AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Jeu 28 Juin - 22:12

    Nakatsu McKhan était arrivé très tôt ce matin-là pour avoir le temps de s'habituer au lycée. C'est dans le couloir des casiers qu'il fit la rencontre de Keiro Jully, avec qui il eut une conversation de plus en plus provocante. Par une pure envie de sport, les deux jeunes hommes s'étaient décidés à aller au terrain qui leur permettraient de se mettre à exécution -du moins, Keiro devait montrer le chemin jusqu'au complexe sportif. De fil en aiguille, Nakatsu finit par bloquer son camarade contre un mur et s'en suivit une course acharnée côte à côte. Keiro fuyait quelque chose... et Nakatsu était bien déterminé à ne pas le laisser tomber !

    Poursuivons donc.
    Nakatsu courrait toujours près de son vis-à-vis lorsqu'il comprit que ce dernier ne voulait en aucun cas être suivi. Pourtant, l'écossais n'était pas prêt à le laisser tomber. Il était responsable de cette réaction chez Keiro et il en subirait les conséquences, quelles qu'elles soient.
    Keiro accéléra le mouvement après s'être essuyé les yeux d'un geste rageur. Restant donc en retrait, le Killer Whale n'abandonna pas pour autant et continua sa course. Il était assez interloqué face à ce déchainement d'émotions et se demanda si lui-même avait déjà pleuré un jour. Il ne s'en souvenait pas, en tout cas. Peut-être n'était-il pas doué pour ressentir les sentiments et les émotions. En tout cas, pas pour les êtres humains...
    Alors que son genou droit le lançait de plus en plus, Nakatsu leva les yeux vers le ciel bleu. Le soleil continuait son ascendance vers le zénith, enveloppant de ses rayons de lumière toute la partie du lycée qu'il traversait. Son esprit repéra un dauphin formé par un nuage blanc.

    Keiro continuait inlassablement sa course. Arrivant au complexe sportif, ce dernier arracha sa ceinture. Nakatsu l'observait toujours, courant à quelques distances derrière lui. Il eut tout de même un obstacle de taille dans son sillage et grimpa d'un pas sur un banc pour sauter de l'autre côté. Son genou lui arracha cette fois un étouffement de douleur. Mais il reprit la course sans se départir.
    Entrant lui aussi dans le complexe sportif, il jaugea le coin rapidement. Le terrain de football était immense. Les deux cours de tennis ressemblaient à Roland Garros. Les pistes de courses rivalisaient avec les plus grandes.
    Et le terrain de saut en hauteur apparut sous ses yeux. Il freina d'un seul coup, se stoppa en deux enjambées et s'accrocha directement à la clôture. La barre était à une hauteur qu'il était sûr de louper. Ici, ils étaient donc tous plus forts que lui...
    L'ouverture du terrain était à quelques mètres de lui et il y marcha. Arrivé face au matelas, l'habitude voulut qu'il cogne le bout de sa chaussure contre le sol.
    Il avait oublié comment il était arrivé là. Il avait oublié pourquoi il avait courut. Il ne voyait plus rien d'autre que cette barre si haute que cela l'effrayait.
    Bien qu'il ne portait pas de vêtements adéquats, le jeune homme se plaça à bonne distance de son objectif, s'étira les membres avec précision. Du bout des doigts, il se massa le genou droit. Ses prunelles bleu océan restaient fixées sur la barre. Il ne se prépara que l'espace de quelques secondes avant de se mettre à courir, à enjamber le sol pour ensuite se tourner sur un pied et glisser dans l'air pour décoller.
    Le saut d'un dauphin.
    En arrière.
    Ses omoplates percutèrent la barre. Il chuta lourdement sur le matelas. La barre de fer tomba et rebondit plusieurs fois sur le sol avant de s'immobiliser.

      _ Tss...


    Nakatsu détestait perdre.
    C'est alors qu'il prit conscience de sa situation.
    Son regard si brillant et déterminé chercha la présence de Keiro. Il redescendit du matelas, se massa une nouvelle fois le genou et passa le grillage de l'entrée du terrain. Où était-il, maintenant ? Par où était-il passé ? Serait-il planqué quelque part ?
    Nakatsu s'inquiéta malgré lui.
    Il appela alors d'une voix forte :

      _ Keiro !


Dernière édition par Nakatsu McKhan le Mar 10 Juil - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Jeu 28 Juin - 23:23

    Keiro accéléra encore, approchant une vitesse rarement atteinte. Il ne savait pas à combien de tours il en était. Ne pas avoir la limite de l’océan à ses pieds comme point de repère était terriblement perturbant. Mais tandis qu’il courait encore, hors de lui, hors du monde, complètement déconnecté de tout, la fatigue musculaire commença à se faire sentir. Quoi, déjà ? Il était plus résistant d’habitude…
    Sa jambe se déroba et il tomba tête la première dans la terre battue. Réflexe humain, il amortit avec les mains, les écorchant sérieusement. Il n’en pouvait plus. Son corps avait fini par céder.
    Dans un ultime effort qui fit protester tous ses muscles, même ceux dont il ignorait l’existence, il se retourna pour s’étendre sur le dos. Keiro respirait avec peine, chaque inspiration étant un véritable supplice. Sa gorge était en feu, un immonde goût de fer s’était installé dans sa bouche pâteuse. Même garder les yeux ouverts était difficile.
    Pourtant, Keiro se sentait mieux. Il était lessivé, physiquement et mentalement. Ses pensées sombres s’étaient éteintes, pour l’instant du moins. La fatigue physique avait quelque chose de rassurant, d’agréable – ce qui était plutôt paradoxal étant donné qu’il était parfaitement vulnérable, incapable du moindre geste. Les multiples douleurs dans son corps, notamment ses jambes, sa gorge, son bras engourdi par le coup de poing dans le mur, ses côtes agressées de multiples points de côté et bien d’autres encore, oui, toutes ces douleurs le faisaient se sentir vivant.
    Keiro observa le ciel au dessus de lui. Il sentait ses paupières se fermer toutes seules… Il se sentait partir, à vrai dire. Ca, ce n’était pas normal. C’est seulement à ce moment qu’il se souvint qu’il n’avait pas mangé depuis la veille au soir. Super.

    - Keiro !

    Soit il déraillait, soit une voix lointaine venait effectivement de le héler.

    Merde, Nakatsu. Il l’avait complètement oublié. A vrai dire, il ne savait même pas à quel moment le jeune homme avait arrêté de le suivre. Il ne répondit pas, il en était incapable, son souffle n’allait pas être d’accord. Il ne pouvait pas non plus se redresser pour attirer son attention, cloué au sol. De toute façon, il n’était pas certain d’en avoir envie. Il allait encore le provoquer, se moquer de lui, lui demander pourquoi il… avait… fait… ça…
    *Bordel, je vais tomber dans les pommes.*
    Keiro ferma les yeux une seconde. Peut-être deux. Enfin il ne savait pas trop, en fait. Mais lorsqu’il les rouvrit, quelqu’un était près de lui. Nakatsu, en toute logique. Ses paupières bafouèrent son autorité. Putain, il allait vraiment finir par s’évanouir. Comme un faible.
    *Allez Keiro, reprends-toi. Fais bonne figure devant Nakatsu, au moins.*
    Il déglutit avec difficulté et parvint à rouvrir les yeux. Sa poitrine se soulevait avec force – et douleur – mais il s’en fichait. Tant mieux s’il souffrait physiquement, ça l’empêchait de souffrir mentalement.

    [Au fait tu fais comment pour que ton texte soit légèrement écarté du bord ? x)]


Dernière édition par Keiro Jully le Dim 1 Juil - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Ven 29 Juin - 7:41

[Tu sélectionnes tout ton texte et tu cliques sur l'icône "liste" (à côté de "justifier"). Ensuite, faut juste effacer la petite étoile et ses crochets au début du texte ^^ J'espère avoir bien expliqué *nul pour les explications...*]

    Il avait enfin sauté. Nakatsu se sentait plus serein, plus grand encore. Ce premier saut dans un terrain inconnu lui avait donné une nouvelle force pour affronter le futur. Bien qu'il n'était pas encore à la hauteur des élèves de cette école, il savait qu'il se donnerait à fond dans les prochains temps. Il se devait de gagner, de se faire un nom dans ce sport. Il fallait qu'il soit quelqu'un, et non plus le fils de son père.
    Alors qu'il marchait au hasard des terrains, regardant par-ci par-là où se trouvait Keiro, Nakatsu essaya de se remémorer la tête de son paternel. Mais malgré ses efforts, il ne parvint qu'à se souvenir du regard accusateur que ce type avait posé sur lui à son réveil à l'hôpital. Qu'il aille en Enfer.

      _ Keiro !


    Il appela une seconde fois, plus par frustration. Il voulait jeter aux oubliettes tout ce qui concernait ses parents, et quoi de mieux alors que de retourner dans une réalité incertaine.
    Finalement, le regard de Nakatsu se posa sur le corps allongé de son vis-à-vis ; celui-ci semblait exténué, fragilisé. Peut-être même avait-il mal physiquement après tous ces efforts. Le Killer Whale s'approcha de l'écossais et se pencha au-dessus de sa tête. Fait du hasard ou non, Keiro avait cédé à l'ombre d'un arbre.

    * Tant mieux. Ca évitera les insolations. *

      _ Tu...


    Nakatsu hésita. C'était trop banal et trop con de lui demander si ça allait, non ? Surtout que l'évidence voulait que ce n'était pas le cas. Alors l'écossais s'accroupit à côté de Keiro. Il n'avait plus de moquerie dans le regard, plus de sourire qui pouvait attester d'un quelconque amusement. Non. Nakatsu avait l'air compréhensif et sérieux. Une bonne âme dans un corps de sportif.
    Il n'était pas habitué à ressentir de l'inquiétude pour quelqu'un. Aussi, il ne savait pas réellement quoi faire. Peut-être qu'un peu de jus de fruits serait le bienvenue ? Keiro, en effet, semblait un peu pâle. Et sa course folle l'avait certainement assoiffé en plus d'avoir pompé des réserves de sucre.

      _ Je reviens.


    D'un geste lent et tendre, Nakatsu effleura le front de son vis-à-vis avec la paume de sa main puis il partit en courant à la recherche d'un distributeur de boissons. C'était courant dans les écoles japonaises, non ? En tout cas, pour avoir regardé des séries asiatiques, il avait remarqué ce détail rafraichissant.
    Lorsqu'il en trouva un, il s'en approcha. A croire qu'il n'était pas spécialement essoufflé par tous ses efforts d'avant. Il continuait à courir comme si de rien n'était... La sensation de liberté que cela lui procurait était tout simplement enivrante.
    Face au distributeur, Nakatsu se souvint alors avoir laissé son sac dans un couloir de l'école. C'était bien sa veine... Avec un peu de bol, il aurait une pièce cachée au fond d'une poche ! Il fouilla, fouilla. Ce matin, il avait payé l'hôtel en réglant assez pour se faire un peu de monnaie. AH ! Il avait planqué une pièce -au cas ou- dans la poche arrière de son pantalon ! Il chercha, fouilla.
    BINGO !
    Avec un petit sourire satisfait, l'écossais fourra la pièce dans le distributeur et réfléchit à la meilleure boisson dont Keiro avait besoin. Hop, il opta pour une cannette de jus de raisin. Ce ne sera peut-être pas au goût de son vis-à-vis mais la boisson était assez sucrée pour lui faire du bien.

    Il refit le chemin en sens inverse, courant une nouvelle fois.
    Arrivé à la hauteur de son vis-à-vis, il s'accroupit à nouveau à ses côtés et lui toucha légèrement le front avec la canette froide.

      _ Tiens. Ca t'aidera un peu.


    A bien y repenser, lorsqu'il faisait du basket-ball, Nakatsu buvait ce genre de boisson. Il en proposait même à ses coéquipiers... A l'époque où il avait encore un semblant de relations sociales.
    Ouais, à l'époque.
    Il chassa ses pensées en secouant la tête et guetta la moindre expression de Keiro. Ce dernier semblait vraiment mal en point, même s'il tentait de le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Ven 29 Juin - 19:03

    Lorsque Keiro ouvrit les yeux, il vit le visage gracieux de Nakatsu juste au dessus du sien. Étrangement, sa présence avait quelque chose de rassurant. Étrange, en effet. Keiro était plutôt un loup solitaire, surtout dans ce genre de situation.

    - Tu... commença Nakatsu.

    Tu quoi ? Il hésita. Malgré sa faiblesse et son état situé entre la conscience et l’inconscience, Keiro remarqua que son collègue avait retrouvé son sérieux. Il ne semblait pas du tout désireux de se moquer de lui, au contraire. Il semblait même… Inquiet ?

    - Je reviens.

    *Non, attends…* Nakatsu passa sa main sur le front de l’Américain. Son geste était doux et protecteur, mais de si courte durée… Keiro voulut le retenir, mais Nakatsu avait déjà filé. Où allait-il ? Il le laissait là, au bord du malaise, à l’un des rares moments de sa vie où il ne voulait pas être seul ?
    Keiro sut tirer profit de l’absence de Nakatsu pour se concentrer sur son souffle. Il se jura intérieurement de ne plus jamais sauter le petit déjeuner. Il avait été con, sur ce coup-là.
    Lorsque l’Écossais revint, il avait à peu près retrouvé un rythme cardiaque normal. Il avait refermé les yeux sans s’en rendre compte. Keiro sentit l’agréable fraicheur d’une canette sur son front et se força à rouvrir les yeux.

    - Tiens. Ça t'aidera un peu.

    Décidément, Nakatsu était attentionné. Keiro était soulagé que son collègue n’ait pas eu l’idée d’aller chercher de l’aide. Il n’avait pas besoin d’aide, quoi. Il était juste en hypoglycémie, rien de bien méchant. Au prix d’un immense effort, le jeune homme se redressa en position assise, son visage se retrouvant au niveau de celui de Nakatsu. *Wow, ça tourne…* Il se passa une main sur le visage, se retenant de grimacer. Hors de question de passer pour un minable.

    - Merci, souffla-t-il.

    Il but quelques gorgées rafraichissantes. Le goût le surprit, lui qui buvait d’ordinaire des boissons assez peu sucrées. Keiro remarqua que Nakatsu respirait relativement fort. C’est vrai qu’il avait dû courir, lui aussi… L'Américain lui tendit la canette.

    - Désolé… De t’avoir poussé.

    La boisson commençait à faire ses effets, et il retrouvait peu à peu ses esprits.

    - J’ai pas mangé ce matin, marmonna-t-il.

    Il se rendit compte après l’avoir dite que sa réplique ressemblait à une justification. Même s’il avait du mal à se l’avouer, il voulait prouver à Nakatsu qu’il était capable de beaucoup mieux. D’autant que son interlocuteur avait couru lui aussi, pas plus tard qu’il y a deux minutes, et respirait à peine un peu plus fort que la normale.
    Mais avant tout, il commençait à appréhender la suite. Nakatsu n’allait probablement pas tarder à lui poser des questions…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 17:34

Toujours accroupi, Nakatsu ne quittait pas Keiro des yeux ; son inquiétude était assez forte, même s'il la retenait de s'installer dans son regard et sur ses traits. Qu'avait-il pu arriver dans l'esprit de l'américain pour partir au quart de tour ainsi ? Ils avaient parcouru une grande distance tous les deux. Naka' avait même pu prendre possession du terrain de saut en hauteur. Le complexe sportif accueillait deux âmes écorchées vive.

- Merci, souffla Keiro.

L'écossais hocha légèrement la tête sans se départir de son sérieux. Que pouvait-il faire d'autre qu'observer et écouter ? Il se sentait assez coupable pour ce qui se passait, de la course folle à ce malaise que ressentait son vis-à-vis. Il aurait bien voulu placer un mot mais rien ne venait. Il ne savait pas quoi dire. Et il ne voulait pas parler pour rien non plus.
Keiro lui tendit la canette.

- Désolé… De t’avoir poussé.

Nakatsu prit délicatement la boisson de la main de son interlocuteur, la jaugea du coin de l’œil puis dû se rendre à l'évidence : il se devait de recharger un peu de sucre. Ainsi donc, il prit une petite gorgée de jus de raisin. Il ne s'attarda pas dessus, puisqu'il avait acheté la canette pour Keiro et non pour lui. Lui-même n'avait pas de malaise pour le moment. Boire du sucré n'était donc pas une obligation en soi mais cela ne lui ferait pas de mal non plus. Pour cette fois.

- J’ai pas mangé ce matin.

C'était donc ça ? Ne pas avoir prit de petit-déjeuné. Par contre, cela n'expliquait pas la réaction de Keiro. C'est pourquoi Nakatsu se croyait toujours fautif.

    _ Tu n'as pas à t'excuser, tu sais ? Je l'ai un peu cherché... Beaucoup, même. C'est à moi de m'excuser.


Avoir collé l'américain contre le coin de mur n'avait pas été son action la plus mémorable de sa vie. Et le Killer Whale enchaîna :

    _ Tu n'as pas à te justifier. Et je ne te forcerai pas à parler non plus.


Un léger sourire tendre se peigna sur les lèvres de Nakatsu avant qu'il ne pose son fessier sur l'herbe, à côté de Keiro. Assis, le jeune homme tendit à nouveau la canette à son voisin et leva les yeux vers le ciel. Les nuages devenaient de plus en plus présents. Est-ce que le temps pouvait changer d'un seul coup, dans ce pays ? En Ecosse, Nakatsu aimait les jours de pluie. Surtout quand ils n'étaient pas attendus.
Appuyé sur ses mains, le buste légèrement en arrière et les jambes tendues droit devant lui, Nakatsu semblait à son aise. Il respirait lentement, profondément, s'imprégnant du lieu où il savait trouver le terrain de saut en hauteur. Tout en restant aussi calme et serein, le regard toujours rivé au ciel, il s'adressa gentiment à Keiro :

    _ Tu te sens un peu mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 18:56

    - Tu n'as pas à t'excuser, tu sais ? Je l'ai un peu cherché... Beaucoup, même. C'est à moi de m'excuser.

    Mince. Nakatsu devait penser – et c’était légitime – que la fuite de Keiro était de sa faute. Indirectement, ce n’était pas totalement faux… S’il ne l’avait pas collé contre le mur, il n’aurait pas eu cette subite envie de courir, ne se serait pas remémoré ses petites fugues en Californie et n’aurait pas repensé à sa mère. Certes. Cependant, si ce n’était pas arrivé à ce moment là avec Nakatsu, ce serait forcément arrivé à un moment où à un autre. On ne peut pas fuir ses souvenirs. Donc Keiro considérait Nakatsu comme innocent.
    Le lui expliquer était en revanche une autre paire de manches…

    - Tu n'as pas à te justifier. Et je ne te forcerai pas à parler non plus.

    Les mots de Nakatsu enlevèrent un poids à Keiro. La gratitude fit une petite apparition dans son regard. Cependant, étrangement, Keiro avait le sentiment étrange qu’il pouvait se livrer à Nakatsu.
    Bizarre, hein ? Lui qui se confiait si difficilement. D’autant plus qu’il connaissait à peine son collègue, au fond. Certes, ils allaient partager une chambre, et peut-être plus vu comme ils étaient partis, mais vraiment, Keiro ne se reconnaissait pas. Se confier ne lui avait jamais beaucoup plu. Les seules personnes à qui il parlait de choses intimes étaient sa mère, autrefois, et son meilleur ami Nate. Mais ils faisaient tous deux partie de son passé, à présent. Peut-être qu’il avait besoin d’une personne de confiance, au fond de lui. Venant de lui, qui aimait souvent la solitude, c’était d’une ironie étrange.
    Peut-être aussi était-ce parce qu’il s’identifiait à Nakatsu, quelque part. Ils avaient des points communs intéressants. Ils se ressemblaient, et sans doute se comprenaient-ils, quelque part.
    Keiro jeta un coup d’œil à Nakatsu lorsque celui-ci lui rendit la canette. Il s’était assis dans l’herbe, un sourire doux – affectueux ?? – sur les lèvres. Keiro but une nouvelle gorgée, plongé dans ses pensées. Alors, parler ou ne pas parler ? Nakatsu était-il quelqu’un de confiance ?

    - Tu te sens un peu mieux ?

    Keiro leva les yeux, perturbé dans ses songes. Il hocha lentement la tête.

    - Euh… Tu…

    *Allez, courage. C’est pas la mer à boire.*

    - Tu n’y es pour rien.

    *Presque rien.*
    Keiro déglutit. Il hésitait encore, partagé une fois de plus entre deux sentiments contradictoires. L’envie de parler à Nakatsu, et la méfiance. Mais il avait un genre de bon pressentiment au sujet de son interlocuteur, il ne savait pas trop pourquoi. Bah, ça ne lui coûtait pas grand-chose.

    - Je suis un peu hyperactif et… parfois je pense à des choses désagréables et je perds le contrôle.

    *Crétin, tu peux pas lui balancer ça comme ça, il va croire que tu fais partie des « choses désagréables !*

    - Enfin, je veux dire… J’étais ailleurs, c’est pas à cause de… Enfin voilà quoi.

    *Tu passes pour un idiot, là. Un idiot qui ne sait pas parler de façon intelligible. Bien joué.*
    Vite. Enchainer. Keiro ne se sentait pas d’attaque pour en dévoiler davantage. Pas maintenant en tous cas. Il se passa une main dans les cheveux, légèrement embarrassé. *Putain, il fait une de ces chaleur…* l’Américain fut tenté de retirer son T-shirt trempé de transpiration. Il se ravisa : étant donné les précédents, il valait mieux éviter de se déshabiller devant Nakatsu...

    - Pourquoi tu es venu à Shimizu ? demanda-t-il en regardant son vis-à-vis dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 19:26

Les nuages blancs devenaient de plus en plus compacts. Ce soir, peut-être y aurait-il un peu de pluie. Nakatsu aimait la plénitude que lui apportait ce temps météorologique. Quand il pleuvait, il n'hésitait jamais à sortir. Quitte à être malade -ce qui arrivait souvent- la liberté n'avait pas de prix.

- Tu n’y es pour rien.

Nakatsu redescendit sur Terre, baissa le menton et tourna la tête vers son voisin. Il se sentait bien, là. La compagnie de Keiro ne retirait rien de sa solitude, finalement. C'était bizarre de ne pas être tendu et méfiant à côté de quelqu'un. Mais l'écossais n'était pas dupe non plus ; Keiro cherchait ses mots, luttait contre ses doutes, chassait tant bien que mal sa méfiance. Nakatsu s'imagina à sa place. Et il était fort possible qu'il eut été dans le même état.

- Je suis un peu hyperactif et… parfois je pense à des choses désagréables et je perds le contrôle.

Petit silence.

- Enfin, je veux dire… J’étais ailleurs, c’est pas à cause de… Enfin voilà quoi.

L'écossais releva sa jambe droite, redressa son dos, massa son genou d'un geste pensif et lent. Ses cheveux noirs lui couvraient une partie du visage, son regard bleu océan était fixé sur un point imaginaire dans l'herbe face à lui. Comment croire qu'il n'était pas en partie responsable ? Les pensées désagréables se déclenchent par une action réelle, non ? Enfin, c'était son avis.
Nakatsu colla son menton contre son genou droit, entoura sa jambe de ses bras et jaugea son voisin. Toujours sérieux, attentif, il esquissa un petit sourire.

    _ J'assume être en partie fautif de ce qui s'est passé. Inutile d'essayer de le nier.


Jamais le Killer Whale ne se serait cru aussi compréhensif et à l'écoute. Peut-être même le regretterait-il plus tard. Après tout, l'avenir était quelque chose d'incertain et malgré leurs points communs, les deux jeunes hommes n'étaient peut-être pas voués à être en contact toute leur vie.
Le regard de Nakatsu plongea sur le côté à cette pensée. Il n'avait jamais cru aux histoires narrant de longues amitiés ou de longues années d'amour. Pour lui, tout avait une fin. Etait-il pessimiste ? Défaitiste ? Peut-être. Cela lui évitait de souffrir, notamment. Il fuyait les relations sérieuses comme il fuyait son propre père.

- Pourquoi tu es venu à Shimizu ?

Toujours le menton contre son genou, Nakatsu reporta son attention sur son voisin et le fixa dans les yeux. Chasser ses pensées néfastes était une mince affaire, sans compter qu'il y avait tout de même quelque chose qui se passait entre Keiro et lui. Faudrait-il une explication ? Il n'en trouverait manifestement pas. Autant laisser faire le temps, sans chercher à l'accélérer ou à le ralentir.
Au jour le jour.
Nakatsu releva la tête et guetta un oiseau passer au-dessus d'eux qui se perdit quelque part au loin.

    _ Pourquoi ?


L'écossais se posa la question à lui-même. Avait-il une réelle raison pour être venu ici ? Il haussa les épaules, l'air pensif.

    _ J'ai voulu m'éloigner de mon père, en premier lieu. J'ai atterri par hasard dans ce lycée. Pour moi...


Un instant de silence s'installa. Nakatsu observait le ciel comme s'il lui rappelait qui il était.

    _ Je cherche surtout à affronter sportivement des gars plus forts que moi. Et à me faire un nom.


Il grimaça un sourire en se rendant compte de ses paroles. Se faire un nom ? Genre, il voulait devenir célèbre et être reconnu dans le monde entier ! Une star du sport, bien payé et toujours en voyage. Ce n'était pas du tout son style, n'est-ce pas ?
Regarder le ciel lui rappela pourquoi il en était arrivé à cette pensée ; sauter lui donnait la force d'affronter tout le reste. De penser à tous ces dauphins pour lesquels il avait envie de se battre... Lorsqu'il sautait, il avait l'impression d'être avec les dauphins, d'être l'un des leurs, même à des kilomètres !
Ne t'égares pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 20:24

Nakatsu était visiblement déterminé à porter le chapeau pour le petit incident de tout à l’heure. Peut-être culpabilisait-il d’avoir laissé ses désirs prendre le dessus, qui sait. Keiro renonça à insister, comme le disait son interlocuteur : c’était inutile. Pourtant, le fait que Nakatsu l’ait ainsi poussé contre le mur n’avait pas que des mauvais aspects. L’Américain se surprit à songer à la manière dont il aurait pu réagir, en d’autres circonstances.
Le brun aux yeux bleus haussa les épaules et répondit :

- J'ai voulu m'éloigner de mon père, en premier lieu. J'ai atterri par hasard dans ce lycée. Pour moi...

Nakatsu eut une hésitation, tandis que Keiro tiquait sur la première partie de sa réponse. S’éloigner de son père ? Tiens donc…

- Je cherche surtout à affronter sportivement des gars plus forts que moi. Et à me faire un nom.

Hum… Effectivement, Nakatsu était probablement un bon sportif, à en juger par son endurance. Keiro se demanda une fois de plus quel genre de sport il pratiquait. Cependant, le Californien avait remarqué à plusieurs reprises une petite raideur dans la jambe droite de son interlocuteur, et notamment dans le genou étant donné la façon dont il le massait depuis tout à l’heure.
Les pensées de Keiro revinrent vers le « J’ai voulu m’éloigner de mon père ». Cela lui faisait penser à la propre relation qu’il avait avec le sien. Sauf que dans son cas, c’était plutôt son père qui avait cherché à l’éloigner. Keiro contracta ses mâchoires. Comment Drew pouvait-il ignorer ainsi son fils, alors qu’il était tellement amoureux de Mitsu ? Pourquoi n’avait-il pas voulu qu’ils supportent la douleur tous les deux ?
Pff… De toute façon, Keiro s’en foutait. Son père n’était qu’un con, voilà. Point final.
Il jeta un coup d’œil à Nakatsu, qui contemplait le ciel. Pourquoi l’Ecossais n’avait-il pas évoqué sa mère ? Était-elle morte, elle aussi ?
*Rêve pas, ta vie ne peut pas ressembler autant à la sienne…*
L’adolescent ne put résister à l’envie d’en savoir plus. *Ta curiosité te perdra, Keiro Jully.* De toute manière, il était tellement lessivé qu’il était totalement impossible qu’il se remette à partir en vrille. Keiro avait l’esprit plus léger, maintenant qu’il était à bout de forces.

- … Et ta mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 20:49

Nakatsu voyagea vers le passé, en ces temps où sa grand-mère mourante les a obligé à partir d'Ecosse pour aller au Japon. La haine qui s'était installée pour ses parents à cet instant précis ne s'était jamais calmée. Il vivait avec, jour après jour. Sans jamais rien regretter, en assumant tout simplement ce qu'il était devenu. Le jour de l'accident, sa mère était morte sur le coup. Il la revoyait distinctement -image furtive-, couverte de morceaux de verre et de sang. Puis, à l'hôpital, le regard de son père n'avait plus rien eu de paternel. Plus aucun lien ne les unissait, même si Archibald avait essayé d'y remédier. Nakatsu était trop fier.
Le bleu du ciel disparaissait peu à peu. L'ombre s'installait sur tout le complexe sportif, l'air s'assombrissait lentement. Le regard de l'écossais s'assombrit tout autant, voilé par ces cheveux noirs qui ne le gênaient pas.

- … Et ta mère ?

Encore l'image brève de sa mère morte. Nakatsu haussa les épaules, trop honnête pour montrer une quelconque tristesse. Il ne ressentait rien à l'égard de sa mère et n'hésita même pas à dévoiler une vérité plutôt choquante :

    _ Je l'ai tué.


Cela avait été, bien entendu, indirect. Par le comportement de son fils, Tomoyo McKhan n'avait pas su regarder la route au bon moment et l'accident ne put être évité. Cependant, Nakatsu aimait avoir le rôle du méchant... C'était une carapace qui empêchait les autres de l'approcher de trop près et permettait à sa solitude d'être toujours présente.
Après un long silence, l'écossais se demanda s'il avait bien fait de balancer ces mots crus et rapides. Face à Keiro, n'aurait-il pas mieux fait d'être moins sur la défensive ? Il tourna la tête vers son voisin, une ride creusée entre les sourcils, soucieux de sa réaction.

    _ C'était un accident. Même si...


Nakatsu soupira. Il devait quand même avoué la totale vérité sur le compte de sa mère, puisque Keiro lui avait fait confiance quelques minutes auparavant afin de se livrer un peu.

    _ Je ne le regrette pas, murmura-t-il.


Normalement, personne ne doit souhaiter la mort d'un proche, ni même s'en réjouir. Mais Nakatsu ne pouvait pas faire autrement. Pour lui, il était normal que les Mauvais partent les premiers. C'était une logique indiscutable balancée par son cerveau et qui lui permettait de parler ouvertement, honnêtement.
Keiro allait-il fuir ? Partir en courant, une nouvelle fois, pour s'éloigner à jamais de lui ?
Quelque chose comprima la poitrine de l'écossais à cette pensée. Il se massa le genou du bout des doigts, plus par anxiété que douleur, et laissa son regard erré vers le terrain de saut en hauteur. Là, maintenant, il avait envie de sauter... Juste pour éviter de croiser le regard de Keiro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 21:22

Nakatsu haussa les épaules et déclara, comme s’il balançait quelque chose de parfaitement anodin :

- Je l’ai tué.

Keiro s’étouffa avec la gorgée de jus de raisin qu’il venait d’avaler. *QUOI ? WTF ?* Keiro commença à s’imaginer les pires choses, Nakatsu en repris de justice pour avoir assassiné sa mère, sa propre mère, la femme qui l’avait mis au monde, la seule et unique véritable femme de sa vie, la plus douce, la plus belle, la meilleure à ses yeux ?

- C'était un accident. Même si...

Soupir. Comment pouvait-il parler de manière aussi légère d’un truc pareil ?

- Je ne le regrette pas.

Le cœur de Keiro tambourinait dans sa poitrine. Les paroles de Nakatsu avaient complètement retourné le jeune homme. Il ne comprenait pas. Comment était-ce possible ? Alors que lui-même regrettait chaque seconde de sa vie de ne pas avoir tenté d’empêcher le meurtre de sa génitrice, que chaque fois qu’il inspirait, il songeait au fait que Mitsu ne respirerait jamais cet air, et que tout le reste de sa vie il devrait continuer à avancer seul ?
Il adressa un regard dur à Nakatsu. Il avait presque envie de lui casser la gueule. Accident ou pas accident. Keiro inspira profondément, pour calmer ses pensées. Il n’arrivait pas à imaginer comment Nakatsu pouvait vivre avec ça. Que s’était-il passé entre lui et sa mère pour qu’il n’ait aucun regret au sujet de sa mort, qui plus est alors qu’il affirmait en être responsable ?
Au diable les doutes concernant la confiance, et cætera. Sans lâcher Nakatsu des yeux, il lui lança en pleine figure, avec toute la force dont il était capable :

- Ma mère est morte l’année dernière. Un bâtard lui a tiré dessus alors qu’on marchait ensemble dans la rue. C’est elle qui m’a ordonné de partir. J’étais en train de prendre la fuite quand j’ai entendu les coups de feu. Et tous les jours, toutes les nuits, à chaque fois que je respire, je les entends, ces coups de feu. Trois. Et chaque fois, j’ai l’impression que c’est sur moi que l’on tire, tant c’est douloureux. Chaque instant de ma vie, je regrette. Tu n’imagines pas à quel point je regrette. Un connard a tué ma mère. Il lui a arraché sa vie alors qu’elle avait encore tellement de choses à vivre. C’est terminé. Je ne la reverrai plus jamais. Et toi non plus tu ne verras plus jamais ta mère. Toutes les choses que vous auriez dû vivre tous les deux, tu ne les vivras pas. Je me fous de savoir si tu as pu t’engueuler avec elle, si tu as pu éprouver de la haine envers elle. On n’a qu’une seule maman. Et quand c’est terminé, c’est pour toujours.

Il avait eu du mal à achever sa tirade, sa voix déraillant de plus en plus. Il déglutit, les larmes lui piquant les yeux. Pourtant, il ne détourna pas le regard. Il voulait voir la réaction de Nakatsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Dim 1 Juil - 21:56

L'atmosphère s'alourdissait. Au loin, un éclair zébra le ciel grisâtre. L'orage étant trop loin, le tonnerre ne put être entendu par les deux jeunes hommes. Le temps changeait, tout comme le lien qui s'était tissé entre Nakatsu et Keiro. L'écossais, de part sa franchise, récoltait ce qu'il avait semé. Son père lui-même ne l'avait jamais affronté comme l'américain le fit. Personne n'avait jamais haussé le ton contre lui, ni même balancé des vérités aussi fracassantes.
Et parce que Keiro s'allégeait d'un poids du passé grâce à cela, Nakatsu ressentit une dose de soulagement.
C'était contraire à ce n'importe qui aurait ressenti à sa place. Il ne culpabilisait pourtant pas. Un connard avait tué la mère de Keiro ? Et bien, Nakatsu était un connard d'avoir tué la sienne. Il assumait, comme il avait assumé le regard lourd de son père posé sur lui le jour de son réveil à l'hôpital. Keiro avait eu un passé différent, des liens sociaux différents. Ils ne se ressemblaient peut-être pas autant qu'il ne l'avait pensé auparavant.

- [...] On n’a qu’une seule maman. Et quand c’est terminé, c’est pour toujours.

Nakatsu affronta le regard de son voisin en le fixant bien dans le blanc des yeux. Puisqu'il avait commencé avec la franchise, autant y aller jusqu'au bout.

    _ On a qu'un seul père aussi, rétorque-t-il. Cela ne m'a pas empêché de le haïr lui aussi. Les haïr tous les deux pour avoir brisé mon enfance. Devrais-je porter leurs erreurs sur le dos à leur place ? Que dalle !


Oh, c'était peut-être égoïste de sa part, lui l'enfant unique ! Des parents qui ne pensent pas à leur fils et qui, en plus, essayaient mollement de se racheter ! Nakatsu avait la haine contre eux et personne ne lui ferait changer d'avis. Pas même Keiro et sa tirade de bon sens. Aussi, l'écossais ajouta :

    _ Tu n'avais pas le même lien avec ta mère que moi avec la mienne. Il n'y avait plus rien entre nous. C'était terminé avant même l'accident.


Nakatsu était dur. Et il osait enfin affronter sa propre réalité de vive voix. Jusqu'à présent, il avait tout gardé pour lui ; cette rancœur pour ses parents, cet accident qui avait coûté la vie de sa mère. Tout avait été enfoui dans son être pour qu'il vive à travers cette indifférence qui lui servait de carapace. Et même s'il paraissait sans-cœur, Nakatsu assumait tout simplement ce qu'il était.
Ce qu'il était devenu à cause de ses parents.
Cela ne l'empêchait pas d'avoir un cœur. Sinon il n'aurait pas aidé Keiro. Et à bien y penser, l'américain avait déjà oublié l'inquiétude qui avait rongé Nakatsu quelque temps auparavant.
Le jeune homme poussa un profond et douloureux soupir, esquissa un maigre sourire en vie.

    _ Alors, je suis un connard.


Il en revenait à ce passage où Keiro désignait le meurtrier de sa mère ainsi. Si cela était l'insulte pour les assassins, alors il se devait de porter cette croix. Ce n'était rien. Ce qui faisait le plus mal à Nakatsu sur le moment était le manque de compréhension de son vis-à-vis envers lui. Après tout, toutes les familles étaient différentes.

    _ J'assume mes responsabilités.


Nakatsu haussa à peine les épaules avant de fermer les paupières. Peut-être allait-il recevoir une bonne droite dans la mâchoire. Ou peut-être que Keiro partirait, tout simplement, en le laissant en plan. Tout était possible, sauf ce qui avait été positif l'instant d'avant. L'écossais avait creusé un fossé entre eux sans le vouloir, juste en étant franc. C'était une valeur qu'il défendait, la franchise. A croire qu'il valait mieux mentir...
Puis le jeune homme reposa ses yeux sur son voisin. Il n'affichait rien, ses traits étaient sereins. Pourtant, son regard brillait d'une certaine pointe de désolation. Keiro allait-il le haïr ou essayer de le comprendre ?
Il approcha une main vers les cheveux de son vis-à-vis avant de se raviser, de poser sa paume sur son genou droit et de conclure par ces mots sincères :

    _ Je suis vraiment désolé pour ce qui t'es arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 1:05

Nakatsu ne baissa même pas les yeux, et on ne put lire aucune trace de compassion ni de regret dans sa voix lorsqu’il répliqua :

- On a qu'un seul père aussi. Cela ne m'a pas empêché de le haïr lui aussi. Les haïr tous les deux pour avoir brisé mon enfance. Devrais-je porter leurs erreurs sur le dos à leur place ? Que dalle !

Keiro encaissa sans broncher. Il n’avait jamais considéré ses parents de façon égale. Ils étaient tellement différents l’un de l’autre. Le lien qu’il avait avec sa mère était bien plus solide que celui qu’il avait avec son père, et il savait que ce n’était pas uniquement lié à la distance qui les séparait la majorité du temps. Pour autant, il ne le haïssait pas. Il ne l’aimait plus, et doutait de l’avoir jamais réellement aimé, mais il ne le haïssait pas. Qu’avait bien pu vivre Nakatsu pour aller jusqu’à haïr ses propres parents ? Une lueur haineuse traversa le regard de ce dernier à l’évocation de ses géniteurs.

- Tu n'avais pas le même lien avec ta mère que moi avec la mienne. Il n'y avait plus rien entre nous. C'était terminé avant même l'accident.

Keiro voulait savoir. Il voulait comprendre. Il percevait la complexité de Nakatsu, et cela éveillait en lui une soif de connaissances. Il avait toujours été curieux, il l’admettait. Rares étaient cependant les personnes qui l’intriguaient à ce point. Nakatsu avait un côté sombre et un côté clair, un peu comme lui – voilà un point commun de plus – sans que les deux faces ne se mélangent vraiment. En effet, si Keiro n’avait entendu que les dernières minutes de leur conversation, il aurait pu penser que l’Ecossais était foncièrement mauvais. Comment quelqu’un de bon peut-il détester ses parents, assumer pleinement la mort de l’un des deux et ne pas montrer la moindre compassion envers quelqu’un qui vient d’avouer avoir perdu sa mère l’année précédente – qui plus est les larmes aux yeux ?
Or il avait été témoin tu reste. Il avait vu Nakatsu le regarder avec inquiétude, courir lui chercher une boisson pour ne pas qu’il tombe dans les vapes, s’excuser de quelque chose dont Keiro lui avait dit qu’il n’était pas responsable. De surcroît, l’Américain était à peu près certain d’avoir vu un bout de dauphin sur la couverture du livre de son collègue. Un amoureux des dauphins ne peut pas être mauvais, quoi.

- Alors, je suis un connard.

*Oui et non.*

- Ouais.

- J'assume mes responsabilités.

Effectivement, autant assumer… Nakatsu dégageait toujours cette prodigieuse nonchalance, à toujours hausser les épaules et s’exprimer avec décontraction… Un ferma un instant les yeux, sans que Keiro ne le lâche du regard. Le jeune homme était pensif, indécis, perplexe et curieux. Il avait face à lui un personnage complexe et intéressant qui avait le don de le mettre dans tous ses états. Agaçant et intrigant à la fois.
Nakatsu leva la main vers Keiro, qui se raidit légèrement. Il avait beau avoir admis que son vis-à-vis avait peut-être, éventuellement, des circonstances atténuantes, il demeurait légèrement énervé et probablement n’aurait-il pas supporté que Nakatsu le touche. Pas maintenant. Ledit Nakatsu eut d’ailleurs la judicieuse idée de changer d’avis et de laisser sa main retomber sur son genou – droit, bien entendu…

- Je suis vraiment désolé pour ce qui t'es arrivé.

Comment pouvait-il avoir l’air aussi sincère, alors qu’une minute auparavant il avait complètement ignoré la détresse sentimentale de Keiro ? Et aussi, comment Keiro parvenait-il à le trouver toujours aussi sexy malgré ce qu’ils venaient de se dire ?
L’Américain soupira. Il avait envie de lâcher prise, il était las. Il avait eu sa dose de prise de tête aujourd’hui.

- Tiens, t’as qu’à finir, marmonna-t-il en tendant la canette à Nakatsu.

Cette canette, au fait… Lorsqu’il avait commencé à la boire, Keiro était trop faible pour réfléchir. Or maintenant qu’il avait parfaitement retrouvé ses esprits, une petite pensée insidieuse fit rapidement le tour de son esprit…
Ils avaient tous deux bus dans cette canette.
Ils avaient tous deux posé leurs lèvres sur cette canette.

*Tu deviens con, Keiro.*

[haha, j'ai pensé à nos MP en écrivant la fin xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 9:08

Nakatsu devait bien se l'avouer, il avait été con sur ce coup-là. Il n'avait pas hésité à répondre froidement au sujet de sa mère, et voilà où il en était désormais avec l'américain. Le lien qu'il avait senti se briser ne se reconstruirait peut-être jamais, pensa-t-il. Qu'importe ce qui s'était déroulé depuis leur rencontre, le sujet des parents semblait tabou et insondable. Le Killer Whale n'était pas prêt à livrer autre chose sur ses géniteurs, vu l'atmosphère qui régnait en ce moment.
Pourtant, une part de lui était déchirée ; il avait découvert en Keiro des points communs qu'il n'avait jamais eu avec personne, il avait osé montrer ses émotions face à lui. Il s'était autorisé à vivre, pendant quelques instants, aux côtés de l'américain. Et lorsqu'il s'insulta lui-même, Keiro prononça :

- Ouais.

Nakatsu guetta à nouveau le ciel qui s'assombrissait. A croire que le temps pouvait changer ici aussi rapidement qu'en Ecosse. C'était rassurant, pour lui. En cet instant, il crut même que le changement de temps était lié à ce qu'il ressentait intérieurement : l'amertume, la profonde solitude de l'incompris.
Il ne ressentait rien pour ses parents mais il devait bien avouer que, pour Keiro, c'était différent. Il le considérait comme étant quelqu'un à part entière, quelqu'un de vrai et de profond. Quelqu'un qui aurait le pouvoir de le faire devenir plus sociable... Quelqu'un, tout simplement.

- Tiens, t’as qu’à finir.

Keiro lui tendit la canette de jus de raisin. D'abord, Nakatsu la regarda de travers et ressentit une légère nausée ; son estomac n'acceptait pas son angoisse du moment. Il prit tout de même la boisson d'une main et la fixa avec une certaine nervosité.
Ils avaient bu tous les deux dans cette canette. Pouvait-il y avoir un lien entre eux ou était-ce réellement terminé ? Pas d'amitié, rien du tout. Juste le vide, toujours. Cette solitude si habituelle et pauvre.
Nakatsu se décida de ne pas se forcer à boire. Il posa donc la boisson entre Keiro et lui, la faisant tenir en équilibre sur l'herbe.

    _ Je n'en veux pas.


Sa gorge était trop serrée, de toute façon. Il avait reprit un visage impassible mais son regard restait inlassablement brillant de douleurs. Ses émotions refoulées le rendait un peu grognon.
Une fourmi escalada la main de Nakatsu. Il leva le bras pour l'observer et quelque chose se déroula à l'intérieur de lui ; ses yeux s'éclairèrent légèrement. Jamais il ne ferait de mal à la moindre petite créature vivante sur cette Terre. Lentement, il posa sa main dans l'herbe, près de la canette, et la dirigea maladroitement de l'autre main pour qu'elle redescende rejoindre les autres soldates de la fourmilière. Depuis qu'il avait lu Les Fourmis, de Bernard Werber, il ressentait une certaine fascination pour ces insectes. Il était fabuleux de voir à quel point les fourmis pouvaient être solidaires entre elles.
Une fois le petit animal disparut quelque part, Nakatsu reprit le fil de la réalité. L'atmosphère était toujours lourde. Il leva son regard sur Keiro et essaya de trouver des mots à formuler. Il ignorait quoi dire, quoi faire. S'il avait été de ce genre-là, il aurait déjà fui. Et ce furent ces paroles qui franchirent ses lèvres :

    _ Que ressens-tu ?


La question était globale, enveloppant le ressenti de Keiro face à son passé mais aussi la réalité que Nakatsu avait avoué. L'écossais n'était pas curieux de nature envers les humains. Mais quelque chose le chiffonnait lorsqu'il pensait un seul instant que son voisin pouvait le détester. Nakatsu n'était pas mauvais en son genre... Il n'était juste pas doué pour aimer les gens.
L'Ecosse lui manqua, tout à coup. Il revit les vertes plaines et les orages violents qui tambourinaient parfois les montagnes. Il avala difficilement sa salive et orienta ses yeux vers le terrain de saut en hauteur.

    _ Peut-être que je...


Là, le sujet était différent. Mais c'était ce qu'il pensa sans même s'en rendre compte.

    _ Peut-être que je ne devrais pas m'installer dans ta chambre.


Nakatsu soupira amèrement. Où est-ce qu'ils en étaient, finalement ? Etaient-ils à nouveau de simples inconnus ? Etait-ce possible de revenir en arrière aussi facilement ?
Le jeune homme s’ébouriffa les cheveux en grognant stupidement. Il était mal à l'aise pour la première fois de sa vie. Pourtant, il assumait toujours. Et était prêt à disparaître si Keiro le lui demandait.

    *Depuis quand tu écoutes les humains, toi ?!*


Cette violente pensée le fit sursauter. Une tonnerre gronda au loin à cet instant-là. Une goutte de pluie atterrit sur sa joue -on aurait presque dit une larme.
Est-ce que ce que dirait Keiro avait réellement d'importance ? Quand est-ce que c'était devenu ainsi ? Ils se connaissaient depuis quoi ? Une heure ? Un peu plus ou un peu moins ? C'était franchement bizarre et Nakatsu n'en revenait pas.
Il jeta un coup d’œil vers la canette de jus de raisin -quelques fourmis la convoitaient et tournaient autour en sentant l'odeur du sucre. Cet objet, dernier vestige d'une inquiétude que Nakatsu avait ressenti pour la première fois envers un humain. Serait-ce le dernier lien qui les rapprochait, Keiro et lui ? Ses doigts se refermèrent sur la boisson et il la porta à ses lèvres pour boire le reste du contenu. Un baiser indirect, un lien indirect.
Les quelques gouttes restantes de jus de raisin, Nakatsu les vida dans l'herbe en faisant attention aux fourmis. Ces dernières pourront se nourrir un peu.
Qu'allait-il se passer, maintenant ?
Un éclair illumina le visage de l'écossais ; il semblait taraudé de pensées plus ou moins douloureuses. Mais que lui arrivait-il donc ?!

[Pauvre Naka' XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 11:17

Keiro se raidit en entendant la réponse négative de Nakatsu. Il ne savait pas vraiment pourquoi, le fait qu’il refuse la boisson avait quelque chose de bizarre. C’était anodin, pourtant, mais Keiro le vivait comme si Nakatsu venait de refuser un lien entre eux. L’atmosphère était lourde, aussi bien à cause des tensions entre eux que de l’orage qui approchait. L’espace d’une seconde, Keiro douta. Avait-il été trop dur avec Nakatsu ? Trop fermé d’esprit ? Peut-être aurait-il dû essayer de le comprendre avant de lui jeter la pierre.
L’Ecossais leva les yeux vers son vis-à-vis. On pouvait lire le mal-être dans son regard, un mal-être presque douloureux. Du regret ?

- Que ressens-tu ?

Ironique de poser cette question, alors que Keiro était justement en train d’essayer de comprendre ce que ressentait Nakatsu. Et lui, que ressentait-il, au fond ? C’était compliqué, comme d’habitude. Depuis sa rencontre avec l’Ecossais, son esprit n’était plus qu’un immense champ de bataille opposant tout un tas de choses contradictoires.

- Peut-être que je... Peut-être que je ne devrais pas m'installer dans ta chambre.

*Alors ça y est ? C’est terminé avant même d’avoir commencé ?* Le cœur de Keiro se serra. La situation était débile, c’était énervant. Ils étaient tous deux fautifs pour quelque chose qu’ils ne voulaient pas. Keiro n’aurait pas dû s’énerver sans avoir tenté de comprendre le point de vue de Nakatsu, et Nakatsu n’aurait pas dû être aussi… direct ?
Au final, ils ne se connaissaient que depuis une heure ou deux, et pourtant ils avaient déjà tant en commun. Keiro s’était livré à Nakatsu comme il l’avait rarement fait auparavant, et voilà que leur relation approchait de sa fin. C’était injuste. Révoltant, même. *Bande de cons. Aussi bien l’un que l’autre.*
Le malaise semblait désormais si bien ancré que s’en débarrasser risquait d’être compliqué. Le tonnerre gronda, dans le ciel comme dans le cœur de Keiro. Ironique, ce temps.
Contre toute attente, Nakatsu but la fin de la canette. Keiro l’observa vider les toutes dernières gouttes dans l’herbe, autour de petites fourmis qui s’agitaient là. Il semblait tellement attentionné avec elles, et sans doute avec les animaux en général, et pouvait pourtant être si dur avec la race humaine…
*Bon, ça commence à bien faire.*

- Tu veux savoir ce que je ressens ? murmura Keiro, les yeux rivés sur les fourmis qui se précipitaient vers les gouttes de jus de raisin.

Il se releva lentement, ignorant la douleur musculaire dans ses jambes. Peut-être bien qu’il s’était fait un claquage, tout compte fait… Bref, on s’en fout.

- Lève-toi.

Sa voix était dure, sans pour autant être agressive. Ferme, en somme. Nakatsu se leva, se retrouvant face à lui. Soudain, le visage de marbre, Keiro saisit son collègue par le col, leva le bras et projeta son poing dans la figure de Nakatsu… Avant de plaquer brutalement ses lèvres contre les siennes.

[Il s'en sort pas si mal que ça finalement ton ptit Naka :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 11:46

- Tu veux savoir ce que je ressens ?

Ce murmure, Nakatsu eut du mal à l’interpréter. Y avait-il quelque chose d'ironique ? De la colère ? Quand il ne savait pas percevoir ce genre de chose, l'écossais était plutôt frustré. C'est peut-être pourquoi il n'était jamais bien en compagnie des humains... Ils savaient si bien cacher leurs sentiments !
Le jeune homme jaugea son voisin, incertain.

- Lève-toi.

Cette dure voix prise par Keiro raidit le Killer Whale ; il y avait un soupçon d'ordre que Nakatsu eut du mal à encaisser. Mais au point où il en était... Il resta inerte un instant, désireux de connaître la suite tout comme il l'appréhendait. Ce serait de bonne guerre qu'il reçoive une raclée. Et c'est à cette pensée que le jeune homme se dressa sur ses guiboles. L'humidité grandissante perça son genou droit et il grimaça légèrement face à la douleur que sa jambe lui renvoya. S'équilibrant plutôt sur la jambe gauche, Nakatsu ne cessa de fixer son vis-à-vis en attendant le pire.
Une main lui attrapa le col. Cette sensation d'être la victime, il détestait ça. C'était la première fois qu'il se retrouvait dans cette position mais il dut se laisser faire... Loin de lui l'envie d'être cruel envers Keiro, pas même pour se venger. Il se reçut un bon coup de poing contre la mâchoire.
Oh ! Il aurait voulu ouvrir la bouche pour rétorquer quelque chose mais qu'aurait-il pu dire, de toute manière ? D'après lui, il était entièrement fautif de la situation et cela n'était pas prêt de changer. Un goût de sang pointa sur le bout de sa langue. Sûrement la gencive qui avait reçu le choc.
Keiro plaqua brutalement ses lèvres sur celles de Nakatsu.
...
...
...
Il fallut un moment pour que le jeune écossais y fasse attention. Il ne s'était pas du tout attendu à ce genre de réaction de la part de son vis-à-vis. C'était violent et soutenu à la fois. Mais que signifiait ce revirement de situation, au fond ? Que ressentait réellement Keiro ?
Nakatsu ne recula pas. Il n'eut même pas un mouvement pour s'éloigner de l'américain. Il gardait les yeux ouverts, fixant Keiro tout en acceptant ce qui se déroulait. Il eut même le réflexe de répondre à ce geste si puissant, sans pour autant user de sa langue. Non, ce n'était pas le moment non plus pour un French Kiss !
Et alors qu'il mit fin à cette proximité, Nakatsu leva une main au-dessus de la tête de Keiro. En effet, la pluie commença à tomber, de plus en plus fort. Les gouttes les entouraient, les trempaient. Et l'écossais chercha à protéger au moins la tête de son vis-à-vis avec sa main. Ca paraissait tellement con, en fait. Et pourtant, Nakatsu ne réfléchit pas. Il voulait simplement protéger Keiro.

    _ Ca ne dit pas ce que tu ressens, murmura Nakatsu d'une voix profonde et rocailleuse.


Il devait bien avouer qu'il se retenait d'enfermer Keiro dans ses bras. Qu'il s'en voulait d'avoir opté pour une franchise aussi blessante ! Et puis, qu'il s'en voulait aussi pour avoir plaquer l'américain contre un mur ! S'il n'avait pas fait cela, peut-être n'en seraient-ils pas là en cet instant.
Trop de questions.
Nakatsu commençait à avoir mal au crâne. Et la pluie, bien qu'elle l'apaisait, ne changeait rien à son état. Au contraire ! Il tombait facilement malade et n'échapperait certainement pas à une petite crève. Peu lui importait, en même temps.
Le jeune homme aurait voulu trouver d'autres mots à dire. Mais, pour le coup, le silence parlait pour lui. Le temps aussi ! La pluie, synonyme de son désarroi. Le silence, l'évocation de son respect pour les faits et gestes de Keiro. Tout deux portaient un poids sur les épaules qu'il serait certainement impossible à retirer, même avec les années. C'est ce qui faisait leur force et leur faiblesse.
C'est ce qui les rendait humain.
Les cheveux collés à son front, Nakatsu ferma les paupières et entrouvrit les lèvres. L'une de ses mains couvraient toujours la tête de Keiro -même si elle ne servait pas à grand chose- l'autre pendait mollement contre sa cuisse. Peut-être qu'au final, leur lien s'était endurci... Et à cette pensée, le jeune écossais esquissa un fin sourire et rouvrit les yeux pour fixer son vis-à-vis avec une tendresse retrouvée, penchant la tête sur le côté à la manière d'un chien.

    _ Peut-être... commença-t-il.


Nakatsu chercha les bons mots avant de se prononcer.

    _ Peut-être étions nous destinés à nous connaître... Pour s'extérioriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 12:30

Keiro sentait son cœur tambouriner avec force dans sa poitrine, comme s’il voulait s’en échapper. Ce baiser échangé avec Nakatsu n’avait absolument rien à voir avec la fois où il avait embrassé son meilleur ami, Nathaniel, c’était troublant. Il avait quelque chose de plus intense, plus profond, peut-être plus réel.
Nakatsu mit rapidement fin à l’échange, sans pour autant s’éloigner de Keiro. Ce dernier attendit une seconde avant de lâcher le col du garçon, perturbé. L’Écossais leva sa main au dessus de la tête de Keiro. Mais pourq… Ah, oui, il pleuvait. Il ne s’en était même pas rendu compte. Le geste de Nakatsu, protecteur, avait quelque chose de touchant malgré sa relative inutilité.

- Ça ne dit pas ce que tu ressens.

Le murmure, si proche, si… sexy, quoi, fit frémir Keiro. Il n’avait plus envie de s’énerver contre Nakatsu, il était… apaisé ? Même si le garçon n’avait pas compris le message de Keiro, il se sentait mieux. La tension était un peu redescendue, paradoxalement. Les deux jeunes hommes partageaient quelque-chose de profond, qui allait bien au-delà de l’attirance physique. Qu’ils se connaissent à peine, Keiro s’en foutait. Nakatsu le regardait avec une certaine tendresse qui avait l’agaçant don de faire fondre le Californien. Il pencha la tête sur le côté – un tic ? – et Keiro dut résister à l’envie de l’embrasser à nouveau. Ils étaient tellement proches, c’était tellement simple… *Calme tes hormones, abruti.*

- Peut-être...

Petit silence, opération « trouvons les bons mots ».

- Peut-être étions nous destinés à nous connaître... Pour s'extérioriser.

Keiro réfléchit un instant aux paroles de Nakatsu. Il s’étonna de la véracité de ses propos, à vrai dire. Autant il n’avait pas saisi les sentiments de Keiro, autant il avait assez bien analysé cette partie là de leur relation. Ils étaient liés par de lourds souvenirs, qu’ils n’avaient certes pas vécu ensemble mais qui avaient tant en commun. Ils avaient tous deux un certain poids sur les épaules, une douleur profondément ancrée en eux. Ils se comprenaient mieux que quiconque.

- Peut-être, souffla Keiro.

Il prit doucement la main que Nakatsu avait gardée au dessus de sa tête et la ramena le long du corps de son propriétaire, un air indéchiffrable dans le regard. La pluie ne le dérangeait pas. Il ne put s’empêcher de remarquer que l’Ecossais était encore plus sexy avec de l’eau ruisselant sur son corps parfait, ses cheveux humides lui retombant sur le visage, l’eau se mêlant à la petite trace de sang qu’il avait au coin de la bouche. *Un baiser sous la pluie… Keiro, zen. Calme. Pas bouger.*

- On rentre ? proposa-t-il en lâchant la main de Nakatsu.

Rentrer où, en fait ? A l’abri, en tous cas. Il hésitait à lui proposer d’aller dans sa… leur ? chambre. Leur relation était trop complexe pour devenir un vulgaire rapport charnel sans objectif ni saveur. Et il doutait de leurs capacités respectives à se tenir tranquilles. Keiro commença donc à se diriger vers les vestiaires du complexe sportif, n’ayant pas de meilleure idée.

- T’as de la chance que je sois fatigué, commenta-t-il en marchant à côté de Nakatsu, sinon je t’aurais vraiment cassé la gueule.

Il ajouta un petit sourire à sa réplique, pour témoigner de sa non-agressivité – pas que Nakatsu prenne peur, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 13:00

Nakatsu se sentait apaisé. Serait-ce grâce à la pluie ou grâce à Keiro ? En tout cas, les chocs mentaux et physiques s'étaient estompés de son esprit. Il était serein, calme. Entre eux s'était passé quelque chose qu'il ne pouvait identifier mais qu'il appréciait. Bien qu'une certaine retenue subsistait en lui, il avait l'impression de naître enfin pour servir à quelque chose.
Keiro retira la main de l'écossais du dessus de sa tête. Nakatsu le laissa faire, bien que frustré de ne pouvoir protéger son vis-à-vis de toute cette pluie. L'eau glissait le long de son visage mais ne le perturbait pas autant que Keiro.

- On rentre ?

Pendant un court instant, l'écossais fut pris d'une envie d'entrecroiser ses doigts avec ceux de Keiro. Mais ce dernier lui lâcha la main à peine cette pensée lui traversa l'esprit. Le temps que son cerveau se mette en route, il était trop tard pour s'exécuter. Et c'était peut-être mieux ainsi.
Où allaient-ils aller maintenant ? Retourner dans le bâtiment ? -d'ailleurs, Nakatsu devrait récupérer son sac qui contenait toutes ses affaires...- ou aller à l'internat ? Autre part, encore ?
...
Rentrer en Ecosse ?
Le regard du Killer Whale s'assombrit une fraction de secondes avant de briller à nouveau d'une douce lueur. Keiro s'était mis à marcher. Nakatsu fit un pas.

- T’as de la chance que je sois fatigué, commenta Keiro, sinon je t’aurais vraiment cassé la gueule.

Le petit sourire ajouté conforta Nakatsu. D'un geste rapide et calculé, l'écossais attrapa le poignet de Keiro. Il le tira vers lui sans lui faire mal et l'entoura confortablement de ses bras. Peut-être faisait-il une nouvelle erreur mais qu'importait. Ils venaient de traverser ensemble une passade douloureuse et, désormais, quoiqu'il pouvait se passer, Nakatsu savait que Keiro ne s'éloignerait jamais.
Du moins, il l'espérait.
Trempés, le Killer Whale serra tendrement son vis-à-vis contre son torse et lui murmura à l'oreille :

    _ Merci.


Il émit un léger rire de gorge avant d'ajouter, toujours chuchotant :

    _ Aurais-tu réellement réussi à me casser la gueule ?


Allez, éclaircissons un peu l'atmosphère pluvieuse ! Plaisantons à nouveau et chassons les mauvaises pensées bien au fond du trou. Peut-être reparleraient-ils de leurs parents un jour... Mais, pour l'instant, passons à autre chose.
Tout en gardant Keiro dans ses bras, Nakatsu vint poser un petit bisou inoffensif et mouillé sur le front de son vis-à-vis. Il fit exprès de faire le bruit affligeant SMACK, heureux que leur lien soit toujours présent, et plus fort.
La pluie les entourait tout bonnement. Une bruine légère se levait, tout devenait gris. Et, pourtant, Nakatsu voyait le monde en couleur -essentiellement du bleu, hein ? Vive les dauphins !- et fixait volontiers son regard dans les yeux de son vis-à-vis.
Silence.
Et puis, le nez de Nakatsu se plissa, il recula d'un pas et...

    _ ATCHA !


Il éternua en retenant quand même son cri. Il prit la tête d'un gamin pris en faute... C'était plutôt hilarant à voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 14:13

Alors que Keiro ne s’y attendait pas, Nakatsu le prit par le poignet et l’attira contre lui pour le serrer dans ses bras. Keiro se laissa faire, savourant la douceur de l’Ecossais. Ce petit câlin était la preuve que le petit accrochage qu’ils avaient eu était bel et bien derrière eux, et cela soulagea le jeune homme. Keiro enfouit son visage dans le cou de Nakatsu, s’enivrant de l’agréable odeur de sa peau claire.

- Merci.

Merci de quoi ? De l’avoir épargné ? Ou autre chose ? Ce remerciement, ainsi murmuré, était aussi mystérieux qu’intense. Nakatsu eut un petit rire et ajouta :

- Aurais-tu réellement réussi à me casser la gueule ?

Keiro recula légèrement afin de regarder son vis-à-vis dans les yeux.

- Tu aurais tort de ne pas m’en croire capable.

Nakatsu l’embrassa bruyamment sur le front, lui arrachant un sourire. Il était comique de voir comment leurs comportements pouvaient changer en un rien de temps. Alors que leur rencontre avait commencé par un jeu de séduction tout sauf innocent, ils échangeaient à présent un câlin tout ce qu’il y a de plus inoffensif et un petit bisou enfantin. Keiro était curieux de voir la suite des évènements… bien qu’il avait secrètement envie que cette étreinte ne prenne jamais fin.
Et voilà, encore des envies contradictoires qui venaient s’affronter sur le champ de bataille de sa tête.
Soudain, Nakatsu recula brusquement et éternua. Bon, au moins le problème de mettre fin ou non à leur étreinte était réglé…

- Tu vas prendre froid, avec toutes ces conneries…

Keiro prit la main de Nakatsu dans la sienne et se mit à marcher en direction des vestiaires. Ceci dit, il hésitait sur la direction à prendre, à présent. Il venait de remarquer que l’Ecossais n’avait plus son sac de sport et se demanda ce qu’il avait bien pu en faire.
*Il semblerait que le rôle du protecteur et du protégé se soient inversés…*

[Sorry, c'est super court =X]

[OMG je viens de voir que ton perso était le héros de Parmi Eux xD il est tellement bien ce manga *o*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 14:27

- Tu aurais tort de ne pas m’en croire capable.

Nakatsu rit à nouveau, plus distinctement cette fois.

    _ Non, sérieux ? Tu aurais osé ?


Le coup que Keiro lui avait porté à la mâchoire quelques minutes plus tôt prouvait bien qu'il aurait été capable de mettre ses mots en pratique. Cependant, l'écossais ne voulait plus songer à ce goût de sang qui lui traversait la bouche, mais plutôt à l’enivrante sensation de retrouver enfin le calme.
Bref, passa l'éternuement du jeune homme.

- Tu vas prendre froid, avec toutes ces conneries…

Nakatsu plissa les lèvres en une moue plutôt enfantine. Lorsque Keiro prit sa main dans la sienne, le Killer Whale écarquilla légèrement les yeux de surprise et de curiosité. Est-ce que ce geste était anodin ou avait-il un sens plus profond ? Il n'aurait su le dire. En tout cas, Keiro semblait bien décidé à l'emmener au sec. Et, pour le coup, Nakatsu se dit qu'il ferait bien de prendre une douche bien chaude pour éviter de tomber malade sur le champs.
Mais voilà, à peine après avoir fait quelques pas en direction des vestiaires, Nakatsu stoppa sa marche. Il retint la main de son vis-à-vis et son regard traîna vers le terrain de saut en hauteur. Sérieux mais souriant doucement, le jeune homme ne quitta pas ce lieu des yeux et prononça :

    _ Allons juste là-bas un instant.


Il fit un geste du menton vers le terrain puis tourna la tête vers Keiro. Quelques gouttelettes d'eau s'éparpillèrent autour de lui. Et avec un semblant d'amusement, il rajouta :

    _ Après, je ferais tout ce que tu voudras.


Ha ! Ha ! Est-ce que le style provocateur reprenait un peu le dessus sur la situation ? Peut-être. Nakatsu n'attendait pas non plus à une proposition quelconque. Mais, en tout cas, il commença à se diriger vers le terrain de saut en hauteur. Il voulait sauter. Il voulait le faire devant Keiro, peu importe le temps qu'il faisait. Juste une fois.
Ensuite, ils iraient aux vestiaires.

[J'sais pas si Keiro va suivre alors j'ai pas continué ^^']
[Parmis Eux forever \o/ Nakatsu Shuichi is the Best ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 15:09

    Soudain, Nakatsu cessa de marcher. Keiro se tourna vers lui, légèrement surpris. Il suivit le regard de l’Ecossais, curieux de voir ce qui retenait ainsi son attention… Le terrain de saut en hauteur ? *Haha, je le savais.*

    - Allons juste là-bas un instant.

    Keiro hésita. Ce n’était peut-être pas une bonne idée. Le terrain était trempé, et courir sous l’orage ne s’était jamais révélé très intelligent. Comme pour souligner les pensées judicieuses de l’Américain, un éclair zébra le ciel sombre, suivit de très près par le bruit du tonnerre. L’orage se rapprochait.

    - Après, je ferais tout ce que tu voudras.

    Le Californien rougit légèrement. Il ne s’attendait pas à voir le côté séducteur de Nakatsu revenir aussi vite. Bref, plus sérieusement… La raison aurait voulu qu’il refuse de laisser Nakatsu sauter, cependant il eut été un peu égoïste de sa part de le faire : lui avait eu droit à sa tant attendue dose de sport, contrairement à son camarade. Et il avait été tellement attentionné, le lui refuser aurait été incorrect. Il se laissa donc entrainer et s’arrêta près du terrain, lâchant la main de Nakatsu.
    Il était curieux de voir le jeune homme à l’exercice. Etait-il aussi doué qu’il le pensait ? Son genou était-il handicapant pour lui ?

    - Si tu te prends un éclair sur la courge, tu pourras t’en prendre qu’à toi-même, fit remarquer Keiro avec un sourire narquois sur les lèvres alors que Nakatsu était sur le point de sauter.


[Tain j'ai honte comment c'est trop court x) j'abuse U_U]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 16:03

[Sur la courge... *explose de rire* Je l'avais jamais entendue, celle-la XD *prend note*]

Enfin, le terrain de saut en hauteur tant attendu. Nakatsu semblait heureux que Keiro veuille bien le laisser sauter au moins une fois. Il trottinait à côté de son vis-à-vis, une main dans la poche de son pantalon, l'autre attachée à celle de Keiro. Il siffla même un petit air de musique qui ressemblait fort à une chanson de Phil Collins "You'll be in my heart".
Avec un grand sourire, le jeune homme s'éloigna de Keiro pour se positionner à bonne distance du matelas qui allait l'accueillir.

- Si tu te prends un éclair sur la courge, tu pourras t’en prendre qu’à toi-même.

Pour soulever les paroles de l'américain, un nouvel éclair zébra le ciel. Le tonnerre retentit quelques secondes plus tard. Le temps était compté avant que l'orage ne soit réellement au-dessus de leur tête. Mais Nakatsu s'en fichait. Il retenait juste les mots de Keiro dans le crâne et lui fit un signe de la main.
Ensuite, il s'échauffa sur le piste. Normalement, il aurait dû s'étirer les membres avant de sauter mais il se contenta de se masser lentement le genou droit avant de sautiller sur place un instant, chauffant ses muscles. Son pantalon large le dérangeait tellement qu'il faillit bien le retirer. Après tout, il avait un boxer en-dessous qui aurait pu servir de short de sport. Juste maintenant.
Mouais bon, bref.
Il s'approcha de la barre de fer qu'il avait faite tombé lors de son précédent saut effectué seul et sans témoin. Il la plaça à une hauteur approximative -une tête de plus que sa taille. Ca paraissait un peu haut pour le franchir en un saut et, pourtant, Nakatsu recula de plusieurs grands pas avant de s'immobiliser, prêt à dévoiler sa discipline sportive.
Pensif, concentré, le jeune homme écouta les battements de son cœur. Le rythme était un peu plus rapide que la normale, accentué par l'adrénaline que lui procurait la présence de quelqu'un à ses côtés. Il visualisa les sauts de dauphins qu'il avait pu voir sur internet et dans des documentaires, inspira profondément et se lança.
Un pas.
Deux pas.
Trois.
Il se mit à courir à grandes enjambées et, au dernier instant, fit criser sa semelle sur le sol pour se retourner en sautant. Il s'envola, son dos éloigné de la barre de fer d'un bon centimètre. Quelque part au-dessus de lui, un éclair traversa les nuages et donna à l'image du saut un air mystique aussi réel que les effets spéciaux d'un film. Son saut était parfaitement contrôlé, il s'en réjouit même, et il fixa le ciel gris durant sa chute.
Le Killer Whale.
L'orque avait effectué son saut de chasseur et redescendait sur Terre.
Il atterrit sur le dos, le sourire aux lèvres, trempé et admiratif du ciel qu'il ne cessait d'observer. Pendant un long moment, la pluie et l'orage furent les seuls sons perceptibles.
Puis Nakatsu se releva, en appui bancale sur le matelas trop mou, et il leva les poings vers le ciel en se tournant vers Keiro d'un air triomphant. Il adorait réussir.

    _ Alors ? Qui c'est le maître du monde ?


Allez, une petite blague pour faire passer ce moment peut-être long aux yeux de Keiro. Ils n'avaient pas la même activité sportive dans le sang, après tout.
Nakatsu sauta du matelas, toucha son genou droit un instant puis courut vers son vis-à-vis avec un grand sourire. Son cœur tambourinait dans sa poitrine sous l'adrénaline qui l'avait soulevé quelques instants auparavant. C'était si enivrant pour lui de sauter !
Et comme s'ils se connaissaient depuis des années, l'écossais passa un bras autour des épaules de Keiro et leva l'autre vers les nuages.

    _ Ca fait du bien !


Il inspira une bonne goulée d'air frais, présenta son visage à la pluie en fermant les yeux, puis se recula un peu pour secouer ses cheveux. Il éclaboussa le monde autour de lui, ravi de sa petite prestation. Qu'est-ce qui pouvait rendre Nakatsu plus heureux, hein ?

    _ Bon.


Le Killer Whale se mit face à Keiro et le regarda de ses yeux océan.

    _ Je te suis, maintenant.


Grand sourire jusqu'aux oreilles, c'était rare pour Nakatsu. Il semblait si innocent et faisait plus jeune que son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 16:28

Après quelques minutes de préparation physique et mentale durant lesquelles Keiro, immobile près du terrain, ne lâcha pas Nakatsu des yeux, ce dernier s’élança avec grâce et sauta. Sa technique était parfaitement exécutée, c’est du moins le ressenti qu’avait Keiro – il n’était pas expert en la matière, après tout. Un éclair presque instantanément accompagné de tonnerre transperça le ciel au même moment, ajoutant de la beauté au geste. Lorsque Nakatsu se releva, les poings dressés vers le ciel d’un geste triomphant, le Californien ne put réprimer un petit sourire.

- Alors ? Qui c'est le maître du monde ?

Nakatsu courut vers lui, un large sourire épanoui sur les lèvres. Sa bonne humeur était contagieuse. Keiro remarqua une fois de plus l’étonnante capacité qu’avait le jeune homme de changer du tout au tout en un rien de temps. Un peu plus tôt, il s’était montré mature et sérieux, et voilà qu’à présent il courait dans tous les sens avec un sourire innocent sur les lèvres, ne pensant plus à rien à part la joie qu’il éprouvait. Les effets du sport étaient légèrement différents chez l’un et l’autre, mais le résultat était identique : ils se sentaient bien. Son visage paraissait presque enfantin, derrière ce large sourire et ces yeux pétillants. Toujours aussi craquant.

- Je te suis, maintenant.

Keiro ne regrettait pas d’avoir laissé Nakatsu sauter, finalement. L’atmosphère n’en était que plus légère. Ils se mirent en route vers le vestiaire, et y arrivèrent enfin, complètement trempés.
Sans vraiment réfléchir, Keiro retira son T-shirt imbibé d’eau afin de l’essorer. Il se passa une main dans les cheveux. Rah, sa coiffure devait être complètement ruinée. Keiro finit par se tourner vers Nakatsu, qui l’observait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 17:00

Après un seul saut effectué, Nakatsu était un vrai gamin. Dans les compétitions, il ne s'extériorisait jamais. Ne souriait jamais, même un peu. Toujours l'air détaché, indifférent. Cela lui avait valut quelques critiques de la part des concurrents mais jamais il ne s'en était formalisé. Là, face à Keiro, il était différent.
Ensemble, ils arrivèrent enfin aux vestiaires et Nakatsu eut le même geste que son vis-à-vis : il retira son haut. Des gouttes ruisselèrent le long de sa peau pâle jusqu'à contourner son nombril et se perdre à la ceinture de son pantalon. Il guetta la salle avec insistance pour trouver des serviettes propres et sèches. Une fois avoir mis la main dessus, il en passa une autour de son cou et en tendit une à Keiro.
C'est là qu'il remarqua la tenue de l'américain.
Un frisson électrisant lui parcourut l'échine et il dut prendre plusieurs inspirations pour éviter de tomber dans le piège de la drague à deux balles.

    _ Et bien... tu ne dis plus rien ?


Dehors, la pluie continuait sur sa lancée. L'orage était pratiquement au-dessus du lycée, maintenant. Ils n'étaient pas prêts à sortir secs de ces vestiaires. L'humidité n'arrangeait rien.
Nakatsu regarda son pantalon et grommela sous la gêne que sa lourdeur -à cause de l'eau- lui infligeait. Il regarda en direction des douches individuelles et retira sa serviette de son cou.

    _ Je crois que je ferais bien de prendre...


Il retint un éternuement.

    _ Une douche, finit-il d'un air contrit.


Il esquissa un pauvre sourire en sentant une petite crève pointer. Il tombait trop facilement malade à son goût et ça l'emmerdait au plus haut point. Prendre une douche bien chaude ne pouvait décidément pas lui faire de mal. Il n'aurait pas refusé non plus une bonne et chaude verveine.
Nakatsu se dirigea vers un casier dont il ouvrit la porte et y plaça son haut à sécher. Il ouvrit un autre casier pour y suspendre son pantalon... Et oui ! Le jeune homme déboutonna son pantalon et le laissa glisser le long de ses jambes finement musclées. Il en profita pour retirer chaussures et chaussettes et se retrouva bientôt en boxer noir. L'eau de pluie froide lui transperçait la peau. La blessure à son genou droit fut visible sur sa peau blanche : comme une sorte de brûlure, de la peau rosâtre comme s'il avait arraché une grosse croûte de sang.
Bref, c'est dans cette tenue qu'il reposa son regard océan sur son vis-à-vis.

    _ Tu devrais prendre une douche toi aussi.


Il esquissa un petit sourire, rien de dragueur, juste un sourire tendre et fraternel.
Nakatsu tourna ensuite le dos à Keiro et marcha vers les cabines individuelles -qui laissaient quand même dépasser le buste et le bas des jambes. Il actionna l'eau d'un endroit et la laissa se chauffer. Il n'était pas pudique du tout, ou quoi ?!p
Hop, il entra dans la cabine choisie et, une fois en parti caché, retira son boxer qu'il posa sur la portière de douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Keiro Jully

avatar

Féminin Nombre de messages : 145
Age : 21
Localisation : Somewhere in my dreams...
Date d'inscription : 12/06/2012

Feuille de personnage
Age: 17 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un pervers obsédé U.U

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 22:32

Les deux jeunes gens se dévisagèrent un instant, relativement tendus.

- Et bien... tu ne dis plus rien ?

Keiro prit la serviette sèche que lui tendait Nakatsu, s’efforçant de ne pas faire trop attention à ce corps musclé et humide qui le narguait.

- Euh… Merci.

Que dire d’autre ? Keiro ne parlait pas pour ne rien dire, en principe. D’autant qu’il devait se concentrer pour garder une contenance. La pluie tombait vraiment fort à présent, parfois accompagnée de coups de tonnerre. Keiro appréciait le bruit de l’orage et de la pluie, cela avait quelque chose de réconfortant, d’agréable… Cependant, difficile d’apprécier pleinement la mélodie quand on est face à un beau gosse à demi nu et qu’on doit se retenir de faire quelque chose de déplacé.
Nakatsu jeta un coup d’œil aux douches et déclara :

- Je crois que je ferais bien de prendre...

Atch… Finalement non.

- Une douche.

Une douche.
Une… douche.
De l’eau chaude ruisselant sur un corps savamment sculpté.
Nu, évidemment.
La bouche du jeune homme entrouverte pour pousser un soupir d’aise.
Quelques gouttes mouillant les lèvres roses et pulpeuses dudit jeune homme.
*Appelle les pompiers avant de t’enflammer, idiot. Et redescends sur terre, accessoirement.*
Keiro passa ses mains sur son visage en expirant par la bouche. Il n’avait jamais eu autant d’idées tordues dans une seule et même matinée. Le Japon ne lui réussissait pas. Il se composa tant bien que mal une expression décontractée. Bah oui quoi, seul dans un vestiaire avec Nakatsu, aucun problème. Rien d’anormal. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Sauf que Nakatsu venait de retirer son pantalon. *C’est d’une douche froide dont tu as besoin, Keiro.* Les mâchoires crispées, le garçon se laissa tomber sur le banc le plus proche. Il était épuisé, physiquement comme mentalement. Nakatsu mettait son mental à rude épreuve… Il ne trouva pas de meilleure solution pour résister à la Tentation-Nakatsu que de regarder ses pieds. Keiro se concentra bêtement sur l’entrelacement de ses lacets, la sensation désagréable de ses chaussettes humides, les petites gouttes d’eau qui tombaient du bas de son jeans en direction du sol. Très intéressant. Plus intéressant que le corps de l’Ecossais. *C’est ça, on y croit.*

- Tu devrais prendre une douche toi aussi.

- Hmm…

Pas une bonne idée. De toute manière, il était rarement malade et il lui en fallait plus pour choper la crève. Il se doucherait plus tard… au calme. Keiro releva les yeux à l’instant où Nakatsu, en partie dissimulé derrière la porte de sa cabine de douche, déposait son boxer sur ladite porte. Keiro déglutit et préféra se tourner à nouveau vers ses passionnantes chaussures.
A vrai dire, il était étonné que Nakatsu n’ait rien entreprit. Peut-être avait-il toujours en mémoire la subite fuite de Keiro après qu’il l’eut poussé contre le mur, et qu’il craignait que la chose ne se reproduise. Il poussa un profond soupir, perdu dans ses pensées. Qu’était-il aux yeux de Nakatsu, au fond ? Il était sans doute trop tôt pour se poser la question, ils se connaissaient à peine après tout, et leur relation était complexe. Mais Keiro voulait savoir.

- Nakatsu ? commença-t-il sans lever les yeux de ses pieds.

Il hésita légèrement. Bonne idée ou pas ? Rah, il voulait vraiment savoir… Au pire, s’il sentait le sujet délicat il n’insisterait pas. *Allez Kei’, lance-toi !*

- Tu me considère comment ?

Il hasarda un regard incertain en direction de son vis-à-vis. Il voulait le voir réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8587-keiro-jully-fini
Nakatsu McKhan

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 29
Localisation : Alsace / Haut-Rhin
Emploi : Que dalle...
Loisirs : Cétacés \o/ - dessin - écriture
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: Un Américain 8D

MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   Lun 2 Juil - 23:02

L'eau chaude faisait du bien. La vapeur produite autour de Nakatsu semblait presque irréelle. Il appréciait sa douche comme jamais, conscient qu'il couvait déjà une petite maladie. Bof, il était habitué après tout. Ca n'allait pas le tuer. Il passa sa tête sous le jet d'eau et souffla par la bouche. Ensuite, il se mit à siffloter tranquillement. Hop, il s'empara du petit savon rectangulaire et le passa lentement sur ses bras, son torse, ses jambes...
STOP !

- Nakatsu ?

Trop bien sous l'eau chaud, l'interpellé ne daigna pas stopper sa douche. Mais il fixa son attention sur Keiro, qui s'était assis sur un banc et semblait perdu dans ses pensées.

    _ Hum ?


Nakatsu profita du jet d'eau dans son dos pour poser ses coudes sur la portière de la cabine de douche. Les cheveux collés aux tempes, il guetta son vis-à-vis à travers des mèches noires ondulées.

- Tu me considère comment ?

C'était quoi cette question ? Qu'est-ce que Keiro attendait de lui ? L'écossais réfléchit ; ils se connaissaient depuis quelques heures maintenant. Midi n'était même pas encore passé. Ils avaient pourtant déjà connu une première querelle, assez douloureuse sur le fond, s'étaient avoués des choses pour mieux se rapprocher. Leurs points communs rendaient Nakatsu autant attaché à son vis-à-vis que méfiant. Mais cette sensation de pouvoir partager plein de choses, même obscures, et d'avoir une certaine confiance permettait à l'écossais d'être sûr d'un truc.

    _ Tu es unique à mes yeux.


Jamais d'amour, jamais d'amitiés. Nakatsu n'avait eut que des coéquipiers en basket et en saut en hauteur, ainsi que des relations charnelles sans lendemain. Avec Keiro, il voulait plus, sans pouvoir l'expliquer par des mots. Il était trop tôt pour se plonger dans l'inconnu. Peut-être même que le Killer Whale avait un peu peur de ce qu'il ne connaissait pas.
Ce qu'il avait prononcé était sincère et lourd de sens. Keiro avait une place privilégiée dans sa vie, point.
Le jeune homme souriait calmement, tout simplement ravi du présent. Pour une fois qu'il n'était pas indifférent !
Il termina sa douche en quelques mouvements et stoppa le robinet. Avec rapidité, il se passa la serviette dans les cheveux, les laissa ébouriffés, se sécha rapidement le reste du corps. Puis il entoura sa taille de la fameuse serviette. Ainsi fagoté, il sortit de sa cabine de douche et avança sur le carrelage froid en direction de Keiro.
Surtout, se retenir de faire quoique ce soit... Surtout qu'il n'était pas dans une tenue adéquate ! Un seul mouvement brusque lui arracherait sa serviette et il était hors de question pour lui de s'en prendre à Keiro une nouvelle fois. Oh, bien-sûr qu'il avait envie de draguer l'américain trempé ! Là n'était pas la question !

    _ Avant toute autre réponse de ma part, vas prendre une douche, s'il te plait.


Il souriait toujours, protecteur et tendre. Il s'en faisait pour son vis-à-vis et futur colocataire -futur autre chose ? Hum hum. Nakatsu se gifla intérieurement et croisa les bras sur son torse -l'orque Maori était bien visible sur sa poitrine.

    _ Sinon, je me verrais dans l'obligation de t'y mettre de force.


Hop, une petite lueur joueuse au fond du regard. Le jovial Nakatsu, un peu dragueur aussi, refaisait surface.

    _ Et j'y irais avec toi ! Je serais certainement plus intéressant à regarder que tes chaussures.


Vas-y, rajoutes une couche. Tant que tu y es, tu allonges Keiro sur le banc, là maintenant, et puis voilà ! Nakatsu se racla la gorge et s'approcha juste assez de son interlocuteur pour lui déposer un petit baiser innocent sur la tempe.

    *Grouilles toi, Keiro. Sinon, je profite de la situation !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.rpg-board.net/t8600-mckhan-nakatsu-fini
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP clos ! - Gosh ~ I'm Afraid ! (suite) [PV Keiro Jully]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partition mythique [Clos]
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: