AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cette place est libre ? [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuu Koyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 25
Localisation : Un endroit a deviner.
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Cette place est libre ? [Pv]   Lun 9 Mai - 0:01

Une nouvelle journée au sein du lycée Shimizu. Ryuu se réveilla de bonne heure, il devait préparer le petit déjeuner pour son petit frère adoré ainsi qu’aux…. Deux autres personnes qui squattent son domicile… Heureusement pour lui, il ne fait pas partie des personnes qui ne sont pas « matinaux », ainsi, c’est avec énergie qu’il allait se mettre a l’ouvrage. Ryuu commença d’abord par prendre une douche, hygiène oblige, ainsi que faire sa petite toilette (Brossage de dents, changement de vêtement, rasage, bref tous ces trucs quoi.). Celui-ci fixa alors le réveil, 7 heures. Bien, il est dans les temps. Celui-ci commença alors à préparer le petit déjeuner (Une vraie petite femme ce Ryuu). Aujourd’hui, c’est jour de crêpes. C’est qu’être née en Amérique lui donnait l’habitude de petit déjeuner américain, voir français a certaines occasion, il n’était simplement pas habituée au petit déjeuner typiquement japonais. Une fois la tournée de crêpe, il en déposa quatre ou cinq de coté proche du réfrigérateur pour les deux autres professeurs. Puis, versa un jus d’orange, ainsi qu’une petite fleur dans un pot pour la fraicheur matinale. Ils les déposèrent ensuite sur un petit plateau, qu’il fit monter dans la chambre de son frère, profitant de l’occasion pour le réveiller. S’en suivit du petit câlin matinal histoire de redonner force pour la journée. C’était chaque jour le même Rictus, c’est tous ces plaisirs quotidien qui font plaisir à notre jeune professeur. Aussi, il pouvait dès lors rejoindre le Lycée, se restreignant à un simple café comme petit déjeuner.

Au lycée, comme a d’habitude, il assurait son cours normalement, peu d’absent, tant mieux, il semblerait que sa méthode marche. Il fallait leur faire un peu peur à ces gamins si il souhaitait se faire respecter. C’est ainsi que la matinée se déroula tranquillement et sans accroche… Du moins sans compter les quelques petites complications avec certains élèves qui semblaient soit carrément stupide ou indisciplinée. Mais ce n’était pas ca qui allait faire peur à notre professeur non ? Venait le moment du repas… Ryuu n’avait pas eu le temps de se préparer un repas… Trop occupé à corriger quelques copies la nuit dernière, aussi il devrait aller se prendre un repas à la cafétéria et y manger. Il irait ensuite aux tables réservés au professeur… Il aurait préféré manger dans la salle des professeurs à la place, craignant de devoir manger avec des personnes inconnues… Aujourd’hui, le repas semblait…. « Mangeable », cela ne vaudrait jamais sa cuisine mais bon. Celui-ci prit son plateau repas sans rechigner, remerciant la dame de service avec sourire. Arborant une image qui ne représente pas forcément son état d’humeur…

Puis, fixant les tables pour professeurs… Ryuu s’aperçut très vite que bons nombre de places étaient déjà prise… Il soupira intérieurement, n’offrant qu’alors un simple regard interrogateur a l’extérieur. Ou allait il pouvoir se mettre, il ne voudrait pas s’incruster à une table d’élève… Tandis qu’a l’intérieur de lui, Ryuu pensait beaucoup… Sa profession le travaille…

*Oh la la… Ou est ce que je vais bien pouvoir me mettre ? Pourquoi est ce que quand je viens manger ici toutes les places sont prises ? Est-ce que cela se produit seulement quand je mange ici ? Pourquoi n’ai-je pas préparé de Bento et mangé tranquillement au bureau des professeurs ? Si je n’avais pas corrigé ces copies est ce que j’aurais pu me préparer mon repas ? Est-ce que ces élèves méritaient que je leurs corrige leurs copies ? Est-ce vraiment normal qu’un professeur se comporte aussi dignement quand les élèves ne se soucient pas de cela ? Apres tout ils ne me rendent pas tous le temps leurs devoirs… Bon après ils le regrettent à cause de la sentence par la suite mais… Et c’est vraiment possible qu’un élève puisse écrire « Kiwi » avec autre chose qu’un « K » ? Comment est ce même possible de mettre le mot « Kiwi » dans un sujet parlant du subconscient ? Ah non, est ce que je suis de nouveau en train de tergiverser dans mes propres pensées ? Mince, c’est bien ca, il faut que je secoue la tête, allez réveille toi Ryuu*

Toutes ces pensées et ces choses futiles n’avaient duré que pendant, tenez vous bien, seulement 7 secondes ! (Nouveau record !) Bon, au moins le temps est suffisamment court pour ne pas avoir l’air idiot, ca faisait comme si il recherchait toujours une place. Il faut qu’il arrête de penser… Ryuu se mit alors à avancer, peut être qu’il y avait des places libres parmi quelques tables Et finalement, ce qu’il recherchait, il l’avait trouvé, sur une petite table pour trois personnes grand maximum, il vit une jeune femme assise là, donc de la place pour lui. Il ne connaissait pas cette professeur… Elle semblait assez jeune tout comme lui… Était-elle nouvelle ? Bon, en même temps, tous les professeurs ne connaissent pas. Aussi, celui-ci se mit à sourire, Ryuu souriait toujours pour masquer les apparences, se montrer agréable envers les autres personnes, de toute manière il n’allait pas être amené à la rencontrer si souvent non ? Tant qu’elle n’entre pas dans le cercle particulièrement intime du jeune homme, elle ne risque pas de découvrir la personnalité plutôt atypique du jeune homme non ?

« Bonjour, cela ne vous dérange t-il pas que je m’installe ici ? »

Le professeur posa alors son plateau en face de la jeune femme, puis, s’installa. Il ne s’agissait juste que de s’installer après tout… Inutile de se mettre à discuter… C’est comme les élèves, on prend juste la place de libre mais, par timidité on ne se met pas à parler à n’importe qui. Ryuu se mit alors à regarder son plateau repas… Et c’était reparti pour une réflexion… (Encore…) :

*Hmm… Ce repas… Le riz ne semble pas si bien cuit… Ce ne doit pas être évident de faire un repas pour autant d‘élève… Je me demande combien il me sera facturé d’ailleurs… J’aurais bien aimé mangé de l’omelette… Ah ! Mais j’espère qu’Uriko ne m’en voudra pas si je ne lui ai pas préparé son plateau repas aujourd’hui ! Est-ce qu’il sera satisfait d’un tel repas ? Je m’en voudrais terriblement si je… Ah mince ca me reprend, allez cligne des yeux Ryuu, Réveille toi !*

Ryuu sortit de ses pensées en clignant des yeux, pour ne pas paraître bizarre en face de la personne a coté de lui. Hélas ca lui arrive souvent d’entrer dans ses propres pensées et partir sur un monologue de tout et de rien… Surtout depuis que son frère est entré dans sa vie… Lui et son foutu brother complex… (Desfois s’en est même effrayant…).

Ryuu, prit alors une cuillère pour manger… Ce n’était pas mauvais… Ni spécialement bon, mais il mangeait pour manger. Cependant… Le silence… Et le fait de manger à la table d’une autre personne le mettait mal à l’aise… Peut être essayé de sympathiser… Entre prof cela était normal non ? Il fallait briser le silence… Aussi, naturellement il demanda l’air joyeux (Car toutes ses expressions sont calculées, il faut avoir l’air agréable après tout.) :

« Dites moi, on ne s’est jamais rencontré auparavant. Je me présente, Ryuu Koyama, professeur de Philosophie, et vous êtes ? »

Ca y est, il avait rompu le silence… Mais c’est toujours bien d’avoir une conversation… Et puis… Il n’aurait pas l’air perdu au milieu de tous ces professeurs qui discutait joyeusement entre eux…


Dernière édition par Ryuu Koyama le Mer 11 Mai - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ileen Flynn

avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 23
Localisation : Au pays des castors
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Age: 23
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: //

MessageSujet: Re: Cette place est libre ? [Pv]   Lun 9 Mai - 7:09

« Shit! »
Encore en retard. Elle avait de la chance de ne pas vivre trop loin de l’école et d’avoir une moto parce que sinon, elle aurait de sérieux ennuis. Encore une fois, Ileen s’était levée à peu près une heure après que son réveil n’ait sonné. Peut-être n’aurait-elle pas du passer sa journée devant l’ordinateur à chercher une chanson pour son cours? Pourquoi avait-elle attendu jusqu’à la dernière minute pour trouver les partitions d’une chanson des choristes, de toute façon? La jeune femme s’ébroua, passa une main sur son visage et s’arrêta à la joue pour y coller une petite gifle, histoire de se réveiller. L’enseignante tira les couvertures et se leva finalement, s’habillant d’une chemise à manches courtes, blanches, et d’une jupe taille haute noire, comme à son habitude, par-dessus des collants et avec des petits bottillons à talon haut. La jeune femme fit ensuite son lit rapidement avant de se diriger vers la salle de bain pour faire sa toilette matinale. Elle examina ses cheveux pour s’assurer qu’ils étaient dans un état convenable et décida d’en faire un chignon bas qu’elle pourrait glisser sous son casque. Bref passons les détails de ses petits trucs beauté et de sa routine matinale, madame un peu à la bourre passa rapidement à la cuisine pour fourrer un fruit quelconque dans son sac à main, fruit qui lui servirait de petit déjeuner, au final.

La brunette enfila son casque et, telle la femme fatale qu’elle était – enfin, en façade, puisque sous le casque elle n’en restait pas moins un prof de lycée en retard pour le travail, elle se dirigea s’un pas rapide mais quand même un minimum féminin vers sa moto, qu’elle enfourcha en enfouissant son sac à main dans la bourse qu’il y avait sur le côté. D’une rotation du poignet, la jeune femme mit la moto en marche et posa ses pieds sur les pédales. Enfin sur la route! La demoiselle ne tarda pas à arriver au lycée et un bref coup d’œil à sa montre une fois son bolide garé et en sécurité lui indiqua que ce jour là ne serait pas son premier jour de retard à son travail. Un sourire satisfait étira ses lèvres.

Cet avant-midi là ne fut pas des plus exigeants. Elle avait distribué la partition à ses élèves leur avait fait écouté la chanson, avait tenté tant bien que mal de leur inculquer quelques notions et les avait finalement relâchés de son cour diabolique au son de la cloche. Elle savait bien que peu de jeunes aimaient chanter. Que pouvait-elle y faire de toute façon? Peu de gens venaient à son cours mais au moins, elle se retrouvait avec des classes plutôt douées et pas seulement des ignares qui se pointaient simplement pour éviter les travaux communautaires ou les réprimandes d’un de ses collègues. Dire que ses cours ne lui plaisaient pas seraient une erreur, car elle adorait transmettre sa passion à ceux qui voulaient bien l’écouter, mais parfois il fallait avouer que la patience lui manquait. Dans des jours comme ceux-là, elle avait vivement hâte au repas du midi, qu’elle prenait généralement dans un petit resto du coin avant de filer à toute allure dans une balade en moto avant de revenir en après-midi pour terminer la journée.

Ce jour là, par contre, le midi était arrivé beaucoup plus vite qu’elle ne l’aurait cru, et la brunette décida qu’il était temps qu’elle apprenne à connaitre un peu les gens et surtout l’endroit où elle travaillait. Ce midi là, elle n’irait pas manger dans un restaurant mais bien à la grande cafétéria, ce lieu grouillant d’élèves où elle pourrait en apprendre plus sur le lycée Shimizu et les gens qui le fréquentaient. Ileen se dirigea vers la cantine, faisant claquer ses talons hauts sur le parquet fraichement ciré…C’est en fixant ses pieds qu’elle se demanda si elle n’aurait pas mieux fait d’enfiler des souliers plats pour éviter d’abimer les planchers. Elle déglutit. Elle y penserait le lendemain. L’enseignante se laissa servir avec patience et parti enfin à la recherche d’une table à laquelle elle pourrait manger tranquillement. Une table libre qui plus est. La jeune femme en repéra une bien vite, au fond de la salle, près d’une fenêtre…et des poubelles. La prof de chant grimaça mais n’eut d’autre choix que de s’y résigner et d’aller s’y asseoir. Elle déposa son plateau repas avec précaution et, sous les regards de ses collègues un peu dédaigneux de se retrouver à sa place, la brunette entama son repas. Peu importe qu’il soit bon ou pas, elle mangerait. Jouer sa fine bouche dans une cantine n’était pas une bonne idée pour se faire bien voir dans son lieu de travail, de toute façon.

Alors qu’elle était concentrée sur l’identification de la viande ou du poisson qu’il y avait dans son plat, elle vit quelqu’un s’approcher d’elle et leva les yeux pour voir quel courageux aurait décidé de surmonter sa peur des germes et des poubelles pour venir lui parler. Il s’agissait d’un professeur d’à peu près son âge. Peut-être un peu plus jeune. Elle pouvait en juger par ses traits. Ses cheveux étaient foncés et ses yeux étaient rouges, comme les siens. Un autre adepte des lentilles, tiens, tiens. Un sourire étira ses lèvres alors qu’elle lui répondait un truc vague comme :

« Oui, oui, n’hésitez pas, vous avez le choix entre…deux…ah, puis oui, vous pouvez vous asseoir. »

Elle émit un petit rire nerveux avant de se concentrer de nouveau sur son assiette. Ileen, ne parle pas trop, pensa-t-elle. Ils ne sont pas intéressés à entendre l’épopée de ta vie. Épopée qui d’ailleurs est d’une platitude assez flagrante. La jeune enseignante pinça les lèvres, envoyant paître intérieurement son esprit cinglant avant de prendre une autre bouchée de son repas, si on pouvait appeler cela ainsi.

« Dites moi, on ne s’est jamais rencontré auparavant. Je me présente, Ryuu Koyama, professeur de Philosophie, et vous êtes ?
- Ileen Flynn, prof de chant, répondit-elle en levant les yeux vers lui, remarquant pour la première fois jusqu’alors qu’il mangeait la même chose qu’elle. »

Ce qui lui fit arquer un sourcil.
Décidément, il y avait un peu trop de ressemblances, ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuu Koyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 25
Localisation : Un endroit a deviner.
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Cette place est libre ? [Pv]   Ven 20 Mai - 17:41

Ainsi cette gente dame était professeur de chant… Au moins elle ne devait pas s’ennuyer dans ses cours… C’est que la musique inspirait sans doute plus les élèves tandis que la philosophie est considéré comme une matière un peu inutile desfois… Ses élèves devaient être plus appliqués qu’à son cours… Si il avait compté le nombre de fois ou ses élèves étaient sur le point de tomber de sommeil ou fixant autre chose afin d’éviter de l’écouter a tout prix il aurait facilement pu atteindre la centaine... Non le millier. Ryuu soupira intérieurement, préférant arborer un sourire semblant plus vrai que nature, il avait toujours su se montrer gentil et amical auprès des autres professeurs et même certains élèves, une fausse nature qu’il jouait presque à la perfection… A tel point que lui-même si il n’avait pas pensé qu’il s’agissait de sa vraie manière d’agir…

« Oh je vois. Ce ne doit pas être facile tous les jours quand on connaît la timidité de certains élèves ou alors certains rebelles avec un égo surdimensionné. »

Rajouta t-il sur un ton humoristique. Il ne fallait pas le croire mais le jeune homme était très sociable, aussi, entre professeurs mieux valaient partir sur de bonnes relations, au moins si les deux discutaient dans une bonne ambiance ils feraient moins tâches auprès des autres enseignants. Mais il avait surtout une raison bien caché… En effet… En tant que professeur il se pourrait qu’elle ait son petit frère comme élève, ou si il ne l’est pas encore pourrait être sujet à le devenir, entretenir de bonnes relations avec les autres professeurs pourraient aider au cas ou le petit auraient des problèmes voir même l’encourager pour le passage… Bien qu’il ne doute pas de ses notes, juste… De son comportement en général, il est turbulent de ce fait il se fait vite remarquer en cours… Et desfois, vraiment on se demande comment arrive t-il a gardé des notes convenable quand on a l’impression qu’il inspire la débilité…

« Vous savez, j’ai un petit frère dans ce lycée, peut être est-il dans votre cours, il s’appelle Uriko. Uriko Koyama. »

En parlant d’Uriko… Cette dame… Est-ce qu’elle serait…. Une de ses fans ? (Parce qu’il a des fans ?). Enfin… C’est que, cette femme adopte une drôle d’apparence… Il en a conscience que maintenant lorsqu’il la regarda de plus près… Ses cheveux étaient d’un noir profond et… Des yeux rouges… De plus son teint de peau était d’un beau blanc beige. Aucun doute… Elle tentait d’imiter son petit frère adoré (Il s’imagine des choses la…), et bien elle ne lui laisserait pas l’avoir, il est a lui et a lui seul ! Personne d’autres que lui ne peut ressembler a Uriko, voila la raison pour laquelle il s’est teint les cheveux en noir et porter des lentilles de contact. (Quel brother complex…).

« Hé hé. Et bien, on dirait que les lentilles de contact rouge sont à la mode ces derniers temps. »

Quel hypocrite ce Ryuu tout de même… Mais il ne peut pas se permettre de perdre la face devant quelqu’un, à l’école. Il ne peut pas se faire détesté des autres professeurs sinon, Uriko risque de bouder car il lui aurait fait honte… Sachant qu’il y a deux pipelettes dans sa maison, l’information risque de ne pas leurs échapper… Puis, décidant tout de même de finir au plus vite ce repas commença à manger un peu plus vite, ne prenant pas la peine de mâcher trop… De toute manière il préférerait avaler ca plutôt que de la déguster… Peut être que ce n’était que le repas d’aujourd’hui qui ne correspondait pas aux gouts du jeune homme… C’est que... Venant d’Amérique, les gouts ne sont vraiment pas pareil… C’est d’ailleurs sur cette pensée qu’il vit alors une étrange boule de mie de pain atterrir sur son plateau… Ah ?

*Il y a une boulette de pain qui vient d’atterrir sur mon plateau… Que se passe t-il ? Est-ce le complot d’un groupe d’élève insouciant n’ayant aucun respect envers la nourriture ? Ne leurs a-t-on jamais indiqué de ne jamais jouer avec la nourriture ? Comment cela se faisait il déjà qu’une telle chose atteigne mon plateau quand les tables des professeurs sont un peu éloignées de celles des élèves ? Et puis quel est cette odeur ? C’est les poubelles d’a coté ? Sérieusement qu’est ce qu’ils mettent dedans ?*

Comme d’habitude les pensées de Ryuu frôlaient le discours inutile… Il pense même plus qu’il ne parle… Mais, aucun professeur ne semblait s’en soucier en tout cas a Ryuu lui, ca le tracasse, ayant vécu dans un orphelinat il ne cautionnerait pas le fait que des élèves jouent avec la nourriture quand on sait a quel point il y avait des difficultés a disposer d’une nourriture de qualité quand il s y trouvait… D’ailleurs, il ne rechignait pas ce qu’il mangeait, même si la nourriture ne l’apetissait pas vraiment. Aussi s’adressant avec sourire et une main tendu verticalement, signe d’excuse, il dit a l’enseignante de chant.

« Excusez moi, je reviens dans une minute. »

Se levant de table, il chercha du regard des élèves turbulents… Et Bingo, il avait trouvé une table agitée. Les coupables… Il y en avait surtout deux en fait en particulier, se balançant pain et grain de riz… Et pensaient ils a leurs uniformes ? Il connaissait ces élèves, comme quoi que ce soit en cours ou a l’extérieurs ils sont décidément bien agités… Ryuu se dirigea alors vers la table… Et a la vue du professeur, les élèves se figèrent. La colère du prof de Philo allait frapper.

« Alors, alors, on joue avec la nourriture ? On vous a jamais appris a respecter ce que l’on vous offre ? »

Abattant son poing sur la boite crânienne des deux garçons, le professeur tourna ses poings faisant chauffer leurs petites tête… un peu comme les corrections que l’on donne aux petits frère… Si seulement ils étaient aussi sages que le sien… (Uriko ? Sage ? La blague…). Puis leurs fit un petit sermon, pas trop méchant toutefois, il ferait presque figure paternel… La table des élèves se mirent a rire face a la sanction contre les deux garçons, qui s’excusaient maladroitement tentant de se défendre tant bien que mal… Ryuu soupira puis accepta leurs excuses, sourit et retourna a sa table.

« Désolé du spectacle, je ne pouvais pas m’en empêcher. Mais bon, de toute manière en tant qu’enseignant, c’est mon rôle de me faire détester »

Avait-il continué sur le ton de l’humour. Il n y avait pas a s’inquiéter, ces élèves ne sont pas méchant et éprouve du respect pour leurs professeurs… Surtout qu’il aide aux activités de différents club dont celui de foot. Les deux intéressés en font d’ailleurs partie. Puis s’adressant a la jeune demoiselle.

« D’ailleurs, en tant que professeur de chant vous devez surement avoir une belle voix. Si vous cherchez quelqu’un pour vous accompagner n’hésitez pas, je chante très mal mais je peux me débrouiller avec une guitare. Quoi que je peux être un peu rouillé… »
*Attendez une seconde… Pourquoi est ce que je propose cela ? J’ai arrêté de jouer de la guitare a l’université je ne dois plus être habile de mes mains ! Et puis ou est ce qu’elle est ma guitare d’ailleurs ? Est-ce que je l’ai laissé en Amérique ? Non il me semble que je l’ai prise… Mais et si elle était cassée ? Si jamais elle est tombé entre les mains de ces deux profs tarés je suis sur qu’elle a fini comme objet sexuel… Ils en seraient capables. Je ne veux juste pas savoir comment… A moins que… Ouaf n’ai décidé de se faire les griffes et les crocs dessus… Il a beau être un chien il fait ses griffes comme un chat… Et Uriko ? Il est tellement mignon qu’il voudrait la refaire toute belle pour moi et me la restaurer… Mais connaissant ses gouts il a du la peindre en rose bonbons, la nettoyer au produit dégraissant et introduit des bonbons dans le trou pensant que si jamais j’ai un creux j’aurais un bonbon a proximité… Oh il est trop mignon quand il est comme ca… *

Et bien… Quel famille atypique… Ce ne doit pas être dur pour le pauvre ryuu… Celui-ci continua de manger faisant mine de ne rien penser, il aimerait bien que Flynn parle un peu, ce n’était que lui qui avait entamé les conversations depuis le début…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette place est libre ? [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette place est libre ? [Pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» As-tu été sage cette année? [Libre]
» De l'immondice ou de l'héroïsme sur la place publique [Libre à tous]
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: