AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]   Jeu 28 Juin - 23:05


Hiwatari Kyoko

« Croire, S'accrocher, Survivre Et Obtenir La Foie »


▬Nom&Prénom: Hiwatari Kyoko
▬ Âge: 17 ans
▬ Statut Civil: Lycéenne
▬ Lieu de naissance: Kyoko
▬ Groupe:3 ème Année



Caractère:

Que dire... Kyoko est à la base une personne généreuse. Elle offrirait son aide à n'importe qui. La gentillesse, est l'un de ces premiers atouts. La mort de sa sœur, a été un drame pour elle. Alors la japonaise, rend service, afin que le monde soit meilleur, même si malgré ses petits efforts, les malheurs des autres ne peuvent pas tous être résolu. De nature rêveuse, elle aime penser, mais surtout réfléchir. Comme le disait sa tante : Il faut être prévoyant ! Pas étonnant que mademoiselle, réfléchisse pour ne serai-ce qu'éviter une catastrophe. Toujours active, elle profite un maximum de sa jeunesse, car elle sait : L'adolescente est une période courte, qui défile à une vitesse étonnante. Parfois, elle s'amuser, et parfois elle étudie. Il faut le savoir, elle reste sérieuse, vis à vis au travail qu'il faut fournir, afin de réussir une vie professionnel.


A première vue, on croirait, que la japonaise est une jeune fille très réservé, mais en réalité, il se cache derrière une tout autre facette : C'est une adolescente qui a soif de vie. Elle en fait des bêtises. Bien que Kyoko soit une élève modèle, elle demeure maladroite et fainéante. Dans quel sens, était-elle inactif ? Le matin, simplement. Lorsqu’il est l'heure de se lever, elle est obligé de prévoir se réveiller une heure plutôt, autrement, la japonaise dort, jusqu'à midi. Elle possède un défaut encore pire : La gourmandise. Cher ami(e)s, évitez de manger devant cette dernière. Autrement adieux, aux bons petites sucreries. Celle-ci est une vrai gourmande. Elle aime beaucoup manger.

Ne pas la contrarier ! Un conseil à ne pas prendre à la légère. Il est très vite facile de l'énerver. Elle frappe très fort. Néanmoins, Kyoko ne se trouve pas être une méchante personne. La belle brune réserve ses coups à ceux qui le méritent.




Physique:




Hiwatari Kyoko est une adolescente qui semble être plus âgée, physiquement. En effet, elle est doté d'un corps très avantageux pour son âge. La japonaise possède une taille moyenne, avec une corpulence mince, presque svelte, une poitrine généreuse, qui s'avère être utile pour attirer les homme, des hanches légèrement larges, et des épaules étroites qui accentuent ses bras, étrangement longs et fins par rapport à l'ensemble de son corps.
Ses jambes musclés embellissent le tout.


Elle est muni d'une chevelure longue et lisse d'un noir ébène, qui accentue le beau visage pâle, aux traits très fins. Ses yeux noisettes, semblait refléter un vaste paysage. Un regard, dont la lueur brille intensément, face à la lumière. Les lèvres pulpeuses, de Kyoko, ont souvent embrasser des joues tendres de proches, si chaleureux.

Par rapport à son style de vêtement, la jolie brune préfère s'habiller de manière très simple, tout les en avantageant , par des accessoires. Elle adopte un style classique, ou parfois très féminine. Elle se vêtit selon ses humeurs. Mais le plus souvent, elle porte soit un chemisier, ou des t-shirt, accompagné d'une jupe ( courte ou longue ), avec des chaussures à talon. Cotée accessoires, elle aime avoir une multitudes de bijoux, et parfois diverses types de chapeaux ( selon les tenues ).



Histoire:



<< Kyoko >>

Son prénom a été diverse fois prononcés. Désormais, elle n'entendrait plus la voix de Inoue. Rien ne pourra la ramener.
Née à Kyoto, la ville représentative du Japon médiéval, Kyoko vécut paisiblement auprès de sa famille. Deux parents qui chérissaient leur deux filles. L'une aimait s'amuser et l'autre rêver. Il n'y avait aucune différences, entre les deux soeurs. Du physique, au caractère, elles se complétaient. Uniquement leur prénom, pouvaient les distinguer. Inoue, la cadette, appréciait se promener, en compagnie de sa soeur aînée, kyoko. Cette dernière l'admirait même. C 'était une vie monotone, comme les autres. Du moins, Kyoko le croyait. Elles étaient si jeune et si fragile. Cette famille modèle vivait dans un pavillon, situé au centre-ville. Le parc, se trouvait à proximité de la demeure. Pour y accéder,il fallait descendre une pente. La rue possédait un chemin unique qui séparait les maisons en deux rangés symétrique. Lorsque le printemps, arrivait, Inoue, se précipitait tout de suite à l'extérieur.
L'éclosion des fleurs de cerisiers, était un événement extrêmement important, pour la gamine. L'aîné, elle, préférait lire, son livre favori << Le Clan des Otori >>, sous un arbre, à l'ombre, loin des rayons du soleil. Leur père, les laissait jouaient seule, au parc. Il avait confiance en Kyoko. Cette dernière surveillait très bien Inoue. Lorsque la fillette se dirigeait, au loin, Kyoko la rappelait à l'ordre. Les deux enfants, étudiaient dans la même école élémentaire. Quand Inoue, avait du mal avec ses devoirs, sa grande soeur, l'aidait. Elles étaient sans cesse ensemble. L'un des professeurss'interrogeait sur cette relation si fusionnelle. Étaient-elles jumelles ? Il convoqua Monsieur et Madame Hiwatari et leur posa une multitude de questions. Effectivement, les deux soeurs partageaient un amour fraternel homogène, qui ne pouvait être rompu. Ils s'inquiétèrent, car bientôt l'aînée allait partir, au collège. La cadette, tomberai alors dans la mélancolie.

Ils voulurent, procéder immédiatement à la séparation. L'incompréhension.... En effet, Kyoko ne comprenait pas la réaction de ses parents. Pourquoi les avaient-ils, éloignés ? Comme réponse, elle reçut simplement un haussement des épaules et un léger sourire. Étant une enfant, la petite japonaise, ne pouvait qu' accepter, les décisions de son père et de sa mère. Elle fut recueillie, par sa tante Hana. Suite, au départ si soudaine, de sa soeur, Inoue demeurait silencieuse, empli de tristesse, face à deux adultes, incapable de comprendre le comportement de leur enfant. Les jours défilaient et la santé de leur dernière, se détériorait de plus en plus. Elle ne manifestait aucun sentiment.s Ils l'emmenèrent, voir un psychologue. Cependant, celui-ci ne sut, que leur conseiller, de ramener Kyoko à la maison. Monsieur Hiwatari refusa, contrairement, à sa femme. Des disputes suivirent. Inoue, ne supportait plus les cris, les pleurs et les gémissements de sa mère. Afin de revoir, celle qui l'avait toujours épauler, elle se résolut, à rejoindre Kyoko, à Nagoya.

Un ensemble de personnes, défilaient, derrière un cercueil en zinc. Ceux qui portaient la caisse de bois, avançaient lentement. Le père de la défunte, restait à l'écart. Il se trouvait, à l'arrière du cortège. Il dévisagea le cercueil. Une femme hurla et se jeta sur l'objet qui portait le corps inerte, d'une enfant.

<< Mon bébé ! C 'est mon bébé ! Pourquoi Kami-san ! ? Pourquoi ! ?>>

Les mots de la pauvre mère éploré, choquèrent la foule. De plus cette dernière, était vêtu de rouge. Était-elle devenu folle ? Lors d'un enterrement au Japon, il faut obligatoirement porter du blanc. Aucun signe de Kyoko. Ou était - elle ? Un ciel gris, recouvrait la ville. Le cercueil, fut déposé, sur un autel. Un à Un, les invités, disaient leur adieux, à cette enfant, qui n'avait désiré qu'une seule chose : Revoir, sa soeur et pouvoir lui dire à quel point, elle l'aimait.


<< Papa...>>

Monsieur Hiwatari se retourna, pour apercevoir le visage de cette inconnue qui l'abordait. Il fut choqué. Face à lui, se trouvait sa première fille, qui sanglotait. Le coeur palpitant, les lèvres frémissante et les yeux emplies de larmes, Kyoko était désespéré. Quelques années, plus tôt, Inoue s'était échappé, du domicile familial. Elle avait erré, à la recherche de sa soeur, seule. Il n'eut plus aucun signe de vie, de la fillette. Les policiers, qui avaient enquêté sur sa disparition, ne trouvèrent aucune piste intéressantes. Le responsable de l'agence, la déclara << Morte >>, lorsque son corps, fut retrouvé, allongé, dans un conteneur.

L'adolescente, fixait l'adulte. Les regards s'opposaient. Celui de Monsieur Hiwatari, était rempli d'incertitudes, alors que celui de la jeune fille était emplie d'amour. Une lueur, persistaient, dans le regard de Kyoko. Elle savait. Dorénavant, elle suivra sa propre voie.


A ses 16 ans, elle poursuivit ses études, dans un lycée de Kyoto. Grâce à l'aide de sa ante et le soutient de ses amis, elle supportait mieux, la mort de sa soeur. Comme tous les adolescents de son âge, elle profitait de la vie. Le plus souvent, la japonaise, lisait des bouquins à la bibliothèque. Elle aimait se divertir en feuilletant un livre. Excellente élève, Kyoko fut à diverses reprises félicités par ses professeurs. Au cours de sa deuxième année de son lycée, elle fit la connaissance de Kazuma. Un professeur de science. Il s'agissait de son professeur principal et de son confident. Ils s'étaient rencontrés, lors de la rentrée à la bibliothèque. Kazuma, appréciait la compagnie de l'élève, et ne se lassait pas d'elle. Ils se mirent à se voir de plus en plus souvent, jusqu'à devenir ami. Ce lien était si fort, que Kyoko se demandait si certains de ces proches n'allaient pas mal juger cette amitié. Elle se sentait si bien au côté, de cette adulte qui semblait partager ses sentiments. Il avait sept ans d'écart et pourtant, il paraissait jeune d'esprit.

Kazuma était habitué, à recevoir Kyoko chez lui. Les soirées, entre copain se déroulaient dans une bonne ambiance. Le programme, différé, selon le thème. Ils riaient énormément. Il n'y avait pas de gêne. Pourtant, la douleur est toujours là, intact. Elle désirait changer d'air, de retourner habiter chez sa tante, comme avant, quand elle était au collège. Ses parents acceptèrent de se séparer une nouvelle fois de leur fille.

Le jour Fatidique arriva et la belle brune, se sentait plus légère. En traversant la route pour atteindre la chaussé opposé, où était garé la voiture de sa tante, elle pensa à son avenir.

A ce moment-là, Kyoko se sentit libéré. L'ancienne frénésie, de sa jeunesse, était survenu aussitôt. Elle n'avait plus qu'une envie : Atteindre Nagoya, s'inscrire au lycée Shimizu. Un établissement scolaire dont la tante Hiwatari avait parlé un de ces jours. Un tas de sentiments, lui parcouraient. C'était un mélange d'enthousiasme, de curiosité, de frustration, ainsi que de joie.

Ce n'était de l'ultime déclin de son passé. Son futur se tracerai à Nagoya, dans la célèbre école Shimizu. Quels événements, rencontrerai-t-elle à Nagoya ?


Derrière l'écran se cache:



▬Votre pseudo? Appellez moi, Asumi ou Kyoko.
▬ Depuis combien de temps faites-vous du RP ? 2 ans environ, j'ai perdu un peu l'habitude de rp, mais autrement ça va surement revenir.
▬Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant.xd
▬Avez-vous un double compte? Non
▬Personnage de l'avatar? Sakuraï Kanade
▬Quel est le code du règlement? Code Ok by Arizona.
▬Des suggestions? Des remarques? Non. ( Merci à Snake de son aide, et à certains membres, pour leur acceuil.)
▬Votre dernier mot?





Dernière édition par Kyoko Hiwatari le Ven 29 Juin - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]   Ven 29 Juin - 21:03

Bienvenue à toi, Kyoko !

Contente de voir que tu as réussi à te débrouiller avec le codage ~

Donc en ce qui concerne ta fiche, je n'ai rien à redire sur le fond. L'histoire est claire, et tout se suit sans problème.
Seulement j'ai un peu de mal avec la forme. Il y a beaucoup trop de virgules inutiles qui gênent la lecture et la compréhension du texte à mon goût... Pourquoi en mettre autant ? Il y a également des fautes d'accord qui se sont glissées un peu partout, donc ça serait bien si tu te relisais. Ou que tu utilises le site Bonpatron si nécessaire ~

Ce sera tout, bon courage o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]   Ven 29 Juin - 23:17

Merci.

Cest bon. Je me suis relus, et j'ai utilisée bonpatron ( chouette comme correcteur, dommage qu'il faut mettre le textes par petite partie. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiwatari Kyoko " Croire, S'accrocher, Survivre et Obtenir la foie ! " [ Fiche Terminé ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de Kyoko ^^
» [PV] Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit... ni tout ce qu'on lit {Leevo}
» « Croire en soi, c'est déjà presque réussir. » Michael Ray Dawson.
» Amanda K. Mayers ? Froide est la douleur de croire que la chaleur ne reviendra jamais
» Kyoko Daidoji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: ADMINISTRATION :: Fiches de présentation-
Sauter vers: