AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolla Maeda

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 19
Localisation : Dans un livre.
Emploi : Elève
Loisirs : Lire.
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Lun 16 Avr - 21:37

-Des ailes qui se déploient-

Bill riait, Bill était plus fort que le diable, et Bill était bégue.

Mon regard parcoure les lignes savamment maniées par M.King, cet écrivain britannique, ou américain, que sais-je, que je respecte tant. Dans le pavé que j'ai entamé ce début de semaine seulement mais qui touche presque à sa fin, il y a l'histoire de ce petit bègue, cet enfant tant respecté de ses amis, grand Bill.
Ce que j'aimerais être aussi grande qu'il peut l'être, être une grande fille... Peut-être ne le deviendrais-je jamais, et pourtant j'aime parfois y croire, comme un rêve lointain, j'imagine être respectée, sans être plus belle que d'autres, sans dégager mon visage et mes grands yeux, avec mon bégaiement, juste comme je suis. Je sais que c'est impossible, ou presque, mais je ne changerai pas pour ceux qui ne veulent accepter, je veux rester qui je suis, bien que je ne sois que cette ombre de moi-même. Qui sait, peut-être un jour trouverais-je quelqu'un à qui me confier pour me dessiner sous les formes inconnues de ma personnalité.

En attendant, je rêve dans les mots. Les héros des bouquins, ils n'ont pas la peine de l'existence, mais existent en moi, comme un espoir permanent. Ils vont du chien clochard dans ce disney célèbre, à Bill, et aussi étrange que cela puisse paraître, chacun me donne l'envie de continuer à sa façon.
Oui, je rêve à ma façon, que ça déplaise ou non... et je rêve seule.

Assise dans un coin d'un couloir secondaire du dernier étage, je sens doucement mes pensées et le récit se mélanger en mon esprit. Un doux mélange qui me trouble et me force à faire une pause dans ma lecture silencieuse. Et je songe, encore et encore, indéfiniment.

Au final, je ne suis qu'un corbeau solitaire, picorant dans les parcs ce qu'il peut avaler et rejetant le reste. Un corbeau qui ne possède que l'envie de s'envoler loin, dans des terres où il n'y a ni colombe, ni paon, ni aigle, ni tous les autres, pour lui rappeler sa solitude, qui ne lui déplaît finalement pas tellement.
Mais mes ailes sont brisées par la peur et la réserve que je me donne, je ne suis qu'une ombre parcourant le ciel de ses rêves, la toile éteinte de ses peintures sans saveur, la liberté que le reste de mon reflet et de ses éperdus désirs n'ose pas arpenter. Un corbeau qui rêve.

Je rouvre timidement l'ouvrage fragile qui tient difficilement entre mes doigts fins, je le pose sur mes jambes croisées "à l'indienne, comme dirait les enfants. On ne me remarque pas ici, c'est le seule endroit que j'ai trouvé depuis mon arrivée, pour lire en paix et ne pas être envahit de tumultes et de bruit, je l'ai trouvé et j'y viens souvent depuis mon arrivée. Je m'y sens mieux qu'entourés de tous ces... Autres.

Pouf, me voilà partie, oubliée dans le roman que je dévore du regard, comme la plus splendide créature qui puisse exister.

Mais des pas semblent vouloir me troubler, on arpente apparemment le couloir principal de cet étage. Je m'intime de ne pas paniquer, que ce n'est sûrement qu'un élève cherchant à récupérer un quelconque objet dans son casier, mais je panique tout de même.
Mon coeur saute dans ma poitrine comme au moindre petit son venant troublé ma pénombre personnel. Je me recroqueville plus contre le mur auquel je suis appuyée, et retiens ma respiration, comme chassée par une bête à l'ouïe hypersensible, qui me repérerait en un souffle.

**M-m-mais qu-quelle id-d-d-dio-o-ote !**

Oui, je m'insulte moi-même, car je ne me pense qu'idiote de me terrer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Tsukane

avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : tokyo
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Lun 16 Avr - 22:53

Je m'étais levé à 7 heures de math. J’avais un de ses tête je vous jure. Enfin bref je m’habillais tranquillement pour aller en cours. Je me maquillais, me coiffais et j’arrangeais ma tenue. Enfin comme tout le temps en faites.
Je sortis de la chambre d’internat pour aller en cours de maths qui durée une éternité. Les autres travaillaient mais pas moi car je savais déjà faire les calculs algébrique. Parfois, j’aidais mes camarades mais la plupart du temps je passais mon temps à dessiner. Ohhh le dessin ! C’est grâce à ça que je ne m’ennuie jamais en cours et être coupé de ce monde triste et monotone. Oullahhh je pars loin…Enfin bref comme vous le savez j’adore le dessin et surtout j’aime faire des petites histoires.

Dès que j’avais fini les cours je rangeais mes affaires et tout le tralala. Puis je sortis pour me prendre un sneakers en faites 3 sneakers avec un Bounty. Puis je suis monté vers l’étage supérieur pour aller en salle d’art afin de récupérer mon carnet pour aller dessiner dehors. Juste au moment j’aperçois une fille. Une fille forte ravissante sauf qu’elle ne se mettait pas en valeur. Par peur des autres ou manque de confiance en soi ? Surement
Je m’approche d’elle et je m’accroupis devant elle en lui tendant un sneakers.

« Vous en voulez jeune demoiselle ? »

Je la regarde avec mes magnifiques yeux bleus azur qui brille au soleil ainsi que mes longs cheveux mauves. Je lui lance un petit sourire. Peut-être que je vais me faire une première amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolla Maeda

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 19
Localisation : Dans un livre.
Emploi : Elève
Loisirs : Lire.
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mar 17 Avr - 1:00

-Les tambours de la jiovalité-

Je me relève immédiatement. On m'a appris les bonnes manières, et rester assise devant un interlocuteur n'en fait pas parti. Je m'avoue de même à contre coeur qu'en tailleur, ainsi, je me montre, alors que je ne désire rien de plus que demeurer une ombre.
Et puis ces grands yeux couleur ciel, qui m’observaient la seconde précédente avec tant de tendresse et tant de gentillesse... Je ne peux pas supporter un regard pareil bien longtemps. A terre, on ne peut pas tellement baisser la tête. Mon livre est resté sur le sol, je n'ose à présent plus me baisser pour le récupérer, je le reprendrai dès que cette fille sera partie.

Non pas qu'elle m'ai agressée, non pas qu'elle m'ai choquée, non pas... quoique ce soit. Mais je veux la fuir, je veux fuir le monde, je veux fuir ma piètre parole, l'amour, et ce qui va naturellement avec celui-ci, les femmes. Les fines mèches qui cachent mon regard embué de gêne ne sont pas encore assez longues pour voiler mes joues à présent pourpre et cette petite fossette au creux de ma joue gauche, permettant d'identifier le sourire nerveux qui je suis en train de lui adresser.

**M-m-mince... S-s-a dem-m-m-ande !**

Je pousse un soupir de soulagement discret. Ce genre de question ne nécessite pas que je secoue ma langue désespérément dans ma bouche, un signe de tête suffirait bien largement à combler la réponse. N'est-ce pas ?
Par pitié pour ma pauvre personne, mademoiselle, ne posez pas plus de questions et partez ! Et si seulement je pouvais lui dire cela... Mais non. Je secoue simplement la tête en signe de négation. J'aurais fait de même si j'étais en train de mourir de faim au milieu de ce couloir. Seulement, je ne mens pas cette fois-ci, je n'ai réellement pas envie de me mettre une de ces barres sucrées dans la bouche à cette heure.

Je reste ensuite immobile, ma bouche toujours entrouverte en cette grimace étrange qu'est un de ces sourires qui me caractérisent. Ma tête s'est baissée naturellement bien avant que je ne refuse sa sucrerie et je fuis à présent son regard, bien qu'elle ne puisse pas s'en apercevoir, mes pupilles cachées sous le voile sombre de mes cheveux de cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Tsukane

avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : tokyo
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mar 17 Avr - 21:26

JE la regarde sans trop comprendre pourquoi elle rougis et surtout la manière de faire me posa mille question. Elle me fait non de la tête et j’accepte sa décision. Visiblement je ne me suis pas trompé cette jeune demoiselle n’a pas confiance en elle. Tels que je me connais je veux percer sa défense pour voir son véritable être intérieur. J’en suis sûr que c’est une fille douce et surement très gentille. Oui, un jour j’arriverais à briser sa glace. Je me penchais vers elle et je la regarde.

« Vous allez bien ? »

Je la regarde droit devant mes yeux. A vrai dire j’étais un peu comme elle dans le passé au collège. J’avais peur des gens et surtout je voulais être seule. Car j’avais peur de m’exprimer devant les gens peur de me faire critiquer et qu’on se moque de moi. Merci père de m’aider à combattre ma timidité. Quand j'y pense cet fille est vraiment trop jolie et trop mignonne quand elle rougis. En tout je veux elle comme amie car je vois en elle mon caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolla Maeda

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 19
Localisation : Dans un livre.
Emploi : Elève
Loisirs : Lire.
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mer 18 Avr - 0:38

-Sweet Child-

Non, je ne vais pas bien, une jeune fille me harcèle de questions, elle me tanne de paroles sympathiques, me gêne plus que tout autre chose, me perturbe dans ma lecture, elle me terrorise et ne daigne pas me laisser tranquille dans mon couloir. Je vais même très mal, mon coeur menace de me laisser tomber.
Bravo, je dis bravo intérieurement à cette question posée par la trouble-fête même, qui pourtant, est d'une gentillesse à en crever une âme. Elle ne se rend simplement pas compte du mal que j'ai à communiquer avec le sexe féminin. Comment pourrait-elle s'en rendre compte ? Je ne le sais pas plus que vous, je suis tant étrange dans ma gêne...

Je ne sais plus que faire. Si je secoue vaguement la tête de bas en haut, elle va sans doute continuer à vouloir me faire cracher des réponses correctes. Tandis que si j'exprime mon sentiment de bien être, car il est évident que je ne vais pas lui déclarer ouvertement qu'elle me fait peur et que j'aimerais plus que tout aller me creuser un terrier dans l'immédiat pour aller m'y cacher, par un seul mot, je pataugerai et elle ne voudra que plus m'aider, enfin, selon mes pronostiques.

Evidemment, pourquoi ne pas céder à la panique et choisir un mélange des deux options ?

Mon instinct me guide vers le mélange, car je n'ai aucun sang froid et que la chaleur qui parcoure mes veines me dicte d'agir vite.

-Ou-ou-ou-oui...

L'angoisse me parcourant à un tel point rend le plus simple des mots strictement imprononçable.
Ridiculisée, à nouveau. Quitte à ne rien perdre, je ramasse rapidement mon livre, et le sert contre ma poitrine, comme le joyau le plus précieux au monde, comme mon existence enfermée dans une fragile bille de verre. Il me procure une étrange présence rassurante et je prie Bill de venir me chercher. Lui est un homme, un homme gentil qui ne parle pas pour ne rien dire. Que tu me crois, ô grand Bill, je ne suis pas un moulin à paroles.

Tentant de respirer le plus lentement et sereinement possible, je lui adresse à nouveau une esquisse de mon véritable sourire et envisage de m'éloigner peu à peu, pour qu'elle oublie ma présence, et que je ne sois plus qu'un esprit oublié, une ombre comme je me dois de le rester.
Le seul problème reste et demeure. Mon corps ne veut pas esquisser mes espérances et me cloue à me place, comme une statue de marbre sombre, je reste debout, immobile, la tête en bas, et les cheveux devant les yeux, comme une de ces poupées de porcelaine qui font frémir une fois les bougies éteintes.

Oui, je suis une poupée, et toi, jolie demoiselle, tu vas partir en laissant ta poupée brisée seule dans son coin. N'est-ce pas ?
Comme mon espoir est beau, et risible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Tsukane

avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : tokyo
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mer 18 Avr - 7:23


Hs: la je l'ai fait vers 6 heure du matin je pense qui aura énormément de fautes de syntaxe.Oui le faire en se levant pas bonne idée. XD



Oh que non je ne vais pas partir en laissant la poupée brisé seul dans le coin. Non au contraire je veux voir cette poupée toute réparer. Même pas la poupée je veux voir toi, petit demoiselle avec un véritable sourire. Je la regarde toujours visiblement je sentais ce qu’elle ressentait. Mes yeux bleus azur étaient certes jolis mais j’avais un don de lire les pensées au gens. Je sais que tu as peur des gens et je ne sais pas pourquoi.

« Mhhhh….Oui »

Je recule jusqu’à l’autre bout mur du couloir pour ne pas trop la brusqué et surtout la faire peur. Cette distance était peut être une bonne solution pour rassurer la jeune demoiselle.

« En tout cas je m’appelle Ayane Tsukane. Enchantée. »

En esquissant un petit sourire, je recoiffais mes long cheveux mauves et je regarde le ciel avant de retourné mon attention vers la petite demoiselle.
Oui loin de là tu n’es pas une poupée de Marbre, non une ombre dans cette société, tu es une demoiselle qui a peur rien de plus ni de moins, il faut juste brisé la glace qui est en toi et un jour tu va renaître crois-moi.

Hs: la je l'ai fais vers 6 heure du matin je pense qui aura énormément de fautes de syntaxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolla Maeda

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 19
Localisation : Dans un livre.
Emploi : Elève
Loisirs : Lire.
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mer 18 Avr - 12:27

-Jette cette foutue ombre-

Je frappe à la porte de l'enfer, et personne ne me répond.
Je suis donc coincée ici, avec la dite Ayane Tsukane. Je la remercie intérieurement de m'avoir laisser respirer, mais n'en mène toujours pas large quand elle m'observe de ses grands yeux.
Il est d'évidence qu'il faut que je réponde à sa brève présentation. Je tente alors de préparer en mon esprit les deux mots qui composent mon nom, avec trop de lettres, pas encore trop à son goût, croyez-le.
Sous ses airs d'ange, j'espère de tout coeur qu'elle cache un côté sombre et qu'elle ne veut que m'humilier. Je ne veux pas rester sous son aile blanche toute la journée ! Par pitié, grand Bill !
Mes mains appuyées de toute ma force sur mon rêve, commencent à fatiguer et je les sens rougir sans douleur.

Une chose est sûre, je ne reviendrai plus jamais errer seule ici, je me trouverai un autre lieu où de sympathiques jeunes filles n'ont aucune envie de se trouver. S'il faut que j'aille vivre dans une décharge pour lire en paix, alors je le ferai sans hésiter. Une décharge abandonnée est bien plus plaisante qu'une discussion avec une femme.

Mais je ne dois pas tellement penser à cela si je ne veux pas m'en mordre les doigts.

-M-m-m-Ma-a-aed-da L-l-l-Lol-l-lla.

**F-f-fou-outue b-b-bègu-gu-gue !**

Ô joie infinie ! Mon corps me fait l'honneur de daigner obéir et je sens quelques pas virevolter en direction de mon interlocutrice. Non, je ne veux pas me rapprocher, mais je le fais par nécessité, on ne salue pas une personne à une distance folle de celle-ci, car oui, je vais la saluer et m'en aller, je ne peux rester plus longtemps en sa compagnie sous peine d'exploser nerveusement.

-J-je d-d-ois y-y-y al-l-l-ller...

Je baisse la tête, peu fière et m'éloigne cette fois de ma trouble fête, me retournant une dernière fois pour lui adresser un signe de main, comme un coucou d'arrivée à interpréter comme un au revoir, ou préférablement un adieu.
Je marche lentement, et sur mon chemin, je culpabilise, comme une âme errante, elle ne voulait que m'aider, cette pauvre demoiselle au coeur joyeux, seulement, j'ai tellement peur, je ne sens encore qu'à peine mes jambes , des tremblements de soulagement et de peur résiduelle parcoure chacun de mes membres.

D'accord, c'est mal ce que je viens de faire, je suis d'accord. J'hésite d'ailleurs plusieurs fois à me retourner mais ne me résous pas, par simple égoïsme, à la rejoindre à nouveau.

Mon pas lent ne m'a pas encore fait sortir d'ici et je le presse pour m'échapper plus vite de ma prison de silence.
Car le silence n'est pesant que lorsque l'on est pas seule.


HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Tsukane

avatar

Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : tokyo
Date d'inscription : 08/02/2012

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mer 18 Avr - 14:14

Je lui fais un sourire amicale en entendant son jolie nom. Lolla dit-elle. Un nom pas très japonais.

" enchantée Lolla ravie de te connaitre."

La fille est vraiment timide, je comprends tout a fait que c'est dure de parler au gens qu'on n' a pas forcément envie de fréquenté. Les gens qu'on a peur de faire mal ou des gens qu'on aime pas du tout. Comme j'ai dis, je voyais moi en elle... C'est vraiment dingue. Je la regardais partir en direction de salle d'art. Je la rejoins car je devais récuperer mes affaires d'art.

" Ben tant que tu pars dans ce coté je te rejoins il y a la salle d'art pas loin."


Je souris et j'ouvre mon sac pour voir si j'ai pas un livre.. Et j'en ai un qui lui plairait à la demoiselle. Nous sommes arriver en face de la salle.

" Voilà je vais te laisser. a demain peut être ou a toute à l'heure."


Je rentre dans ma salle et je fais vite un un demi tour. Je la regardais en souriant mais en rougissant un peu.

" Ha oui tiens c'est pour toi. J'en suis sur que tu n'es pas une voleuse et que je peux avoir confiance en toi. En même temps toi aussi tu aimes lire."

Je lui tends mon livre avec quelque dessin à l'intérieur. Pour terminer, je sortis un morceau de feuille avec un style et j'écris mon numéro. Je la regarde et je lui donne. Ma joue qui est un peu pourpre deviens encore plus rouge.

" En tout j'aimerais bien te revoir et merci Lolla-chan."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolla Maeda

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 19
Localisation : Dans un livre.
Emploi : Elève
Loisirs : Lire.
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   Mer 18 Avr - 19:53

-A la prochaine petit clown-

Le coeur plein de remords, je suis rattrapée par mademoiselle Tsukane, qui se rend, dans la direction que je prends, à la salle artistique du lycée.
Ayane Tsukane... je me rends compte que je ne peux oublier ce nom, il reste gravé dans un coin de mon esprit, accompagné d'un sous-titre "Protectrice des bègues, invétérée", je souris seule à cette pensée, bien qu'elle aperçoit peut-être cette démonstration de ma bêtise amusée. Oui, elle est gentille, mais elle est une femme. Peut-être qu'un jour j'arriverai à lui parler, les yeux dans les yeux, peut-être que l'affection qu'elle me porte me montera à la tête et que je tomberai amoureuse, comme l'histoire d'Alicia ? Peut-être pourra-t-on même devenir amies ?

Je ne sais pas, je ne devine jamais ce que l'avenir peut me réserver.

Elle me porte le coup de grâce en me tendant un bouquin que je ne connais pas, mais que je me hâterai de lire le soir même. On ne m'a encore jamais fait présent d'un livre, bien qu'elle me le prête seulement, je sais que je prendrai un certain plaisir supplémentaire à tourner les pages. Parce qu'il ne vient pas de moi, mais d'elle.
Je m'incline doucement, la main sur le coeur, pour la remercier de son geste, l'âme explosant de tant de gentillesse et du savoir de la probabilité forte de ma presque fuite dans les minutes qui suivront celle-ci. J'espère aussi que ce geste peut exprimer le fait qu'elle peut me faire confiance pour protéger comme je me le dois cet ouvrage sacré à mes yeux.

Oh ! Elle aussi est rouge ! Mais pourquoi ? Elle me donne tellement l'impression d'être une personne assurée et confiante... Pourvu que ce ne soit pas par ma faute...
Je chasse vite cette idée de mon esprit et accepte le petit morceau de papier qu'elle me tend, avant de le glisser entre les pages de son présent prêté. J'ai à peine les temps d'apercevoir les petits numéros qu'elle a joliment écrit que les grandes feuilles engloutissent déjà la plus petite.

Moi aussi j'aimerais la revoir, enfin pourquoi pas... Mais pas trop longtemps... Et sans trop de paroles...
Elle me gratifie d'un surnom affectif, ce qui n'a jamais été fait que par mon très cher roi, mon très cher papa, et une flèche atterrit au creux de ma poitrine. Je ne sais plus vraiment où j'en suis, ça fait bien longtemps que je n'ai pas parlé autant, bien que ce fut peu.

**M-m-merc-c-ci p-p-ourqu-qu-quoi ?**

Je me le demande, et elle, doit bien le savoir. Je lui poserai peut-être la question une prochaines fois.
En attendant, je la salue à nouveau de la main, et continue mon chemin dans les couloirs lugubres de l'établissement, tandis qu'elle entre dans la salle d'art.


[Fin du Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le corbeau et la colombe ? [PV Ayane Tsukane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aquilae, une colombe dans la plume, un corbeau dans les pensées.
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Nalim, Le Corbeau d'Umbar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: