, je trouvais ça plus important et ça plus que toutes autres choses, puis il y a eu les voyages lors desquelles je suivais que très peu de cours. Du coup il y a quelques temps j'ai décidé de m'intéresser un peu plus aux études, sans oublier le sport et les amis...

Il s'arrêtait brusquement et c'est avec un sourire gêné qu'il regardait Amaya, il venait de s'apercevoir qu'il lui avait déballer un tas de choses ennuyeuses sur lui, du coup quelques secondes après ses paroles il reprit.

-Ah désolé ! Si je commence à parler je ne m'arrête pas, je ne veux pas te paraitre ennuyeux.

Pour conclure il se mit à rire, mais de lui-même, lui qui pensait faire simple c'est raté, à vrai dire lorsqu'il parle de ce qu'il aime on ne l'arrête plus et c'est pire lorsqu'on lui parle de sport, il ne vaut mieux pas essayer, car il peut en parler des heures.
Il ne savait pas ce qu'elle allait penser de lui, si elle était une jeune fille studieuse elle verrait ça d'un mauvais œil qu'il préfère ses amis et comme il ne savait encore que très peu de choses sur elle, il ne pouvait que spéculer. Il se tourna vers la jeune fille en s’accoudant sur le dossier, de façon à être face à elle pour ne plus se perdre dans ses rêveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 14:02

Amaya lâcha intérieurement un soupir de soulagement, son camarade n’avait apparemment pas cherché à insister pour en savoir plus sur son passé, c’était une bonne chose… Mais peut-être qu’un jour, un jour où ils seraient beaucoup plus proches sur le plan amical, peut-être qu’il y aurait une infime chance qu’elle se confie à lui… Sora était en effet le premier à lui inspirer autant confiance, parce qu’il était franc, nullement hypocrite, sans aucune arrière-pensée, et en plus de toute cela, il semblait être quelqu’un de fiable, elle sentait qu’il serait prêt à la soutenir en cas de besoin.

Sora Yokijima a écrit:
-Pas la peine de t'excuser, quel que soit la question tu peux la poser, je préfère les gens francs et directs plutôt qu'ils se torturent avec des questions qu'ils n'osent pas poser.

Ainsi aimait-il les personnes franches et directes… Ce qui n’étonna pas la demoiselle, vu que lui-même était ce genre de personne. D’ailleurs, elle-même était plutôt directe dans ses paroles, du moins elle pensait l’être, ne cherchant à tourner autour du pot quand elle voulait dire quelque chose, pour être la plus naturelle possible. Bon bah, au moins, elle arriverait à bien s’entendre avec lui, il la supporterait… Tout en disant cela, le jeune homme souriait en regardant le sol, avait-elle réussi à faire ressurgir quelque bon souvenir en son esprit ? Dans ce cas, elle était franchement satisfaite, au moins elle ne lui avait pas causé de peine en lui rappelant des mauvais souvenirs, c’était déjà ça. Elle allait lui répondre mais il fut plus rapide…

Sora Yokijima a écrit:
- Pour répondre à ta question... Disons pour faire simple qu'à l'école je n'ai jamais brillé, ce n'est pas que je le voulais, mais plutôt parce que je faisais le minimum... Je préférais passé mon temps au sport ou avec mes amis, je trouvais ça plus important et ça plus que toutes autres choses, puis il y a eu les voyages lors desquelles je suivais que très peu de cours. Du coup il y a quelques temps j'ai décidé de m'intéresser un peu plus aux études, sans oublier le sport et les amis...

Sora était donc vraiment du genre social, mais même si apparemment il était vraiment attaché au sport et à ses amis, il semblait se débrouiller à l’école. Amaya laissa se dessiner sur ses lèvres un sourire franc, non pas pour se moquer, mais parce qu’elle avait reconnu dans cette description une partie de ce qu’elle était, ou du moins ce qu’elle voulait être. Il est vrai qu’elle n’était pas particulièrement brillante à l’école, mais ceci dit, elle ne faisait pas non plus le minimum, étant quand même assez studieuse – elle a durant sa vie toujours essayé de faire de son mieux, de donner son maximum lorsqu’elle se fixait un but. Et tout comme son nouvel ami, la brunette accordait beaucoup d’importance à ses amis du Lycée à Kyoto, avec lesquels elle avait d’ailleurs gardé contact. Par contre, léger bémol concernant ses loisirs… Elle voulait en avoir d’autres, ayant été quelque peu désillusionnée, parce qu’elle accordait justement trop d’importance à sa passion… Enfin bref, elle préférait ne pas y penser, et balayer tous ses doutes à ce sujet pour garder son optimisme.

Sora Yokijima a écrit:
-Ah désolé ! Si je commence à parler je ne m'arrête pas, je ne veux pas te paraitre ennuyeux.

L’adolescent avait fait un sourire plutôt gêné, mais la jeune fille ne voyait pas pourquoi il devrait se sentir désolé, son passé était fort intéressant car il permettait à Amaya de mieux connaître son ami… Elle considérait que le passé des gens était aussi important que leurs goûts, leurs passions, il est la cause de ce qu’ils sont actuellement. Par conséquent, elle tenta de le rassurer avec un large sourire.

« Il n’y a aucun problème, au contraire, merci de m’avoir dit tout ça, à présent je te connais mieux ! Alors, ça va, tes amis ne te manquent pas trop ? Tu as pu garder contact avec eux ? J’espère que oui, ce serait vraiment dommage si tu n’avais pas pu ! On a toujours besoin de soutien quand on arrive dans un nouvel environnement, quand on commence une nouvelle vie… Dans tous les cas, sache que je suis là pour toi aussi ! »

Et elle le pensait sincèrement. Mais cela ne suffisait pas, ce que le garçon avait révélé sur son passé avait encore stimulé la curiosité de la jeune demoiselle. Elle désirait vraiment en savoir plus sur cette personne, qui était à la fois si similaire à elle-même, et en même temps si mystérieuse…

« Au fait, tu as dit que tu faisais du sport, quoi comme sport précisément ? »

Il s’était tourné vers Amaya et la regardait, elle soutint donc son regard, plongeant une fois de plus son regard dans l’océan vert des beaux yeux de Sora, et elle attendait sa réponse patiemment, ils avaient tout leur temps après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 17:03

Sora était soulagé de ne pas l'avoir ennuyé avec sa réponse à rallonge et puisqu'elle semblait vouloir en savoir plus sur lui, c'est qu'elle devait le trouver intéressant. Les amis de Sora ? Voilà une bonne question, il s'était juré de ne pas perdre le contact avec eux, mais en réalité c'était plus difficile ou plutôt compliquer. À chaque fois qu'il reprend contact avec eux il ne peut pas s'empêcher de penser à sa famille et à sa vie d'avant, ce n'est pas qu'il veut l'oublier, c'est juste qu'il cherche à avancer, alors d'après lui il doit regarder de l'avant, le passé c'est le passé et on le laisse là où il est. Il pensait ça sans être convaincu, ses amis lui manquaient, les bêtises avec son frangin aussi et la complicité avec sa mère encore plus, mais Sora n'était pas affecté pour toutes ses émotions qui pouvaient se bousculer dans sa tête, car c'était un peu comme le piano, il ne veut plus en jouer, mais il aime toujours autant, il aime une partie de son passé et en même temps il veut l'oublier.
Sora fit mine de réfléchir, que lui répondre ? C'était compliqué, la vérité c'est qu'il ne pourrait jamais les oublier et encore moins perdre le contact avec eux, même si ça fait quelques temps qu'il ne les avait pas contacté.

-Ils me manquent parfois, faut dire que je passais mon temps avec eux, j'ai tellement de bon souvenirs en leur compagnie... Mais je n'ai pas encore repris contact avec eux depuis mon arrivée à Shimizu, je me laisse le temps, histoire d'être bien installé et après je les contacterais pour leur raconter mes aventures, on fonctionne comme ça avec la distance.

Il avait envie d'être sincère avec la jeune fille, par le passé il avait parfois menti ou il se servait de ses émotions pour arriver à ses fins, mais là c'était différent, car Sora cherchait à se créer un avenir et il ne pouvait pas commencer par des vérités à moitié avouer, bien sûr il ne détaillait pas sa vie personnelle et son passé, mais la jeune fille avait réussi à entrevoir le vrai Sora et pas celui qui cache ses sentiments derrières son sourire.
Après ça, elle s'intéressa au sport qu'il avait fait, avait-elle oser dire le mot magique pour Sora ? Osait-elle s'aventurer là-dedans ? Elle semblait décidé à le connaitre, mais à ce moment il ne réfléchissait plus, ses yeux s'enflammaient, un peu comme dans les dessins animés. La grande passion de Sora était le sport, c'est ce qui l'a aidé à tenir et à évacuer les choses négatives.

-A la base j'ai commencé par le football, mais me suis rapidement dirigé vers les sports de combats et un en particulier, l'Aïkido. Ensuite j'ai fait d'autres sport de combat comme le Kung-fu ou le Karaté, mais occasionnellement, car c'était seulement pour apprendre de nouvelles choses. Maintenant je fais de tout comme sport, Football, Aïkido, Tennis et j'en passe, le sport me permet d'évacuer les choses négatives et de me défouler.

Il venait de lui résumer son "CV sportif" en quelque sorte ou plus exactement la grande partie de sa vie. Il pouvait en parler pendant des heures, mais peut-être n'aimait-elle pas le sport ? Il avait déjà rencontré des gens qui se sont braquer lorsqu'il leurs disait qu'il faisait des sport de combat, mais elle n'aurait pas posé la question dans ce cas.
Sora ne voyait pas d'inconvénient à parler de lui, mais il aurait lui aussi aimé savoir deux trois choses sur elle et apprendre à la connaitre. Il ne savait pas par où commencer, du coup il préférait parler de lui, qu'elle soit en confiance, on est plus bavard lorsqu'on connait un peu mieux la personne, enfin sauf Sora qui est tout le temps bavard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 19:49

Lorsque la jeune brune avait demandé à Sora s’il avait gardé contact avec ses amis, celui-ci sembla hésiter un instant… La situation était peut-être compliquée, difficile à expliquer. Amaya se mordit discrètement la lèvre inférieure, elle avait peut-être commis une gaffe… Elle ne voulait pas le montrer au jeune homme mais elle s’en voudrait si c’était vraiment la question qu’il ne fallait pas poser. Et pourtant c’était contradictoire, il avait bien dit qu’il accordait de l’importance à ses amis, non ? Enfin fort heureusement pour elle, sa nouvelle connaissance avait quand même fini par répondre.

Sora Yokijima a écrit:
-Ils me manquent parfois, faut dire que je passais mon temps avec eux, j'ai tellement de bon souvenirs en leur compagnie... Mais je n'ai pas encore repris contact avec eux depuis mon arrivée à Shimizu, je me laisse le temps, histoire d'être bien installé et après je les contacterais pour leur raconter mes aventures, on fonctionne comme ça avec la distance.

Alors ça voulait dire que malgré son besoin temporaire de prise de distance, ses amis pouvaient lui faire confiance… La jeune demoiselle avait donc eu raison de trouver qu’il inspirait confiance, c’était en effet quelqu’un de fiable. Mais bon, pour l’instant, il ne lui en demandait pas plus, alors elle n’allait pas non plus torturer l’esprit en se demandant jusqu’où elle pourrait lui dévoiler son passé. Elle improviserait certainement le moment venu.

« Je vois ! C’est vrai que parfois aussi, durant les périodes de grand changement, on a besoin d’un peu de calme, d’être un peu seul parfois pour pouvoir analyser la situation ou prendre du recul… Tes amis ont beaucoup de chance, ils peuvent compter sur toi, tu es quelqu’un de fiable ! »

Fiable, car ils étaient sûrs que leur ami ne les abandonnerait pas comme ça, ils étaient sûrs d’avoir de ses nouvelles un jour ou l’autre. Des personnes comme ça se faisaient rares. Dans ce monde, nombreux étaient les gens qui disaient « je te contacterai » mais qui finissaient par oublier, une fois qu’ils commençaient leur nouvelle vie. Amaya repensa alors à son père, qu’elle n’avait jamais connu d’ailleurs, elle ne l’avait vu que sur une ou deux photos. Avait-il, lui aussi, promis à sa mère qu’il reprendrait contact avec elle dès qu’il serait de nouveau en France ? Ce « dès que » avait fini par durer dix-sept ans… Dix-sept ans que Yuriko l’attendait, imperturbable, dix-sept ans qu’elle espérait en vain avoir de ses nouvelles, dix-sept ans qu’elle versait des larmes de désillusion… Mais apparemment, Sora, lui, était différent.

Par la suite, la jeune fille lui demanda ce qu’il pratiquait comme sport, et là, elle crut apercevoir une étincelle dans les yeux qu’elle fixait. Elle eut envie de rire, c’était donc une si grande passion pour le jeune adulte ? C’était drôle, les seuls fois où elle avait vu des yeux s’enflammer à ce point là, c’était lors des cours de théâtre, et encore, seulement lorsque l’acteur était vraiment dans la peau du personnage…

Sora Yokijima a écrit:
-A la base j'ai commencé par le football, mais me suis rapidement dirigé vers les sports de combats et un en particulier, l'Aïkido. Ensuite j'ai fait d'autres sport de combat comme le Kung-fu ou le Karaté, mais occasionnellement, car c'était seulement pour apprendre de nouvelles choses. Maintenant je fais de tout comme sport, Football, Aïkido, Tennis et j'en passe, le sport me permet d'évacuer les choses négatives et de me défouler.

Original, se dit Amaya. A présent, elle comprenait mieux aussi la présence de muscles non négligeables chez ce jeune homme, qui étaient forcément dus à ses heures d’entraînement. Les arts martiaux étaient pour elle tout un mystère, et maintenant la personne idéale était là, en face d’elle ! C’était donc l’occasion ou jamais d’en savoir plus, les yeux de la jeune fille brillaient certainement d’admiration et de curiosité. Et puis elle comprenait tout à fait ce qu’il voulait dire par sa dernière phrase, ses cours de théâtre avaient en fait le même effet sur elle. Elle regarda au loin, ses yeux s’étaient illuminés lorsqu’elle y repensa.

« Je comprends ! C’est comme avec le théâtre, quand on joue, on est envahi par une foule d’émotions qui nous font oublier les nôtres, on est tellement pris dans notre rôle qu’on en oublie nos soucis. La seule chose qui compte, c’est jouer son rôle ! »

La jeune fille s’était levée, emportée dans son discours par ses émotions, les mains posées sur le cœur, et elle souriait tout en disant cela, oui, pour elle, les cours de théâtre étaient tellement relaxants et intenses en même temps ! Et puis tout à coup elle sortit de sa rêverie et se rendit compte de sa position actuelle, elle regarda sur le côté et se rendit compte qu’elle avait complètement oublié Sora… Elle se rassit en souriant, mais elle n’était pas gênée, au contraire, elle faisait du théâtre toute sa fierté. Mais bon, elle allait certainement paraître bizarre aux yeux de son ami… Elle décida de dissiper toute mauvaise impression en s’amusant un peu, son côté puéril ayant tout à coup pris le dessus.

« Tu pratiques des arts martiaux ? Alors voyons si tu sais te défendre ! »

La brunette laissa apparaître un sourire amusé, enfantin et franc, et elle envoya son poing droit vers le bras du jeune homme qui était assis à sa gauche, en se tournant vers lui, pour voir la réaction qu’il aurait, s’il allait réagir assez rapidement. Et puis de toute manière, même s’il n’était pas prêt et qu’il se prenait le coup de poing, il sentirait à peine quelque chose, la demoiselle n’ayant vraiment aucune force dans les bras… Il n’y avait donc aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Dim 25 Mar - 20:38

Il avait enfin réussi à savoir quelque chose sur la jeune fille, car sans doute inspirer par la passion du sport de Sora elle ne réussissait pas à cacher la sienne, qui était le théâtre. Il ne s'en serait pas douté une seconde, bien sûr une fois au courant on voit un peu mieux et avec une fille aussi pleine d'énergie, le théâtre devait être palpitant. Bon bien sûr elle s'était levée d'un bond avec la main sur le cœur et Sora se mit à rire en voyant ça, non pas pour se moquer, mais surtout parce qu'il n'avait encore jamais vue quelqu'un aussi passionner que lui dans sa passion. Tout ça faisait plaisir à voir et quand la jeune fille se rassit à ses côtés il ne résista pas et applaudit avec un immense sourire, comme-ci la jeune fille venait de réaliser une prestation.
Puis la jeune fille lui dit quelques mots avec un sourire qui cachait quelque chose, comme un enfant qui s'apprête à faire une bêtise et là elle tenta de lui donner un coup de poing dans l'épaule. Sora lui attrapa doucement le bras et l'attira vers lui pour qu'elle se retrouve presque dans ses bras, puis il lui murmura à l'oreille.

-Oui je sais me défendre... je sais aussi retourné la situation à mon avantage tu ne trouve pas ?

Il relâcha ensuite la main de la jeune fille et il se mit à rire joyeusement. Il n'avait pas résisté à la tentation, après tout c'est elle qui avait voulu jouer à ce petit jeu, mais rien de déplacer dans son geste, Sora est un gentlemen ! Il avait voulu s'amuser de la situation, dans l'instant elle était si craquante à vouloir tester ses réflexes avec son sourire amusé.
Il avait bien rigolé et il avait même eu du mal à s'arrêter, les délires de Sora le font toujours rire. Néanmoins, cela lui aurait peut-être permis de toucher un peu la jeune fille pour qu'elle se confie un peu, car juste avant qu'elle n'entreprenne son action une question lui brulait les lèvres, si elle aimait tant le théâtre, pourquoi ne pas suivre des études et en y faire carrière ? Sora cherchait donc une façon de lui demander sans la brusquer.

- Dit moi... Tu as l'air passionner par le Théâtre, alors pourquoi ne pas avoir fait plus d'études et mieux encore, carrière ? Qui sait, peut-être qu'en toi, sommeil une véritable actrice... International même ! On ne peut pas échouer qu'on aime autant quelque chose.

Sa première question n'avait pas fonctionné et il espérait que celle-ci réussisse, sinon c'était définitif l'air vivifiant de Nagoya l'avait privé de ce don qu'il avait avec les gens, car il avait toujours cette facilitée à tisser des liens avec les personnes qu'il rencontrait.
Le rencontre était-elle l'œuvre du destin ? Ils avaient tellement de point commun et après à peine un instant ils rigolaient déjà ensemble, même si Sora ne croyait pas à ces choses-la, il était ravi que cela arrive, car ses débuts à Shimizu ne faisait que commencer et il rencontrait déjà quelqu'un de très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Lun 26 Mar - 0:05

Lorsque Sora avait attiré la jeune fille vers lui, le regard de celle-ci s’était figé pendant un moment, non pas parce qu’elle était gênée de se retrouver tout près de son ami – au contraire, elle ne voyait pas du tout pourquoi elle le serait, vu sa naïveté -, mais parce qu’elle était déçue d’être aussi peu résistante à la force. En même temps, s’il pratiquait des arts martiaux, c’était normal qu’il pût la contrôler aussi facilement non ? Mais en fait, Amaya avait l’impression que, même si c’était un gosse de dix ans, il aurait pu facilement l’attirer à lui comme ça. La main de Sora délicatement enroulée autour du poignet de la jeune fille était fort douce et procurait une sensation étrangement agréable…

Sora Yokijima a écrit:
-Oui je sais me défendre... je sais aussi retourné la situation à mon avantage tu ne trouve pas ?

A ce moment-là, la demoiselle laissa échapper un rire, non pas nerveux à cause de ce qu’il avait dit, mais en réalité parce que le souffle du jeune homme lui avait chatouillé l’oreille. Elle était contente qu’ils pussent s’entendre aussi bien, rigolant ainsi ensemble sans aucune prise de distance, sans aucune gêne apparent ni un quelconque blocage. Sora lui aussi riait, apparemment tout aussi joyeux. Il commençait à y avoir un peu plus de monde et, comment dire, certaines têtes s’étaient retournées en entendant les éclats de rires… Mais cela n’embarrassait nullement Amaya, elle aimait être le centre d’attention – dans la limite du décent toutefois – et elle assumait parfaitement.

Bref, au bout d’un moment, les deux personnes s’arrêtèrent de rire tout naturellement. La brunette était presque à bout de souffle, cela faisait déjà quelques temps qu’elle n’avait plus eu l’occasion de s’éclater comme ça. Et bien dis donc, si c’était comme ça avec lui, elle aurait bien voulu le revoir tous les jours, juste pour avoir ce moment amusant ! Le temps de reprendre son souffle, elle entendit son ami lui poser une question :

Sora Yokijima a écrit:
- Dit moi... Tu as l'air passionner par le Théâtre, alors pourquoi ne pas avoir fait plus d'études et mieux encore, carrière ? Qui sait, peut-être qu'en toi, sommeil une véritable actrice... International même ! On ne peut pas échouer qu'on aime autant quelque chose.

Wow, apparemment il n’était vraiment pas au courant de la situation – normal, me direz-vous, puisqu’elle ne lui l’avait point exposée. Mais, en gros, le chant avait été pour elle un rêve beaucoup plus important que le théâtre, car non seulement elle aimait ça, mais en plus, elle était douée, ayant passé des heures à s’entraîner devant un miroir quand elle était encore à Kyoto, et ayant été reconnue par de nombreux amis. Alors si elle avait abandonné ce rêve-là, c’était encore plus improbable qu’elle persévérât dans la voie du théâtre, de plus, même si elle adorait cette activité, il y avait des gens bien plus doués qu’elle…

« Ha ha, tu sais, à mon avis tu me surestimes… J’aime le théâtre, j’adore ça, mais je ne suis franchement pas très douée comparée à mes anciens camarades, et puis pour moi ça n’a jamais été rien de plus qu’un loisir, comme toi avec le sport… Être actrice, ce serait un rêve complètement irréaliste ! En fait, c’est un peu comme avec le chant… »

Amaya marqua une pause, mince, elle en avait trop dit. Que devait-elle faire, s’arrêter là, s’excuser pour son lapsus, ou bien se lancer, continuer dans ses révélations ? Vite, il fallait qu’elle prît une décision… ! Elle opta pour la deuxième option, après tout, Sora avait dit tellement de choses sur lui-même, sans rien cacher, alors c’était injuste si elle ne disait rien de son côté non ? Allez, elle pouvait le faire, suffisait de dédramatiser un peu…

« … J’ai rêvé d’être chanteuse autrefois, mais bon, faut bien se rendre à l’évidence que c’est aussi complètement irréaliste et puéril… Je ne pourrai jamais gagner ma vie avec ça ! »

La demoiselle avait dit cela tout en gardant le sourire, elle ne voulait pas montrer à quel point ça lui faisait de la peine de dire cela. Elle n’avait pas encore totalement digéré l’idée qu’elle ne pourrait pas faire carrière dans le domaine du chant, mais pour que cette prise de conscience se termine plus rapidement, elle avait décidé qu’elle réprimerait toute envie de chanter pour totalement laisser tomber ce rêve de la jeune fille complètement inconsciente, vivant dans son monde illusoire, qu’elle était avant de venir ici.


Dernière édition par Amaya Sasaki le Lun 9 Avr - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Lun 26 Mar - 14:09

Sora comprenait ce que la jeune fille voulait dire, en partie en tout cas, car lui aussi avait vu ses illusions brisées, sauf que lui c'était aux yeux de son père. Sora voulait impressionner son père adoptif, mais ce dernier n'était jamais satisfait et tout était médiocre ou inutile à ses yeux, du coup il se sous-estimait et hésitait à accomplir ses rêves, pourtant ils sont importants. Il voulait essayer de l'aider, voir même pourquoi pas de lui redonner envie, mais il ne savait pas comment s'y prendre, il ne la connaissait pas assez pour lui donner des conseils.
Il fut interpeller par la fin de la phrase, elle parlait de chant, mais à peine avait-il eu le temps de se poser des questions qu'elle s'expliqua aussitôt, elle semblait avoir abandonné beaucoup de choses dans sa vie en croyant qu'elle n'était pas à la hauteur. Sora ne pouvait pas s'empêcher de réagir, même s'il la connaissait encore très peu il décida quand même de dire un mot à ce sujet, la jeune fille ne devait pas se laisser abattre comme cela et même s'il sentait que c'était quelque chose de difficile pour la jeune fille il voulait tenter le coup.

- Il ne faut pas abandonner ses rêves... Surtout ceux qu'on garde tout au long de notre vie... Quand j'étais jeune je rêvais d'être un footballeur, puis un grand combattant, pianiste et j'ai même eu ma phase Rock Star à l'adolescence...

Il ne finissait pas sa phrase et fit une pause, il se souvenait de souhait de devenir Rock Star, du coup il se mit à rire à la fin de sa phrase et repris juste après.

-Ce que je veux dire, c'est qu'on abandonne trop de choses dans notre vie pour abandonner ce qu'on aime vraiment, tu sembles passionner par le théâtre et le chant, mais je suis sûr que tu te sous-estime... N'avance pas en fonction des autres, car ils ne sont pas toi...

Il ne savait pas trop comment s'expliquer, mais c'était plus fort que lui il ne pouvait pas s'empêcher d'aider la jeune fille, elle avait un joli timbre de voix et respirait la joie de vivre, il aurait aimé l'entendre.

-Je sais qu'on se connait à peine et que par conséquent je n'ai pas le droit de te donner de tel conseil... Mais c'est plus fort que moi, alors promet moi d'y réfléchir et s'il te plait promet moi aussi qu'un jour tu me chanteras quelque chose, je serais même disposé à reprendre le piano si je peux t'aider...

Sora en demandait beaucoup, surtout pour une fille qu'il venait de rencontrer et il lui confessa même son gout pour le piano, mais il voulait essayer, même si elle doit le détester pour avoir insisté sur le sujet. Il avait ses raisons pour insister autant, dans le passé Sora a vu beaucoup de gens abandonner un rêve auquel il tenait, mais il en a vu réussir, car certaines personnes même les plus insignifiantes avaient cru en eux, mais c'est peut-être aussi que lui n'a plus de rêves et qu'il se cherche encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Mar 27 Mar - 1:51

Sora Yokijima a écrit:
- Il ne faut pas abandonner ses rêves... Surtout ceux qu'on garde tout au long de notre vie... Quand j'étais jeune je rêvais d'être un footballeur, puis un grand combattant, pianiste et j'ai même eu ma phase Rock Star à l'adolescence...

Sora venait donc d’énumérer les divers rêves plus ou moins fous qu’il avait eu durant les années passées, en effet, il semblait avoir beaucoup évolué durant ce lapse de temps. Il marqua cependant une pause à la fin de sa phrase pour laisser échapper un rire quelque peu nostalgique, ce rêve de Rock Star lui rappellerait-il donc quelques bons souvenirs ? Cela semblait bien être le cas, à présent, la jeune demoiselle savait donc ce qui le ferait sourire au cas où il serait déprimé à l’avenir. Mais bon, à la différence de son ami, Amaya n’avait pas eu cette diversité de rêves, au contraire, dès le départ, elle s’était fixée comme but de devenir chanteuse, et elle y croyait dur comme fer. Évidemment cela avait rendu la désillusion encore plus douloureuse, c’est lorsqu’on perd les choses qui nous tiennent le plus à cœur qu’on a le plus mal. Mais elle ne voulait plus y penser, elle désirait enfouir ce souvenir au fond de sa mémoire pour le ressortir de temps en temps dans le lointain futur.

Sora Yokijima a écrit:
-Ce que je veux dire, c'est qu'on abandonne trop de choses dans notre vie pour abandonner ce qu'on aime vraiment, tu sembles passionner par le théâtre et le chant, mais je suis sûr que tu te sous-estime... N'avance pas en fonction des autres, car ils ne sont pas toi...

En entendant cela, la jeune fille eut comme un choc en son for intérieur, cela faisait à peine dix minutes que Sora la connaissait et déjà il voyait le fond de ses pensées… Enfin, une partie du moins. Avait-il réussi à percer son enveloppe externe parce que justement il avait vécu la même chose ? Avait-il, lui aussi, dû abandonner ces rêves dont il parlait de manière plus ou moins regrettable ? D’un autre côté, elle manquait probablement de confiance de soi, mais rien qu’un tout petit peu, car ce qui l’inquiétait plus que cela, c’était l’avenir peu rassurant que lui offrait une carrière dans le chant. Elle n’avait pas confiance dans le métier de chanteuse, en réalité, non pas parce qu’elle se sentait trop faible, mais parce que le métier avait fini par lui sembler trop peu attrayant par rapport aux débouchés qu’il offrait.

« Merci, Sora, c’est très gentil… Mais en fait, ce n’est pas parce que je manque de confiance en moi, plutôt dans le métier même de chanteuse en fait… Des fois, je me projette dans l’avenir, et j’ai l’impression que si je deviens chanteuse, dans une quarantaine d’années la situation se sera quand même beaucoup dégradée… Et puis, passion n’est pas synonyme d’excellence, je peux être passionnée pour quelque chose sans pour autant être particulièrement douée dans le domaine… »

Enfin, elle disait cela, mais en réalité, peut-être qu’elle refusait de se rendre compte qu’au fond, elle se sous-estimait quand même un tout petit peu. Le problème, c’est que cela blesserait trop son amour-propre, alors elle devait se trouver à tout prix des excuses, des alibis. C’était pour son bien, sinon sa joie de vivre aurait peut-être disparu depuis longtemps… Mais cette hypocrisie envers elle-même n’était pas forcément la meilleure idée, elle finirait peut-être par payer un jour. Enfin, elle verrait bien à ce moment-là.

Sora Yokijima a écrit:
-Je sais qu'on se connait à peine et que par conséquent je n'ai pas le droit de te donner de tel conseil... Mais c'est plus fort que moi, alors promet moi d'y réfléchir et s'il te plait promet moi aussi qu'un jour tu me chanteras quelque chose, je serais même disposé à reprendre le piano si je peux t'aider...

La première phrase avait fait sourire Amaya, bien sûr que si il avait le droit de dire tout ça ! En effet, elle était contente que son nouvel ami soit aussi gentil et qu’il lui donne de tels conseils, cela montrait que ce qu’elle disait ne le laissait pas indifférent, qu’au moins il ne se fichait pas complètement de ce qu’elle racontait.

« Mais si, tu peux tout à fait, ça ne me pose aucun problème tu sais ! Alors vas-y, surtout ne te restreins pas, dis tout ce que tu penses, j’ai besoin de ce soutien… »

Par contre, la deuxième phrase l’avait faite réfléchir… Même avec Sora, qui était si gentil, et dont la compagnie procurait un sentiment agréable à la jeune fille, elle n’était pas sûre de vouloir recommencer à chanter, du moins pas avant qu’elle ne soit remise de la déception… Et même après, elle n’était pas sûre que ce fût une très bonne idée. Cependant, elle avait envie de faire un effort, juste une fois, pour ce jeune homme, qui semblait prêt à la soutenir. Néanmoins, ce qui l’étonna surtout dans cette phrase, c’était le fait qu’il jouait du piano et surtout qu’il s’était arrêté.

«D’accord, je te promets qu’un de ces jours je chanterai quelque chose pour toi, pour te remercier de ce que tu fais pour moi… Ainsi, tu joues du piano ? Mais, pourquoi as-tu arrêté ? »

Décidément, sa nouvelle connaissance lui réservait bien des surprises ! Il semblait si intéressant, chaque phrase qu’il prononçait dévoilait une nouvelle facette de sa personnalité, mais cela ne suffisait pas à combler Amaya, elle avait envie d’en savoir encore et encore plus sur lui… Mais bien sûr, elle ne l’obligeait pas à répondre, s’il considérait ces choses-là comme étant trop personnelles, elle comprendrait tout à fait, c’est pourquoi elle lui adressa un sourire calme et rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Mar 27 Mar - 12:47

Sora était soulagé, car la jeune fille accepta ses conseils et mieux encore elle lui promis qu'un jour elle chantera devant lui. Il avait toujours aimé la musique, depuis son plus jeune âge, mais il n'en parle pas beaucoup, car cela le ramène trop rapidement à son père, mais il voulait croire en la jeune fille et il ne comptait pas la regarder passer à côté de son rêve surtout si elle chante bien.
Dans un sens, elle avait raison, dans ce métier rien n'est sur et à tout moment on peut retomber dans l'anonymat d'où on est si durement sortis, mais il fallait y croire, car il faut vivre sa vie à fond et sans regret.

- Tu sais ce qu'on dit "Qui ne tente rien, n'a rien" et puis il ne faut pas arriver vieux et ridés en ayant des regret... Mais d'ici là, ils auront peut-être trouvé une crème antirides surpuissante... Je ne vais pas abimer ce beau visage...


Il se tenait le visage d'un air affoler, comme si ce dernier commençait déjà à vieillir et comme à son habitude il éclata de rire. Il avait voulu détendre l'atmosphère, elle venait de lui confier quelque chose d'important et lui s'apprêtait à lui parler du passé qu'il voulait oublier. Après tout c'est lui qui avait commencé sur le sujet, donc confidence pour confidence autant qu'elle sache qui est Sora en réalité. "Ce n'est pas si terrible que ça après tout" Se disait-il au fond de lui pour essayer de se convaincre.
Comment expliquer ça, sans sombre dans un mélodrame à rallonge et qui plombera l'ambiance, il ne voulait surtout pas esquiver la question. Il regarda à nouveau le ciel pour se souvenirs, puis il regarda la jeune fille et lui expliqua les raisons.

- J'aimais la musique... Mais le sport passait avant, mon père... enfin devrais-je dire mon père adoptif ne le supportait pas, je n'ai pas digne de la famille et je devais faire quelque chose de plus culturel d'après lui... Du coup dans l'espoir de me faire remarquer à ses yeux j'acceptais sa proposition et je choisis les cours de piano... Mais je restais le fils adopter, ayant un demi-frère plus jeune que moi c'est lui qui retenait toutes l'attention de mon père, qui ne me regardait que lorsqu'il se disputait avec ma mère...

Pour conclure il lança un sourire à la jeune fille pour la rassurer, mais lui-même n'était pas convaincue, les blessures de l'époque était encore là, malgré ce qu'il semblait croire. Tout au long de son récit il ne montra aucun signe de tristesse, mais son sourire était fait, il cachait ce qu'il ressentait vraiment.

- Enfin... Le passé c'est le passé et sans ça je ne serais peut-être pas devenu ce que je suis aujourd'hui, mais ça fait toujours du bien d'en parler, même si c'est triste à entendre, mon père... enfin mon véritable père m'a dit un jour que c'est bon de parler de ces choses-là.

Sur le visage de Sora s'affichait d'un coup un sourire gêner, puis après un immense sourire il lui dit.

-Désoler d'avoir plomber l'ambiance avec mon mélodrame, ce moment n'est pas très joyeux... Mais il est hors de question que la déprime nous gagne ! Après tout, nous ne sommes plus demain ? Aujourd'hui est un autre jour ! Allons de l'avant !


Il venait de se lever du banc, c'était fièrement qu'il venait de dire ses mots, qui n'avait sans doute aucun sens, mais il voulait montrer à la jeune fille que rien ne pouvait abattre Sora et que quoi qu'il arrive il savait toujours garder le sens de l'humour. Puis il repris sa place, soupirant en réalisant ce qu'il venait de faire, mais ça lui avait fait du bien, il ne savait pas pourquoi il arrivait à se confier à la jeune fille, mais il se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Mer 28 Mar - 1:05

Sora Yokijima a écrit:
- Tu sais ce qu'on dit "Qui ne tente rien, n'a rien" et puis il ne faut pas arriver vieux et ridés en ayant des regret... Mais d'ici là, ils auront peut-être trouvé une crème antirides surpuissante... Je ne vais pas abimer ce beau visage...

Amaya sourit en entendant cela, influencée par le rire de son ami. Ce rire avait pu détendre l’atmosphère, elle se sentait mieux à présent, après avoir quand même fini par avouer une partie de ses secrets qu’elle avait gardés pour elle jusque là. Au fond, l’adolescent n’avait pas tort, il fallait profiter de la vie… Mais il y avait tout de même des limites, il fallait avoir conscience de ses propres limites, comme le disaient les Anciens : « connais-toi toi-même ». Or pour elle, devenir chanteuse était justement l’exemple même du farfelu, elle avait l’impression que c’était en faire trop, comme si elle ressentait un besoin insatiable, obstiné, de transmettre certaines émotions aux gens. Mais était-ce vraiment une mauvaise chose ? Voilà de quoi débattre intérieurement pendant des heures et des heures… La jeune fille ne pouvait pas s’y mettre maintenant, sinon Sora s’ennuierait certainement, ne pouvant plus parler avec elle.

« Oui c’est vrai, il vaut mieux regretter d’avoir fait certaines choses que de ne pas les avoir faites ! Mais… Tu penses sincèrement que je regretterai si je ne me lance pas dans une carrière de chanteuse ? Moi, je n’en ai pas l’impression, nous n’avons qu’une seule vie et je n’ai pas envie de la gâcher en la rendant trop extravagante… »

D’accord, c’était peut-être un sale préjugé, mais le monde n’est-il pas justement constitué d’idées préconçues comme celle-là ? Et puis, qui pourrait la contredire, et avec quel argument ? Personne n’irait jusqu’à dire que le métier de chanteuse était un métier modeste… Entre-temps, le jeune homme avait levé les yeux au ciel, il était probablement en train de se demander comment il allait lui répondre à sa question concernant son propre passé, qui devait être plutôt compliqué, s’il ne pouvait pas sortir de réponse spontanément. Un peu comme elle, quoi.

Sora Yokijima a écrit:
- J'aimais la musique... Mais le sport passait avant, mon père... enfin devrais-je dire mon père adoptif ne le supportait pas, je n'ai pas digne de la famille et je devais faire quelque chose de plus culturel d'après lui... Du coup dans l'espoir de me faire remarquer à ses yeux j'acceptais sa proposition et je choisis les cours de piano... Mais je restais le fils adopter, ayant un demi-frère plus jeune que moi c'est lui qui retenait toutes l'attention de mon père, qui ne me regardait que lorsqu'il se disputait avec ma mère...

La jeune fille n’en revenait pas, comment est-ce qu’après un tel passé cruel, injuste, Sora avait-il réussi à être tel qu’il était, souriant et respirant la joie de vivre ? Elle le voyait sourire, c’était un sourire tellement parfait, elle ne pouvait se résoudre à croire qu’il était sincère. Elle s’en doutait, car bien sûr, elle-même avait le même genre de tactique pour rassurer les gens, leur montrer qu’elle allait très bien malgré toutes les blessures qu’elle avait. Oui, malgré les apparences, la demoiselle était blessée au plus profond de son cœur, elle pleurait même parfois lorsqu’elle était seule… Mais jamais, jamais elle ne ferait cela devant les autres, car elle était là pour les soutenir et non pas pour devenir leur fardeau. Et cela incluait le fait que les gens n’avaient pas à se contenir devant elle, ils avaient le droit, non, ils devaient même faire comme si elle n’était pas là.

« Pas digne de ta famille ? Mais bien sûr que si voyons, tu es digne, parce que justement tu es toi-même ! Si tu étais ce que ton père adoptif voulait que tu sois, tu ne serais plus toi-même mais un objet créé par cet homme, une marionnette, et là, ce serait bien plus grave, car tu aurais perdu tout honneur en tant qu’être humain ! »

Elle avait dit cela en toute sincérité, espérant tout de même que cela ne vexerait pas son ami. Car elle avait bien compris qu’elle l’appréciait justement parce qu’il était ce qu’il était, avec sa passion pour le sport, et plus à l’arrière-plan, sa passion pour le piano. Cela faisait partie de lui et faisait de lui un être unique, alors il ne fallait surtout pas que tout cela se perdît.

Sora Yokijima a écrit:
- Enfin... Le passé c'est le passé et sans ça je ne serais peut-être pas devenu ce que je suis aujourd'hui, mais ça fait toujours du bien d'en parler, même si c'est triste à entendre, mon père... enfin mon véritable père m'a dit un jour que c'est bon de parler de ces choses-là.

Amaya sourit gentiment, elle était contente qu’il lui fît confiance et qu’il lui confiât toutes ces choses, elle n’avait pas perdu ses capacités sociales après tout. La jeune fille voyait bien que Sora avait fini par sourire, ainsi cela lui avait vraiment fait du bien d’en parler, c’était une bonne chose. Elle était vraiment prête à l’aider en le soutenant psychologiquement, après tout, il lui avait bien fait comprendre qu’il lui rendrait ce même service, même s’il ne l’avait pas dit explicitement, elle le sentait…

Sora Yokijima a écrit:
-Désoler d'avoir plomber l'ambiance avec mon mélodrame, ce moment n'est pas très joyeux... Mais il est hors de question que la déprime nous gagne ! Après tout, nous ne sommes plus demain ? Aujourd'hui est un autre jour ! Allons de l'avant !

L’adolescente attendit que le roux se rassît pour lui sourire avec détermination. Elle était contente pour lui qu’il fût aussi optimiste et confiant dans l’avenir, mais…

« Ce n’est rien, au contraire, c’est une bonne chose parce du coup tu as pu te sentir mieux ! En tous cas, sache que je serai toujours là pour toi quand tu auras besoin d’en parler ! Et aussi… Tu n’as pas à faire semblant devant moi, si tu te sens triste, tu as le droit de ne pas sourire, donc surtout, ne te force pas. »

… La brunette ne voulait pas que son ami enfouît ses déceptions et ses blessures au fond de lui, à long terme, ça ne pourrait que le rendre encore plus malheureux. S’il voulait aller de l’avant, au lieu de garder toutes ces choses pour lui, il fallait justement qu’il en parlât, il se sentirait beaucoup mieux, et ça l’aiderait à dédramatiser… Même si tout seul, il avait déjà réussi à franchir un grand pas, celui de ne pas sombrer dans la nostalgie. Par contre, les paroles de Sora retentissaient sans répit dans la tête de la jeune fille, elle était en effet horrifiée par ce qu’il avait dû subir… Et puis au bout d’un moment, elle ne put plus se retenir de dire ce qu’elle pensait.

« Aaaah, je ne comprends pas, comment est-ce qu’un homme peut se servir ainsi de ses enfants ? Car enfin s’il t’a adopté, c’était bien parce qu’il comptait te traiter comme son propre fils non ? Et puis, tes passions, tes loisirs n’ont pas à être déterminés par autrui, car ce sont tes goûts et non pas ceux des autres ! Alors si tu aimes le piano, n’abandonne pas pour la simple raison que cela te fait penser à ton passé, ce serait du gâchis… »

Amaya marqua une pause pour réfléchir… Elle voulait vraiment aider son ami, il le méritait bien après tout ce qu’il avait dû subir. Elle sourit avec enthousiasme et annonça avec plus de détermination que jamais :

« Bon, c’est décidé, je vais t’aider, je chanterai, pour que le piano soit pour toi lié à d’autres souvenirs plus joyeux, pour que tu puisses rejouer au piano sans qu’aucun mauvais souvenir ne t’envahisse ! Je ferai en sorte que ce passé arrête de te hanter ! »

Bon d’accord, elle n’était pas forcément la mieux placée pour dire ce genre de choses, elle-même n’ayant pas vraiment pris de distance par rapport à son passé… Mais peut-être que le fait d’aider Sora allait aussi pouvoir avoir des conséquences sur elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Mer 28 Mar - 2:58

La jeune fille semblait révolté par le passé de Sora et c'est vrai qu'il y avait de quoi l'être, mais de son côté même si c'était difficile il voulait oublier, c'est pour ça qu'il avait voulu tout recommencer à zéro. Malgré ce qu'elle disait, il avait un doute, encore un peu persuadé d'avoir pourri l'ambiance, mais les paroles et le sourire de son amie lui avait remonté le moral. Sora ne se sentait pas triste, la seul tristesse qu'il éprouvait c'était d'avoir quitté sa mère et son frère, avec le temps l'indifférence de son père était devenu réciproque et il ne s'en préoccupait plus.
Alors qu'il croyait le sujet clos, la jeune fille repris le sujet, toujours aussi révolter et comme lui juste avant elle essayait de comprendre pour lui remonter le moral et sans le vouloir il avait réussi à lui donner envie de chanter, la situation fit sourire Sora qui ne s'attendait pas du tout à cela et la détermination dont elle faisait part, le motivait.

- Mon père adoptif est quelqu'un de très important, il est à la tête d'une entreprise familiale et en tant que directeur, il se voit obligé d'inspirer un modèle de perfection aux autres... Du coup il préférait se consacrer à mon petit frère qui était son véritable fils... Je comprenais et je ne demandais pas autant d'attention, car il n'avait aucune liberté, mais un regard ou des félicitations lorsque je réussissais quelque chose aurait été un minimum.

Sora tentait de justifier l'attitude de son père adoptif, autant à lui-même qu'à la jeune fille, mais lui aussi était contre l'attitude et après une courte pause il reprit la parole.

- Dans le fond je devrais le remercier, j'ai voulu lui tenir tête pour me faire remarquer et je suis devenu ce que je suis maintenant... Donc ce n'est pas de la tristesse que je ressens, juste de la déception, même si je comprends son attitude, je ne peux pas y adhérer... c'est contre ma nature... Du coup j'ai décidé de tout quitter et de recommencer, même si pour ça j'ai dû faire des sacrifices...

Elle était prête à rechanter pour lui, tout comme lui était prêt à jouer du piano pour elle, à croire qu'ils étaient faits pour s'entendre, car cela lui remontait le moral de savoir qu'il y avait des gens comme elle dans ce lycée et il ne regrettait pas ses choix, du coup il voulait la remercier.

- Je te remercie... c'est très gentils de ta part de vouloir m'aider, mais je ne veux pas te forcer à chanter, le piano n'est pas un fardeau, même si je l'ai commencé pour lui, j'ai appris à l'aimer et malgré tout j'ai quelques bons souvenirs... Alors, seulement lorsque tu seras prête, je jouerais pour toi... en attendant continuons à rire et à partager de bons moments ensemble.

Leur histoire en commun les avait rapproché et sans le vouloir, l'un comme l'autre était en confiance. Sora était ravi, sa nouvelle commençait bien, mais pour l'heure il avait faim, l'heure avait tourné, il n'avait presque rien visité, mais la matinée n'était pas perdue, loin de là. C'est avec un grand sourire qui lui annonçait ça.

- Bon arrêtons avec le passé... Pour l'heure j'ai un gros problème... je meurs de faim... Mon corps d'athlète à besoin de reprendre les force, il ne faut pas croire qu'un corps d'apollon comme le miens s'entretient si facilement, alors si tu as envie, allons grignoter un morceau, ok ?

Encore une fois Sora se mit à rire, pour lui l'heure du repas est importante et quoi de mieux pour connaitre une personne qu'un repas ? Quelque chose de simple bien sûr, il se contentait de peu, du moment qu'il mangeait à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Mer 28 Mar - 22:17

La jeune fille avait réussi à faire sourire son ami lorsqu’elle avait dit avec détermination qu’elle allait l’aider, lorsqu’elle vit cela elle se réjouit intérieurement et extérieurement par un grand sourire satisfait, elle avait pleinement atteint son but qui était de lui remonter le moral. Elle avait toujours été douée pour analyser l’était psychologique des gens et ce qu’il fallait faire pour leur remonter, peut-être qu’à défaut d’être chanteuse, elle pourrait devenir un truc du style psychologue ? Elle sourit intérieurement lorsqu’elle se rendit compte de ce à quoi elle pensait, il n’y avait qu’elle pour avoir ces idées farfelues.

Sora Yokijima a écrit:
- Mon père adoptif est quelqu'un de très important, il est à la tête d'une entreprise familiale et en tant que directeur, il se voit obligé d'inspirer un modèle de perfection aux autres... Du coup il préférait se consacrer à mon petit frère qui était son véritable fils... Je comprenais et je ne demandais pas autant d'attention, car il n'avait aucune liberté, mais un regard ou des félicitations lorsque je réussissais quelque chose aurait été un minimum.

D’accord c’était une personne à haute responsabilité, mais enfin il ne fallait pas confondre vie professionnelle et vie privée non plus… En fait, en un sens, elle n’était pas complètement dégoûtée de ce qui était arrivé à Sora, car s’il n’y avait pas eu ce détournement d’attention sur son petit frère, ce serait son ami qui n’aurait eu aucune liberté, et du coup, il ne serait pas à Shimizu et elle n’aurait pas eu la chance de le rencontrer. Les choses ont donc toujours un bon et un mauvais côté, non ?

« Je comprends que tu puisses ressentir cela… Mais en fait, si on réfléchit bien, ce n’était pas une mauvaise chose, après tout, si les choses en avaient été autrement, tu aurais subi la même chose que ton frère, et tu ne serais pas ici, là, en face de moi ! Alors bon, le passé est ce qu’il est, je me dis qu’il faut que j’arrête de m’apitoyer dessus… »

Elle fit un sourire quelque peu gêné, peut-être qu’après tout elle avait été trop excessive dans son comportement. Mais surtout ce qui était bizarre, c’était qu’elle pût le comprendre parfaitement alors qu’elle avait été dans une situation tout à fait opposée : pour sa mère, elle était tout ce qu’il y avait de plus précieux, presque sa raison de vivre, c’est pourquoi Amaya avait décidé de la soutenir à tout prix… Enfin, jusqu’à ce qu’elle parte, mais ça, c’est une autre histoire.

Sora Yokijima a écrit:
- Dans le fond je devrais le remercier, j'ai voulu lui tenir tête pour me faire remarquer et je suis devenu ce que je suis maintenant... Donc ce n'est pas de la tristesse que je ressens, juste de la déception, même si je comprends son attitude, je ne peux pas y adhérer... c'est contre ma nature... Du coup j'ai décidé de tout quitter et de recommencer, même si pour ça j'ai dû faire des sacrifices...

Oui, donc heureusement que les choses s’étaient passées comme elle s’étaient passées, sinon le roux ne serait pas ce qu’il était, il ne serait pas le jeune homme que la demoiselle appréciait tant ! Alors pourquoi être déçu si tous les événements avaient eu lieu pour favoriser leur rencontre ? Bon d’accord, avec cet optimisme leibnizien, elle finirait par remercier le père de Sora, ce qui n’était bien entendu pas son intention de départ…

Sora Yokijima a écrit:
- Je te remercie... c'est très gentils de ta part de vouloir m'aider, mais je ne veux pas te forcer à chanter, le piano n'est pas un fardeau, même si je l'ai commencé pour lui, j'ai appris à l'aimer et malgré tout j'ai quelques bons souvenirs... Alors, seulement lorsque tu seras prête, je jouerais pour toi... en attendant continuons à rire et à partager de bons moments ensemble.

Il n’avait donc toujours pas compris ? Si elle faisait quelque chose pour lui, elle ne se sentirait pas du tout forcée, au contraire, si cela pourrait l’aider, elle ne désirait qu’une chose, c’était chanter ! Amaya était comme ça, on n’y pouvait rien, les années passées en compagnie de sa mère lui avaient forgé un caractère altruiste… Parfois trop même, du coup, elle avait un peu l’habitude de fourrer son nez dans les affaires des autres à sa propre initiative, tant que cela ne les dérangeait pas.

« De rien, mais si c’est pour t’aider, ça ne me dérange pas de chanter, au contraire, je suis plutôt enthousiaste à l’idée de pouvoir faire quelque chose pour toi ! Cependant, tu as raison, nous avons toute notre vie devant nous, alors profitons de cette vie, elle ne nous est offerte qu’une seule fois après tout ! »

Après avoir dit ces mots, un sourire enjoué se dessina sur les lèvres d’Amaya, et elle fit un clin d’œil au jeune homme, pour bien qu’il comprît que quoi qu’il fasse, elle ne lui en voudrait jamais. Surtout s’il était capable de faire des sourires aussi irrésistibles que celui qu’il faisait à ce moment-là…

Sora Yokijima a écrit:
- Bon arrêtons avec le passé... Pour l'heure j'ai un gros problème... je meurs de faim... Mon corps d'athlète à besoin de reprendre les force, il ne faut pas croire qu'un corps d'apollon comme le miens s'entretient si facilement, alors si tu as envie, allons grignoter un morceau, ok ?

Sora venait de lui rappeler qu’elle n’avait rien mangé depuis le début de la journée et qu’elle avait quand même un peu faim. Toutes ces histoires avaient attiré son attention ailleurs du coup elle ne s’en était pas rendue compte… Ainsi, elle approuvait totalement la proposition de son ami. Il avait qualifié son corps de « corps d’Apollon », ce n’était pas modeste du tout, mais la jeune fille trouvait cela amusant.

« Bonne idée ! Je n’ai rien mangé depuis ce matin, et puis, j’ai besoin d’énergie à dépenser plus tard dans la journée ! »

Elle fit un sourire joyeux et se leva, prête à partir. Mais avant cela, elle se retourna, tendit sa main au jeune homme pour l’aider à se relever, en espérant qu’il voudrait bien accepter son aide. Ce n’était pas censé être son rôle, mais bon, elle avait tellement hâte d’y aller, après tout, c’était presque sa première sortie en ville ! La jeune fille dit donc d’une voix enjouée :

« Allez, viens, on y va ! Faut qu’on se change les idées, qu’on oublie toutes ces choses malencontreuses, allons de l’avant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Jeu 29 Mar - 0:05

Il était ravi de voir qu'elle comprenait et partageait son point de vue, il ne voulait pas ennuyer son amie avec son passé. Il avait hâte de l'entendre chanter, Sora avait bon gout en matière de musique et se débrouillait très bien au piano, alors si elle pouvait chanter en même temps il pourrait sans doute beaucoup s'amuser, mais ce n'était pas le moment pour ça, ils ont la vie devant eux, alors ils ont le temps, pour l'heure c'était autre chose qui le préoccupait. En effet, il ne savait pas du tout ou aller manger, mais il devait choisir la jeune fille avait accepté son invitation et c'est avec un enthousiasme non cacher qu'elle s'était levée du banc pour se mettre en route. Sora se souvenait d'une chose, il savait que la ville n'était pas très loin et qu'en sortie de la ville il avait remarqué quelques bons petits coins pour manger. La jeune fille venait de lui tendre la main avec sourire, sur le coup il fut surpris, mais il accepta et se leva avec son aide et ça même s'il n'en avait pas vraiment besoin.
Sora s'avança de quelques pas et se retournait vers Amaya avec un immense sourire.

- Alors, en route ! Il faut bien qu'on se nourrissent et puis ça nous empêche pas de discuter sur la route... par contre... je ne sais pas où aller... la ville n'est pas très loin et j'ai cru en arrivant l'autre jour apercevoir deux ou trois coins sympa ou on pourraient aller...

Puis il se mit à réfléchir et il fut comme frappé par un éclair, il s'avança vers la jeune fille et il se rapprochait d'elle, le visage à une dizaine de centimètre et les yeux dans les yeux.

- Dit moi... qu'est-ce que tu manges ? Ou plutôt, qu'est-ce que tu veux manger ? Je te demande ça, car mis à part deux trois exceptions je mange tout... enfin, tout ce qui est bon bien sûr.

Il se mit à rire, c'était une habitude de rire à ce qu'il disait, il faisait ça depuis longtemps et si quand il était jeune il se forçait un peu, maintenant c'était presque naturel, une façon à lui de rafraichir l'atmosphère avec sa bonne humeur. Le jeune garçon croisa les bras derrières sa tête, prenant une grande inspiration pendant qu'il fermait les yeux, puis il en ouvrit un seul pour la regarder et lui dit le plus sérieusement possible.

- Un régime de star ?! Je suis sur !! Tu sais, les régimes miracle qu'on peut voir dans les magazines, ceux qui en deux jours tu perds au moins 20 kilos !

Il avait animé la fin de sa phrase par de grands gestes, pour lui montrer que c'était juste ENORME et avec une tête choqué, puis il reprit ses esprits, remettant ses mains derrières sa tête en attendant la réponse de la jeune fille avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Jeu 29 Mar - 23:10

Amaya était contente que son ami ait accepté son aide, une fois de plus elle s’était rendue utile… Ou peut-être pas ? Puis il ouvrit la marche d’un air déterminé, elle commença à le suivre avec enthousiasme, mais tout à coup, il se retourna brusquement alors elle s’arrêta net, se demandant ce qu’il y avait comme problème. En tous cas elle espérait qu’elle n’en était pas l’origine…

Sora Yokijima a écrit:
- Alors, en route ! Il faut bien qu'on se nourrissent et puis ça nous empêche pas de discuter sur la route... par contre... je ne sais pas où aller... la ville n'est pas très loin et j'ai cru en arrivant l'autre jour apercevoir deux ou trois coins sympa ou on pourraient aller...

Ah bah mince alors, comme ça il était en train de lui demander indirectement de choisir un lieu pour aller manger ? Mais ce qu’il ne savait pas, c’était que la jeune fille n’avait pas un sens de l’orientation génial… Et même que c’était une litote. Ainsi, malgré ses quelques sorties rapides en ville durant lesquelles elle avait aperçu des coins intéressants, elle n’était pas capable du tout de retrouver ces endroits ! Cela était donc un réel problème, ou alors, ils devraient improviser. Chose qui n’était pas contre pas un réel problème, elle était capable de s’adapter à toute situation. Même celle dans laquelle elle venait de se retrouver, avec Sora qui s’était approché d’elle et la regardait droit dans les yeux. Elle soutint donc son regard tout naturellement, ce n’était pas embarrassant pour la jeune fille.

Sora Yokijima a écrit:
- Dit moi... qu'est-ce que tu manges ? Ou plutôt, qu'est-ce que tu veux manger ? Je te demande ça, car mis à part deux trois exceptions je mange tout... enfin, tout ce qui est bon bien sûr.

Après quoi le jeune homme s’était mis à rire, et bien, toujours de bonne humeur celui-là, c’était une bonne chose, sa compagnie était par conséquent fort agréable. Il lui avait donc demandé, par politesse probablement, ce qu’elle désirait manger, mais en réalité, elle n’était pas très exigeante au niveau de la nourriture, du moment que cela pouvait lui apporter une recharge supplémentaire d’énergie… Donc oui, elle appréciait tout particulièrement le sucré, mais ce n’était pas obligatoire. Elle répondit donc à son ami avec un grand sourire :

« Moi aussi tout me va, alors s’il te plaît, choisis, j’ai tendance à être indécise parfois… Je te suivrai quelle que soit ta déicision ! »

La demoiselle laissa échapper un léger rire auto dérisoire, c’était vrai que son indécision était parfois assez remarquable… Mais bon, elle était comme ça, et jamais rien ni personne ne pourrait arriver à la faire changer. Le jeune roux avait croisé ses bras au-dessus de la tête pour se détendre, puis en ouvrant un œil il avait tourné son regard vers son amie pour lui dire avec le plus grand sérieux :

Sora Yokijima a écrit:
- Un régime de star ?! Je suis sur !! Tu sais, les régimes miracle qu'on peut voir dans les magazines, ceux qui en deux jours tu perds au moins 20 kilos !

Sora s’était mis à faire de grands gestes amples pour rendre compte de l’immensité de la chose. En voyant cela, Amaya laissa à nouveau échapper un rire amusé, il savait vraiment se rendre amusant et c’était justement ce qui le rendait si intéressant ! Et puis, il savait trouver le petit truc qu’il fallait pour rendre la conversation animée. La brunette était bien de l’avis de son ami, les magazines donnaient vraiment l’impression que les stars perdaient la moitié de leur poids en l’espace de quelques jours. Mais bon, son cas à elle était toutefois différent, tout ce qu’elle mangeait était consommé vu l’énergie qu’elle dépensait, alors elle n’avait pas à se restreindre concernant son régime alimentaire. Et même ainsi, elle pouvait donc rester fine.

« Ha ha, c’est vrai que c’est assez impressionnant ! … Mais ce n’est pas mon cas, à mon avis je dépense tellement d’énergie que ce que je mange n’a pas le temps de se transformer en graisse ! Alors je n’ai pas besoin de régime, enfin, pas pour l’instant du moins ! »

Elle sourit gentiment à Sora et resta là, ainsi, en attendant que Sora ouvrît la marche pour aller en ville. Bien entendu, elle le suivrait avec enjouement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaya Sasaki

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 22
Localisation : Somewhere over the rainbow ~
Loisirs : Le chant ! La la la ~ Euh non pardon, j'arrête tout de suite =.=U
Date d'inscription : 06/03/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ... Pourquoi cette question ? 'w'

MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   Ven 30 Mar - 0:47

[RP terminé, vous pouvez le déplacer dans les archives !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite sous le ciel bleu [PV: Amaya] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon vendredi 11 fevrier
» I don't love you like I loved you yesterday ? ISIS
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]
» Sous une pluie battante... {Pv Lellia } [Terminé]
» C'était un matin d'un ciel bleu sans nuages [PV Kagami & Kuroko] | Partie 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: