AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"

Aller en bas 
AuteurMessage
Zakuro Fea

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 22
Localisation : Dans la gueule d'un Bahamut sauvage.
Emploi : écrivain.
Loisirs : Essayer de comprendre les humains.
Remarque des admins : 19/04 > MP à Ari' pour renseignements, RAS, délai pour la fiche accordé, changement de pseudo à faire plus tard, blablabla...
Date d'inscription : 19/04/2012

Feuille de personnage
Age:
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"   Sam 21 Avr - 10:44

Hello, I'm Zakuro FEA

→ Âge : 17
→ Classe : 1.B
→ Lieu de naissance : Nara, Japan.
→ Statut : Etudiant.



Caractère
@Peter. « Zack, c’est un type cool… lorsqu’on le connait. Il est sympa avec ses potes, mais c’est un vrai monstre avec ses ennemis. Déjà, lorsqu’on sait qu’il est limite snob, ça facilite pas l’approche, mais lorsqu’en plus c’est le seul à ne pas ricaner à une blague carambar ; et qu’il vous fixe avec des yeux éteints, ça fout un peu mal à l’aise, et c’est vachement facile de se mettre à le détester. »

@Marijah. « Zack il a du succès auprès des filles gentilles. Les filles silencieuses et cachées derrière des grosses lunettes, ce sont souvent les premières à devenir ses petites amies. Il les trouve mignonnes, elles le trouvent « prince charmant » pourtant il est pas plus gentil qu’un autre garçon. Il a seulement une espèce de… noblesse ? Il reste calme, il fume pas, ne boit pas. Oh, et il se tient toujours droit, limite raide. Quand il se détend, c’est souvent qu’il est très à l’aise avec la personne. »

@Sevan : « Il est intelligent, mais pas studieux. Ce mec est un paradoxe à lui tout seul, c’est dingue. M’enfin, le truc à faire attention, c’est qu’il fait du karate. Et quand il se met en colère, bah il frappe, et il fait mal, dans ces cas là…Non pas qu'il se soit mis en tête l'idée de faire plus de filles que de mecs sut Terre. Oh, un truc que j'sais, il est bi, même si beaucoup de personne pense qu'il est hétéro. Il surquiphe être joyeux, aussi. Pour ça que le mieux, c'est de toujours être sincère avec lui: il considère que c'est une marque de confiance. »
Physique
Des cheveux blonds et des yeux clairs, voilà deux éléments majeurs qui permettent aussitôt à Zack de se distinguer d’un milieu asiatique. Et pourtant, techniquement il est japonais ! M’enfin, civilement, certes. Plutôt petit et fin, comme une fille, il est pourtant en pleine poussée de croissance, ce qui va certainement l’amener à changer de stature. Pour le moment, il se complait dans ses attitudes androgynes, que son côté dandy accentue.
Il a de longues mains, aux ongles totalement rongés. Nerveux de nature, il se les mordille à tout va, ou bien, quand il les laisse, sage, il va venir tapoter son clavier en arquant ses phalanges, en tordant les doigts déjà bien arachnéens que lui a fournit la génétique. On le dit doué pour les caresses; pour vérifier cela, il ne dépend que de vous, de vos humeurs, et de son côté câlin. Il est un amant tendre, discret et fidèle, qui rompt souvent et donne son amour avec méfiance, mais son côté "petit ange silencieux" le rendent souvent attrayants aux yeux des Uke les plus entreprenants. Il n'est pas faible et docile, bien au contraire; son masque facial ne cache qu'une personnalité aussi vive que peut l'être l'éclat de ses yeux bleus. C'est un lionceau, à caresser dans le sens du poil.


HISTOIRE
Zakuro Fea ; histoire de doppel gänger.


Histoire d'un garçon blond aux yeux bleus qui écrivait des histoires de samuraï modernes.



De : zakurofea@gmail.com .
À: delafort@gmail.com

Lundi 22 mai. 14:50

Cette page est en : français. Voulez-vous la traduire en : japonais ?

« Fea, en espagnol, signifie « moche », « laid », le savais-tu ? Je ne l'ai appris que récemment, et me crois-tu, je comprends enfin les blagues de mes camarades anglais ; « cheesy Zack. » Dire qu'il me fallait chercher la réponse du côté de cette langue latine. Je crois que je hais un peu plus l'espagnol que d'habitude. Mais je considère avoir de la chance, puisque mon ignorance m'a protégé de l'humiliation. Tout du moins, de la prise de conscience. Rires. Comment te portes-tu, mon ami ? Je n'ai pas visité la France depuis longtemps, et étant actuellement au Japon, je pense ne me rendre dans ton pays que dans trèèès longtemps. Mais qui sait ? Peut-être un jour viendras tu me rendre visite ? Ce serait formidable, je crois. Tu me rapporterais du fromage, du pain, et tout ce qui fait un bon français comme toi. Dire que tu es Breton... il paraît que c'est une blague, chez vous, que de parler de parisien, chez les Bretons. Peut-être comprendrais-je un jour. Entre l'Angleterre, la France, et le Japon, je m'y perds.
Bref, mon mail n'avait pas pour but uniquement le crû de tes bordeaux. Je voulais en effet répondre à des lettres que tu m'as envoyé, il n'y a pas longtemps, mais que je n'ai pas pu considérer avant aujourd'hui. J'espère sincèrement que tu m'en excusera : entre le déménagement tout récent de mes parents, de l'Angleterre au Japon, et toutes ces affaires administratives, je dois t'avouer que c'est compliqué à gérer.
Comme tu le sais, mon succès tout récent dans le milieu de la littérature sur le Net a fait de moi le premier surpris. Bien que je n'eusse étrangement jamais douté de mes qualités d'écrivain, -et tu m'en excuseras, s'il te plaît, malgré mon manque d'humilité-, remporter un tel succès, pour un « gamin de 17 ans » me surprendra toujours. Je ne pensais pas pouvoir atteindre un record de vente pareil. 2 millions d'exemplaires vendus sur Internet, te rends-tu compte, mon ami ? C'est étourdissant, et pour un peu, je me prendrais pour le maître du monde. Oh, excuse-moi, je ris vraiment de cela, ne me prends pas au sérieux, surtout.
Vraiment.
Je ne cherche pas à égaler JK Rowling. Ce genre de comparaison ne m'intéresse pas. Et je crois que si on l'appliquait, cela me dégoûterait certainement. Je prends simplement plaisir à écrire, et je voudrais que les gens sachent cela, au cas où ils se mettent à me critiquer. Oh, peut-être partais-je dans un délire mégalomaniaque, là ? Je ne sais pas, j'ai l'impression que t'écrire un mail me permet de dialoguer avec toi, directement. Même si tu ne répondras que dans un jour ou deux, comme je te connais : tu es certainement surbooké par ton travail. Tes affaires se portent-elles bien, d'ailleurs ? Tu es le patron d'une des plus grosses firmes de jouets de France, maintenant, n'est-ce pas ? Tu me fais penser à Ciel Phantomhive, dans le manga « Black Butler. » Majordome sombre... je t'ai toujours un peu considéré comme Sebastian, lorsque je passais du temps avec toi. Mis à part que tu n'as pas les yeux rouges, de longs ongles noirs, et l'air continuellement satisfait. Non, toi es plus... Roy Mustang, dans Full Metal Alchimist. Oh, qu'est-ce que j'aimerais être mangaka, tu sais ? Peter, mon voisin, m'a dit une fois qu'il admirait ma sensibilité artistique. Je me suis retenu de rire ; il a certainement confondu les frites que je dessinais avec je ne sais quelle espèce d'arbre... Oui, décidément, je n'ai pas le talent nécessaire pour être mangaka. Mais je ne m'en plains pas, je crois que ce serait hypocrite ; j'ai le don de la plume, alors je devrais cesser d'être aussi avare de talent.
Je ne peux m'empêcher d'être surpris. Mon roman, « L'éclair et la fleur », racontait les aventures enfantines de deux petits garçons rêvant de devenir shinobi. Oh, tu dois t'en douter, je m'inspirais de Naruto. Bien sûr, je n'ai pas plagié, du moins je ne crois. Je n'espère pas. Mais c'était un thème qui m'inspirait tellement que je n'ai pas résister de prendre la plume, il y a deux ans, après avoir découvert l'univers de Masashi Kishimoto. J'aimerais bien le rencontrer, d'ailleurs, un jour, cet homme. Je m'éloigne du sujet. Il semblerait que mon livre ait plu à un public confondu, car mes lecteurs sont variés, selon les études d'Amazon. As-tu regardé ou écouté la BBC, dimanche dernier ? On m'a interviewé. Les Anglais ne savaient pas s'il fallait me considérer comme Français, Anglais ou Japonais ; j'ai énormément ri, à ce propos. Je me considère comme Anglais. Ne me demande pas pourquoi ; c'est certainement en esprit de contradiction avec ce qui est inscrit sur ma carte de naissance. Quoi qu'il en soit, j'ai envie de continuer d'écrire. J'ai un projet en tête.

Bien à toi.
Zack. »


De : delafort@gmail.com
À: zakurofea@gmail.com

Lundi 22 mai : 15:24

Cette page est en : japonais. Voulez-vous la traduire en : français ?

« Salutations, petite star.

Comme tu as pris la délicatesse d'écrire ton mail en français, il me semble parfaitement juste de te répondre en japonais. Comment cela, je n'aurais pas du ? Oh, mais toute la politesse française est avec moi sur ce coup là, Zack ! Comment cela, l'Angleterre, unique pays des règles et des conventions ? Les Anglais ? Des British ! Des steaks hachés, Zack ! Renie-les, ils ne te méritent pas !
Je plaisante ^^ …
… Bref. Comme tu peux le voir, je ne suis pas si surbooké que cela, puisque je peux prendre le temps de répondre à ton mail aujourd'hui même. Ton arrivée définitive au Japon s'est bien passé ? Je sais que tu as passé beaucoup de temps en ce pays lorsque tu étais plus jeune, avec ton père, mais je suis quand même effaré de voir qu'un gosse blond aux yeux bleus comme toi va s'éloigner un peu plus de notre bonne vieille Europe pour aller s'installer au pays des cerisiers. Si si, ça m'effraie beaucoup. Imagine une seconde qu'ils te forcent un jour à faire le hara-kiri ? Ah, pardon... seppuku, c'est vrai... Oh, tu sais, je crois que je lis trop de romans de cette Belge, là... Amélie Nothomb ? Pas du tout mon style, je ne sais même pas pourquoi je lis cela....
Espèce de petit crétin ; je fais partie de tes plus grands fans. Je suis même sûr d'être un des premiers à avoir acheté ton livre. Un des premiers, à... mille -autre connectés sur le site que moi- près ? Quoi qu'il en soit, j'ai dévoré ton roman en une nuit. Fade. Ma nuit. Elle était fade, parce que je me suis retrouvé terriblement frustré d'avoir achevé la lecture aussi vite. J'ai été gourmand, je n'ai laissé aucune miette, et ton roman a glissé dans mon cœur, dans mon âme, avec la puissance d'un bon one-shot de Usuma Furuya. Genre, Litchi Hikari Club. Tu m'as retourné. J'en veux plus. J'ai besoin de lire la suite, mais si elle ne correspond pas à l'univers du premier. Tu as des idées en tête ? Mais lances-toi, Zack ! Écris ! Si c'est ton rêve : embrasse-le !

J'attends ton prochain mail avec impatience, p'tit bonhomme. \(^w^)/

PS : Comme Sebastian ? Mm... sexy. Je préfère Ronald Knox, entre nous. Me ressemble plus, nan ? Toujours pour continuer dans la lancée, tu me fais plus penser à Ciel, ou à Charles Grey. »



De : zakurofea@gmail.com .
À: delafort@gmail.com

Lundi 22 mai : 15:30


Cette page est en : français. Voulez-vous la traduire en :japonais ?

« Dear Pierre.

Mais bien sûr, Ciel Phantomhive. Quoique je considère Charles comme un de mes personnages favoris. Mais dis-moi seulement, as-tu remarqué à quel point il est drôle de retrouver des blonds aux yeux bleus, dans les mangas ? Je suis le héros de shonen idéal, ne crois-tu pas ? Sur mon mur Facebook, quelqu'un que je ne connaissais pas à commenté une de mes photos en disant « Look like Clad Strife ! » … Je ne sais pas comment je dois le prendre. Toujours est-il que ce n'est pas important. KISS : keep it simple, stupid. Bref.
Pour le roman... oui, en effet, j'ai d'autres idées.
Je vais m'inspirer de mes fantasmes de petit garçon, je crois.
Je suis né à Nara, comme tu le sais. La capitale du Japon féodal, le 11 août 1995. J'ai grandi sans souci, entre le Japon, la France et l'Angleterre... ça aussi, tu le sais, puisque tu étais souvent à mes côtés à cette époque là. Pas de frère ni de sœur, des parents aimants... j'ai une vie presque trop belle. Peut-être mis à part que mon parcours scolaire fut un véritable échec jusqu'à ce que j'écrive, et que je me force à me cultiver autre chose que le japonais et le français. J'ai abandonné l'allemand en cours de route. Tout cela tu le sais ; c'est mon histoire, en quelques lignes. Tu te demandes d'ailleurs certainement pourquoi je te raconte cela, puisque tu es certainement un des seuls humains sur Terre à presque aussi me connaître que moi-même ? Et bien... connais-tu la légende des doppel-ganger ? Ce sont des humains qui naissent avec le même patrimoine génétique, exactement le même jour. Ils se ressemblent, ils portent le même nom... je suis fasciné par cette idée. Tu l'auras deviné ; je veux écrire sur cela. Et ma muse, ce sera moi-même. Je veux écrire sur ce garçon que je ne suis pas : un Zakuro Fea qui existerait sans vraiment exister... qui serait peut-être ce que je ne peux être. Avec ma constitution fragile, je ne peux pas faire de sport activement. Mais si lui était... un samuraï moderne ? Voici le thème de mon roman, je voudrais écrire l'histoire d'un garçon qui se prend aujourd'hui pour un rônin. Cette idée est peut-être folle, Pierre, mais je suis emballé, et terriblement excité de découvrir ce garçon. J'ai l'impression qu'il existe déjà, qu'il me pousse à prendre mon ordinateur et à écrire sans plus tarder, comme s'il voulait déjà vivre. Je l'ai déjà totalement imaginé : contrairement à moi, il aurait les cheveux bruns. Certes, c'est une légère déformation du concept du doppel-ganger, mais je ne crois pas que ce soit le plus important ; puisque je l'imagine avec mon visage. Il serait jeune, aurait mon âge, mais ses propres convictions. … Son rêve serait non pas de devenir écrivain, mais Rônin. Il serait très doué au sabre, je crois.. ; peut-être surentrainé par un maitre peu scrupuleux qui rêve de faire de lui un soldat parfait. Mais Zack, lui, rêverait d'être simplement libre, avec son sabre, et découper le vent. Ce serait un gosse dans sa tête, tout autant qu'il serait adulte. Il n'aurait pas une vie dramatique, au contraire, ce serait quelqu'un d'heureux, et singulièrement positif. Ce serait quelqu'un de battant. Voilà qui serait Zakuro Fea.

J'aimerais te commander des peluches d'ours. Roses. Énormes. Peux-tu me les faire parvenir pour avant la rentrée ? Je dois aussi t'annoncer que mes parents m'ont inscrit dans le lycée Shimizu ; renseigne-toi sur Internet. Je pense que c'est un bon endroit. J'espère, comme beaucoup d'autres gosses, m'y faire des amis, et … je me demande si il y aura des gens qui auront lu mon livre ? Je l'espère autant que je le crains. Je pense commencer la rédaction de ce nouveau livre dès ce soir. J'ai envie de l'appeller « Bokura ». Litchi, en français. »




Secrets of the other side.

→ Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 4 ans.
→ Comment avez-vous connu le forum ? Par hasard, avant de découvrir que vous étiez partenaires d'un de mes autres forums. ♥
→ Avez-vous un double compte ? Nooope.
→ Personnage de votre avatar ? un petit blond qui a bien daigné montré sa frimousse quand je l'ai choisi au hasard, et qui correspond au final assez bien au personnage de Zack.
→ Quel est le code règlement ? Validouillé, Uriko ♪



Dernière édition par Zakuro Fea le Mar 24 Avr - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakuro Fea

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 22
Localisation : Dans la gueule d'un Bahamut sauvage.
Emploi : écrivain.
Loisirs : Essayer de comprendre les humains.
Remarque des admins : 19/04 > MP à Ari' pour renseignements, RAS, délai pour la fiche accordé, changement de pseudo à faire plus tard, blablabla...
Date d'inscription : 19/04/2012

Feuille de personnage
Age:
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"   Mar 24 Avr - 11:49

Fini, il me semble, les z'amours. ♥

(j'ai créé un joli p'tit snob teigneux et délicat... houhou!)

Mais ne me frappez pas, mm?:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uriko Koyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : A la confiserie =3
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans mais en fait environ 11.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Son chien, faut le promener.

MessageSujet: Re: Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"   Mar 24 Avr - 15:33

Haluuut ! Et biaaanvenu ! ♪

Alors alors ! Bilan pour ta présentation !
Moi je l'aime bien ^^ elle est fluide, agréable à lire, pas de grandes fautes notable même si il y en a quelques unes malgré tout ^^'

Après, c'est interéssant de voir comment tu dévéloppes tes parties sous plusieurs points de vues différents, point de vue externe pour la psychologie, 3eme personne pour le physique, et un mix 1ere personne et externe sur la bio. Du coup je me demande quel sera ton style en Rp :3
L'histoire ne présente en elle même pas d'incohérence, l'idée de se faire par mail est plutôt maligne ! Bref, j'aime bien ! Même si quelques précisions supplémentaires sur la relation entre les deux personnes, la vie au lycée, de famille ou autre aurait été appréciable ^^'

PS : J'aime bien les clins d'oeils que t'as fait sur Clad alias ton Ava, ou références à autres mangas x3

Bref, je m'attarde pas ! Je te valide ! Bon Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zakuro Fea: "Je vous ai demandé de m'apeller Zack. C'est tout de même plus facile, non?"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez demandé une blague ? - Travis Alatir
» Vous avez demandé une soirée Chat Box ?
» Vous avez demandé Chase ? Cet esprit est indisponible. (Qaletaqa, Charlie)
» Bilbo - Mon cher Frodon, tu m’as demandé un jour si je t’avais tout raconté de mes aventures.
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: ADMINISTRATION :: Fiches de présentation-
Sauter vers: