AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sanako A. [Finish]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arima Sanako

avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 22
Localisation : Là où vous n'êtes pas.
Emploi : Boulangère
Loisirs : Guitare, Sortir..
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Age: 18
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ma guitare ♪

MessageSujet: Sanako A. [Finish]   Lun 28 Mai - 4:21

Arima Sanako

→ Âge : 18 ans
→ Classe : 2.B
→ Lieu de naissance : Nagoya
→ Statut : Etudiante



Be or Not to Be ~

Impulsive. C'est l'un des adjectifs que l'on pourrait utiliser afin de décrire la jeune femme. Aussi sérieuse et mature qu'elle puisse l'être, c'est une sorte de... « Fonce dans le tas » ! Tout dépend de la situation et de la ou les personne(s). Impulsive aussi dans le fait que, par moment, elle ne sait pas contrôler ses émotions, et c'est souvent sa colère. Comme dis précédemment, Sanako est dotée d'une maturité quelque peu supérieure à la majorité des adolescents de son âge, ou même de jeunes adultes plus âgés qu'elle. Elle est certes sérieuse, mais elle a, elle aussi, ses moments de folie, se déclenchant souvent en présence de son cercle d'amis proches.

Elle a beau être impulsive de nature, elle sait tout de même être posée, ainsi que calme, et réfléchie. D'ailleurs, ce côté-là de son caractère ressort souvent, du moins, en fonction de la situation se présentant à elle. Parfois, Sanako préfère réfléchir et analyser la situation, au lieu de faire le bélier et foncer dans la masse, c'est tout de même plus raisonnable. C'est à cela que l'on remarque à quel point elle est mature pour une adolescente de 18 ans, comparée aux jeunes gens du même âge qu'elle.

Elle a beau être légèrement "fofoflle" dans sa tête, surtout en présence de ses ami(e)s, elle sait aussi être discrète. Elle n'aime pas vraiment se faire remarquer, timidité oblige. D'un côté, elle se fiche complètement d'être critiquée par le monde l'entourant, sauf si cela devient régulier, et méchant, mais de l'autre, elle n'aime pas que les gens la remarque, la regarde, même si, elle-même, fait ça. Elle déteste être "analysée" de haut en bas pas de simples inconnus, alors qu'elle aussi le fait. Tout ça par peur d'être jugée ou critiquée, même si elle fait paraître aux gens qu'elle s'en fiche.

Gentille, douce, séduisante moralement, voilà comment la décrive les personnes la connaissant. Sociale aussi, quoique sa timidité gâche un peu la chose, même si, par moment, elle tente de prendre sur elle pour parler aux inconnus, sauf si cela vient de son plein grès, et qu'elle va elle-même vers la personne. Elle n'aime pas vraiment la solitude, sauf si elle a besoin de réfléchir, de penser, d'être seule, ou même qu'elle souhaite être tranquille. Ou bien même pour pouvoir se lâcher, exprimer ce qu'elle ressent, lâcher sa tristesse ou sa colère refoulée en public.
Sa gentillesse est à la fois une qualité, mais aussi un défaut, puisqu'elle arrive à en souffrir, à force d'être trop gentille. Ce n'est pas pour autant qu'elle laisse les gens lui marcher dessus. Elle n'est pas une petite chose toute gentille sans défense qui se laisse faire. Si vous la saouler, c'est sûr qu'elle répliquera. Elle est gentille, ok, mais elle a surtout un caractère de cochon, qu'il ne faut pas trop embêter !

Sanako ne peut s'empêcher d'aider les gens, c'est dans sa nature, comme si elle était l'ange gardien de tout le monde, et qu'elle voulait être l'héroïne des gens. Elle est toujours à l'écoute des gens, toujours l'épaule sur laquelle se reposer, pleurer, se calmer, toujours les bras présents pour consoler, les mots pour apaiser. Elle trouve souvent une solution pour les problèmes des autres, mais jamais pour les siens.

Elle déteste parler de ses problèmes aux personnes, même à ses amis proches. Elle est assez renfermée sur elle-même, mais ne le montre pas aux yeux des gens, préférant cacher ses vraies émotions, jusqu'au débordement... Jusqu'à ce qu'elle craque et, de préférence, seule, pour éviter de craquer en public. Politique de la "tête d'autruche", vous connaissez ? Vous savez, se cacher la tête dans le trou, ne pas parler, garder ses problèmes pour soi... Mauvais, et pourtant, la jeune-femme est comme ça, et ça ne saurait changer de si tôt.

Arima-chan est aussi une personne plutôt sensible, qui peut vite changer d'humeur selon les événements, ce qu'on lui dit, et la personne à qui elle fait face. Elle est assez lunatique. Rêveuse aussi, ayant souvent la tête ailleurs, même en cours, bien qu'elle soit une très bonne élève, assidue, et qui prend de
s notes.

Miroir, Miroir...~

Sanako est une jeune-femme au teint légèrement mate, restant tout de même dans les tons clairs. Elle n'est pas très grande, mais dépasse tout de même la moyenne asiatique féminine, du ''haut'' de son mètre 67. C'est pourquoi elle porte régulièrement diverses chaussures à talon, que ce soit des bottes d'hiver ou des ballerines.

Ayant passé une partie de sa jeunesse à pédaler, on ne va pas dire qu'elle possède de petits mollets tout flasques et mous, mais durs, musclés, et, surtout, bien galbés. Mais cela ne veux pas dire que ce sont des jambes de quelqu'un pratiquant le body-building ! Ses cuisses aussi, possède une fine musculature, qui, comparée à ses mollets, ne se remarque pas. Ses jambes sont finement et magnifiquement bien galbées, en plus d'être la partie la plus longue de son corps, en plus d'être sublimée par des talons, ce qui affine encore plus ses jambes, en plus de sa silhouette.

Parlons-en, d'ailleurs, de sa silhouette ! Pour faire simple, elle est dotée d'une taille fine, sans pour autant en être squelettique, ainsi que d'un ventre plat, mais pas celui d'une anorexique. Ses hanches sont dans les normes, rondes mais sans plus, ce qui la rend encore plus attirante qu'elle ne l'est déjà ! De plus, Sanako possède certains atouts non négligeables, tels que sa poitrine, qui n'est pas petite, et lui procure un joli décolleté, s'ajoutant à son arrière train qui n'est pas plat, ni bombé, juste... ''Bien''. Tout cela forme une magnifique silhouette féminine agréable à voir et à regarder.

Innocence et gentillesse peuvent se lire sur son joli petit minois angélique, à la peau douce telle celle d'un nouveau né. L'expression « sage comme une image » lui irait à merveille, si l'on ne remarquait pas ce petit grain de malice perceptible dans son regard, d'un intense bleu océan. Ses lèvres pulpeuses se fendent souvent en un joli sourire de dent aussi blanches les unes que les autres et parfaitement bien alignées. Ses pommettes sont légèrement relevées, surtout quand elle sourit. Ses yeux, comme dit précédemment, sont d'une couleur d'un profond bleu océan, dans lequel on aimerait se noyer ! Son regard est légèrement caché par quelques petites mèches de sa frange, aussi lisse et soyeuse que possible, contrairement au reste de sa chevelure que, généralement, elle laisse ondulée, ainsi que maquillé d'un fin trait d'eye liner noir, et d'un far à paupières orangé ou vert anis.

Sa chevelure est d'une teinte châtain clair éclatante, avec quelques reflet clairs, surtout lorsqu'elle se trouve au soleil, donnant l'impression qu'elle a des mèches teintées, alors que cela est naturel. Sa couleur s'accorde à merveille avec son teint de peau, qui font, à eux deux, ressortir le bleu de son regard. Sa coiffure dépend de son humeur et du temps, mais, le plus souvent, Sanako opte pour les cheveux attachés en une sorte de chignon négligé qui, pourtant, semble si soigné et bien fait sur elle, comme sur d'autres filles, d'ailleurs. Il lui arrive aussi, mais plus rarement, de lâcher ses cheveux en cascade ondulées dans son dos, ou bien lissés, tout dépend de sa motivation. Elle n'est pas une fille du genre à rester une bonne heure devant le miroir juste pour se coiffer.

Pour finir, passons son style vestimentaire, qui est pourtant ordinaire, et sûrement banal. Tout d'abord, on ne va dire qu'Arima-chan est une fille qui suit la mode à la lettre, et pourtant elle s'habille comme la plupart des filles ne pouvant s'empêcher de se remaquiller, ou de remettre leur frange en place toute les trente secondes. On peut donc en conclure que la brune s'habille régulièrement d'un jean à la coupe droite ou slim, la plupart du temps foncé, mais quelques fois clair, ajouté à un top, ou à un pull, selon la saison et la température. Elle s'habille souvent de jean, mais elle porte aussi robe et jupes ce qui est tout de même peut fréquent, mis à part en été, et au printemps.

Côté accessoires, elle porte une fine chaîne argentée avec une moitié de cœur comme pendentif, dont l'autre moitié est détenue par l'une de ses amies très proches, un bracelet, argenté aussi, avec une multitudes de cœurs, et de deux bagues : une à son majeur gauche, l'autre à son auriculaire droit. Elle ne met que de l'argent, rarement de l'or, tout comme elle porte occasionnellement des boucles d'oreilles, ne supportant pas vraiment d'en porter tout le temps.


Welcome to my life ~

« Vous connaissez vous, ce qu'est la pauvreté, la misère, et tout ce qui va avec ? Non je ne pense pas, ou bien, peu d'entre vous doivent vraiment savoir de quoi je parle. Avec tout ce que j'ai pu vivre pendant ces années, jamais je n'aurais pensé qu'une telle chose m'arriverait, et que cela m'affecterai plus que tout ce que j'ai pu connaître jusque là. La richesse, le confort, l'amour paternel et maternel, la joie. Non, je n'ai jamais vraiment connu ces choses-là, comparé à d'autres personnes. Mais, je suis aussi résistance que les mauvaises herbes, donc je ne risque pas de baisser les bras. Et puis, j'ai décidé de ne jamais espérer pour ne jamais être déçue. C'est comme ça que je vie, moi, Arima Sanako ! »

Nagoya, une des nombreuses villes de l’île principale du Japon, Honshu, fut le lieu de naissance de la jeune Sanako. Si elle avait pu, elle ne serait jamais du ventre doux et chaud dans lequel elle est restée à peu près huit mois et quelques. Au début, alors qu'elle n'était qu'une petite fille innocente, tout se passait bien, elle était chérie par ses parents. Elle était fille unique, et, bien que sa famille n'ai pas de gros budget pour vivre, ses parents faisait en sorte qu'elle vive confortablement et heureuse, déjà qu'elle était fille unique. Mais, comme on le dit souvent, toute bonne chose à une fin.

Licencié pour raison économique, Eichi, le père de la brunette tomba dans une sorte de dépression, et plongea littéralement dans l'alcool, alors que sa mère elle, femme de ménage, se donnait au maximum afin de faire vivre la famille. Cela servait au moins de rentrée d'argent, même si elle était minime est tout juste suffisante, et encore, heureusement que Sanako travaillait dans une petite boutique de dango, sinon, il n'aurait ni toit ni nourriture pour vivre. Pour en revenir à son géniteur, tombé dans l'alcool, il en devint violent et impulsif. Il était dangereux, et pour la mère, et pour la fille. Malheureusement, sa mère ne pouvait pas toujours la protéger, étant donné que son travail nécessitait de faire beaucoup d'heures, comme elle avait demandé à faire des ''extras''. D'ailleurs c'est à ces moments-là que Sanako, qui n'avait que 10 ans, préférerait être ailleurs qu'au même endroit que son père ! Pourquoi ? Eh bien...

« Ramènes-toi, sale mioche ! »
« ... »
« Et tout de suite ! SANAKO ! »


Elle n'avait d'autre choix de répondre à ses ordres, sinon la sentence serait pire. S'approchant du salon dans lequel se trouvait un... Homme, si l'on peut dire, bien imbibé, une bouteille à la main, la télé allumée sur un match de catch. La fillette soupirait de dégoûts, ce qui n'échappa aucunement au yeux de l'homme, qui n'était autre que son père, qui la réprimanda en lui criant dessus. Sans le vouloir, elle sursauta, et quelques larmes s'échappèrent de ses yeux couleur océan. Elle ne voulait pas faiblir devant lui, surtout pas. Il lui attrapa le poignet avec tant de violence qu'il aurait pu se briser en deux dans sa main. Il la colla à lui, lui déchirant ses vêtements au passage. La petite fille ferma les yeux, sachant pertinemment qu'elle ne pouvait ni résister, ni s'échapper. La jetant sur le canapé, il lui écarta sauvagement les jambes, et la viola. Elle y était habituée. La première fois, elle avait 10 ans, alors que là, elle en avait 13. Cet enfer durait depuis déjà 3 ans.

Sa mère, exténuée, rentrait du travail en poussant une multitude de soupir, raison pour laquelle Sanako ne voulait rajouter de la fatigue ou des soucis à sa mère, c'est pourquoi elle se renferma peu à peu sur elle-même, ne parlant pas, ou quasiment pas, plutôt, et qu'elle se retenait de pleurer en présence de sa mère. La musique était sa seule source de détente, en plus de la lecture et de l'écriture. Elle se laisser souvent aller en grattant les cordes de la guitare qu'elle s'était elle-même achetée. Elle se sentait ailleurs, lorsqu'elle jouait ou écoutait de la musique.

Elle vouait une haine inexpliquée, et grandissante à n'importe quel homme de cette terre, surtout envers celui qui n'était autre que son père. Étant donné qu'elle subissait un enfer presque permanent quand sa mère n'était pas là, elle se rebella au fil du temps qui passait, sa haine et sa méprise grandissant de jours en jours...

Au fur et à mesure qu'elle grandissant, et physiquement, ce qui n'allait pas pour déplaire à son père, et mentalement, celle-ci ne voulu plus se laisser traiter de la sorte, telle une marionnette dont il tirait les ficelles. Un jour, elle s'osa à lui répondre, et à ne pas lui obéir comme il en avait l'habitude. Il fût d'abord surpris, puis son impulsivité le poussa à sauter sur sa propre chair afin de faire ce à quoi il était habitué, mais aussi à lui donner une bonne correction. Ce qu'il fit, la violant d'abord, puis la frappant au visage et au ventre, se fichant qu'elle ait mal ou non. Elle ne pleurait pas, s'étant forgé un caractère en béton, et une sorte d'impasse bloquant ce qu'elle ressentait. Elle se faisait frapper, mais c'est tout comme si ça ne l'atteignait pas. Au moment où elle vit une ouverture, elle brandit son poing et décrocha une droite, digne d'un boxeur, à son père.

« Ça, c'est pour toute ces années où je me suis tût et laissée faire, sans vraiment en avoir le choix. Ça, c'est pour maman... Qui ignore tout de ça, et qui se donne pour nous, contrairement à toi. Et ça, c'est pour te prouver que je ne me laisserais plus faire ! Ordure, pourriture. »

Elle voulait lui cracher au visage, mais se retenu, laissant son père, qui avait l'air estomaqué de son geste et de ses mots, planté dans le salon, tandis qu'elle monta dans sa chambre récupérer ses affaires, afin de s'en aller, pour de bon. Qu'allait dire sa mère, si sa fille partait du jour au lendemain ? Comment régirait-elle si elle apprenait tout ce qu'avait subit l'adolescente, qui, aujourd'hui, avait 16 ans. Une larme coula de l'oeil de la brune, alors qu'elle pensait à sa mère qui avait fait tout son possible pour donner une vie confortable à sa famille, contrairement à son père. Finissant de faire son sac, elle descendit, sans regarder l'ordure qui se trouvait avachit sur le canapé, et elle sortit en claquant la porte. Elle avait tout de même laissé une lettre à sa mère, précisant, sans donner les détails exact, la raison pour laquelle elle s'en allait.

Elle avait une amie chez qui elle pouvait se réfugier, mais elle ne comptais pas abuser non plus. Étant encore mineure et étudiante, elle ne pouvait gagner de l'argent, puisqu'elle ne pouvait travailler, même si elle travaillait à temps partiel, dirons-nous, dans une boutique de Dango. Elle était dans un lycée public, comme la majorité des élèves de Nagoya. Puisqu'elle ne voulait aucunement retourner chez elle, elle décida de chercher un pensionnat, afin de ne pas profiter plus longtemps de la gentillesse des parents de son amie. D'ailleurs, celle-ci avait connaissance d'un pensionnat, situé non loin de chez elle, qui se nommait le Lycée Shimizu.

Sanako étant économe, elle avait gardé l'argent qu'elle gagnait à la boutique de côté pour se payer les frais de scolarité. C'est ainsi que, dès que l'année scolaire se termina, elle s'inscrit dans ce pensionnat et entra donc en première année de lycée, comme elle allait avoir 17 ans. Une nouvelle vie s'offrait à elle, loin de l'enfer paternel qu'elle subissait il y a presque 1 an en arrière.


Secrets of the other side.

→ Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 2 ou 3 ans
→ Comment avez-vous connu le forum ? Top site *w*
→ Avez-vous un double compte ? Non
→ Personnage de votre avatar ? Aucune idée
→ Quel est le code règlement ? Ok by Snake


Dernière édition par Arima Sanako le Jeu 21 Juin - 19:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8582-sanako-a-finish
Arima Sanako

avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 22
Localisation : Là où vous n'êtes pas.
Emploi : Boulangère
Loisirs : Guitare, Sortir..
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Age: 18
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ma guitare ♪

MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   Lun 11 Juin - 15:32

Bonjour / Bonsoir les Admins !

Je voulais juste vous demander un petit délai pour ma finir ma fiche, car, même si les 3 semaines ne sont pas dépassées, je sais que ça sera le cas, puisque, étant donné que je travaille et que j'ai rarement le temps de me connecter, je n'ai pas le temps franchement le temps pour me mettre à taper l'histoire !

Hontoni Gomennasai >w< ! Je ferais de mon mieux pour la poster au plus vite !

Babye ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8582-sanako-a-finish
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   Lun 11 Juin - 16:02

Délai accordé, évidemment x)
(disons jusque début juillet, au pire on rallongera si c'est pas assez)

Prends ton temps, et fais-nous signe quand ce sera terminé !
Bon courage ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima Sanako

avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 22
Localisation : Là où vous n'êtes pas.
Emploi : Boulangère
Loisirs : Guitare, Sortir..
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Age: 18
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ma guitare ♪

MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   Lun 11 Juin - 16:07

Marchi :3 ! Boarf, d'ici là ce sera bel et bien fini... J'espère x) !

Je vais quand même pas trop le prendre, ça vaut mieux x) !
Merchi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8582-sanako-a-finish
Arima Sanako

avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 22
Localisation : Là où vous n'êtes pas.
Emploi : Boulangère
Loisirs : Guitare, Sortir..
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Age: 18
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: ma guitare ♪

MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   Jeu 21 Juin - 19:40

Finie :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8582-sanako-a-finish
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   Ven 22 Juin - 15:08

Bienvenue au lycée Shimizu, Sanako o/

Tu as une écriture très agréable à lire, malgré quelques petites fautes d'accord qui traînent, mais rien de bien méchant. Je n'ai rien absolument rien à redire au contenu, tout est largement assez précis et détaillé, et tout tient parfaitement la route.

Juste une précision : avec les dernières modifications du contexte, ton personnage ne sera pas en 2.B mais en deuxième année (ce qui au fond, ne change rien pour toi, c'est juste le nom qui change :3)

Donc voilà, je te valide avec plaisir o/ en espérant que les nouveautés du forum te plairont x)
Amuses toi bien o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sanako A. [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sanako A. [Finish]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ? (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: ADMINISTRATION :: Fiches de présentation-
Sauter vers: